Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Ce jeu qui nous abandonne

Ce jeu qui nous abandonne

Roger, que sont devenus tes petits ?

Rugby français, morne plaine.

Depuis quelques années, il en faut bien du courage à l'amateur de rugby pour continuer à regarder le quinze de France. À l'ennui, il faut ajouter l'indigence d'un jeu trop prévisible, sans fantaisie ni spontanéité. Le pauvre nostalgique des chevauchées passées pourrait alors se dire qu'il a vieilli et que c'est son plaisir qui s'est émoussé au fil des ans.

Hélas, il n'en est rien ! Il suffit de regarder les autres nations pour retrouver ce mouvement incessant qui fait le charme de ce jeu. Il se passe quelque chose pour nos pauvres coqs qui traînent, l'âme en peine, sans repères ni leader, sans plaisir ni passion. Et ce ne sont pas les interviews de leur entraîneur pas plus que les commentateurs de notre pauvre chaîne publique qui vont changer les choses. Tout ce monde semble patronné par une marque de soporifiques …

Le verbe et la verve ont quitté le terrain, tout comme les contre-attaques impossibles et la folie chevaleresque. C'est à l'image de notre société ; terne et insipide. Les Français truquent en mêlée pour espérer une pénalité et marquer des points sans imagination. C'est mesquin, c'est contraire à l'esprit tout en dénotant une mentalité d'épicier.

Le dernier match contre l'Écosse a atteint un tel niveau de platitude qu'il me faut vous faire part de ma colère, exercice parfaitement vain mais salutaire. La Fédération se fourvoie en continuant à accorder sa confiance à une équipe technique dépassée et désabusée. Les clubs nationaux nous entraînent dans le précipice en ouvrant toujours plus leurs portes aux joueurs étrangers, en faisant des français de gentils joueurs d'appoint, sans caractère ni capacité décisionnelle.

Nous avons assisté contre l'Écosse à un naufrage collectif d'une rare désespérance. La touche fut calamiteuse, la mêlée chahutée, le jeu de ligne transparent et les choix tactiques déplorables. Mais rien n'est grave au royaume des pardessus puisque la victoire a choisi le camp de l'équipe qui a le moins entrepris. Tout va bien jusqu'au choc final ...

Une fois encore, on nous sert le couplet de la solidarité, de l'envie collective qui a permis de se sortir d'un guêpier dans lequel n'est en cause que la médiocrité des joueurs en bleu . Le miracle anglais permet même de faire illusion et d'espérer encore une victoire finale dans ce tournoi. Une victoire cache-misère à n'en point douter. Mais à quoi servira-t-elle si elle ne vient pas illustrer des progrès manifestes et des convictions repérables ?

De progrès, il y en a aucun et les changements perpétuels de joueurs, qu'on nomme bien hypocritement des essais, nous font, à chaque expérience, un peu plus reculer. Le sélectionneur lance dans le grand bain des gamins pas même protées dans leurs clubs et parfois à une place qui n'est pas la leur. C'est de la folie ou des l'inconscience à moins que ce ne soit que l'expression de la faiblesse du réservoir national…

Quant aux convictions, j'espère que le staff tricolore en a quelques-unes. Toujours est-il qu'il est fichtrement incapable de les démontrer par le discours et encore moins de les mettre en œuvre sur le terrain. La Coupe du Monde approche et les certitudes ne seront certainement pas tricolores. C'est à l'image d'un système fédéral incapable de prendre en compte des intérêts si contradictoires, entre clubs et équipe nationale, qu'elle préfère en rester à la politique de la pétaudière stérile.

Je pense sincèrement qu'une fois encore, le rugby français va passer à côté de la seule grande compétition qui compte vraiment : la Coupe du Monde de Rugby qui se déroulera l'an prochain en Angleterre, pays où nos chers voisins, sont en train de se préparer une équipe fameuse, eux ! L'impréparation, l'improvisation, le manque de temps pour travailler, l'absence de courage fédéral, les intérêts discordants des uns et des autres seront les principales explications d'un fiasco à venir.

Il en demeure pas moins que notre système de formation est lui aussi en cause. Des joueurs trop gentils, pas vraiment aptes à tous les gestes de ce sport, sans prise de risque ni imagination, sans ce supplément d'âme qui fait les grands champions. C'est bien le système de formation dans son ensemble, dans les clubs, mais aussi à l'école, qui est devenu une machine réductrice qui brise l'initiative, le caractère, le désir de se surpasser et l'esprit de compétition. Il y a du pain sur la planche !

Péniblement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 10 mars 2014 11:00

    Bonjour, C’est Nabum.

    Le fait est que l’équipe de France de rugby a fait preuve samedi d’une rare indigence. Par chance, elle jouait contre une équipe d’Ecosse elle-même d’une insigne faiblesse. Encore a-t-il fallu un cadeau de l’arbitre aux Français pour leur permettre de signer une victoire bien peu méritée face à des vaillants Ecossais.

    Mais le rugby est parfois surprenant, et il n’est pas impossible que les Français, transcendés samedi prochain, puissent battre l’excellente équipe d’Irlande et terminer ainsi 2e du tournoi, à égalité de points avec l’Angleterre (on voit mal les Anglais ne pas battre l’Italie). Cela dit, je ne crois pas vraiment que le XV français soit en mesure de vaincre l’équipe irlandaise, et je n’y attache d’ailleurs pas d’importance, la nationalité des vainqueurs étant à mes yeux sans importance, pourvu que le jeu soit au rendez-vous.

    Souhaitons donc un beau match, et que le meilleur gagne !

    Merci pour cette jolie photo d’Eilean Donan castle.


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 12:54

      Fergus


      Mais qu’importe qu’ils gagnent le Tournoi s’ils n’ont pas de jeu à quoi ça sert ?

    • Fergus Fergus 10 mars 2014 13:16

      @ C’est Nabum.

      Nous sommes d’accord !


    • Radix Radix 10 mars 2014 12:25

      Bonjour Nabum

      J’ai regardé le match Irlande-Italie et j’ai vu enfin du beau rugby ; la sévérité du score ne reflète pas l’esprit que les italiens y ont mis !
      J’ai zappé le match de l’équipe de France au vu du casting !

      Radix


      • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 12:55

        Radix


        Vous avez bien fait

        Plus nul, je ne sais pas si c’est possible

        Les italiens étaient formidables, les irlandais exceptionnels

      • ELCHETORIX 10 mars 2014 12:26

        bonjour l’auteur
        Eh oui cette équipe de France est affligeante et ne me fait pas rêver , moi qui suit ou regarde cette équipe de France depuis 1960 .
        Oui ce sport est à l’image de notre société , sans génie , sans envie , calculateur et prévisible ; bref j’ai l’impression de contempler une sorte de rugby à XIII avec quinze joueurs , du rentre dedans constant , des mêlées brouillonnes , du jeu à une ou deux passes , en résumé du pauvre jeu .
        Comme pour la « politique » , je commence à me désintéresser de ce jeu , l’un des derniers sports qui me scotchent devant la télévision .
        RA.


        • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 12:55

          ELCHETORIX


          Nous avons la même envie de déserter le petit écran désormais

        • Fergus Fergus 10 mars 2014 13:23

          Bonjour, Elchetorix.

          Je pense qu’il arrive au rugby ce qui est arrivé à d’autres sports professionnels : paralysés par les enjeux financiers, trop d’équipes cherchent avant tout à assurer le résultat et renoncent de ce fait à développer un jeu potentiellement plus risqué.

          Cela dit, n’oublions pas le passé : sur le plan international, l’Angleterre a longtemps été l’équivalent de l’Italie en football, à l’époque du « catenaccio » ; idem en France avec l’AS Béziers des années 70.


        • gaijin gaijin 10 mars 2014 12:47

          l’équipe de france souffre de ce dont souffre la france :
          elle a perdu l’esprit
          a force de vouloir copier les anglo saxons dans un pragmatisme étriqué elle peine a exister, elle oublie ses valeurs : le plaisir d’être ensemble et l’envie de jouer qui sont sa force.
          elle veut gagner et non plus jouer en oubliant que pour gagner il faut aussi jouer ....
          la faute aussi en partie aux journalistes qui dans le match contre l’ angleterre font la fine bouche sur des essais improbables et qui a peine le match finit parlent de grand chelem .......la france a peur de gagner et y perd sa fantaisie
          mais c’est oublier que c’est ça la france : qu’importe si on perd ! on existe ....
          c’est la france de poulidor et des petits de roger qui prenaient parfois des branlées mémorables et qu’on trouvait magnifiques
          une france qui se sentira toujours a l’étroit et toujours dans le doute tant qu’on lui imposera de porter un maillot anglosaxon

          les rillettes-pinard seront toujours meilleures que les machins burgers-cola et surement pas plus mauvaises a la santé

          mais bon la france grogne c’est aussi ça la france ....

          allez les petits ..... smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 12:56

            gaijin


            C’est celà une perte générale de valeurs et une éducation qui fait la part belle au plaisir et jamais à l’effort

          • Prudence Gayant Prudence Gayant 10 mars 2014 13:33

            Apparemment les hommes ont aussi leur journée !!

            Vous avez aussi vos déceptions ?


            • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 16:37

              Prudence


              De si peu d’importance ....

            • auguste auguste 10 mars 2014 16:25

              @ C’est Nabum

              Je vais vous faire une confidence :
              Je me suis endormi devant ce triste spectacle que mon épouse m’avait imposé.

              Elle non plus n’a pas tenu le choc et le XV de France a eu les encouragements qu’il méritait.

              Un duo de ronflements !


              • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 16:38

                auguste


                Et j’avais moi aussi lutter contre le sommeil lors du match contre le pays de Galles.

                Lamentable

              • Fergus Fergus 10 mars 2014 18:52

                @ C’est Nabum.

                Il y a toujours une solution pour éviter de sombrer. Personnellement, j’ai coup les commentaires de la télévision et regardé ce naufrage en écoutant avec un grand plaisir les concertos pour flûte de Saverio Mercadante. L’image a donc été médiocre mais le son excellent !

                Bonne soirée.


              • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 19:29

                 Fergus 


                Vous voulez réduire à néant cette musique magnifique.
                L’image est si indigeante qu’elle pervertit tout

              • marmor 10 mars 2014 19:04

                Saint André est incapable d’insuffler l’esprit d’équipe à de bonnes individualités. Aucune cohésion, pas de meneur de jeu,¨Papet n’est pas digne du capitanat.
                Le selectionneur a été incapable de creer une équipe, avec le réservoir de joueurs à sa disposition. Il selectionne, puis sanctionne, puis re-selectionne. Il devrait s’inspirer d’Onesta, en Hand Ball.....


                • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 2014 19:32

                   marmor


                  Le système fédéral (pardon la mafia) impose un international comme sélectionneur ...
                  Il y a pourtant dans ce pays de très bons entraîneurs mais ils ne sont pas dans les papiers de ces messieurs qui veulent
                  un comité de sélection
                  pouvoir avoir un droit de regard
                  Venir dans le vestiaire
                  parader
                  Imposer un manager inutile

                  C’est beaucoup pour que ça marche vraiment

                • bleck 11 mars 2014 02:08

                  Ce sont les « nouvelles règles » qui ont tout cassé

                  Je ne voudrais pas jouer les « D’mon temps ; c’était mieux » mais force est de constater que pour la spontanéité du jeu ces « nouvelles règles » ont fait du dégât

                  Le « French’flair » en a prit un sacré coup

                  Celui qui pourra m’expliquer comment il n’y a pas un en avant de passe quand tout le monde voit que le ballon est 2 m devant le réceptionneur , même la camera le montre : ben non ; y a pas en avant parce que les mains du lanceur étaient tournées dans l’autre sens ( le bon )

                  Et pis ces mêlées , si on peut encore appeler ça des mêlées

                  « Touche...pause...engage...c’est quand vous voulez »

                  Pourquoi pas un carton d’invitation pendant qu’on y est ?

                  Les mecs sont pétrifiés dans la peur de mal faire

                  Au point que de faire pénaliser le mec en face est devenu le but de la manoeuvre

                  Là je suis obligé de rappeler que de mon temps ; un bon coup de casque pour entrer en mêlée faisait moins cogiter et rendait les choses plus claires

                  T’étais le cador ou t’allais te faire bouffer tout le match

                  Maintenant regardons les mêlées ouvertes : un vrai sac de noeud ; si tu tiens la balle une seconde à 10 mètres , si tu la prends après t’être relevé à 10 m

                  Résultat : plus personne ose prendre le ballon et quand un ose le faire il demande à l’arbitre si il a bon

                  Ah !!!!... la touche : je reviens à mon temps : couloir d’ 1 m , à 1 m de ton partenaire ; pas le droit de toucher personne : c’était clair et net : tu sautais le plus haut possible et t’étais le plus beau

                  Aujourd’hui qu’est-ce qu’on voit ?

                  Des mecs propulsés à des hauteurs incroyables par l’alignement au complet

                  J’ai même vu des touches ou le mec pleurait pour qu’on le fasse redescendre , en plus il avait même pas le ballon

                  Et puis ces changements à tout bouts de champs, t’as des mecs qui entrent d’autres qui sortent , qui re-entre et qui ressortent

                  « Tu sort ?

                  -Oui mais je reviens tout à l’heure »

                  Un vrai hall de gare

                  Ajoutez à tout ça un staff du XV de France qui n’a pour méthode de motivation :

                  « Si t’es pas bon ; t’es viré, on ne te reverra plus jamais , même à la cantine »

                  Quand un entraineur du XV de France dans une conférence d’après-match sort :

                  « On a fait avec les moyens du bord »

                  Il est ou le respect des mecs qui ont mouillé leurs maillots pour qu’il frime à la place ou il est ?

                  Il fut un bon joueur mais comme entraineur il a tout oublié

                  Elles sont ou les valeurs du rugby que j’ai pratiqué du temps ou un Walter nous sortait :

                  « Heureusement que j’ai un gros nez autrement je la prenait en pleine gueule »


                  • C'est Nabum C’est Nabum 11 mars 2014 06:20

                     bleck


                    Les nouvelles règles font déjouer les français et bien jouer les autres ...

                    Il est vrai que les joueurs français sont bien moins capables d’adaptation à la règle que les autres (je l’ai constaté en entraînant des jooueurs de l’autre hémisphère).

                    La règle est faite pour être contournée, avec cet état d’esprit on veut gagner en obtennant des pénalités et non en marquant des essais.

                  • Fergus Fergus 11 mars 2014 09:09
                    Bonjour, C’est Nabum.

                    « Les nouvelles règles font déjouer les français et bien jouer les autres ... »
                    Entièrement d’accord !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 11 mars 2014 12:41

                    Fergus 


                    La règle et l’esprit ...

                    Curieusement, les français manquent singulièrement d’esprit et ne respectent jamais la règle

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires