Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Comment Sébastien Loeb est devenu le sportif préféré des Français

Comment Sébastien Loeb est devenu le sportif préféré des Français

Sébastien Loeb sportif préféré des Français : c’est le résultat du classement établi par L’Equipe Magazine fin juin. Le champion du monde des rallyes arrive en tête de ce top 40, devant les footballeurs Thierry Henry et Franck Ribéry et le rugbyman Sébastien Chabal.
Qu’est-ce que cela nous raconte ?
Il y a bien-sûr les performances du sportif, impressionnantes. Mais bon, pour être « le préféré », il faut un peu plus que ça.
Une histoire ?
Justement, quelle histoire nous raconte Sébastien Loeb ? On ne voit pas le champion sur les plateaux de télé ou dans la presse people, ce n’est pas ce genre d’histoire qu’il raconte.
Quelque chose de plus enlevé alors, une philosophie de vie, ou une cause dans laquelle il s’impliquerait pour de vrai ? Non plus. Quiconque a déjà entendu une interview de Sébastien Loeb sait bien que ce n’est pas de cela dont il s’agit.
Les histoires que raconte Sébastien Loeb lorsqu’il s’exprime parlent trajectoire, choix de pneumatiques…
Bref, ce sont des histoires techniques. Et alors ?
 
Les histoires techniques voire très techniques ne sont pas à jeter aux orties dans une démarche de storytelling. Elles peuvent s’avérer très utiles, notamment dans des secteurs eux-mêmes très techniques et dans un contexte de management des connaissances. Mais dans un domaine aussi grand public que le sport…
On pourrait être tenté de voir là un attrait du public pour quelqu’un qui ne fait pas dans le registre « star du show-biz », une sorte de reconnaissance d’une modestie non feinte, et d’une expertise sans chiqué dans un univers d’action. Pour la modestie, je ne crois pas que ce soit la tendance dans nos sociétés. L’expertise me semble plus être un élément d’explication.
 
Plus basiquement, les histoires de Sébastien Loeb séduisent un auditoire parce que ce dernier, tout comme en entreprise pour les histoires techniques, forme une communauté de pratiques avec lui. Certes, tout le monde (et même presque personne) n’est un automobiliste du calibre du champion du monde des rallyes, mais il y a derrière cela une même passion pour les moteurs qui hurlent. C’est là un attribut de l’archétype de l’homme moderne.
 
Ce ne sont pas ici les mots qui font la force de l’histoire, mais la parole, pas le contenu mais le symbole. On touche ici à l’impact, l’effet du storytelling sur l’auditoire. Ce focus est, comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, beaucoup plus important que celui que l’on a tendance à faire sur l’émetteur de l’histoire.
 
Pour en revenir à Sébastien Loeb : sa communauté peut se réjouir. Car, après avoir figuré dans plusieurs pubs très classiques ces dernières années, voilà qu’il apparaît dans une campagne aux tonalités beaucoup plus en phase avec le storytelling, pour le compte du nouveau baume après rasage Energisant Mennen. Un film interactif permet aux internautes (sur www.insideloeb.com) d’entrer dans la peau du champion qui, après s’être enduit du baume, se sent tellement bien qu’il en oublie l’endroit où il a garé sa voiture. Problème : cela le met en retard pour une séance d’essais. Une aventure pleine de péripéties s’ensuit, au terme de laquelle des prix sont à gagner, dont un week-end au rallye d’Espagne, recontre avec le champion à la clé.
 
En voiture !
 
D’autres articles sur le storytelling sur : http://storytelling.over-blog.fr
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 10 juillet 2009 10:39

    Loeb est à coup sûr un grand champion et un homme discret, contrairement à nombre de ses autres sportifs auxquels il dispute cette reconnaissance. En cela, hommage doit lui être rendu.

    Dommage que son art s’exerce dans un domaine (le rallye automobile) toutjours aussi dangereux pour les populations et surout de plus en plus en contradiction avec les impératifs environnementaux de la planète. Ce type de compétition est, espérons-le, voué à la disparition.


    • Shaytan666 Shaytan666 10 juillet 2009 10:55

      Loeb n’est pas un génie lol !!!!mais c’est sûrement un des pilote de rallye le plus doué.
      Quant à la « pollution » restons sérieux, la caravane publicitaire et les voitures suiveuses du Tour de France émettent beaucoup plus de CO2 qu’un rallye de la WRC.
      Rien que pendant ces vacances, combien de CO2 vont rjeter tous ces « charters » qui vont emmener tous les touristes dans les lieux de villégiatures.
      Soyons conséquent et supprimons tout ce qui rejette du CO2 et n’est pas indispensables, il ne restera plus grand chose.


    • Fergus fergus 10 juillet 2009 11:03

      D’accord avec vous pour le Tour de France ? Je parlais des rallyes en général et des courses de côte qui non seulement polluent mais sont souvent dangereuses et dégradent les chaussées ou les abords des routes. Il faut vivre avec son temps, et le temps n’est plus (ou ne sera bientôt plus) à la voiture reine et à toutes ses utilisations superflues, fussent-elles sportives.


    • Shaytan666 Shaytan666 10 juillet 2009 11:13

      Là je suis d’accord avec vous, les courses automobiles devraient être uniquement concentrées dans des endroits prévu à cet effet, comme les circuits.


    • A. Nonyme Trash Titi 10 juillet 2009 11:56

      @ Shaytan666


      Sur circuit, c’est la mort du rallye. Le rallye a ceci de spécifique qu’il se court sur des routes asphaltées, en terre, ou sur glace/neige, et que les pilote ne peuvent les reconnaître que deux fois à vitesse légale et en voiture de série avant de s’élancer contre le chrono.
      C’est pour cela que je tiens les pilotes de rallye comme supérieurs aux pilotes de circuit, car le sens de l’improvisation, la lecture de la trajectoire, est beaucoup plus difficile. D’ailleurs, quand Loeb a fait le Mans (2ème en 2006) et a testé des F1 (Renault et RedBull), il était loin d’être ridicule.

      @ L’auteur

      Je partage pleinement votre analyse. Personne comme Loeb n’est capable de décortiquer ses courses, ses sensations, le travail des pneus, etc... C’est même parfois difficile à suivre. 
      Au-delà de ça, c’est une garçon très intelligent contrairement à ce que j’ai lu plus haut, mais qui ne se prend pas la tête. A contrario, il y a pas mal d’intello qui sont franchement très cons !

      Le mieux, c’est de faire un tout ici : http://www.sebastienloeb.com/
      Vous trouverez aussi dans la brève consacrée à la personnalité sportive préférée des français, le classement des 10 premiers avec leur score.

      A voir aussi les réactions des gens dans le livre d’or. Loeb participait au Festival of Speed de Goodwood et à un autre show en France, le week-end dernier et beaucoup de gens ont réagi. C’est éloquent et en continuité avec votre article.

      • Philippe VIGNEAU 10 juillet 2009 12:38

        Loeb est un tres grand champion mais quand on voit qu’une tres grande partie de la population reve d’avoir une grosse bagnole, il est grand temps d’arreter ces competitions automobiles, qui sont plus a ranger au cote des competitions informatiques que dans le sport, soit dit en passant.

        les nuisances sont multiples : bruit, dangerosite, degradation des chaussees, pollution, etc..
        de plus les messages vehicules par ces competitions incitent aussi a arreter ces rallyes : agressivite (conduite sportive), egoisme (vehicules polluants et dangereux), paraitre (substitut de puissance)

        bref leur seule raison d’etre est leur utilite economique primordiale... bon de toute facon, ca devrait pas resister a la crise et comme dirait l’Autre, les nouvelles sont excellentes...


        • A. Nonyme Trash Titi 10 juillet 2009 17:56

          Bof ! C’est le genre de discours qui émascule tous les rêves. J’espère que la compétition automobile sous toutes ses formes continuera, simplement elle évoluera et a déjà commencé à évoluer : récupération d’énergie sur les F1, moteur hybride, et l’électrique pointe le bout de son nez. Une compétition de motos électriques s’est déroulée sur l’île de Man. La passion doit pouvoir vivre...


        • moebius2 10 juillet 2009 22:23

           c’est qui je suis bien content d’apprendre que ce monsieur est devenu le sportif préféré des francais mais je etre serbo croate et chez noius l spôrtif preuefeuré c’esy arzo duretzjbceb n !rk nlag k


          • Bill Grodé 11 juillet 2009 09:10

            Pour une fois qu’on a en France un grand, un vraiment très grand, champion, qui a la bonne idée d’être aussi à la fois réellement modeste , et sympathique , on aurait tort de bouder notre plaisir.
            De plus on peut l’écouter parler sans être mal à l’aise pour lui. Vous avez sans doute déjà entendu de ces discours de cyclistes ou de footballeurs, où le journaliste, s’il veut sortir des trois cents mots appris par coeur , est obligé de formuler la « pensée » qui n’arrive pas à sortir.
            Sur un tout autre plan , je profiterai de l’occasion pour balancer un petit coup de griffe à tous ceux qui n’aiment pas les sports mécaniques et qui souhaitent , voire prophétisent sa disparition et pourquoi pas ,son interdiction.
            Ils me font penser à ces opposants à la corrida qui voudraient l’interdire , à la simple raison qu’ils ne l’aiment pas. Eh bien, qu’ils n’aillent pas y assister et qu’ils foutent la paix aux amateurs. Je considère que c’est une dérive fascisante : on veut interdire sous divers pretextes, parce qu’on n’aime pas. Et qu’ils continuent à manger du boeuf.
            Et qu’on ne vienne pas nous brandir les raisons sécuritaires ou environnementales : combien de milliers de véhicules accompagnet les quelques centaines de cyclistes autour de la France ne ce moment et son tout aussi aptes à renverser des spectateurs que les voitures de rallye !


            • Shaytan666 Shaytan666 11 juillet 2009 09:53

              Je n’aurais pas mieux dit.
              Sans oublier qu’aussi bien en rallyes qu’au Tour de France, la grande majorité des gens qui se font renversé, sont des spectateurs imprudents qui ont le don de se mettre dans les zones interdites.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès