Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > A Vienne qui pourra !

A Vienne qui pourra !

C’est parti pour quelques semaines de liesses populaires, de communions nationales et d’ambiance fiévreuse. La coupe d’Europe de Football 2008 co-organisée par la Suisse et l’Autriche débute ce soir par le match inaugural République Tchèque contre la Suisse.

C’est parti pour quelques semaines de liesses populaires, de communions nationales et d’ambiance fiévreuse. La coupe d’Europe de Football 2008 co-organisée par la Suisse et l’Autriche débute ce soir par le match inaugural République Tchèque contre la Suisse. Toutes les dispositions ont été prises pour que rien ne gâche la fête et que la compétition se déroule dans les meilleures conditions. Tous les ingrédients sont donc réunis pour que la soupe soit parfaitement comestible : des medias, friands dans ces grandes célébrations de reportages à la limite du risible, ont été fortement mobilisés, les réseaux de prostitution aussi, de nombreux hooligans devraient être attendus surplace (malgré la création d’un visa euro 2008 visant à empêcher leur présence) et malgré l’impressionnant dispositif sécuritaire, il devrait y avoir échange de « politesse ». C’est vrai que la Coupe d’Europe c’est avant tout du divertissement, il faut amuser les foules qui en redemandent, trouvant là le moyen d’échapper un temps soit peu au grisant présent et courant après un bonheur décidément fuyant.

Malheureusement, il n’y aura pas de sambas brésiliennes même comme les portugais ont déjà commencé à enflammer la Suisse au rythme d’adorations frénétiques avec dans le rôle du Père un dénommé Christiano Ronaldo. Il n’y aura pas non plus l’autre dieu du ballon rond, Zidane, dont le talent indéniable manquera aux amateurs du savoureux spectacle du maître domptant le cuir. Pourtant, il faudra bien s’y faire, espérer que les Benzema et autres troubadours offriront à cette planète qui en a vraiment besoin, un opium qui lui fera oublier les sordides milliards pour lutter contre la crise alimentaire, le génocide au Darfour, les démocraticides africaines comme au Zimbabwe, le pouvoir d’achat en berne etc. Après l’excitation des internationaux de tennis Roland Garros, cette coupe d’Europe de football tombe au moment où les gens dans leur majorité ressentent une lassitude de cette société qui marche à l’envers et qui hésite encore entre ne rien faire et l’enfer.

La France rêve d’un exploit comme il y a 8 ans face à une Italie qui a eu du mal à s’en remettre. Il y a 8 ans il a fallu un Trezeguet égal à lui-même comme toujours et un Wiltord des grands moments pour sacrer les français, champions d’Europe. En l’absence de Trezegoal et de Wilterminator, tout espoir est néanmoins permis, la nouvelle génération a les dents longues et veut désormais inscrire à peine arrivée son nom au palmarès des plus grands. Mais dans une compétition où les bleus, grandissimes favoris, n’ont pas le droit d’avoir le blues, leurs adversaires affûtent les armes et les attendent de pied ferme. On imagine deja les palpitations, les jouissances et les déceptions, tout ce melting pot d’émotions qui fait la particularité de ce genre d’évènement, des instants magiques et des minutes de grandes intensités.

Les équipes dès ce soir seront lâchées dans l’arène, elles devront gagner ou faire face à la vindicte du « business world », les enjeux sont trop importants, des millions d’euro de bénéfices qui frôlent les milliards avec les droits télévisuels, en espérant que ces sommes énormes qui donnent le vertige, pourront servir à encourager la lutte contre le travail des enfants dans ces pays d’Asie où quelques fois sont fabriqués les ballons de football. L’affrontement pour soulever le trophée sera rude et sans complaisance. Et comme l’a si bien formulé le sélectionneur français Raymond Domenech : a(d)vienne qui pourra !


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès