Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Des graphistes font feu sur les symboles olympiques !

Des graphistes font feu sur les symboles olympiques !

Avec ces jeux Olympiques, a débuté une guerre de propagande sur le terrain des symboles que sont les logos, drapeaux et torches olympiques. Jamais autant de graphistes, de par le monde, n’auront autant concouru de créativité pour dénoncer le régime chinois ou supporter les jeux Olympiques de Pékin.

La Chine fait les frais de sa propagande tous azimuts et subit un retour de flamme sans concession, violent de la part des fers de lance des droits de l’homme comme Amnesty, Reporter sans frontières et une coalition de graphistes qui ont su utiliser à bon escient les médias internet pour provoquer une résonance graphique cacophonique qui entache et salit les symboles des jeux Olympiques chinois.

Le but étant, à bon chat bon rat, d’éviter que la Chine ne tire un profit politique de la célébration des jeux Olympiques en tentant de recentrer l’attention internationale sur les nombreux manquements du régime chinois au respect des droits de l’homme. Mission réussie et sans effusion de sang !

Des protagonistes qui ouvrent le feu sur les symboles olympiques de la Chine ?
En plus des habituels groupes contestataires comme Amnesty ou Reporter sans frontières, des particuliers vont appuyer leur combat grâce à une forte présence active sur internet, par le biais de sites internationaux comme MySpace, Facebook, YouTube et surtout sur le portail de photos Flickr ; sans compter toute une panoplie de gadgets, de podcasts, blogs et autres formes de média web - véritables armes de persuasion et de subversion rapides, gratuites et redoutables.

Beijing: the shame game Olympics.

Le Darfour, la Birmanie, l’environnement, les droits des travailleurs, les droits des animaux, la peine de mort, la presse, la crise économique y compris les inconvénients liés à l’externalisation des entreprises ou le choix de nouvelles compétences professionnelles en Chine (entreprises off-shore et nearshore en anglais) sont autant de facteurs, de thèmes fédérateurs qui passionnent les internautes.

Un logo mis à feu et à sang
Avant le 8 août, on s’attendait à voir les symboles des Jeux - en particulier celui de la flamme olympique soumise à une attaque tous azimuts.

Avant que ne démarre le relais de la torche, avant la première levée de bouclier qui a émaillé le passage de la flamme olympique de Londres et de Paris, c’est le logo des jeux Olympiques de Beijing qui a souffert, à grand renfort de logiciels d’images, d’actes de subversion sans nombre transformant l’emblème officiel des Jeux de Beijing en une mare de sang symbolisant la répression du régime chinois.

Alors que les politiciens, sportifs et membres du CIO critiquent le régime chinois à fleuret moucheté, une armée de graphistes tout feu tout flamme en font voir trente-six chandelles au pauvre logo chinois. La cacophonie des activistes sur le net est si importante qu’il devient difficile en tapant “jeux Olympiques de Pékin” sur images.google.fr ou sur Flickr de ne pas tomber sur un logo étriqué, défiguré, criblé de balle ou face à un char d’assaut.

Un logo qui partait pourtant d’un bon principe d’espoir
L’emblème officiel des Jeux est appelé Sceau chinois, la danse de Beijing. Il représente dans un sceau rouge la stylisation de l’idéogramme chinois京 ing, de Beijing.

Le site officiel des Jeux stipule que l’emblème figurant un personnage troué est censé signifier l’hospitalité et les espoirs dont est garante la ville de Beijing ; hélas, au grand désespoir des organisateurs des JO chinois, le symbole pourtant très noble n’a pas fait long feu en Europe. Les graphistes n’ont pas attendu pour défaire le logo de Beijing.

How The Beijing Olympics Got Its Logo

Le plus célèbre d’entre eux a réalisé une planche, mettant en scène un condamné sous le feu d’un peloton d’exécution. Le cadavre sert de pochoir sanglant pour imprégner le mur de sa silhouette. Le symbole chinois y a perdu toute sa substance pacifique et d’espoir ! Impossible, à présent, d’entrevoir ce logo sans se remémorer les signifiants liés à l’exécution, à la mort, au sang et à la violence.

Un autre graphiste français, Sergenry, assimile le logo au tracé à la craie de la scène d’un crime (crime scene chalk, en anglais). Le slogan implicitement nous désigne le cadavre de l’Esprit des jeux Olympiques.

Sur le site de Playfair2008, les graphistes assimilent la mascotte chinoise à la sous-traitance surexploitée des ouvrières chinoises. Le mot d’ordre insiste sur le droit des travailleuses : No Medal for the Olympics on Labour Right ("Pas de médaille pour les jeux Olympiques sans les droits des travailleurs").

World Coalition

Toujours sur le thème de la médaille, le groupe World Coalition qui rassemble tous les acteurs engagés pour l’abolition universelle de la peine capitale, associe la médaille d’or au succès édifiant du nombre de peines capitales en Chine. Le slogan Some records must be broken ("Certains records ne sont pas à battre ; pour l’affiche française").

The Beijing Olympic flame - Pshhhh! (By Sergenry)Mais alors, a-t-on tué l’esprit olympique ?
Tous les acteurs de tous bords cherchent des coupables au crime de lèse-majesté commis contre la flamme olympique de Paris. Untel citera les Chinois, un autre les pro-Tibétains, un tel autre les activistes des droits de l’homme, mais rarement on a pointé du doigt les membres du CIO.

Pour ma part, je pense que les premiers coupables sont les organisateurs du CIO pour ne pas avoir respecté l’article 2 de la charte olympique dont je vous soumets un extrait :
"Le but de l’Olympisme est de mettre le sport au service du développement harmonieux de l’homme en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine." Cette simple phrase aurait dû suffire à écarter la candidature de la Chine.

L’esprit des jeux olympiques est mort pour cette année 2008, mais tel un phénix qui a péri sous les flammes, il renaîtra on ne peut mieux en 2012, et vous pouvez en être sur, les organisateurs ne joueront plus avec le feu olympique lorsqu’il s’agira de désigner le prochain pays organisateur des JO.

On peut dès lors entrevoir dans le geste des activistes des droits de l’homme un geste salutaire et nécessaire pour soigner l’Olympisme et, par conséquent, la démocratie.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (94 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 10 avril 2008 14:05

    Doit-on en faire plus que le dalaï-lama ???

     

    "........Le dalaï-lama estime que le recours à la violence de la part des autorités chinoises dénote une gestion dépassée de la crise au Tibet, mais fait part de son soutien aux Jeux olympiques de Pékin.

    "L’heure est venue pour le gouvernement chinois d’accepter la réalité et d’essayer de trouver une solution réaliste", a-t-il dit lors d’une conférence de presse au Japon, avant de se rendre aux Etats-Unis. "Quand survient une crise, se contenter de la réprimer violemment est en fait une méthode dépassée."

    Le chef spirituel de la communauté bouddhiste tibétaine a par ailleurs à nouveau apporté son soutien à l’organisation des Jeux olympiques à Pékin.

    "Le peuple chinois mérite vraiment d’accueillir les Jeux olympiques", a-t-il déclaré. "(Malgré) les récents événements au Tibet, ma position ne changera pas."

    Le MONDE


    • judel.66 10 avril 2008 16:38

       tous ces graphistes et rsf ne sont finalement que des irresponsables pseudos intellectuels inutiles ,qui n’ont rien a perdre et vivent de l’événement qu’ils créent et auquel ils donnent une fausse importance.....

      la France a besoin de la chine......


      • T.REX T.REX 10 avril 2008 17:33

        Il n’y a pas que les graphistes qui s’en prennent aux JO de Pékin 2008, les Chansonniers aussi :

        Après le parcours particulèrement chahuté de la Flamme à Paris, la délégation française aux Jeux de Pékin peut s’offrir un petit moment de détente en écoutant le nouvel hymne Olympique librement inspiré de la chanson ”La Cantine” de notre regretté mais néanmoins jovial CARLOS et non moins librement interprété par :

         Bob Ménard et ses Rouspéteurs Sans Frontières 

        ————————————————————-

        Je préfère manquer les jeux en Chine

        Avec les Pékins et les coquines

        Et même si c’est dur, pas de breloque au cou

        Au moins je suis sûr de leur faire un mauvais coup

         

        ——————————————————————-

         

        Je préfère manquer les jeux en Chine

        Même si l’or c’est de la vitamine

        Tant qu’il y a des balles aux éliminatoires

        Je préfère encore leur laisser la victoire

        ———————————————————————

         

        A la pagode on peut s’ faire taper sur les doigts

        C’est défendu de jouer en ville avec les p’tits chinois

        Ce n’est pas marrant d’être affable

        Pourtant en Chine on se bagarre contre la dictature

        Qui s’en met plein les fouilles pendant qu’on en prend plein la figure

        Et qu’en y en a un qui rouspète, il prend cinq années d’oubliettes

        ———————————————————————————————-

         

        Je préfère boycotter les jeux de chine

        C’est de Coubertin qui nous bassine

        Il faut pas participer aux jeux pékinois

        Plutôt les aider à gagner de nouveaux droits

        ———————————————————————————

         

        A la télé le différé c’est bien pour la censure

        Cela permet d’écrire l’histoire au fur et à mesure

        Ce n’est pas marrant d’être en direct

        Sur la place Tian’anmen on se bat pour les droits de l’homme

        Mais attention, la police veille et elle les dégomme

        Cette satanée liberté d’expression les mène droit en prison

        ————————————————————————————

         

        Je préfère manquer les jeux en Chine

        Avec les péquins de Cochinchine

        Même si ils sont sûrs de finir au cachot

        En s’opposant aux J.O. de Hu Jiantao

        ————————————————————————

         

        Ah mais ces sacrés tibétains sont vraiment embêtants

        La Chine protège leurs biens et ils sont pas contents

        Ce n’est pas drôle d’être un tyran

        En Chine ils sont chez eux, c’est aussi leur république

        Ils devraient plutôt être fiers de ces jeux sans frontières

        Organisés par leurs frères pour faire oublier toute la misère

        ——————————————————————————–

         

        Je préfère manquer les jeux en Chine

        Avec les tibétains, les cousines

        Et même si c’est dur de pas être médaillé

        Je suis sûr de pas ramener de macchabées 

        ———————————————————————————

         

         Sur la flamme d’Olympie ne crache aucun lama

        Pas même le Gourou Dalaï, c’est un délit là-bas

        Le flambeau passera bien à Lhassa

        Bob Ménard et les Rouspéteurs Sans Frontières l’accompagnent

        Non pas pour le souffler mais pour battre la campagne

        Et surtout attiser la flamme pour qu’elle éclaire l’immonde

        ————————————————————————————-

         

        Je préfère manquer les jeux en Chine

        Avec les tonkins et les chopines

        Tant pis si de médaille je perds tout espoir

        Je préfère changer le cours de l’Histoire

        ————————————————————————————

        LE CARLOSAURE J.O.VIALUS  

         

         


        • Fergus fergus 10 avril 2008 17:35

          Excellent constat d’une situation navrante mais hélas inévitable et prévisible dès la désignation de Pékin. Personnellement, je suis très attaché aux valeurs du sport, ayant moi-même été joueur et éducateur de football durant... 32 ans.

          Des valeurs malheureusement solubles dans le fric et le dopage. L’idéal olympique n’est plus qu’un vaste leurre et les JO un spectacle mercantile comme un autre soumis aux diktats de politiques manipulateurs, de sponsors avides ou de dirigeants vénaux et complices. Point final. C’est pourquoi je ne verserai pas la moindre larme sur la déliquescence des Jeux, corrompus depuis très longtemps par le franquiste Samaranch et ses affidés, y compris le falot Jacques Rogge.

          Le sport amateur lui-même est sur la voie de la perdition, gangréné par les exemples venus d’en-haut. Comment pourrait-il d’ailleurs en aller autrement quand le président de la république se dit ami du tricheur et menteur Virenque ou supporter du Paris SG, ce club pourri quasiment depuis sa naissance par les magouilles financières et les actes de racisme ?

          Reste les gamins des petits clubs qui se donnent chaque dimanche sur des terrains boueux ou dans des gymnases poussiéreux. Ceux-là font plaisir à voir car ils jouent sans arrière-pensée, ou en caressant l’inaccessible espoir d’un haut niveau qui les condamnerait à devenir les jouets d’un plan marketing où l’humain n’a plus sa place.


          • laurentdub 10 avril 2008 18:37

            je voudrais juste signaler un autre logo bousculant le symbole olympique, représentant les anneaux olympique tous blancs et posé sur des goutes de sang

            vous le verrez sur la page suivante : http://www.contre-feux.com/petitions.php

             

             


            • Philou017 Philou017 10 avril 2008 22:02

              Les JO en Chine sont une bonne occasion pour des dessinateurs de se faire mousser à bon compte.

              On attend leurs dessins sur le drame de l’Irak : 650.000 morts (au minimum), 4Millions de déplacés, 2 millions d’exilés. Autre chose que la Chine.


              • Philou017 Philou017 10 avril 2008 22:22

                Cet article est assez ecoeurant. Il focalise l’attention sur la Chine, alors que des gens ont des difficultés à s’alimenter dans plusieurs pays.

                contreinfo.info/article.php3

                Ca c’est une véritable nouvelle, qui devrait être au premier rang de nos préoccupations. Et non pas de mener une campagne orchestrée par la CIA sur le probleme du Tibet qui existe depuis des décennies.

                Mais la faim dans le monde est un sujet moins préoccupant que la liberté en Chine, problématique que tout le monde connait depuis longtemps.

                Il est vrai que faire un dessin sur les JO et la Chine, ça ne mange pas de pain. C’est facile et ça permet de s’afficher à bon compte "defenseur des droits de l’homme".

                Plus facile que de s’attaquer en France aux financiers qui désinforment les gens au moyen de médias dégénérés qui relaient les idéologies dominantes à fond la caisse. La désinformation ici n’est guere inférieure à celle de la Chine. En Chine, au moins, on sait que le gouvernement limite l’information. Ici, c’est plus subtil.

                Mais ça marche. La preuve.


              • claude claude 10 avril 2008 23:05

                et a gentiment évitéà nos policiers de se fatiguer, en décidant unilatéralement de ne pas s’arrêter à la mairie de Paris et en éteignant la flamme à 3 reprises, afin d’éviter que les spectateurs ne se brûlent au cours des mouvement de foule.

                un reportage d’"envoyé spécial" de ce soir, montrait même qu’elle prenait soin de nos reporters de fr2, en les faisant débarquer, bien qu’écrédités, du véhicule réservé aux journalistes, parce que ceux-ci posaient des questions incongrues à des caméramen chinois... qui ne filmaient pas les manifestants... les gardes chinois ont appelé leurs supérieurs, et quelques étapes ultérieures dans la chaine de transmisssion, c’est un policier français qui fit descendre nos journalistes trop curieux !

                ceci n’est qu’un tout petit aperçu de ce qui va se passer à pékin !!!


                • claude claude 10 avril 2008 23:12

                  oups ! désolée,

                  une partie de mon message n’est pas passée :

                  la chine est tellement ouverte sur l’exterieur, qu’elle même aimablement pris en main l’organisation du relais de la flamme à paris...

                  et a gentiment évitéà nos policiers de se fatiguer, en décidant unilatéralement de ne pas s’arrêter à la mairie de Paris et en éteignant la flamme à 3 reprises, afin d’éviter que les spectateurs ne se brûlent au cours des mouvement de foule.

                  un reportage d’"envoyé spécial" de ce soir, montrait même qu’elle prenait soin de nos reporters de fr2, en les faisant débarquer, bien qu’acrédités, du véhicule réservé aux journalistes, parce que ceux-ci posaient des questions incongrues à des caméramen chinois... qui ne filmaient pas les manifestants... les gardes chinois ont appelé leurs supérieurs,qui ont appellé... qui ont appellé... qui ont.... et quelques étapes ultérieures dans la chaine de transmisssion, c’est un policier français qui fit descendre nos journalistes trop curieux !

                  et ceci n’est qu’un tout petit aperçu de ce qui va se passer à pékin !!!

                  petite remarque : mais de quoi se mèlent les chinois ?

                  jusqu’où est-on prêt à se compromettre pour récupérer des contracts ? 

                  cette conduite est doublement honteuse : les chinois nous ont craché au visage et le gouvernement s’est lâchement écrasé...

                  les australiens ont plus de couilles au cul, puisqu’ils ont déjà averti, qu’il était hors de question que les super-stroumpfs chinois fassent la loi chez eux !!!


                • Jacinto Lopera 11 avril 2008 07:39
                  Je n’approuve pas l’arrogance, l’ignorance des occidentaux vers le peuple chinois.
                  Je n’approuve pas cette attitude des Européens et des Américains des Etats-Unis vers le peuple chinois, que dans le fonds ce qu’ils ne peuvent pas encore accepter c’est qu’un jour autre race dirigera le monde.
                   
                   
                  Je ne supporte pas qu’ils aient déjà oublié que quand les premiers, les Européens, se sont développés à la fin du XIX siècle et les deuxièmes, les Etats-Unis au début du XX siècle l’ont faits en appliquant les mêmes méthodes qui disent tant critiquer au gouvernement chinois.
                   
                  Aux Européens et au Nord des Américains oublient qu’ils ont brûlé les mêmes étapes pour se démocratiser, avec la grande différence qui jusqu’à présent le gouvernement de la Chine non exploité que les Chinois, chose que nous ne pouvons pas dire des occidentaux, qu’ils ont exploité le monde entier.
                   
                  Le meilleur exemple est l’inde, que de premier producteur mondial de textile à l’arrivé des anglais, est passé à une industrie inexistante en 1947, non par l’incapacité des indues, mais par les lois répressives du gouvernement Européen des Anglais.

                  • Lapa Lapa 11 avril 2008 12:31

                    votre commentaire est faux et puant.

                    Apprenez déjà qu’il n’existe pas de race.

                     

                    après avoir comblé vos deux siècles de retard intellectuel , vous pourrez revenir poster.


                  • hgo04 hgo04 13 avril 2008 17:58

                    """après avoir comblé vos deux siècles de retard intellectuel , vous pourrez revenir poster."""

                    Trés trés démocratique.. Chapeau pour la liberté de parole et de pensée... z’êtes en de ces donneurs de leçons ??

                    Trouvez des autres arguments que ceux la !!


                  • T.REX T.REX 14 avril 2008 11:05

                    est-ce une raison suffisante de faire la même chose ?

                    Ce n’est pas parce qu’un peuple à déconné que cela donne aux autres le droit de continuer.

                    L’histoire sert aussi à ça : ne pas reproduire les erreurs du passé

                    Sinon comme dirait Confusius :

                     "l’expérience est une lanterne que l’on a accroché dans le dos, elle n’éclaire que le passé".


                  • farzteo 11 avril 2008 08:02

                    Je fais parti de ces graphistes depuis plusieurs années déjà, et ne signe aucun dessin/montage, tout est en "copyleft", alors question de "se faire mousser"... c’est pas le but.

                    La france n’a pas besoin de la chine et réciproquement, c’est le systeme capitaliste, l’économie de marché qui en a besoin, ce système qui ne fonctionne décidement pas et ca, il nous le démontre chaque jour, de + en +...


                    • Bof 11 avril 2008 10:14

                      Et bien, la Chine s’entraine au maintien de l’ordre dans les pays occidentaux . Pour un premier essai ...

                       Alors, sur leur terrain, celui " des symboles" , je viens remercier tous ces êtres extraordinaires qui rivalisent d’ingéniosité.


                        • Haina 12 avril 2008 12:49

                          "Mission reussie, et sans effusion de sang"

                          Tout est relatif. La concequente proportion des peuples allemand et francais qui ont apporte leur soutien a Hitler ou a ses theories n’ont pas pour leur grande majorite fait couler le sang des Juifs d’Europe et autres victimes des persecutions de l’epoque... ;;parallele qui pue, c’est vrai ;;

                          Demandez a Bjorck ce qu’elle pense apres le recul de son concert a Shanghai... Les images de Lhassa lors des emeutes du 14 mars ne seront pas contenues eternellement hors de portee de "l’opinion internationnale" (comprenez les internautes de l’occident). 

                          Mesurer la responsabilite de ses actes n’est jamais evident. Je n’accuse personne (mais faites attention aux nationalismes brulants de part et d’autre, l’odeur du sang en etourdira plus d’un). Bonne continuation.


                          • Jacinto Lopera 13 avril 2008 10:54

                            Je viens de lire l’article du Parisien sur Menard et RSF, et ils me font penser à La Fable d’ESOPE :

                            "L’Amie vend les armes au dictateur, Africain, installé au pouvoir grâce à la corruption, aux menaces de son copain le président de la république, et six mois après, sa femme « affolée », présidente d’une ONG européenne, accuse le même dictateur, de violation des droits de l’homme.

                            On gange de tous le coté, Bravo le pays du premier monde

                             


                            • Artémis 15 avril 2008 21:39
                              Article intéressant et bien documenté.
                               
                              Intéressant aussi cet élan mondial de révolte des citoyens et anonymes occidentaux contre la Chine pour des raisons qui ne sont pas qu’idéologiques...
                               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès