Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Arles-Avignon en Ligue 1 : un danger pour la mairie ?

Arles-Avignon en Ligue 1 : un danger pour la mairie ?

Comment un petit club de foot qui s’entraîne dans une ville et joue dans l’autre se propulse-t-il en cinq ans de CFA2 (amateurs) à la Ligue 1 ? A-t-il un espoir de survivre dans la cour des grands ? Où va-t-on trouver l’argent pour mettre le stade aux normes ? L’équipe de la mairie d’Arles, qui mise d’ordinaire plus sur la culture que sur le sport, est-elle en danger ? Le monde impitoyablement affairiste de la Ligue 1 ne fera-t-il qu’une bouchée des petits gars de l’Athlétic Club Arles-Avignon ?

Cette avalanche de questions, comme autant d’attaques dans la surface de réparation, n’est pourtant que la face émergée du buzz qui agite l’ouest de la Provence depuis la victoire, le 14 mai, de l’ACA devant Clermont et sa troisième position au classement de la ligue 2, sésame pour la montée la saison prochaine. Deux ans jour pour jour après l’annonce officielle de la découverte du buste de Jules César dans les eaux arlésiennes, la ville joue à nouveau au chef. A cette différence qu’il ne s’agit plus de culture mais de football professionnel.

Il vient de loin, le petit club qui s’entraîne à Arles mais joue à domicile au Parc des Sports d’Avignon. Encore dans le Championnat de France Amateur 2 il y a cinq ans, l’ACA passe en première après une saison éclair en ligue 2. Tout va très vite, à tel point que les joueurs, en début de saison, lavaient leurs maillots à la maison et le salaire moyen, de 5900 euros, était dérisoire relativement aux tarifs pratiqués. Le budget annoncé pour la prochaine saison n’atteint pas 18 millions d’euros (dont 12 millions de droits télévisuels), ce qui correspond grosso modo à trois contrats de joueur à Barcelone. Un des plus modestes budgets européens.

Et avec ça, il faudra tout faire ? Pas dit, parce que là aussi ça bouge vite et on pourrait voir arriver des investisseurs privés. En attendant, l’urgence est de disposer d’un stade aux normes et ce n’est pas le cas en Avignon. Combien peut coûter un tel chantier, des tribunes (il manque au moins 10000 places), des vestiaires à la hauteur, une thalasso, etc ? C’est la question à mille boules. Il faudrait peut-être voir du côté d’Istres, qui a construit le sien en quelques mois. Du côté de la mairie d’Arles, on est partagés entre l’euphorie affichée le jour de la victoire et les réalités économiques et politiques : on n’a jamais vraiment investi dans les infrastructures sportives, Arles c’est plutôt la culture. Le problème est de taille et une attaque ciblée pourrait déstabiliser le maire Hervé Schiavetti. Un groupe Facebook s’est créé, relayé par le site officiel du club, pour réclamer "un stade à Arles pour les Arlésiens". Quant à l’autoritaire maire UMPiste d’Avignon, Marie-José Roig, elle a déclaré assumer pleinement et vouloir trouver l’argent. Avec un sourire crispé : en Avignon, non plus, on ne sait pas trop quoi faire de cette ascension fulgurante. Et si le club ne se maintenait pas en Ligue 1, comment justifier l’investissement ? Et s’il se maintenait, comment ensuite se débarrasser des Arlésiens ?

D’ailleurs, l’ACA a-t-il l’ombre d’une chance de tenir tête à, par exemple, son grand voisin marseillais ? On imagine l’ambiance dans les Bouches-du-Rhône les soirs de derby… Certains commentateurs sportifs attribuent la montée météoritique à la personnalité de l’entraîneur Michel Estevan, homme de cœur surnommé "le magicien" par les joueurs. Un réaliste ? Sans doute un homme qui sait motiver et apporter le génie sur le terrain, surtout à domicile. Son équipe de Ligue 1 n’aura certainement pas le même visage que l’équipe de la victoire, le grand marchandage des joueurs (achats, ventes et prêts tant il est vrai que le joueur est une marchandise interchangeable) passant par les vestiaires. Et avec lui toutes les joyeusetés du foot-spectacle : marketing, publicité, supporteurs déchaînés, feu médiatique… Deux autres hommes peuvent peser dans cette balance, Alain Bompard l’adjoint aux sports de la Ville d’Avignon et Jean-Marc Conrad, président de la Société Anonyme Sportive Professionnelle SASP AC Arles-Avignon. On dit ces deux-là à la hauteur de la situation… financière et technique. Bompard fut président de Saint-Etienne et Conrad est le véritable gestionnaire du club, celui qui a obtenu, avec ambition, que les "Lions" arlésiens jouent dans le stade avignonnais. Cela suffit-il pour assurer au club, comme le note un internaute sur le site de l’Équipe "des joueurs solidaires un projet de club et une équipe dirigeante qui est là pour le foot et prête à investir et peut-être à perte" ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 10:54

    ils risquent de se retrouver dans la situation de Istres , qui a du construire un stade de 17000 places , et qui a replongé en ligue 2 aussitôt , puis en national , stade fréquenté par 2000 personnes au grand maximum !!!!
    le club est remonté en ligue 2 , mais il a sentir une nouvelle fois le souffle de la relégation en finissant 17eme ....

    Pour jouer en ligue 1 , il faut de la tune , Boulogne sur mer a connu aussi cette année cette joie éphémère ...


    • K K 19 mai 2010 11:34

      et même beaucoup d’argent. Bien d’accord avec vous. Il y a longtemps que le foot est gangréné par l’argent.


    • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 11:48

      @k

      eh oui , le salaire de notre Talonette 1er tant décrié serait juste une aumône pour certaines stars de ligue 1 , je te dis même pas dans la premier league ou la serie A italienne !


    • King Al Batar King Al Batar 19 mai 2010 13:13

      Et oui messieur c’est malheureux mais malheuresement ce sport génère une quatité de pognon monstre....

      Néanmoins on peut s’estimer heureux, nous francais, car nous avons quand même sû conserver encore le peu de valeurs humaines dans notre football. La LFP (professionel) etant l’un des principaux messene de la FFF(amateur). Et c’est loin d’être le cas ailleurs.

      Ce qui fait que le niveau moyens de tous nos championnat est assez relevé car nous avons vraiment d’excellents, si ce n’est parmis les meilleurs mondiaux, centres de formations.... Même si certains sont dnas de graves crises (Cannes ou nantes plus recemment)

      Il se trouve que j’ai la chance d’être pigiste sportif,e t de commenter régulièrement des matchs de foot le soir le net. Du coup je me suis tapé tout le championnat de Ligue 2 aussi cette saison. Et bien, au risuqe qu’on se foute de am gueule j’aime beaucoup la Ligue 2. Franchement ca joue plutot bien, et les équipes sont un peu préservé de ce monde ambiancé Star system....

      Autant ca me fais toujours chier quand un petite équipe se faufile en coupe de France, parce que cet esprit très franchouillard d’encourager le plus faible ne me correspond pas. J’ai toujours prefere les grosses cylindré qui ecrasent tout sur leur passage..... Autant Arles Avignon c’est quand meme la classe, un championnat ce n’est pas une coupe et ils ont fourni des efforts hallucinants !

      Pour ce qui est du pognon, entre Boulogne qui avait un tout petit budget et Grenoble qui avait un énorme budget pour la Ligue 2 et plutot correct pour de la Ligue 1 (suite à des apports effectué par des investisseurs japonais), et finalement les deux décendent. Je ne crois pas vraiement que ce soit un problème de budget, uniquement.... Pour faire Plaisir au Chat, quand on voit ce que Gervais martel a réalisé avec Lens (qui dispose quand même d’un stade comportant plus de places que d’habitants dnas la ville) ou ce qu’ont réalisé les Guimgampais ou même les Auxerrois, qui sont quand même des clubs de petites villes, et bien je trouve cela vraiment apreciable....

      On est quand même loin des Fulham, et autres club Anglais qui n’existe que parce qu’un investisseur Russe est venu y injecté des millions !


    • Pierre Polomé Pierre Polomé 19 mai 2010 11:53

      On peut poser la question directement ce mercredi 19/05 après-midi à Jean-Marc Conrad, président de l’AC Arles-Avignon, dans le tchat du site du journal La Provence de 16h30 à 17h30.


      • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 12:06

        j’irai sans doute les voir jouer quand ils recevront le RC lens , j’ai pas une heure de route pour y aller , j’attends de voir le calendrier .....


        • jymb 19 mai 2010 13:20

          Du moment que ces débilités ne coutent rien aux contribuables, laissez les courir aprés leur balle.

          Mais utiliser des impôts pour ce néant : non !

          PS : merci pour la photo qui vaut un long discours. Je la recyclerais éventuellement si je doit faire une présentation sur le QI ou l’évolution de l’intelligence chez les bipèdes.


          • King Al Batar King Al Batar 19 mai 2010 13:23

            Au passage pour les amateurs de foot, voici cette petite vidéo qu’un bleuet (equipe de france espoir) a inscrit lundi lors d’un match contre la colombie (2-0) lors du tournoi de Toulon.

            http://v.youku.com/v_show/id_XMTc0MjE3NjE2.html

            C’est un joli but pour ce jeune de moins de 20 ans, qui appartient à auxerre mais qui joue à Dijon.

            Quand à la question de revenir à Auxerre l’année prochaine, le gosse a répondu :« Ça me ferait ’chier’ de retourner à Auxerre pour m’asseoir sur le banc. J’attends de voir ce qu’il va se passer »

            Je crois que je l’aime déjà bien ce gamin....


            • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 15:21

              @king al batar

              je suis d’accord avec toi , les matches de ligue 2 valent bien ceux de ligue 1 , car notre élite avec moitié moins de buts qu’en angleterre , en Allemagne ou en Espagne lors d’une journée , ça remplace parfois avantageusement Derrick pour faire la sieste !


            • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 15:23

              au moins à Lens , on a été gatés , un 4 à 3 face à Bordeaux samedi , les gens en ont eu pour leur argent !


            • King Al Batar King Al Batar 19 mai 2010 15:41

              Attends tu veux que je te sorte une stat de taré.

              L’Ajax d’amsterdam fini la saison avec 106 buts inscrit (c’est énoooorme) et seulement 20 buts encaissés.... 3 défaites et 4 match nuls. Le reste c’est que des victoires. Eh ben les gars ils sont même pas champions. J’ai jamais vu ca de ma vie !

              C’est pas en france qu’on verrait ca. Mais ca mets bien en evidence les différences de niveau considérable des équipe de l’Eredivisie. Chez nous ca ne se passe pas comme, et les leaders peuvent perdre contre des promus. Ben je trouve ca pas mal quand même.

              J’aime bien Issam Djemma à Lens, je le trouve pas mauvais. Sinon je crois qu’il y a un Bresilien aussi qui est bon mais j’ai oublié son nom....


            • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 16:40

              @king al batar

              et le Barsa qui finit à 99 pts avec le Réal pas loin , tu vois venir ça en France un jour ?  smiley
              idem avec Chelsea et Manchester utd , des stats de dingues !


            • furio furio 19 mai 2010 22:37

              Quelle erreur de s’extasier sur le nombre de point de l’Ajax ou du Barça !! Dans ces 2 championnats les clubs qui tiennent la route se comptent sur les doigts de la main. L’Ajax ? oui bravo !! Sauf que le dernier du championnat (18eme) termine avec 15 points et un passif de 80 buts !! Aux pays bas 5 clubs sont du niveau français !! Le reste c’est de la Ligue2 et encore. Le dernier du championnat Grenoble n’a pris que 61 buts (et 4 matches en plus de disputés) !
              Le bel intérêt de notre championnat c’est d’être disputé.
              J’en profite pour saluer, puisque notre sélectionneur a oublié de le faire, en leur préférant des vedettes tirées de l’hospice, le comportement de trés trés bons joueurs français de notre championnat dont YANGAMWIBA, défenseur de Montpellier, Sylvain MARVEAUX, milieu de Rennes, Stéphane RUFIER, gardien de Monaco, Kevin GAMEIRO meilleur buteur, français, avant centre de Lorient, Yoann CABAYES, milieu de Lille buteur et passeur de talent et je citerai encore Julien FERRET de Nancy qui va devenir grand joueur...
              et Issiar DIA qui a opté pour un autre pays devant tant d’injustices.


              • TSS 20 mai 2010 09:35


                Deux communes limitrophes(?)si on se faisait botter l’arrière train en proportion du nombre de

                 Kms ! bonjour la douleur !!

                pourquoi pas une entente Boulogne/mer >Grenoble ou Le mans ... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès