Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > 8 mai 1996, dix ans déjà !

8 mai 1996, dix ans déjà !

A Bruxelles, le 8 mai 1996, le Paris Saint-Germain a remporté, après 26 ans d’histoire seulement, sa première coupe d’Europe. Retour sur un parcours qui a marqué l’histoire du football français...

En 16e de finale, Paris est opposé à Molde FK. Le match aller se dispute en Norvège, les Parisiens débutent par une victoire sur un score très serré : 3-2. Au match retour, l’avantage sera assez conséquent, le PSG l’emporte 3-0 et gagne ainsi son billet pour le tour suivant, l’aventure continue...

La première grosse affiche oppose le Paris Saint-Germain au Celtic Glasgow. Une fête qui est restée dans de nombreuses mémoires. Outre le fait que le PSG s’impose sur le score de 1-0, le spectacle est bel et bien dans les tribunes, et à la fin de la rencontre, les fans des deux équipes s’applaudissent tour à tour. A Glasgow, les supporters parisiens ainsi que ceux du Celtic fêtent toujours cette opposition dans la bonne humeur. Sur le terrain, le PSG montre de quoi il est capable, Loko s’offre un triplé et envoie le Paris SG en 1/4 de finale. 3-0 !

Voilà qu’en 1/4 Paris se frotte au favori de la compétition, l’équipe de Parme. Au match aller la formation italienne, grâce à un but de Stoïchkov, gagne le match sur la plus petite des marges : 1-0.
Le retard d’un but sera rattrapé au Parc, au cours d’un match tendu, Paris sort le favori de la Coupe des coupes grâce à un doublé de Raï et à un but de Patrice Loko. Parme aura beau marquer un but dans ce match, ce sont bien les rouges et bleus qui sont en 1/2 finale.

En 1/2, sur le terrain de La Corogne, le dénouement viendra en toute fin de rencontre, grâce à Djorkaeff, alors entré en jeu quelques minutes avant seulement, il marque à la 89e minute. Au retour, même score, 1-0 en faveur de l’équipe de la capitale. Paris est en finale !

8 mai 1996, Bruxelles, stade du roi Baudouin : Paris Saint-Germain / Rapid Vienne

Et si Paris devenait le plus jeune club français à remporter une coupe d’Europe ? Et si Luis Fernandez devenait le premier entraîneur français à brandir un trophée européen ? Les 15 000 supporters du PSG présents en Belgique se mettent à y croire dur comme fer. Et lorsqu’à la 29e minute, sur coup franc, Bruno N’Gotty de sa lourde frappe fait trembler les filets, Paris exulte ! La première mi-temps se terminera sur le score de 1-0. En seconde période, à plusieurs reprises, Paris aura l’occasion de tuer le match, sans succès ! Et quand les Autrichiens mettent la pression en toute fin de partie, il faudra le talent d’un grand Bernard Lama pour sauver la maison parisienne. Score final : 1-0 !

Paris remporte une coupe historique et devient ainsi le plus jeune club français à conquérir une coupe d’Europe. Paris est en fête, et les héros seront accueillis sur des Champs-Elysées pleins à craquer.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • julien (---.---.185.2) 9 mai 2006 16:00

    je note que tu soulignes qu’il s’agit de la première coupe d’europe du psg...

    je tiens à rappeler que c’est aussi la dernière.

    de plus, il s’agissait de la défunte C3 qui n’était ni plus ni moins qu’un avant gout (pour ce qui est du niveau) de ce qu’est aujourd’hui la coupe intertoto, remportée par l’OM l’année dernière.

    ce n’est pas le plus grand titre de gloire d’un club français


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 9 mai 2006 17:33

      Non mais quelle mauvaise foi !!!!

      1/ C’était la C2. Parme, La Corogne, ce n’étaient pas les seconds couteaux à l’époque. De plus le PSG a atteint la finale en 1997 à nouveau après avoir éliminé entre autres le Galatasaray et Liverpool et perdit contre Barcelone. Ce titre couronna une série record (exaequo avec l’Ajax et le Real Madrid) de 6 demi-finales consécutives dans les trois coupes d’Europe avec des qualifs contre le Real Madrid (C3 93 et C2 94) Barcelone, le Bayern (C1 95), Naples (C3 93). Un parcours honorable, tout de même.

      2/ A l’époque, la C1 n’impliquait qu’un seul club Français, Italien, Allemand, Anglais, etc... A l’époque, Nantes était en demi-finale après avoir terminé deuxième de poule (derrière le Panathinaïkos mais devant Porto et Brondby), et sorti le Spartak en quart de finale avant de se faire éliminer par le Juve, après un parcours moins relevé que celui du PSG. Bordeaux a été en finale de la C3 la même année en éliminant le Milan AC en quart au terme d’un 3-0 de folie.

      Je ne suis pas supporter du PSG (j’en ai un peu ras le bol des OM-centristes), mais la victoire du PSG en coupe d’Europe est un exploit à saluer (même si ça leur a offert le droit à une double branlée contre la Juve en supercoupe...) vu la régularité du club à l’époque (quoique cette insistance sur la ’jeunesse’ du club est un peu excessive...). La victoire en C1 de Marseille est plus prestigieuse en terme de palmarès (quoique le Milan AC fut le seul club prestigieux battu par l’OM cette année-là...). A la limite, la finale de C1 de Monaco en 2004 est un exploit bien plus important que les victoires de Marseille et Paris vu la manière dont les coupes d’Europe se sont renforcés...


    • (---.---.102.41) 9 mai 2006 18:22

      Julien : Il ne s’agit pas de la dernière car la coupe intertoto remportée face à Brescia est également une coupe Européenne voila pourquoi il est écrit « première ».

      Ensuite je rejoins Ludovic Charpentier sur son analyse de la C2 qui n’avait absolument rien à voir avec l’intertoto d’aujourd’hui. Des clubs beaucoup plus prestigieux y étaient présent. Par exemple, de nos jour nous ne sommes pas près de voir le Barça ou la Juve jouer l’intertoto.


      • c florian (---.---.200.77) 9 mai 2006 19:37

        « le plus jeune club français à conquérir une coupe d’Europe » franchement je trouve cette remarque ridicule. la coupe d’europe devrait se suffire à elle même sans vouloir rajouter autre chose. le psg a eu un beau parcours, mais on retient juste la finale contre le grand rapid de vienne !

        de toute façon la C2 a disparu et est à ranger désormais avec la coupe des villes de foire. en fait il y a une coupe d’europe : la league des champions, et une consolante décousue (les supers matchs de poule) sans grand intérêt. on ne parle même pas de l’intertoto qui est aussi prestigieuse que la coupe de la ligue.

        c’est quand même triste de feter un anniversaire parce qu’on ne risque pas de feter une victoire. marseille et paris ont gagné la coupe d’europe grace à un état d’esprit de coupe en ayant peur de personne. l’om est arrivé 2 fois en finale de l’uefa sans avoir une grosse équipe, monaco en 2004 jouait tout les coups à fond. la coupe d’europe s’est renforcée au niveau individuel, mais au niveau collectif il y a peu de vrais équipes : les quatre demi finalistes, lyon voilà à peu prés. l’inter a de grans joueurs, mais les battre n’est pas vraiment un exploit. je ne sais pas si la c1 est plus difficile aujourd’hui qu’il y a 10 ans. peut etre pour les petits clubs, mais à partir des huitiemes et surtout des quarts (mis à part villareal) tous les clubs sont riches et jouent sur le même tableau. il y a deux ou trois tours à un bon niveau. se choper le champion de roumanie en 32eme en 93 n’était vraiment pas évident. le niveau était nivelé comme le championnat de france aujourd’hui (mis à part lyon).


        • Ed23 (---.---.102.41) 10 mai 2006 00:10

          La remarque « le plus jeune club français à conquérir une coupe d’europe » n’est pas ridicule c’est un fait point final. C’est tout de même fort de remporté une coupe d’Europe après 26 ans d’histoire. Quel club ne voudrait pas brillé sur la scène européenne après 26 ans de création ? Il y aurait eu un article sur l’OM de 93 on aurait dit « le seul club français à avoir gagné la ligue des champions ». L’OM a fêté ses 10 ans de victoire, Paris en fait de même, c’est tout à fait normal ça fait parti des plus belles pages de leurs histoires.


          • c florian (---.---.162.39) 10 mai 2006 13:30

            mais la plupart des grands clubs européens avaient déjà passé le demi siécle lors de la création de la coupe d’europe. de plus, le psg a pu réussir a gagné une coupe d’europe aprés 26 ans d’existence grace à des apports financiers important et une politique visant à mettre en place un grand club à paris. le psg n’est pas passé par les montées successives que doivent connaitre les autres clubs (ex:auxerre).


          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 10 mai 2006 14:57

            Tout à fait d’accord avec l’analyse de florian. Surtout que le PSG est un club jeune parce qu’il est né de la fusion de deux clubs professionnels de l’époque, si on prend l’origine des deux clubs de foot en question, il faut remonter à beaucoup plus loin...


          • monnel.julien (---.---.249.125) 12 juin 2006 11:45

            la finale psg en video

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès