Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > David Smétanine dans la presse : les bras lui en tombent !

David Smétanine dans la presse : les bras lui en tombent !

Depuis deux jours, on peut lire et entendre un peu partout dans la presse que le nageur David Smétanine, qui vient de remporter la médaille d’or du 100 m nage libre aux Jeux Paralympiques de Pékin, est tétraplégique !

Du coup, la question que l’on se pose est qu’elle nage a-t-il choisi pour réaliser cet exploit ? Le « papillon auriculaire » ou la technique ondulatoire façon « l’homme de l’Atlantide » ? 

Nos journalistes ne seraient-ils plus capables de faire la différence entre « paraplégique », paralysé des membres inférieurs et « tétraplégique ou quadriplégique » paralysé des quatre membres ? (Voir lemonde.fr ou lacroix.fr par exemple).

De deux choses l’une : ou ils ont atteint le niveau d’inculture d’un présentateur d’émissions de « télé-réalité », ou leur degré d’investissement est tel qu’ils se contentent de colporter l’information sans essayer, ni de la comprendre ni de l’expliquer, pourvu qu‘elle émane d’une source « officielle » !

On est en droit d’en attendre plus de leur part et je ne sais quelle option de cette alternative est la plus inquiétante.

Un début d’explication est malgré tout donné par LeFigaro.fr. David Smétanine serait un « tétraplégique incomplet », ouf, j’ai eu peur ! Les journaleux sont sauvés ! Ils auraient pu tout de même nous prévenir, d’autant plus que la classification des invalidités est très complexe.

On peut également reprocher aux « médias », leur faible investissement dans la couverture de ces jeux « Handisports ». En effet, après avoir loué la Chine d’avoir organisé des Jeux Paralympiques d’un niveau comparable à ceux des athlètes valides et non pas au rabais, notamment leur somptueuse ouverture, il est affligeant de constater leur peu d’intérêt pour la retransmission des épreuves.

Mis à part « Eurosport » qui couvre en partie ces Jeux Paralympiques, sur l’ensemble des chaînes françaises, les exploits de nos « handisportifs » ne seront retransmis en tout et pour tout que quinze minutes par jour ! Soit de 11 h 30 à 11 h 40 sur France 3 et de 23 h 20 à 23 h 25 sur France 4. Un très petit bravo à « France Télévisions » donc.

Quant aux autres, rien. Ni TF1 ni M6 ni Canal+ ne consacrent d’émission à nos héros invalides. Pas même « Sport + », sans doute de peur d’amoindrir son taux d’audience.

Les handicapés apprécieront l’ironie de la situation. On peut ainsi mesurer toute l’hypocrisie des discours officiels et bien pensants des valides.

Félicitations à l’ensemble des responsables du PAF de nous montrer un si bel exemple. De toute évidence, malgré les bonnes intentions de façade, les handicapés ne sont pas près d’obtenir la reconnaissance tant espérée.

Tiens, je me croquerais bien un membre ou deux du corps journalistique ! Cela leur ferait les pieds. Des « unijournalistes » et « parareporters » comprendront sûrement mieux l’attente des handicapés ! Et après tout, être manchot ne les empêchera pas d’écrire des manchettes !

Quand les hommes auront quatre lobes cérébraux, nombreux seront les prétendants au titre de « Tétracon » ! 

TétraREX

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 9 septembre 2008 14:06

    Certes, mais l’essentiel n’est-il pas de souligner, derrière la victoire, le parcours d’un homme exemplaire, pour concilier sport de haut niveau sa vie professionnelle, parfois un parcours du combattant pour les valides mais plus compliqué encore pour les non valides. 
    J’espère que la presse ne s’arrêtera pas à ce seul fait de gloire, ou à rectifier "son erreur" pour témoigner du chemin qu’il reste à faire pour permettre aux handicapés sportifs de haut niveau, de concilier sport et vie professionnelle.
    J’avais eu DS au téléphone il y a trois ans pour un portrait (livre) que je n’ai pas pu faire, pour des raisons de calendriers incompatibles et je n’ai cessé de le regretter depuis.


    • T.REX T.REX 9 septembre 2008 15:21

      Bonjour Yohan,

      Ce qui est primordial pour leur faciliter l’accès au sport et améliorer leurs conditions de vie, c’est de médiatiser davantage les épreuves pour faire vibrer le public. Lui faire apprécier l’exploit et les sportifs et ainsi faire reculer la discrimination. Je pense qu’il faut organiser les Jeux Paralympiques en même temps que les Jeux Olympiques !


    • Yohan Yohan 9 septembre 2008 21:44

      Tout à fait d’accord, ça viendra un jour je pense


    • Fergus fergus 9 septembre 2008 14:41

      L’inculture ou la "beaufitude" de certains journalistes sportifs ont souvent donné lieu à des commentaires étonnants ou délirants, particulièrement lorsqu’ils sont amplifiés par le chauvinisme. Le sommet de ce journalisme de gare (comme il existe des romans de gare) a toutefois été atteint par Thierry Roland auquel ses multiples gaffes et flagrantes erreurs auraient dû valoir un trophée. Pour le "fun", je ne citerai qu’une seule de ses perles, d’autant plus amusante qu’elle était absolument involontaire : parlant de je ne sais plus quelle championne stoppée net dans sa course aux JO, notre histrion s’était écrié dans le micro "foudroyée comme un lapin en plein vol" !


      • T.REX T.REX 9 septembre 2008 15:22

        Il paraît que notre grand Nelson Montfort est aussi très fort pour dire tout et n’importe quoi sur des sports qu’il ne connait pas !


      • Emile Red Emile Red 9 septembre 2008 15:30

        Vous rigolez, parler des jeux paralympiques lorsque trois voyoux du dix neuvième sont déclarés victimes d’attentat raciste ?

        On voit bien où va l’intêret de la presse, même la couverture sponsoring est invisible, au moins sur ce point personne ne trouvera à redire sur la Chine...


        • T.REX T.REX 10 septembre 2008 09:11

          Salut Ludo,

          "Bon, pour être franc, c’est peut-être moins passionant de voir des nageurs et des sprinters moins rapides"

          Je ne suis pas si sûr que toi, que ce soit moins passionnant. Le citoyen lambda que je suis n’a qu’une très vague idée de la vitesse du record du Monde en natation sur 100 m et pour lui l’important dans une course est le suspens, la dramatisation du spectacle. En clair , ce qui peut nous gêner , c’est plutôt de voir les mutilations et déformations des corps, car nous n’y sommes pas habitués. C’est justement là tout le problème.

          Pour intégrer pleinement les handicapés de toutes sortes il faut les cotoyer naturellement quotidiennement. Nous nous y acclimaterions très bien. Si dans la vie de tous les jours on nous les cache, comme dans les médias, nous ne les accepterons jamais, car l’inconnu fait toujours peur. 


        • fredleborgne fredleborgne 10 septembre 2008 12:05

          Des sprinters moins rapides ?
          http://www.sport.lycos.fr/infos/divers/jo-lathlete-ampute-oscar-pistorius-interdit-de-jo-a-pekin-588

          Avec les prothèses sheeta, 25% d’efforts en moins.

          C’est pas le bon exemple. Si les handicapés étaitent vraiment soutenus, ils pourraient eux aussi s’entrainer comme des professionnels, et pourquoi pas arriver à des performances similaires (Un aveugle peut être haltérophile...) pour certains sports.

          Le handicap, parfois, c’est justement de ne pas pouvoir bénéficier des mêmes moyens que les autres.


          • T.REX T.REX 10 septembre 2008 16:00

            Salut Freddy, le Roi des aveugles,

            Tu veux parler des prothèses d’ Oscar Pistorius , une célébrité :
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_Pistorius

            LE CHAT m’informe qu’il est médaillé d’or aux 100 m , et il va aussi s’ttaquer aux 200 et 400 m !

            C’est vrai que ses prothèses sont fabuleuses. Il faudrait qu’elles soient abordables à tous les handicapés concernés.

            Nous partageons le même avis, si les médias mettaient un peu de fric dans l’affaire, + la PUB ce serait tout bébéfice pour les HandiSportifs.

            A + 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès