Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Coupe de France : Calais contre Goliath, bis repetita

Coupe de France : Calais contre Goliath, bis repetita

Qui s’y frotte s’y pique... ça y est, c’est reparti pour un tour, Calais(CFA), le petit poucet de la compétition, s’est hissé jusqu’en quart de finale en battant Brest(L2) 1-0 ; il y a comme du déjà vu, non ?

Les joueurs de Calais (joueurs amateurs) ont réussi une belle performance en battant Brest, un club de deuxième ligue professionnel.

C’est le bonheur. On a fait notre match. Et puis il y a eu le dernier coup de rein qui nous donne la victoire. Là, on va commencer à parler de Calais 2005-2006, parce que les joueurs l’ont mérité. Elle est là, la force de ce groupe. Ce qui s’est passé en 2000, c’est bien, mais il faut aussi parler de cette équipe. On va d’abord savourer et aller fêter cette victoire avec nos supporters. Puis récupérer, parce que ça fait encore un match de 120 minutes (L’équipe). Olivier Guégan (milieu de Brest) : "On est tombé sur une équipe valeureuse qui était présente dans les duels et qui ne nous a pas laissé d’espace. C’est vrai que, quand on a commencé à jouer, on s’est procuré des occasions, mais on l’a fait trop rarement. Maintenant il va falloir se prendre en charge pour la fin du Championnat" (L’équipe).

Il faut remonter en 2000, où l’équipe de Calais était arrivée en finale de la Coupe de France, face à une équipe de Nantes au sommet de sa forme,qui s’imposa non sans peine 2-1. L’exploit des Calaisiens fut souligné par le milieu et est resté depuis dans les mémoires.

Les Calaisien ont-ils une chance de parvenir jusqu’en haut de la pyramide ? C’est ce que tout le monde se demande. Il ne faut pas oublier que cette équipe est uniquement composée d’amateurs qui, entre deux entraînements, préparent le pain, verbalisent une voiture mal garée ou font le tour des maisons pour distribuer le courrier. Les joueurs professionnels, eux, ne font que du football et disposent d’une meilleure préparation physique et mentale. De plus,il reste encore de grosses écuries de ligue 1. Mais attention ! Les Calaisiens jouent sans complexes, contrairement à leurs adversaires. On se demande alors : 2000 fut-elle une année chanceuse, ou est-ce que la magie de la Coupe de France aidera les joueurs nordistes à se surpasser et à battre les géants ? La réponse au mois de juin...


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Ludovic Charpentier (---.---.68.72) 24 mars 2006 14:15

    Cette année, il y a quand même beaucoup de monde au portillon de la Coupe de France. 5 clubs ambitieux de Ligue 1 en ont fait leur objectif avoué : Lyon pour un premier doublé coupe-championnat historique, le PSG, l’OM, Rennes pour sauver leur saison, et Lille pour remporter enfin un titre. Pour l’instant, Nantes joue surtout son maintien, mais pourquoi négliger un moyen agréable d’oublier une saison une fois de plus extrêmement décevante... Ca va être plus chaud pour Calais (qui a éliminé le 17e de la Ligue 1 et le 17e de la ligue 2, autant dire des clubs peu concernés par la Coupe) et Montpellier car cette année, les gros ne veulent pas lâcher la Coupe...


    • Bob (---.---.76.255) 24 mars 2006 14:40

      En effet contrairement à 2000 maintenant les « gros » ont appris à mieux respecter les clubs amateurs... A mon avis la finale sera 100% ligue 1, avec 6 clubs encore présents en quarts ça laisse peu de place aux surprises. Mais c’est bien pour Calais qui a le droit de rêver d’un autre exploit.


      • mathieu Boudon (---.---.65.218) 24 mars 2006 18:35

        c vrai j’ai quand même du mal à croire en leurs chances d’arriver jusqu’au bout mais bon,l’espoir fait vivre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès