Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Brésil 2014 : il y a quart de finale et quart de finale...

Brésil 2014 : il y a quart de finale et quart de finale...

Bonjour les amis

Grosse journée hier avec deux quarts de finale de ce mondial 2014 : France-Allemagne et Brésil-Colombie.

La première affiche était très prometteuse, et pour certains il s'agissait du match de l'année mais en fait, ceux qui comme moi ont suivi les 2 parties savent parfaitement que sur la première le pétard était mouillé ( j'ai dit le pétard pas les maillots) et quant à la seconde ça a été un festival d'une rare intensité, un vrai drame comme on les aime à la fin duquel les protagonistes sont sortis la tête très haute comme des héros.

Revenons juste quelques instants sur ce France-Allemagne plus que décevant. La France encaisse très rapidement, ce qui laisse le temps de construire une remontée qui ne viendra jamais. Les bleus ont montré des vélléités d'aller de l'avant et de marquer, mais alors, qu'est-ce qui leur a manqué ? Eh bien il y a à la fois une certaine incapacité d'élever le rythme de la rencontre quand les circonstances l'exigent ( l'horaire de la partie semblait avoir anesthésié l'ensemble des joueurs), mais surtout les quelques fois où les bleus ont débordé la défense allemande ( très prenable hier) il n' y a jamais eu l'application nécessaire dans les derniers mètres pour construire un beau but... nous avons eu droit à une succession d'actions bâclées, précipitées, de têtes et de tirs mous qui étaient de véritables cadeaux pour le gardien Neuer.

J'imaginais celui-ci en spectateur privilégié d'une partie dont il n'avait pas payé l'entrée, en train de se dire, en regardant les attaquants français " Bin merci camarades ! des comme celle-là continuez de m'en envoyer 10 à la douzaine... Là je suis en train de passer une après-midi très agréable".

Je pense que les premiers qui ont dû être surpris par le tour qu'a pris cette rencontre, ce sont les allemands eux-mêmes qui bien que montrant des vraies déficiences en défense ne pensaient jamais s'en tirer aussi facilement et sans forcer leur talent... c'est ça qui me gêne le plus finalement : l'Allemagne passe tranquillos sans forcer son talent.

Bon, il y avait un mec qui n'était pas surpris, lui... c'était Didier Deschamps qui reconnaissait que son équipe avait atteint ses limites et que ce n'était pas la peine d'aller chercher ailleurs des explications. Fin de parcours. Rideau...petit retour, malgré tout, sur le parcours des bleus qui étaient tombés sur le groupe le plus facile... parcours trompeur qui a permis de se rendre compte que l'équipe était sans cesse à la recherche d'une efficacité qu'elle n'a jamais trouvé ( le match contre la Suisse était un trompe l'oeil dû à la décapitation de leur défense centrale et à une réussite de 100% en contre-attaque qu'ils n'ont plus jamais retrouvé ensuite).

 

De l'autre côté entre le Brésil et la Colombie nous avons eu le droit à un match d'une rapidité et d'une intensité bien supérieure. Les brésiliens soucieux de se racheter après leurs prestations antérieures plus que médiocres semblaient avoir retrouvé le dynamisme et la magie des équipes brésiliennes, après un but très opportuniste de Thiago Silva.

Mais c'est à partir de ce moment que les colombiens ont sorti le grand jeu et ont montré tout ce qui a manqué aux bleus hier soir. Accélérations... le match qui s'emballe et qui peu à peu nous embarque dans un rythme fou, fou, fou...Les brésiliens marquent sur coup de pied arrêté de David Luiz contre le cours du match. Peu importe les colombiens ne désarmeront jamais. Ils auront un but annulé pour un hors-jeu que personnellement je n'ai pas bien vu ( ils étaient tous sur la même ligne....le Brésil dit : merci monsieur l' arbitre).

Une autre action de jeu a été annulée pour un hors-jeu positionnel d'un joueur qui n'entrait pas dans l'action ( le Brésil redit : merci monsieur l' arbitre...). Finalement la Colombie marque sur un pénalty plus que justifié et nous offre un dernier quart d'heure de jeu hallucinant pendant lequel l'équipe du Brésil effectue tous ses changements pour ne pas prendre l'eau définitivement.

Finalement la Colombie tombe mais avec les honneurs, après avoir tout donné, avec des maillots ruisselant de sueur et après avoir écrit une page légendaire de foot. Les larmes de James sont aussi les nôtres.

Je regrette vivement cette élimination de la Colombie car cette équipe aurait probablement éliminé l'Allemagne, ou tout du moins offert une demi-finale explosive, alors qu'en ce qui concerne le Brésil, là, je sors mon Joker...

Peu importe, ce match Brésil-Colombie on s'en souviendra longtemps et celui des bleus on l'oubliera... Hier il n'y avait vraiment qu'un seul quart de finale de coupe du Monde

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • asterix asterix 5 juillet 2014 10:19

    Bien le bonjour d’un petit Belge qui craint fort que la même mésaventure n’arrive ce soir aux Diables Rouges.

    Quatremer, votre spécialiste des questions belges à Libération s’est fendu aujourd’hui même d’un article dans le quotidien le plus important de la francophonie belge. Un titre qui en dit long : il ne fait pas bon d’être Français aujourd’hui en Belgique.
    A qui la faute ?
    AU FOOTBALL !!!
    Je m’explique... Avant-hier, trois de vos plus grands ou réputés tels commentateurs spécialisés de l’hexagone se sont fendus, dans notre presse ! de commentaires au picrate sur la sélection du pays qui n’existe plus.
    Un entraîneur amateur dépourvu de vision footballistique, précisait l’un.
    Une équipe chanceuse sans fond de jeu, disait l’autre.
    Le fait d’être tombé dans le groupe le plus facile, pérorait le troisième qui devait certainement avoir oublié sa paire de lunettes à la maison.
    Pour une fois que la Belgique se distingue, via 23 joueurs de foot encore bien ! cela tombait plutôt mal...
    D’où évidemment les sarcasmes dont vous abreuve le peuple belge POUR UNE FOIS UNI qu’on se demande tous si nous ne rêvons pas les yeux grands ouverts - pas pour le foot ni même la défaite des Bleus, mais pour la notion même de Belgique !
    Vous pensez ! Le pays de la désunion institutionnelle. Même les députés de la N-VA, le parti nationaliste flamingant ont dû être rappellés à l’ordre par leur grand leader Bart DE WEVER qui souhaite quant à lui une élimination rapide et sans gloire.
    Bref, si nos élections avaient eu lieu un mois plus tard, il est fort à parier que son parti, qui veut ouvertement la fin du pays, se serait vu priver de deux cinquièmes de ses électeurs au moins. Partout en Flandre, on voit des drapeaux nationaux aux balcons, c’est à ne pas y croire ! Ce que les politiciens n’ont cesse de détricoter, le foot et rien que le foot le remet à l’honneur. Servirait-il donc à quelque chose ?
    Hélas, ce feu de paille s’éteindra ce soir. Adieu veaux, vaches, cochons, couvées.
    C’est dommage : pour une fois, nous étions les meilleurs...
    A moins que ?
     
     


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juillet 2014 11:03

      A fond avec vous cousins !
      Et comme dit Alea ,tout ce qui peut faire chier le NVA est bon à prendre . smiley


    • asterix asterix 5 juillet 2014 11:40

      Merci, cousin. C’est le meilleur encouragement que vous puissiez donner à ces maudits Diables Rouges qui font trembler le fascisme flamingant 


    • Satournenkare 5 juillet 2014 10:32

      Heureusement que tout cet argent brassé, profites aux favelas


      • asterix asterix 5 juillet 2014 11:44

        Encore une.... Pour être sûrs de renvoyer l’Argentine à la maison, chaque Belge a été prié d’envoyer 100 euros à la FIFA pour truquer le match.
        Et vous savez ce que Platini a répondu ?
        « Nous n’acceptons pas les pourboires, Messieurs ! » 


      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 juillet 2014 10:45

        Aucun regret pour aucune équipe éliminée, aucun soutien pour celles qui gravitent encore sur l’orbite des milliards sales ! Heureusement ... L’ÉCLIPSE N’A PAS EU LIEU !

        Ainsi il n’ y a pas eu l’« Éclipse footballistique » espérée par des gouvernements mafieux ! Le « ballon brésilien » s’est avéré trop minuscule pour s’interposer entre la réalité des nations et les agissements minables des irresponsables politique : Les bla bla non-stop sur les chaines de la désinformation et étalé sur les millions de pages des paperasses écrites n’a pas réussi a endormir les peuples même pas le peuple brésilien pour qui cette « coupe » était juste quelque chose de trop ! Les « favelas » du monde entier , les « casbahs » et les « quartiers impossibles » ne croient plus aux « écrans géants de fumée politique »  : LE MONDE DOIT CHANGER !


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 juillet 2014 10:48

          @Astérix

          J’ ai vécu le même phénomène en Espagne quand les nationalistes catalans ou basques faisaient la gueule de voir des drapeaux espagnols arborés par les gamins...Des décennies d’ efforts séparatistes détruits par les exploits de l’ équipe nationale, la Roja !!! Moi ça m’ a éclaté de voir que pour une fois le sport pouvait unir les populations.... pendant que d’ autres tiraient une tronche longue comme un piano ( à queue..).
          bon là la Roja n’ a rien fait et le président de la Catalogne Artur Mas a malheureusement de nouveau le vent en poupe...

          • asterix asterix 5 juillet 2014 11:29

            Bonjour Alea Jacta Est

            Il y a une dimension politique incontestable dans le sport, dynamique dans laquelle le nationalisme fait son nid. Le miracle des Diables Rouges, c’est qu’il engendre un nationalisme qui n’existe pas, donc sans danger. La devise de la Belgique, c’est « l’Union fait la force », une devise sans cesse démentie par les faits. Et pour une fois, c’est l’inverse, un peu comme si nous étions tellement habitués à nous mentir à nous-mêmes qu’on est presque heureux, moi le premier, de constater que ce n’est pas aussi vrai qu’on le croit.
            Sauf miracle, ce feu de paille s’éteindra ce soir.
            Une petite vacherie pour finir. Un prêté pour un rendu des fois que les Diables renversent tous les pronostics. Les pronostics sérieux, pas ceux de la presse belge qui surclassent presque ceux de la vôtre qui n’a, en principe, à recevoir aucune leçon des autres. Le titre qu’on ne verra jamais demain matin à la une de L’EQUIPE : les Belges ont gagné parce que leur meilleur buteur et le moteur des Diables ont tous deux appris à jouer au foot en France.
            Pourvu qu’on ne se ramasse pas un 0-5 bien tassé...


          • Fergus Fergus 5 juillet 2014 11:45

            Bonjour, Astérix.

            Personnellement, je crois aux chances de la Belgique contre l’Argentine, déjà fort malmenée contre la Suisse.


          • asterix asterix 5 juillet 2014 12:36

            Rebonjour Fergus,

            Moi j’y crois fermement mais je n’oserai surtout pas l’écrire. Mes pronostics sont toujours à côté de la plaque et lorsque je joue au lotto ( une fois par an ) je trouve rarement un numéro parmi les six, plus généralement le complémentaire puisqu’il ne sert à rien.
            Mon pronostic est donc formel : l’Argentine va gagner !


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 5 juillet 2014 18:21

            « le complémentaire puisqu’il ne sert à rien »

            Vous êtes d’une logique implacable, rien à dire. J’ai raté tous les matches de l’équipe de France, le dernier contre mon gré, à cause d’idiots de commentateurs qui sur france inter avaient parlé du « match de demain »... mais l’émission était en différé, et j’ai donc vu 10mn de brésil colombie, et j’ai bien fait à en lire l’article ?
            A l’issue du voyage touristiques de nos gogos, je retiens que :
            - la révolution a été évitée au Brésil.
            - Faire ses courses à l’hypermarché local un soir de match, c’est l’idéal.
            - les footballeur algériens ont fait don de leurs primes à la cause palestinienne, il n’y a donc pas que des Ribery ou des Zidane dans ce sport.

            La prochaine coupe sera pour mes 60 balais ; et comme pour cette coupe, mon âge correspondra au temps depuis lequel la France n’a pas battu l’allemagne.


          • asterix asterix 5 juillet 2014 20:39

            Bravo à l’équipe d’Algérie pour son geste !
            Preuve en est : la Coupe du Monde a une indéniable portée politique


          • Fergus Fergus 5 juillet 2014 11:27

            Bonjour, AJE.

            Une fois n’est pas coutume, j’ai regardé hier les deux matches. Et comme vous l’avez souligné avec d’autres mots, le premier, France-Allemagne, a été insipide et ennuyeux tandis que le second a été flamboyant et intense d’un bout à l’autre.

            La France est éliminée et n’a, en définitive, pas à se plaindre de son résultat, surtout si l’on considère que Matuidi aurait dû être expulsé au bout d’une demi-heure lorsqu’il agressé l’un des meilleurs joueurs nigérians, ce qui eût évidemment changé l’issue de la rencontre.

            Pour ce qui de l’Allemagne, décevante hier, je la crois capable de hisser son niveau de jeu et de faire preuve, face au Brésil, de la même capacité d’engagement que son adversaire. Compte tenu de l’absence de Neymar et Silva, c’est bien l’Allemagne qui pourrait se retrouver en finale, peut-être confrontée aux Pays-Bas, sans doute la plus solide équipe de l’autre partie du tableau.


            • asterix asterix 5 juillet 2014 11:35

              Bonjour Fergus,

              Moi je vois plutôt un Brésil-Argentine. Cela sonnerait comme un France-Algérie que les dieux du sport ont heureusement évité un tour plus tôt...


            • Henri Diacono 5 juillet 2014 12:09

              L’Allemagne ayant trouvé une France monotone et sans inspiration et discipline (leur coach a manqué de jugeote en gardant Benzema et Evra alors qu’il eut fallut très vite les remplacer par les deux teigneux que sont Digne et Giroud), aura encore de la chance en demie. Son adversaire sera privé en effet de Neymar blessé sérieusement. 


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 5 juillet 2014 18:25

              Salut tous,

              Henri, je crois que la chance n’a rien à voir avec ça... On n’arrive ni au Brésil, ni en quart, encore moins en demi et ne parlons pas du but... par chance ou par hasard.


            • asterix asterix 5 juillet 2014 12:54

              Une dernière avant de partir voir le match au bistro belge de Vientiane. Elle date du 10 juin 2010 ( Mondial en Afrique du Sud ) où j’avais répondu sur Avox à un de nos auteurs s’étant fendu d’un article intitulé « le foot et la politique » la logorhée suivante. On peut changer noms et pays, elle n’a pas perdu une ride :

              20 heures, les caméras du monde entier sont braqués sur, disons Prétoria, tiens ! Le public délire - avec le prix des places, vous pensez ! Dans un brouhaha du tonnerre, 11 bleus fiers d’un qualification jour de gloire occupent le côté gauche. Onze bleus plus clairs, plus célestes sont à droite. L’arbitre, l’homme en noir, est blanc. Le public aussi, il y a plus de noirs sur le terrain que dans les gradins - toujours le prix des places !
              20 heures 01, le match a été retardé pour placer la dernière pub BP ( mettez un tigre dans votre moteur ) Coup d’envoi. Bataille rangée au milieu du terrain. Les plus vicieux s’en sortent bien, ils cognent. Toutes les caméras ont saisi la dizaine d’agressions mais la morale sportive est sauve. Première carte rouge, le coupable sort la tête ensanglantée suite à un coup de boule, il avait traité son adversaire de fils de pute ! Horreur, c’est un bleu. Domenech prépare déjà son communiqué de presse pour expliquer la défaite qu’il sent venir.
              Fin de première mi-temps, le score est maintenant d’un exclu partout, la morale sportive est sauve.
              Sarko a fait le déplacement, il explique les règles du jeu à Carla qui ne comprend que dalle à cet engouement qui n’a pourtant rien de politique.
              Etant dans le secret des dieux, nous écoutons ce qui se dit dans les vestiaires. Les bleus réclament plus de pognon, Domenech réclame plus de bleus. L’entraîneur céleste engueule ses joueurs qui ne pratiquent pas le karaté en ligne, attention aux hors-jeux !
               
              Seconde mi-temps, l’arbitre siffle et voilà qu’il se met à pleuvoir. Serait-il un sorcier ? Où est le truc ? Dans le foot, y’a toujours des trucs.
              Henry n’est toujours pas remis d’avoir dû brandir le drapeau du fair-play. Il est remplacé mais son remplaçant a oublié ses godasses au vestiaire. Peu importe, improvisation de deux minutes, un bleu s’écroule sur le terrain. Les civières pin-pon ! pin-pon ! se précipitent. Miracle, il se relève, le remplaçant a enfin trouvé ses godasses.
              Nouvelle carte jaune aux bleus célestes, leur arrière central a traité l’arbitre d’higo de puta !
              Comme s’il ne le savait pas...
              Et le match dans tout ça ? On en est à la trentième faute nécessaire. 16 à 14 pour les bleus célestes, Domenech commence à la trouver verte !
              Sarko explique la chose à Carla. Elle répond qu’il y a encore bien plus d’actes de violence dans les banlieues, elle a enfin compris. Le Président uruguayen, fâché et élu démocratiquement, explique à l’oreille de Sarko qu’il n’achètera pas les soixantes tonnes d’armes pour sa police, cela commence à tourner mal.
              Sur le terrain, on se passe, se repasse la baballe et les chiens policiers se demandent pourquoi eux n’y ont pas droit, ils en feraient un bien meilleur usage. Il pleut de plus en plus. Par rafales. Normal, l’arbitre arrête continuellement le jeu. Fautes nécessaires 40 partout. Qui prendra l’avantage ?
              Les deux équipes jouent le chrono, c’est tout aussi insipide qu’un match de criquets, les pauvres à l’extérieur du stade les ont tous mangés.
              89ème minute de jeu. Penalty inexistant pour la France. 10 joueurs se précipitent pour le tirer. Domenech désigne le onzième. Mieux vaut ne pas dire qui, il le tire au-dessus. L’arbitre n’ose pas faire recommencer le tir, la corruption serait trop flagrante.
              Dégagement de Yapafoto, le keeper. La balle voyage, entre dans le grand rectangle. Merde, notre numéro 5 glisse sur une peau de banane et touche malencontreusement le ballon de la main. Nouveau penalty, beaucoup moins favorable à nos couleurs. Un grand zouave qui gagne 4 millions d’euros par an à Manchester United et qui n’a même pas de quoi se payer un rasoir regarde notre keeper dans les yeux, place le ballon sur le point fatidique, feint de tirer à gauche et envoie une fusée plein la lucarne. A droite la fusée, comment eut-il pu en être autrement ?
              1 - 0 pour l’Uruguay, la France vient d’égaliser !
              .

              Là-dessus, j’me tire. Mieux vaut en rire, mes pleurs seront pour ce soir...

              Allez le Costa-Rica !


              • asterix asterix 5 juillet 2014 20:44

                Merde, j’ai gagné mon pronostic...
                La Belgique redeviendra dès demain ce qu’elle a toujours été : un pays morose paralysé par la politique bi-communautaire.
                On a rêvé debout...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juillet 2014 21:10

                Les traces de sueur sur le maillot resterons , et l’odeur bien plus supportable que nombre de sous vêtements séparatistes .


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 juillet 2014 12:56

                Merci les amis Aita, asterix, fergus et les autres pour vos apports...

                J’ ai tellement envie que les diables rouges amènent un peu de folie, de fulgurances et de flamboyances dans ces 1/4, que je vais me taire pour ne pas leur porter la poisse...allez, on y croit !

                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 juillet 2014 13:26

                  Bien évidemment sans oublier Campbell et les siens...allez le Costa Rica...ce soir c’ est peut-être votre heure de gloire


                • tf1Groupie 5 juillet 2014 13:32

                  Ce match France-Allemagne est le match le plus ennuyeux que j’ai vu de cette coupe du monde.

                  Les bleus qui s’étaient vus beau après 2 matchs assez chanceux sont revenus à leur niveau : une équipe très moyenne mais surtout assez peu entreprenante.

                  Les Belges me semblent plus étincelants, mais on pourrait être déçus : ils faut deux équipes pour faire un bon match, comme pour ce Brésil-Colombie qui était un peu fou-fou.

                  Ce qui m’a dérangé c’est que les Colombiens étaient assez truqueurs et ont commis pas mal de fautes assez méchantes.


                  • jymb 5 juillet 2014 14:57

                    Nous voici donc -un peu- débarrassés de ce néant, de ce non événement qu’est une poignée de zozos courants derrière une ba-balle. 

                    La réaction des médias a été fulgurante, les journaux télévisés de 13 h 00 se sont engouffrés sur le Tour de France, ne laissant pas une seconde se détourner l’attention des masses béates attendant leur dose d’abrutissement et d’oubli.
                    Tenir, tenir par tous les moyens, jusqu’au mois d’août, jusqu’à la rentrée, ensuite on trouvera encore autre chose, miss France, tennis, championnat de Dieu sait quoi, pour que la réalité reste voilée et que le temps de cerveau disponible à la réflexion et au raisonnement soit absorbé. Surtout ne pas laisser saisir la vérité crue, un pays qui s’effondre, morcellé de communautarisme haîneux, constellé d’interdits, ponctué de matins beiges où tous les jours apparaît une nouvelle taxe, un nouveau radar, un nouvel oukaze dicté par des militant(e)s hystériques.

                    la première résistance, le premier soubresaut de l’intelligence est de refuser ces stupidités en éteignant la télé, mieux, en protestant ouvertement du gaspillage des ressources commune. 
                    Imaginons ce fleuve de pognon consacré à l’apprentissage du plaisir de la lecture, de la culture et de la réflexion personnelle ? Il est vrai que les foules seraient rapidement immensément moins dociles et moins malléables. 


                    • Fergus Fergus 5 juillet 2014 17:11

                      Bonjour, Jymb.

                      Sur la situation du pays, vous avez raison, mais vous faites une erreur de diagnostic en pensant que cet enchaînement médiatique ne vise qu’à masquer les difficultés politiques, même si les responsables gouvernementaux s’en réjouissent. En réalité, même en période faste, les médias se conduisent de la même manière car cela leur permet de faire de l’audience et donc de vendre des espaces publicitaires. C’est pourquoi la couverture des évènements sportifs est la même dans tous les pays, qu’ils soient en crise ou qu’ils connaissent une croissance sans précédent !


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juillet 2014 17:27

                      Jymb ,Mardi le tour de France passe à un km de chez moi ...Ben en bon imbécile aimant le cyclisme je vais aller voir et me rappeler les côtes que je grimpais gamin en me prenant pour Zoetemelk ...
                      Je vous rapporte une casquette ? smiley


                    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 juillet 2014 19:02

                      Je viens d’ aprendre avec tristese que la blessure de Neymar est une fracture sur la 3 ème vertèbre dûe au coup de genou de Zuñiga qui n’ y est pas allé avec le dos de la cuillère( possible sanction de la FIFA qui analysera les images de l’ agression...)...Neymar ne sera pas forcément opéré mais sera écarté des stades 5 à 6 semaines...adieu mundial...ça c’ est un peu craignos quand même !


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juillet 2014 19:15

                        Cavendish ,meilleur sprinter du monde vient de chuter lourdement à la première étape du tour ,devant son public .Il rêvait d’y endosser le maillot jaune ,et sa clavicule est peut être cassée ...C’est aussi ça le sport . smiley


                      • TSS 7 juillet 2014 15:30

                        je ne sais comment vont se comporter les arbitres pour faire gagner le Brésil sous peine d’avoir une guerre civile !

                        En ce qui concerne Neuer quand on regarde son 1er tacle sur l’ailier algérien ,il ne touche absolument pas le ballon et fauche le joueur + le fait qu’il est dernier defenseur,c’est l’expulsion normale !! peut-être le quart aurait dû être Algerie-france !

                        Dernière remarque,le Brésil qui assiste aux matchs est bien blanc ,pas ou très peu de noirs c’est vrai qu’à 100/200€ la place alors que le salaire moyen est de 300€/mois... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès