Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Domenech veut tuer la génération Benzema

Domenech veut tuer la génération Benzema

Raymond Domenech est en passe de réussir une double mission : tuer la génération Benzema et disqualifier la France au Mondial 2010. C’est la feuille de route secrète que lui ont tracé le nouveau parrain du football français Michel Platini et les barons de la FFF. En est-il vraiment conscient ? Depuis le dernier match contre la Lituanie, il faut croire que oui.

Après avoir éliminé Hatem Ben Arfa et marginalisé Samir Nasri, Domenech vient d’humilier Karim Benzema en lui portant un grave coup au moral. Le nouveau prodige du football français s’attendait à être logiquement titulaire dans le onze de départ contre la Lituanie après le forfait de Nicolas Anelka, mais Domenech lui a préféré le 25ème appelé, remplaçant des remplaçants. Peggy Luyindula, 29 ans et une 5e sélection, cinq ans après la précédente, alors qu’il cire le banc au PSG.

Après le match Domenech a tenté de justifier ce choix de titulariser un joueur qu’il n’avait même pas retenu dans sa liste des 23 : « Il me fallait un joueur de côté avec un profil d’attaquant, un type à la Ribéry... ». Etonnante explication quand on sait que ce profil existait déjà dans le groupe, avec Benzema et Nasri.

Depuis la fin de l’Euro 2008 Benzema n’a plus été titulaire avec les Bleus depuis le premier match de qualification au Mondial 2010 face à la Roumanie.

La presse, qui n’essaie plus de comprendre les errements tactiques de Domenech, achève le moral du joueur lyonnais. « Les infortunes de Benzema », « Le malaise Benzema », « Benzema peut-il craindre pour sa place ? », « Benzema merite-t-il d’être le mieux payé de Ligue 1 à tout juste 21 ans ? ». Pourtant, il pointe à 4,8 millions d’€/an, alors que Lionel Messi (FC Barcelone), même âge, gagne 6 fois plus avec 28,6 millions d’€/an.

L’AFP s’interroge : « L’absence de Karim Benzema du onze de départ de l’équipe de France en Lituanie est un nouveau coup dur pour l’attaquant lyonnais, en grande difficulté cette saison et dont le statut d’étoile montante du football tricolore commence à être sérieusement mis à mal. »

Malmené par Domenech, Benzema ne parvient plus à retrouver la sérénité dans son club et voit la concurrence le rattraper en équipe de France avec les sélections de Pierre-André Gignac et Guillaume Hoarau qui pourraient bien éjecter le Lyonnais de la prochaine liste.

Il est internationalement démontré que la carrière d’un joueur en club est intimement liée à son statut en équipe nationale. Alors qu’il est courtisé par les plus grands clubs d’Europe, Domenech est en train de rabaisser Benzema dans le rang des anonymes du championnat français.

Domenech avait déjà une mauvaise réputation en tant que défenseur. Son jeu rugueux et son look de bad boy lui valurent d’être surnommé « le boucher » par ses adversaires. Nommé sélectionneur de l’EDF en juillet 2004, il connut des débuts catastrophiques et ne doit la qualification au mondial 2006 qu’au retour des trois anciens, Zidane, Thuram et Makelélé, en août 2005.

Confirmé dans son poste après la finale perdue contre l’Italie, il persiste dans ses errements tactiques et la qualification pour le Championnat d’Europe fut arrachée in-extremis, grâce au succès de l’Italie en Ecosse (1-2). La France avait pris la deuxième place avec un point de plus que les Ecossais.

L’Euro 2008 fut catastrophique. La France a quitté le tournoi dès le premier tour, dernière de son groupe avec un seul point et un seul but marqué. Le fait le plus significatif est survenu lors du dernier match contre l’Italie lorsque la blessure de Ribéry donna enfin sa chance à Samir Nasri de faire son apparition. Mais quelques minutes plus tard, après l’expulsion d’Eric Abidal, Domenech fit sortir Nasri pour le remplacer par le défenseur Boumsong alors que la France était menée 1-0 et n’avait plus rien à perdre.

La presse a décerné à Domenech le titre de « plus mauvais sélectionneur de l’Euro ». En 4 ans, il a été incapable de donner une identité tactique et un fond de jeu à cette équipe.

Tous les médias et les supporters des Bleus s’attendaient à la démission ou au débarquement du « boucher ». Deux héros de l’épopée 98 se sont proposés pour prendre la relève, Didier Deschamps et Laurent Blanc. C’est à ce moment qu’ont été mis en œuvre les jeux de coulisses du pouvoir des instances fédérales conservatrices.

Les caciques de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, Noël Le Graet et compagnie ont fait bloc pour reconduire Domenech, soutenus par les barons de la Ligue, Jean-Michel Aulas, Gervais Martel, etc… Ils ont focalisé leurs reproches sur « la communication de Raymond Domenech » (?) pour mieux occulter le vrai débat sur son incompétence footballistique.

Michel Platini, président de l’UEFA depuis 2007 et vice-président de la FFF depuis 2001, est entré en scène pour faire barrage au « lobby 98 ». Quand on sait que Platini fut sélectionneur des Bleus de 1988 à 1992, un an seulement après avoir arrêté sa carrière de joueur, il eut cette réflexion étonnante : « Deschamps, Blanc, ça peut être des solutions, mais pas maintenant ».

La génération 98 prendra le pouvoir de la FFF et du championnat tôt ou tard. Mais pour les tenants du pouvoir fédéral, mieux vaut que ce soit le plus tard possible.

Derrière les résultats sportifs, les enjeux financiers sont énormes. Grâce aux revenus télévisuels, la FFF perçoit 43 millions d’euros par saison. Le maillot des Bleus est devenu le plus cher du monde, avec la fin du partenariat historique d’Adidas au profit de Nike qui paye 42,6 millions d’euros par an. Nike versera 320 millions d’euros sur sept saisons entre 2011 et 2018, plus une dotation en équipements de 2,5 millions d’euros par an et des primes de résultats lors des grandes compétitions internationales.

Selon une formule célèbre : "Le vrai souci des hommes d’affaires n’est pas de gagner de l’argent, mais c’est d’empêcher les autres d’en gagner". La gestion du football a changé. Les footballeurs ne sont plus jetables après une courte carrière de joueurs. Il y a maintenant une vie « très riche » en dehors du terrain. Les meilleurs prennent le pouvoir dans les instances fédérales et dans les clubs devenus des entreprises florissantes. Ils sont soutenus par les médias qui ont tout intérêt au beau jeu et aux joueurs médiatiques pour mieux vendre leurs journaux. Dans les grands clubs européens, les postes de managers ont supplanté ceux des présidents. On connaît Arsène Wenger à Arsenal, Alex Fergusson à Manchester, José Mourinho à l’Inter de Milan. Mais qui connaît le nom des présidents de ces clubs ?

Les dirigeants vieillissants de la FFF et des clubs français continuent de résister à ce transfert de pouvoir au profit d’anciens joueurs de la génération Zidane qui n’hésiteront pas à mettre en valeur les talents des Benzema, Nasri, Ben Arfa, etc … Grâce à Domenech, la génération Benzema est sur la touche et les Bleus sont 3èmes de leur groupe, donc virtuellement éliminés du Mondial 2010. Ayant vécu dans l’ombre du géant Zinedine Zidane durant une décennie, les patrons du foot français ne veulent pas recommencer une nouvelle décennie dans l’ombre de Karim Benzema… dont la génération risque de prendre à son tour le pouvoir dans 15 à 20 ans. Pour garder la main sur leur faramineuse tirelire et demeurer sous le feu des projecteurs, ils n’hésiteront pas à tuer dans l’oeuf la génération Benzema quitte à l’empêcher de se qualifier et briller au prochain Mondial, afin d’obtenir 4 ans supplémentaires de répit. C’est ce qui explique leur soutien à l’abominable Domenech.

Saâd Lounès


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • jakback jakback 3 avril 2009 12:44

    Franchement on s’en fout, des ben a 400,000 € par mois et des cht’is fière d’être musulman comme le dit Ribery a Aljeezera, qu’ils se content tous d’être fier d’être Français et de passer a la caisse, ce qui pour la plupart relève du miracle, gagner autant d’argent avec un qui d’huître ,devrait suffire a leur bonheur .
    Quand a R.D sa mission est de qualifier l’équipe de France pour le mondial de 2010, on jugera sur pièces, si oui peu importe qui il sélectionne, si non au revoir et au suivant.
    Pour renforcer votre schizophrénie, je vous livre une info, depuis la sélection espoir R.D rêve d’aligner une équipe de France uniquement composée de noirs, ce qu’il a réussit une fois avec les espoirs, qui a son grand regret ne fut relevé par aucun média.
     Raymond adore la provocation et la polémique, je ne vous apprends rien.


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 3 avril 2009 12:50

      Il commence bien l’article, c’est une série de jérémiades pour pleure que RD est en train de planté l’avenir des joueurs magrébin de l’équipe de France.
      Si les informations concernant l’auteur sont vrai, dite le franchement, cela vous fout les boules que ces traites jouent pour le colonisateur qui de plus n’en tire pas profit, alors que leurs "vraies" équipes nationales auraient besoin d’eux.

      Après la génération 98, si pour vous l’avenir c’est tous planqué derrière, je préfère encore RD.
      De plus, la génération 98 n’a jamais existé, dite plutot l’équipe de France avec Deschamps, il n’y a qu’à voir la réaction de Lemerre à la fin du championnat d’Europe 2000 pour savoir que sans lui l’équipe ne tiendrait pas, il n’y a qu’à voir 2002 (votre génération 98 composait une très grande part de l’équipe).


      • maharadh maharadh 3 avril 2009 13:27

        La mafia du fric à pris le pouvoir dans le foot mondial et celà amènera en même temps sa perte.

        Que l’on ne mélange pas des polémiques "communautaristes" et "équipe de sports" que ce soit du foot ou autres serait déjà un grand progrès pour l’espèce humaine, polémiques d’ailleurs manipulés par ceux qui manipulent l’argent généré par ce sport.

        Il est vrai que dans le foot on ne trouve pas beaucoup d’intellectuels mais là je ne vois pas l’intéret si un footeux devait philosopher avant de taper dans la baballe on aurait l’air malin devant notre tv.


        • Vinrouge 3 avril 2009 13:56

          Vous avez peut-être écrit cet article avant mercredi soir.... Mercredi, j’ai trouvé que Bezema a été très bon, c’est même ses meilleures minutes en bleu depuis qu’il est appelé ! Et d’autre part, c’est aussi son meilleur match depuis quelque mois, toutes "compétitions confondues". A l’OL, depuis le départ de Fred, Benzema le dit d’ailleurs lui-même, ça ne marche plus : son champ d’expression favoir est pour le moment le 4-4-2, qui n’est pratiqué ni à l’OL et encore moins en équipe de France. D’ailleurs, en championnat, il ne marque plus de buts et n’a plus beaucoup d’influence dans le jeu.
          Je trouve perso. qu’il avait pris la grosse tête, et visiblement, ça lui a fait du bien d’être mis au niveau qui est le sien aujourd’hui : un bon joueur, mais pas encore une star internationale (il est en tout cas très très loin du niveau de Messi !!! Prenez ses 2 matchs contre le Barça : il a été complètement transparent !
          Il est évidemment courtisé par les plus grands clubs car il a un potentiel énorme, mais ne l’a pas encore complètement démontré !
          Et s’il retrouve de l’efficacité en L1, on dira que c’est grâce à cette semaine passée en équipe de France (car encore une fois, c’est son meilleur match de la saison)

          En ce qui concerne Ben Arfa, sa sasison est dramatiquement nulle. Il était censé être la star qui amènerait titres et gloires à l’OM : il n’est que reamplaçant, et quand Gerets lui demande d’enter, il ne le fait que du bout des orteils... A ce titre, Luyindula, au moins, est toujours plen d’allant, et a été très bon pendant les mois de janvier et févrer au PSG !
          Et en plus, il semble que c’est un véritable petit con...

          Quant à Samir Nasri, je reconnais que son cas est moins facile à expliquer. Je pense quand même que l’émergence de Gourcuff au milieu n’est pas propice au retour de Nasri en tant que titulaire ! Il pourrait bien sûr jouer à gauche, mais il y a RIbéry, dont cest le meilleur poste, ou encore un peu plus bas, à côté de L. Diarra (apparemment RD y a pensé pour le match de mercredi, mais a quand même fini par préférer aligner 2 purs MD).

          Enfin, vos commentaires sur la FFF et Platini qui veulent garder le pouvoir sont sûrement vrais, mais je ne vois pas en quoi on peut les relier au traitement reservé aux joueurs que vous citez : le maintien de RD à la tête de l’EDF ne constitue en rien un lien ! (pour son maintien vous omettez un point très important qui me semble bcp plus réaliste : renvoyer RD, nécessitait de lui payer une indemnité de licenciement de plusieurs centaines de milliers d’€ : ça rejoint votre point sur les intérêtes financiers de la Fédé)


          • stephanemot stephanemot 4 avril 2009 02:16

            Nasri a ete blesse une bonne partie de l’automne, et Ben Arfa persiste a gaspiller son talent pour des enfantillages.

            Le probleme de Benzema en selection, c’est qu’il n’est pas mis en confiance. Il a livre un bon match mercredi, mais depuis le debut de son mandat, RD torpille ses attaquants avec une assez grande constance.

            Meme TH joue la plupart du temps a contre emploi. Ce systeme ne valorise pas le buteur.

            La pseudo organisation tactique des Bleus en Coupe du Monde a sacrifie les attaquants en en faisant avant tout les premiers defenseurs. Comme avec Jacquet en 1998. Ca paye d’accord, mais ca ne pardonne pas des qu’il y a un coup de moins bien. On ne peut pas se permettre d’avoir un attaquant a 90% et c’est aussi pour cela que les bleus marquent peu.


          • LE CHAT LE CHAT 3 avril 2009 14:25

            c’est une tentative pour faire des économies à la sécu en remplaçant les sommnifères par le visionnage des matches des bleus ! smiley


            • chria chria 3 avril 2009 16:02

              les choix de raymond le varech peuvent paraître bizarre, mais benzouille a très bien joué mercredi et il marqué des points. Quand au fond de jeu de l’équipe de france, il a disparu dans le triangle des bermudas, près de la mer des sargasses...


              • Anto 3 avril 2009 16:12

                nawak vraiment. le generation benzema, c’est des mecs qui ont 21-22 ans qui se sentent plus parcequ’ils etaient prodigieux a 17 ans. Ils ont en commun le talent et le manque d’humilite. En plus, ce sont des momes qui passeraient pour des simplets en dehors du monde du foot. Un bon coup de pied au cul est forcement salutaire. benzema, ben arfa et autres n’ont jamais connu l’adversite. Je pense que ce genre d’episode les fera forcement murir...



                • jakback jakback 3 avril 2009 19:27

                  Voila pourquoi les imbéciles s’intéressent au foot, avouez que le G20 du sport pro devrait se tenir rapidement, pour éviter la désespérance de ceux qui étudient.
                  Une société qui rémunère le muscle plus que la matière grise est vouée sur le long terme a mourir.
                  C’est avec plaisir que je vous céderais tous les karim, hateme, zinedine, et compagnie, si j’en avais le pouvoir.
                  Une remarque, la majorité des joueurs Français sont musulmans ou néo musulmans, comme ribéry,abidal par exemple.
                  C’est pas demain que l’on reverra un français se signer avant d’entrer sur la pelouse, l’islamisation fonctionne a plein, ce qui n’empêche pas une frange grandissante du public de brandir les drapeaux Algérien ,Tunisien et Marocain au stade de France en sifflant la Marseillaise, comprenez que votre intérêt porté a l’équipe de France soit sujet a caution, a ce jour jamais aucun français a ma connaissance ne s’est permis une quelconque remarque sur la composition nationale d’une équipe du Maghreb.
                  P.S il n’y a pas que des footeux, ce qui agrave le cas des sports pro


                  Top 10 :

                  1. Thierry Henry : 17,7 M€, +0,3 M€
                  2. Tony Parker : 9,6 M€, même salaire, même position
                  3. Franck Ribéry : 8,3 M€, +3,2 M€, + 8 places
                  4. Patrick Vieira : 8 M€, =, -1 place
                  5. Sébastien Loeb : 7,5 M€, +2,2M€, +5 places
                  6. Boris Diaw : 6,7 M€, +3 M€, +12 places
                  7. Nicolas Anelka : 6,3 M€, -0,5 M€, -1 place
                  8. Karim Benzema : 6 M€, +3,2 M€, + 21 places
                  9. Djibril Cissé : 5,9 M€, -1,1 M€, -5 places
                  10. Claude Makelele : 5,7 M€, +0,2 M€, -1 places


                  • abdelkader17 4 avril 2009 00:05

                    @jac
                    Franchement c’est petit et après ca tu nous feras des lecons de tolérance, oui c’est déguelasse que des sportifs gagnent plus que des chercheurs, des hommes de science ou des penseurs, chacun essaie de prendre sa part du gâteau quelle que soit son origine sociale, ses croyances religieuses et son identité culturelle puisque ne compte désormais que le fric.
                    Les jeux et les échappatoires divers sont désormais l’antidote à une société qui sombre dans les abîmes de
                    la cretinerie , le monde du spectacle à envahie la scène et dans les arène les gladiateurs des temps modernes nous offre un bien triste spectacle.


                  • Yohan Yohan 3 avril 2009 19:33

                    Pour une équipe qui tourne, il faut de la concurrence et de l’émulation. Benzema, Nasri, Ben Arfa se se sont pas encore assez imposés pour revendiquer une place acquise dans l’équipe comme les anciens cadres. Seuls les derniers de la génération bleue comme Henry, bien que vieilissant, ont leur place encore assurée pour quelque temps, le temps de transmettre le bâton aux nouveaux. 
                    Le seul de la nouvelle génération qui soit incontestable c’est Ribéry, les autres ont de l’avenir mais ils doivent apprendre à jouer en équipe et gagner en confiance. Il y a donc en réalité un trou dans la relève.
                    Il est clair que l’EDF ne peut plus s’appuyer sur l’ancienne génération. Domenech n’a donc pas d’autres choix que de former la relève. Et avec les branleurs comme Ben Arfa, il ne faut pas se laisser faire, car sinon il y aura une génération de casse couille qui couleront l’équipe. Celle qui a gagné la coupe du monde avait dans ses rangs des joueurs non seulement bons mais pas cons.
                    Les nouveaux doivent apprendre l’humilité d’abord et continuer à travailler ensuite.
                    Si Domenech a quelque chose à leur apprendre c’est d’abord que pour gagner sa place, il ne suffit pas de l’exiger.


                    • Papybom Papybom 3 avril 2009 21:01
                      Franchement, l’auteur
                       
                      N’avons-nous évolué, que pour le cirque nous embraser
                      Et pour ces gladiateurs modernes, nous enflammer ?
                      Sachant que par ce biais, notre vision se trouve détourné
                      Des problèmes récurant de notre pauvre société.
                      Votre article, à la gloire des « sportifs » entre guillemets
                      N’est que la résultante, que pour la gloire des fortunés.
                      Sans détours, acceptant par cela de vous profondément vexer
                      Ces joueurs, ne risquent pas, ma considération gagner.
                      Ils n’ont qu’un but, pas de marquer, mais d’argent gagner.
                      Votre esprit, bien vite, je vous conjure reprenez
                      Ce sport est une arnaque, mais très bien organiser.
                      Pour votre perte, le pouvoir un ministre à placé
                      Qui ne pense, qu’aux revenus, qu’il va engranger.
                       
                      Cordialement.

                      • Christoff_M Christoff_M 3 avril 2009 23:46

                         il y a le meme genre de problème au tennis avec des présidents verreux style le dernier mis en examen x fois pour piocher dans la caisse... Forget n’est que l’ombre de lui meme dans un système qui ne lui ressemble pas...

                        Quand au foot, le fait que Domenech soit prolongé prouve que les elections et le système démocratique ne marchent plus !!!

                        Malheureusement notre classe dirigeante actuelle déteint sur tout et nous avons l’impression de nous retrouver dans l’Italie des années 80... mais sutout motus en 2009 la critique ne fait pas partie de la nouvelle bien pensance et de la pensée unique !!


                        • Christoff_M Christoff_M 3 avril 2009 23:47

                          quand il n’y a pas d’émulation, la médiocrité prend le dessus partout !!


                        • Nadir BOUMAZA Nadir BOUMAZA 3 avril 2009 23:55

                          Ce commentaire bien construit pose certes problème.
                          Il y aurait chez Domenech quelque difficultés avec les joueurs "maghrébins" , Nasri, Ben arfa, benzema.
                          Pourquoi pas ? un selectionneur est comme un artiste, il doit faire comme il sent
                          Le problème est cependant là, maghrébins mis à part, à savoir que DOMENECH n’a rien d’un grand manager.
                          Mènera t-il la France vers la qualification et vers la réussite ? La qulaification peut être, la réussite non !!!
                          Pour l’instant il n’a donné de preuves que de médiocrité, de qualifications limites et de jeu mièvre toujours sauvé par l’engagement de joueurs livrés à l’incertitude.
                          Pourquoi cet homme si peu interessant comme manager, comme booster et comme chef , garde t-il un tel poste ?
                          Jusqu’à quand les gens d’influence et le club France acceperont ils une telle médiocrisation du football français dont les ressources sont si grandes, si multiples et diverses que plusieurs équipes à profils divers et pourraient être composées avec des vertus essentielles comme le beau jeu colectif permettant l’expression individuelle, l’esprit offensif, la marque et une défense irréprochable.

                          Attendons encore et espérons la catastrophe plutôt que de médiocres et "petites" qualifications pour voir l’équipe de France managée par un créateur inspiré, pour qu’un jour le foot "france" soit débarassé de tels hommes portés par l’argent et par le calcul cynique.
                          La France mérite t-elle ce déshonneur d’avoir Domenech à la tête de l’équipe nationale de football ?


                          • chmoll chmoll 4 avril 2009 08:29

                            Domenech, c tout nouveau, si tu veux un joueur ,fin un vrai de vrai téléphone à foot intérim


                            • Ghirlandaio 4 avril 2009 22:18

                               Benzema fait pas chier avec l’islam au contraire de Ribery.


                              • Polochon 28 avril 2009 13:30

                                Je comprends que tu en ais assez de Domenech et je suis d’accord pour dire qu’il aurait dû être viré au plus tard à la fin de l’Euro 2008.


                                Cependant ta théorie comme quoi il voudrait tuer la génération Benzema me paraît un peu fumeuse.

                                Il est coupable de beaucoup d’incohérences bien plus flagrantes que ce que tu avances.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès