Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Asvellement vôtre

Asvellement vôtre

L’Asvel avait beau à la fois être championne de France en titre et organisatrice de l’événement, avec 8 victoires pour 11 défaites cette saison (10e), c’est peu de dire que la Maison verte ne partait pas favorite de la Semaine des As.

Et pourtant. Haussant son niveau de jeu au fil des rencontres, Lyon-Villeurbanne a finalement remporté la compétition face à Orléans (70-69), déjà vaincu par cette même Asvel lors de la dernière finale du championnat de France.

Malgré un match plutôt bien entamé (15-5 à la 6e), les Rhodaniens ont finalement fait une bonne partie du match en courant derrière le score, avant de s’imposer dans les dernières secondes.

Recollant au score à la fin du premier acte (15-12), Orléans enchaînait un second quart-temps tout feu tout flamme, enfilant les trois points comme les perles (4/4 pour Banks) et passant 27 points à une Asvel médusée. Face à une Entente très adroite, les Verts comptaient 8 points de retard à la pause (31-39). Assez désorganisés en attaque, les hommes de Vincent Collet sauvaient les meubles en défense, sans pour autant parvenir à recoller au score. Un scénario qui se poursuivait lors du troisième quart-temps. Orléans, avec un Sciarra des plus gestionnaires (13 pds au total), prenait même jusqu’à 12 points d’avance.

Et si les Noirs n’abordaient finalement le dernier acte qu’avec 5 longueurs d’avance (46-51), l’Asvel semblait tout de même en deçà de son adversaire du jour.

Pilonnant à trois-points depuis le début du match, c’est à la faveur de quelques banderilles bien placées que Villeurbanne pris la tête pour la première fois de la seconde période (59-57)… avant que l’Entente ne passe un 10-3 à son hôte.

Moerman à côté de la plaque 

À deux minutes et quelques du terme, l’Asvel semble vaincue lorsque Ryvon Coville marque un panier impossible, donnant 5 points d’avance aux siens (65-69).

C’était sans compter sur des Verts motivés comme jamais et sur un Moerman assez peu inspiré. Ce dernier accordait tout d’abord un lancer de bonus à Rawle Marshall parti seul au panier (68-69). Puis, sur l’action d’après, envoyait la balle en plein milieu des tribunes. Une opportunité que n’allait pas laisser passer Éric Campbell qui se faisait un plaisir de planter derrière les 6,25 m (70-69).

Avec une poignée de secondes à jouer, Orléans gardait son destin en main. Parti en raid solitaire dans la défense verte, Austin Nichols manquait son lay-up. Bien présent au rebond, Moerman était à deux doigts de se racheter d’une claquette-dunk… malheureusement pour lui contrée par le cercle.

Éliminée de l’Euroligue, dans les choux en championnat, divorcée de son meneur titulaire, Bobby Dixon, coupé, l’Asvel remporte malgré tout le premier trophée de la saison.

Sur la bonne dynamique ?

S’il faudra cravacher pour attraper le train des playoffs –le dernier wagon, composé d’Hyères et de Vichy, a deux victoires d’avance – il n’est pas impossible que Lyon-Villeurbanne reparte du bon pied après ce succès un peu inattendu. Reste que si la défense est bien en place, l’organisation offensive est encore souvent assez indigente. Vincent Collet serait bien inspiré de trouver la bonne carburation rapidement s’il veut garder son titre.

Quant à l’éviction de Bobby Dixon, même s’il est trop tôt pour en tirer des conclusions, elle laisse Aymeric Jeanneau entièrement responsable de la mène ce qui pourrait s’avérer problématique. Enfin, il est à souhaiter que le retour de Curtis Borchardt, prévu courant mars, se fasse pour le mieux au sein d’une équipe qui a appris à jouer sans son pivot depuis quasiment le début de saison.

Du côté d’Orléans, si la situation en championnat est plus enviable (4e), cette nouvelle défaite en finale (après celle des playoffs et des As l’an dernier) pourrait laisser des traces. Mais le collectif bien huilé de Philippe Hervé a tout pour surmonter l’épreuve et bien finir la saison.

D’autres articles sur le basket français sur : www.airball.fr


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 22 février 2010 10:57

    TP doit être content , lui qui a placé quelques $ dans l’affaire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès