Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Coupe Davis : Le cauchemar de Zadar

Coupe Davis : Le cauchemar de Zadar

Il n’y a pas eu de miracle dimanche à Zadar (Croatie) où Richard Gasquet s'est logiquement incliné face à un Marin Cilic trop costaud pour lui. Avec cette défaite (3-2), le parcours des Bleus de Noah s’arrêtent donc en demi-finale.

JPEG - 82.8 ko
Le capitaine des Bleus se prend la tête...
Yannick Noah ne gardera pas un bon souvenir de Zadar !

Après un début de campagne grandement facilité par les forfaits de Raonic au 1er tour, puis de Berdych en quart-de-finale, l’aventure tricolore a donc subi un net coup d’arrêt ce week-end en Croatie. Plombée par la défection de Tsonga et, surtout, par la rocambolesque blessure de Monfils (officiellement blessé suite à un faux-mouvement dans sa chambre d’hôtel), l’équipe de France de tennis n’aura, pour ainsi dire, rien pu faire face à un Marin Cilic en état de grâce. Ce n’est pas cette année que le druide Noah remportera sa 3e Coupe Davis en tant que capitaine.

Vendredi, l’espoir était pourtant permis

Tout avait néanmoins bien commencé. En ouverture de bal, Richard Gasquet n’avait fait qu’une bouchée de Borna Coric. Dans ce match entre deux joueurs convalescents, le Biterrois a fait parler son expérience dans le 2e set (gagné au tie-break) pour empocher une victoire plutôt tranquille en 3 sets (6-2, 7-6, 6-1). Mais les choses se sont ensuite corsées dès la seconde rencontre. Trop timoré, pas assez incisif, Lucas Pouille s’est d’abord fait corriger par le leader croate, Marin Cilic et son maillot à damiers rouges et blancs. Malgré un sursaut en milieu de partie, le tombeur de Nadal à l’US Open a finalement dû rendre les armes en 4 sets (défaite 1-6, 6-7, 6-2, 2-6). Comme c’était prévisible, les deux équipes se quittaient donc dos-à-dos vendredi soir. Et tout semblait alors encore possible.

Mais samedi, le double a craqué…

On le savait : battre Cilic en simple, qui plus est avec son public derrière lui, relevait de la mission quasi-impossible. La rencontre de double constituait donc, a priori et comme souvent, le point capital du week-end. On se demandait alors quel visage allait nous montrer la paire Mahut-Herbert. Celui, fébrile, des Jeux Olympiques de Rio où ils avaient craqué dès le 1er tour, ou bien celui, plus convaincant, du quart-de-finale remporté en République Tchèque dans un contexte similaire, quelques mois plus tôt. C’est finalement une copie à mi-chemin (mais tout de même insuffisante pour l’emporter) qu’auront rendu les N.1 et 2 mondiaux de la spécialité. Rarement en mesure de pouvoir breaker le solide tandem Cilic-Dodig, les vainqueurs de Wimbledon se sont accrochés, mais la perte des tie-breaks de la 1ere et de la 3e manche (malgré une balle de set en leur faveur) leur aura finalement été fatale (6-7, 7-5, 6-7, 3-6).

Dimanche, Gasquet impuissant face au rouleau-compresseur Cilic

L’affaire était alors bien mal engagée, Richard Gasquet se retrouvant dès lors dans une position bien inconfortable… avec l’obligation de franchir la montagne Cilic ! In fine, pas de miracle, encore trop court physiquement, le Languedocien n’aura tenu le rythme que quelques jeux avant d’exploser sous les implacables coups de butoir du vainqueur de l’US Open 2014 (défaite 3-6, 2-6, 5-7). Le public pouvait exulter, après 2005, la Croatie se retrouve en finale de la « Coupe du Monde de tennis par équipes » pour la 2e fois de son Histoire. Pour Gasquet en revanche, ce revers est le 3e du genre… C’était en effet la 3e fois que l’ancien « Petit Prince » du tennis tricolore se retrouvait sur le court alors que la France est menée 2-1. Après le quart de 2006 perdu contre la Russie (battu par Tursunov), puis la finale de 2014 perdue face à la Suisse (battu par Federer), c’est donc la 3e fois que Richard se montre impuissant pour renverser une situation compromise. 

Vers un duel « Cilic vs Del Potro » en finale !

Les ogres du « BIG 5 » (Federer, Nadal, Djokovic, Murray et Wawrinka) ayant désormais tous remporté au moins une fois la Coupe Davis, on s’attendait cette année à une compétition plus ouverte que jamais. La hiérarchie établie en Grand Chelem sera finalement encore une fois respectée via un ultime affrontement qui opposera donc les deux seuls joueurs en activité déjà titrés en Grand Chelem mais n’ayant encore jamais soulevé le Saladier d’Argent, à savoir : Marin Cilic (titré à l’US Open 2014) face à Juan-Martin Del Potro (sacré à l’US Open en 2009).

Djokovic, Murray, Nadal et Wawrinka, tous battus par Del Potro sur les 3 derniers mois ! 

Ce dernier a, une nouvelle fois, confirmé son retour au plus haut-niveau, prenant également sa revanche de la finale olympique en dominant Murray sur ses terres (en Ecosse) dans l’autre demi-finale, au terme d’un fantastique bras de fer en 5 sets et plus de 5 heures de jeu ! Par le biais de ce succès, Del Potro a donc complété son tableau de chasse estival. De fait, après Wawrinka à Wimbledon, puis Djokovic ainsi que Nadal aux Jeux Olympiques et donc Murray en Coupe Davis, le revenant argentin s’est tout simplement offert le scalp des N.1, 2, 3 et 4 mondiaux sur les 3 derniers mois ! Chapeau l’artiste ! Cilic et les Croates sont prévenus, ils devront assurément se méfier du phénix de Tandil en novembre.

Lionel Ladenburger


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 19 septembre 19:03

    Bonsoir, Lionel

    Autant les joueurs font ce qu’ils veulent à titre individuel, autant la sélection de gens comme Gasquet, Monfils, Pouille et Tsonga me fait gerber !

    Des gens comme eux, tous exilés fiscaux - au contraire de Mahut -, ne devraient en aucun cas être sélectionnables et porter le maillot de l’Equipe de France.

    La France éliminée, bon débarras !!!


    • flourens flourens 19 septembre 19:05

      @Fergus
      parfaitement d’accord


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 20 septembre 12:59

      @Fergus

      Effectivement, ils sont tous exilés fiscaux, sauf Mahut (qui le serait certainement aussi si ses resultats en simple etaient meilleurs et donc plus lucratifs). 

    • JMBerniolles 21 septembre 13:49
      @Fergus

      Excusez ce que vous dites est purement de la démagogie dite de gauche.

      La question n’est pas que ces joueurs de tennis soient trop payés (c’est évident que les gains du tennis sont mal répartis. Et qu’ils dérivent de la médiatisation personnalisée à outrance, alors qu’il est montré que le 100 éme mondial peut battre le numéro un, donc que la différence de niveau est plus faible que celle des revenus), mais que chez nous les salaires soient trop bas.
      Je pense en particulier à ceux que perçoivent les jeunes quand ils ont la chance de travailler (je pense que le non emploi des 18-24 ans chez nous monte vers 50% )

      Les joueurs que vous citez voyagent quasiment toute l’année. Et surtout leurs gains sont constitués en majorité, en dehors du territoire français. 
      Leur carrière lucrative excède difficilement 10 ans. Pendant lesquels ils ont des frais très lourds. Leurs revenus n’échappent pas aux impôts, mais au fisc français qui frapperait très lourdement leurs revenus. Ils ont continuellement l’angoisse de la blessure. Jo W Tsonga a été affecté par des blessures et problèmes permanents. C’est aussi le cas de Monfils et à un degré moindre de Gasquet.

      Au passage celui-ci a accepté de jouer au débotté, à court de forme, contre un joueur croate très bon mais à propos duquel on peut se poser des questions de dopage. Il a fait cela pour l’équipe de France parce qu’il savait très bien qu’il n’avait aucune chance (alors qu’en temps normal il a ses chances contre Cilic) et, également, que les critiques de tout bord s’abattraient sur lui.

      Et leur revenus par rapport à l’évasion des capitaux qui touche notre pays, légalement et illégalement, c’est un goutte d’eau.





















    • hans-de-lunéville 19 septembre 19:17

      rien à foutre dans cette rubrique.....


      • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 20 septembre 12:53

        @hans-de-lunéville
        Effectivement Hans, j’ai demande au site de passer l’article dans la rubrique « sport » mais visiblement c’est trop tard pour changer... wait and see ;)


      • Fergus Fergus 20 septembre 13:04

        @ hans-de-Lunéville

        Le problème est que la rubrique proposée par défaut est « tribune libre ». Si l’on n’a pas le réflexe de modifier la rubrique en validant l’article, les articles sont publiés dans ce cadre.


      • cétacose2 19 septembre 19:45

        Ouf ! tout est bien qui finit bien .Imaginez un peu ,s’ils avaient gagné,le délire du saltimbanque africain....


        • aimable 19 septembre 20:08

          rien a attendre des petits Suisses


          • fred.foyn fred.foyn 20 septembre 06:58

            heu..l’entraineur de l’équipe de France, est toujours domicilié en Suisse pour ne pas payer d’impôt ?


            • Trelawney Trelawney 20 septembre 08:22

              Pourquoi parlez vous de cauchemar à Zadar ? J’y ai vu une très bonne équipe croate dotée d’une volonté de fer malmener une équipe de France qui n’a de talent que dans l’arrogance.

              Pour la petite histoire la super prestation de Tsonga en coupe Davis à Lille et la super prestation de Monfils à l’US Open qualifiée par John McEnroe de « non professionnelle ». Vous donne un idée de ce qu’est l’équipe de France de tennis. On ne fait jamais de pur sang avec des bodets


              • Trelawney Trelawney 22 septembre 13:50

                @Lionel Ladenburger
                Et l’arrogance n’est pas que chez les joueurs. regardez plutôt cet article du 14 septembre juste avant la rencontre en Croatie

                http://www.lavoixdunord.fr/44674/article/2016-09-14/coupe-davis-une-finale-france-grande-bretagne-lille-ce-serait-pas-mal-non

                Et bien ce sera Argentine Croatie smiley


              • cathy cathy 20 septembre 09:57

                On veut absolument un sport métissé pour la France, et ça donne ça. 


                • Trelawney Trelawney 20 septembre 10:03

                  @cathy
                  N’empêche que si on n’a pas nos noirs et nos arabes pour nous ramener des médailles, on est dans la merde. Il y a peut être qu’en équitation qu’on peut avoir une chance, mais même les chevaux ne sont pas blancs smiley

                  Plus sérieusement, le métissage a apporté un plus dans l’amélioration intellectuelle du français, car lorsqu’on observe les baltringues du FN, ça fait peur


                • leypanou 20 septembre 10:40

                  @Trelawney
                  Comme l’aurait dit un académicien célèbre : le judo français, le monde entier rigole !!!
                  J’ai rarement autant rigolé qu’en lisant votre commentaire !


                • cathy cathy 20 septembre 11:20

                  @Trelawney
                  OK et si je vous dis, on veut absolument la parité hommes/femmes en politique, vous me répondez ? 


                • Trelawney Trelawney 20 septembre 12:17

                  @cathy
                  La qualité première d’un politique est sa bêtise crasse et c’est pour cela que dans ce domaine il y a plus d’hommes que de femmes. Il faut cependant mettre un bémol, car on ne trouve des politiques abrutis que dans les démocraties occidentales. Car dans les dictatures sanguinaires on ne voit pas beaucoup d’homme afficher ses convictions.

                  Mon opinion est que dans nos « démocraties modernes », la fonction première d’un politiques devrait être de s’assurer du bien être de ses concitoyens et c’est pour cela que cette charge ne devrait être dévolue qu’aux femmes. Donc je suis contre la parité homme femme


                • cathy cathy 20 septembre 13:34

                  @Trelawney
                  OK, alors quand les abrutis ne verseront plus les allocations qui vous font vivre, on en rediscute. 


                • Trelawney Trelawney 20 septembre 14:07

                  @cathy

                  Et le rapport avec la choucroute ?

                  Je ne touche pas d’allocation ni même de retraite. Je touche un pension d’invalidité suite à un incident au Liban quand j’étais soldat. Cette pension je la verse dans son intégralité au restaurant du cœur. Il y a des gens qui ont besoin du subside de l’état pour vivre et c’est normal qu’un état fasse le nécessaire pour ces gens. mais je n’en fais pas parti. Ah oui : je paies l’ISF et je ne planque pas mon argent à l’étranger.

                  Et vous vous en êtes où au niveau des allocations ?


                • cathy cathy 20 septembre 14:28

                  @Trelawney
                  La choucroute ?

                  Plus d’allocations, alors l’Europe sera semblable à l’Afrique. 

                • Trelawney Trelawney 20 septembre 14:35

                  @cathy
                  Donc la différence entre l’Afrique et l’Europe c’est les allocations. Bon je vois qu’on a affaire à du lourd.

                  Alors vous en êtes où coté alloc ? vous n’avez pas répondu


                • Sacotin Sacotin 20 septembre 15:34

                  Et que l’on arrête de nous seriner que Mahut et Herbert est la meilleure paire du monde en double !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès