Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Ces Oranje sont des mercenaires

Ces Oranje sont des mercenaires

Les Pays-Bas disputeront dimanche leur troisième finale de coupe du monde après les échecs successifs de 1974 et 1978 et tenteront de réussir ce que la génération de Cruyff n’a jamais réussi, ramener au pays plat un titre de champion du monde. Pourtant, ces Oranje sont tout sauf séduisants : de simples mercenaires dénués de sens collectif. 

 Les hommes de Bert Van Marwijk ont battu sans réelles difficultés l’Uruguay trois buts à deux, trop tendre pour espérer renouer avec son glorieux passé. C’est le vétéran Van Bronckhorst qui a ouvert le score (18") sur un missile venu crucifier Muslera en pleine lucarne, enregistré à 109 km/h. La patte de l’expert Diego Forlan a permis aux uruguayens de recoller au score avant la mi-temps (41") avant de sombrer coup sur coup sur une frappe de Sneijder (70") et une tête autoritaire de Robben trois minutes plus tard. Maxi Pereira a entretenu l’espoir (92") mais la combativité dont ont fait preuve les coéquipiers de l’ailier portuan ne fut pas suffisante pour créer l’exploit.

La sélection d’Oscar Tabarez n’avait tout simplement pas le niveau pour rejoindre Soccer City même si elle n’aura pas manqué de fraîcheur physique tout au long de la rencontre, et ce, en dépit du quart de finale épique contre le Ghana, mais Suarez a terriblement manqué à la Celeste. Suspendu pour sa main à la dernière seconde du match contre le Ghana qui repoussa une balle de but pour les coéquipiers d’Asamoah Gyan, Suarez aura assisté impuissant dans les tribunes à la défaite de ses coéquipiers. Sans le soutien du prodige de l’Ajax, Forlan était trop seul devant, Cavani n’ayant pas pallié l’absence de Suarez car trop souvent absent, mal positionné pour soutenir Forlan lorsque ce fut nécessaire.

tabaezz.jpgLe goleador de l’Atlético Madrid aura eu le mérite par son égalisation de susciter l’espoir chez ses coéquipiers qui auront eu le contrôle du ballon au retour du vestiaire mais malgré toute l’envie, la combativité et la grinta qui pouvaient habiter Gargano, Caceres ou même Diego Perez, la différence de niveau était trop importante pour créer l’exploit, malgré les lacunes défensives hollandaises qui se confirment. Il faudra saluer l’état d’esprit des uruguayens tout au long de la compétition, ils l’ont encore montré ce soir, ce ne sont pas des joueurs prêts à simuler à tout bout de champ comme Arjen Robben, ils ont fait preuve d’un grand respect envers le corps arbitral qui les aura pourtant lesté à plusieurs reprises et ce serait méritoire de voir les Uruguayens décrocher samedi la troisième marche du podium.

Les Pays-Bas sont donc en finale, et pourtant, c’est un véritable exploit tant les prestations néerlandaises sont peu convaincantes. Encore ce soir, la défense Oranje certes privée de Van Der Wiel (remplacé par Boulahrouz, un des meilleurs latéral droit du globe, c’est bien connu) aura été une véritable passoire manquant d’assurance : quand à Stekelenburg, qui avait montré de belles choses contre la Slovaquie en huitièmes de finale, il a cette fois démontré qu’il ne remplacera jamais Van Der Sar.

robben.jpgDevant, le constat n’est pas plus élogieux : les Pays-Bas n’ont pas d’équipe, ils ont une armada offensive de mercenaires capables à eux seuls de faire basculer le match mais dépourvus de générosité collective : les Oranje ne s’en sont-ils pas remis à un boulet de canon de Van Bronckhorst et à une tête de Robben, parfaitement placée et pleine d’autorité, un véritable exploit individuel ? En huitièmes, les Pays-Bas sont également passés sur une "spéciale Robben" et ils ne doivent leur présence en demie-finale qu’à l’effondrement psychologique brésilien. Quand aux rares moments d’altruisme des attaquants bataves, ils manquaient d’ingéniosité et la mécanique n’était pas vraiment huilée. La route vers la première étoile est encore longue pour les hollandais...

A retrouver sur http://offensif.net 


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Waldgänger 7 juillet 2010 13:08

    J’aimerais bien que cette équipe gagne la coupe, ça serait un beau pied de nez à tous ceux qui dès qu’ils parlent de sport, se sentent obligés de faire appel aux valeurs les plus rances. Individualistes, suffisants sur le terrain, voire paresseux dans les replacements, égocenttriques, mais très libres dans leur vision du jeu, aimant les exploits, ayant la culture du geste impossible, du perfectionnement individuel.

    Et que l’on ne me parle pas de valeurs morales, car le goût de l’excellence individuelle, la liberté dans le jeu, l’amour du beau geste, de ce qui est abouti et a une valeur esthétique est aussi une éthique, à mon sens meilleure que celle de la soumission de l’individu au groupe, dans toutes ces équipes au jeu robotisé.
    .
    Quel joyeux contraste avec notre situation, où il y a carrément une commission d’enquête parlementaire pour des manquements supposés aux valeurs morales de nos chers bleus.


    • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 7 juillet 2010 16:07

       C’est probablement l’équipe la plus antipathique d’Europe. Surtout Robben, Van Bommel et Van Persie. Heureusement pour eux, ils ont deux joueurs qui font la différence, Van Bronckhorst, et Sneijder.

      De l’autre côté, c’est pareil, sur onze espagnols présent, il n’y en a qu’un qui inscrit des buts. 

      La meilleure équipe encore en lice, c’est l’Allemagne.

      Typhon


    • LE CHAT LE CHAT 7 juillet 2010 15:19

      il n’en reste pas moins qu’un but comme celui de van bronkhorst , c’est pas demain la veille qu’on verra ça avec les bleus !!! quant à Wesley Snijder , il est toujours là pour conclure quand il le faut , contrairement au Messi , Ronaldo , Rooney , Torres qui ont étés inexistants !!!

      les pays bas ont le mérite de savoir recruter les mercenaires qui font ce que les bataves attendent d’eux , qu’ils gagnent !

      comme Waldgänger , j’aimerai bien qu’ils aient enfin une étoile sur leur maillot orange ,
      ils le méritent au moins autant que les autres , ces oranges d’un petit pays de 10 millions d’habitants !


      • Darius 7 juillet 2010 15:57

        Excusez ma pédanterie le chat, mais les Pays Bas c’est plus de 16 millions d’habitants.


      • Alex Joubert 7 juillet 2010 15:57

        La je suis d’accord, ils méritent une étoile, et je serai derrière eux perso si ils jouent contre l’espagne. mais cette étoile aurait du être celle de la génération cruyff pas la génération sneijder


      • Waldgänger 7 juillet 2010 16:33

        Sur le niveau des stars, je suis d’accord, mais il est vrai que Rooney et Torres relèvent de blessure et qu’il ne faut pas les accabler alors qu’ils se sont imposés une rééducation express pour pouvoir jouer. Messi, je suis moins d’accord, il a été bon dans le jeu et même contre les Allemands, je ne l’ai pas trouvé mauvais, pas formidable non plus mais il a gagné pas mal de 1 contre 1 et fait de petites passes bien précises. Par contre, il n’y avait aucune animation offensive et même si les attaquants argentins paraissaient dans une forme correcte, on ne va pas loin à ce niveau sans mouvement de joueurs ni vra schéma de jeu.

        Sur Christiano Ronaldo, totalement d’accord, pour moi, ça fait deux ans qu’il a complètement changé, ses dribbles sont devenus forcés et à contretemps, il est à mon sens devenu un gros buteur qui fait peu pour l’élaboration du jeu offensif, je trouve qu’il a beaucoup perdu en dribbles.

        Leur génération de 1974-1978 était forte, mais celle des années 1988-1992 était formidable aussi, une équipe qui alignait dans les titulaires Gullit, Van Basten, Riijkard, Koeman, plus des cadors comme Van Breukelent ou Wouters. Comme Le chat, ils ont offert assez de bons matchs depuis des années pour avoir droit à leur étoile, je ne leur souhaite pas seulement pour faire un pied de nez à un certain discours sur ce que doit être le football.


      • asterix asterix 7 juillet 2010 19:56

        Des mercenaires ? Pas plus que ceux de l’équipe de France, non ?
        La différence, c’est qu’eux au moins ils gagnent !


        • pearce 8 juillet 2010 09:12

          Lors de ce mondial, un des facteurs les plus importants est la récupération physique et la gestion de celle-ci. Ces mercenaires, comme vous les appelez, sont pour la plupart appelés dans leurs clubs respectifs à faire la différence ; souvent par le biais d’une action individuelle.

          Leurs salaires astronomiques doivent être rentabilisés et on leur en demande beaucoup.
          D’où beaucoup de fatigue en arrivant dans ce mondial.

          Félicitations aux différents staffs médicaux, en particulier à celui de l’Espagne qui permet à cette équipe de monter en puissance.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès