• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Colossal Nadal !

Colossal Nadal !

Eh oui, il l’a fait ! En écrasant Stan Wawrinka au terme d’une finale à sens unique, Rafael Nadal s’est imposé pour la 10e fois de sa carrière sur la terre-battue parisienne.

Après deux années de doute, Rafael Nadal a donc retrouvé son jardin parisien la semaine passée avec son habituel succès à la clef. Plus incroyable encore que la victoire en elle-même, c’est la manière qui interpelle, tant ce Rafa-là semblait impossible à renverser.

On l’avait vu venir…

Suite a une tournée européenne sur terre couronnée de succès, Nadal avait déjà signé deux décimas en trois semaines à Monte-Carlo et Barcelone le mois dernier. Le « jamais deux sans trois » s’est donc vérifié encore une fois du côté de la Porte d’Auteuil la semaine passée. Superstition mise à part, il faut bien avouer que c’est surtout le niveau de jeu qu’a alors affiché l’Espagnol, combinée à la méforme de sa bête noire Djokovic, qui avaient conduit la plupart des observateurs du monde de la petite balle jaune à replacer le nonuple vainqueur de RG au rang de favori N.1 à Paname cette année.

Benoît Paire, le seul à l’avoir (un tout petit peu) fait douter !

Autre fait démontrant la phénoménale force de frappe de ce Rafa version 2017, il n’a concédé que 35 jeux en sept matchs. Un record personnel qu’il n’aurait sans doute pas pu battre sans l’abandon de son compatriote Careno-Busta en quart-de-finale mais qui en dit long sur les performances délivrées par le Taureau des Baléares dans ce RG. En outre, Nadal n’a pas non plus concédé le moindre set. Pire pour ses adversaires, le joueur à avoir été le plus proche de lui chiper un set de toute la quinzaine demeurera Benoît Paire, passé à « seulement » cinq points du gain de la deuxième manche au premier tour…

Une véritable promenade de sante

Car mis à part cela, avec son coup-droit lasso à la profondeur retrouvée et un revers plus solide et incisif que jamais, le Matador de Manacor a tout simplement balayé un à un tous ses opposants. La palme revenant au malheureux cobaye géorgien Basilashvili qui aura vécu un très grand moment de solitude sur le cout central en ne marquant qu’un seul petit jeu en trois sets (défaite 6-0 6-1 6-0) et à peine 1h30 passée sur le court. Lancé à pleine vitesse, le TGV majorquin aura ensuite écrasé ses deux derniers adversaires, Thiem et Wawrinka (pourtant pas des peintres !!!), de la même manière. 

Avec ce nouveau sacre en poche, Nadal, désormais décuple vainqueur du tournoi parisien, rentre encore un peu plus dans la légende de Roland-Garros et du tennis en général. De surcroît, après être devenu le premier joueur à remporter dix fois le même trophée du Grand Chelem, Rafa ne devrait pas s’arrêter là. Avec quasiment 7000 unités déjà engrangées depuis début janvier et une avance de près de 3000 points à la Race, l’Espagnol semble voué à récupérer la place de N.1 mondial d’ici à la fin de l’année. Olé !

Lionel Ladenburger

Retrouvez tous mes articles sur :

http://yourzone.beinsports.fr/author/guga57/

http://www.austade.fr/author/lionel-ladenburger/


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • anaphore anaphore 12 juin 18:16

    C’est qui Nadal ? Je suis désolé j’ai pas la télé ....



    • JL JL 12 juin 18:46

      Fallait pas l’inviter ! 

       
       smiley

      • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 12:57

        @JL
        il s’invite tout seul ;)


      • Montdragon Montdragon 12 juin 19:20

        Kolossal pikouze !


        • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 12:57

          @Montdragon
          j’etais sur que quelqu’un parlerait de dopage... 


        • Norbert 12 juin 19:50

          Nadal est un joueur incroyable et génial et il ne doit pas son succès qu’à sa performance physique comme le disent trop de gens même s’il est vrai que Federer a peut-être un poil de génie supplémentaire.

          De plus Nadal est affable et d’une courtoisie infaillible.

          Le dopage ?

          Ce dernier est indissociable de la compétition professionnelle et bien malin qui peut deviner qui en profite le plus. 


          • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:00

            @Norbert
            Nadal est un immense champion, impossible de ne pas le reconnaitre. Quant au dopage, rien n’a jamais ete prouve meme si le doute plane sur les sportifs espagnols depuis l’affaire Fuentes. 


          • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:01

            @Luca Brasi
            C’est vrai que comme je le dis dans l’article, plus que la victoire c’est la maniere qui marque les esprits... Nadal a physiquement (j’insiste sur le "physiquement) domine ce Roland-Garros comme il le faisait dans les annees 2000... Sauf qu’a l’epoque il avait 20 piges, pas 31... 


          • Chamiot 12 juin 20:01

            une déclaration du fameux oncle Toni (qui a retrouvé le sourire) :

            « ma, depuis ké j’y ai rétrouvé li bonnes piloules, fini lé problems, Rafa y marche encore mieux qu’avant, que quand il avé 20 ans ! mainténan, il é complètement increvable mé sa se voi presk un peu trop (on diré Spidi Gonzales é ca dure des heures). Zé lui avé pourtant dit de ne pas en prendre trop, des bonnes »piloules« avant la finale. »

            Une chose est sûre, Gasquet, lui, n’a jamais eu accès à ces fameuses « piloules » et peut-être est-ce mieux ainsi (tout palmarès mis à part).


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:05

              @Chamiot
              ouais bon.. les francais dopes ou pas c’est toujours le mental qui leur fait defaut helas. Tsonga, Gasquet et Monfils avaient tous les 3 le potentiel pour gagner des tournois du Grand-Chelem. Mais ils ne se sont jamais vraiment donne les moyens d’y parvenir. 


              Je me rappelle toujours d’une phrase de Gasquet qui etait alle s’entrainer 15 jours avec Nadal et qui avait declare a son retour en France « ce sont les 15 jours d’entrainement les plus durs de ma vie ». Tout est dit... Gasquet s’est donc impose durant 15 jours ce que Nadal s’impose depuis 15 ans (voire pluss). Y a pas de secret. Pour gagner des GC faut bosser comme un acharne. Sinon, en jouant juste sur le talent, on peut arriver en quart voire en demie, mais apres, forcement, ca coince. 

            • TSS 12 juin 20:15

              colossal bucheron digne successeur des Vilas et Lendl... !!


              • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:05

                @TSS
                Pas faux, mais quand meme, Nadal n’est pas qu’un bucheron. 


              • Bernie 2 Bernie 2 12 juin 20:23

                Pourquoi dans les articles sportifs, toujours affubler l’athlète de sobriquets ridicules. Le Taureau des Baléares, le Matador de Manacor, le TGV majorquin et j’en passe.

                Pourquoi pas la méduse de la costa del sol, le hérisson de la sierra Nevada, ça ne serait pas plus ridicule.

                Pour reprendre l’avis de certains commentaires au dessus. Il est comme le bon vin, il se bonifie avec l’âge. Il court plus vite, frappe plus fort qu’à ces vingt ans. Les bienfaits de l’entrainement sain sans OGM, je présume.


                • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 juin 07:42

                  @Bernie 2
                  « Taureau des Baléares »
                  Les ganaderias de toros bravos ne sont pas la spécialité de Majorque.
                  En revanche, tout près de Manacor, résidence de Nadal, il existe « Las cuevas del Drach », Les grottes du Dragon (magnifiques).
                  Alors, pourquoi pas Le Dragon De Majorque ?



                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:07

                  @Bernie 2
                  ouais bon Bernie on parle de sport... les surnoms font partie du folkore. Et puis quand t ecris un article, tu vas pas mettre tout le temps « Rafa » ou « Nadal » ou l’Espagnol... Faut varier les plaisirs lol ;)


                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:10

                  @Jean-Pierre Llabrés
                  pas mal le dragon de Majorque ;)


                • Bernie 2 Bernie 2 13 juin 20:13

                  @Lionel Ladenburger

                  J’entends bien que cela à pour but d’éviter les répétitions, mais on peut probablement parler de l’espagnol, l’ibère, que sais je encore, sans en rajouter dans le sobriquet, non ?

                  Ce n’est pas charitable envers ces champions. Déjà que pour beaucoup, ils sont caricaturés comme pas très fins. Qu’ils s’habillent de tenues aux couleurs pour le moins chatoyantes, que vous n’oseriez combiner pour descendre les poubelles, de peur de croiser un voisin.Le tout parsemé de marques en tous les sens, qui les font penser à des hommes sandwich. Alors ?

                  Alors, est ce bien utile de les ridiculiser encore plus avec des appellations stupides. Peut être n’aimez vous pas les sportifs, finalement ?


                • cathy cathy 12 juin 23:14

                  Après toutes ses blessures sur un corps malmené, Nadal a su changer son tennis et quel tennis. Il a tout remis à plat. Il a travaillé son service, alors que c’était un assez mauvais serveur. Il retourne le tennis de ses adversaires contre eux mêmes, balles courtes, longues, rien n’y change, ce sont des points pour le profit de Nadal. 

                  Wawrinka a vraiment souffert. Mais je n’aime pas trop les matchs de final, ce ne sont pas les meilleurs.

                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 juin 13:13

                    @cathy
                    Grand champion Rafa effectivement. Concernant la finale, c’etait joue d’avance. Wawrinka est arrive epuise apres 3 semaines non-stop (n’oublions pas qu’il a joue et gagne le tournoi de Geneve la semaine precedent Roland-Garros) et de l’autre cote Nadal a, en plus de son niveau de jeu retrouve, beneficiait d’un tableau relativement facile et d’une abandon en quart de finale. A mes yeux, le plus beau match de la quinzaire restera la demi-finale entre Murray et Wawrinka. 


                  • cathy cathy 13 juin 15:44

                    @Lionel Ladenburger
                    Pour moi aussi c’est cette finale que j’attendais : Waw/Muray.


                  • Orageux / Maxim Orageux 13 juin 15:32

                    Nadal est arrivé une dizaine d’années plus tôt, du temps où le tennis était bien plus physique, les gladiateurs ont remplacé les guitaristes ....

                    Même chez les femmes de plus en plus athlétiques et cogneuses ...

                    Nadal a des coups droits meurtriers, une constitution de leveur de fonte et des jambes de sprinter ....résistance et mental d’acier ...

                    Le voir jouer, c’est un retour aux arènes , glaive à la main, terrassant tout ce qui se trouve sur son passage ....

                    de plus c’est un mec très modeste, simple et sympathique, et fair play surtout, la marque des grands....

                    Bravo mec !!! 10 Roland Garros, ça doit en faire baver plus d’un....je ne parle pas de nos nationaux, ils ont toujours un pet de travers, des bras de fillettes et rien dans les burnes avec leur moral de buveurs d’apéro !!!


                    • julius 1ER 14 juin 09:21

                      je vous trouve assez sympa avec Nadal...... mais vous oubliez quand-même que dans son parcours à RG hormis Thiem en demi, il n’ a pas eu de pointures sur son chemin ????


                      c’est le parcours inverse de Vawrinka si je puis dire Fognini, Monfils, Cilic et pour finir Murray déjà finaliste l’an dernier et plusieurs fois demi-finaliste ... dont personne n’a parlé sauf à être considéré comme un outsider alors qu’il est le No1 mondial depuis 1 an ... j’ai trouvé cela fort de café !!!

                      Murray (le poison) qui est à l’instar de Nadal un joueur accrocheur qui ne renonce jamais, je parie que si Nadal l’avait joué en 1/2 finale, il n’aurait pas été aussi fringant en finale ...

                       et je ne suis pas loin de penser que si la prestation de Vawrinka a été aussi modeste en finale la raison principale de son échec est le match usant disputé l’avant-veille contre Murray .. c’est d’ailleurs Vawrinka lui-même qui disait qu’en général c’est le surlendemain que l’on ressent les fatigues d’un match épuisant ...... 
                      criant de vérité sur ce coup -là et ô combien pertinent constat !!!!!

                      alors pour ne pas hurler avec les loups je pense que Vawrinka a été exceptionnel sur ce tournoi ... ses 2 premiers sets contre Monfils ont été du très haut niveau et son match contre Cilic c’était la copie de Nadal VS Thiem en demi , contrôlé et maîtrisé de bout en bout !!!!

                      au vu de tout cela le meilleur match de ce tournoi RG 2017 aura été la finale avant l’heure si je puis dire Murray VS Vawrinka .... il y avait tous les ingrédients pour en faire un match exceptionnel longueur, indécision , rebondissements et une grosse part d’imprévisibilité ... bien malin celui qui aurait pu donner le score ou le verdict final ????

                      mais bon tout cela n’est qu’une question d’opinion et de préférences !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès