Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Dopage génétique

Dopage génétique

Le nouveau cheval de bataille de l’Agence mondiale antidopage (AMA) est le dopage génétique, qui consiste, pour un athlète, à modifier son patrimoine génétique pour augmenter ses performances. Un séminaire international sera consacré au sujet en décembre, et le Président de l’agence expliquait avant-hier dans un communiqué :

"Le dopage génétique représente une menace sérieuse pour l’intégrité du sport et la santé des athlètes. En tant qu’organisation responsable de la promotion, de la coordination et de la supervision de la lutte antidopage globale dans le sport, l’AMA utilise une part significative de ses ressources pour les recherches qui nous permettront de détecter le dopage génétique, afin de démasquer les tricheurs, garantir l’égalité des chances, et protéger la sécurité des athlètes."

Le sujet paraît d’actualité, puisqu’il est aussi traité par le Département d’État des États-Unis, dans un dossier spécial consacré aux "promesses des biotechnologies". On y trouve un très bon article de synthèse sur le sujet, intitulé "La course contre le dopage génétique", écrit par le Directeur de l’Institut de sciences géniques de l’Université Duke.

Curieusement, bien que l’article explique les risques inhérents à l’utilisation d’ADN tiers par les athlètes, le ton est nettement moins tranché que celui de l’Agence mondiale antidopage :

"Certains arguent que le meilleur moyen de contrôler le dopage génétique serait de le légaliser. Après tout, disent-ils, si le golfeur Tiger Woods peut se faire opérer les yeux au laser pour améliorer sa vue, donc sa pratique du golf, pourquoi un cycliste n’aurait pas le droit de modifier ses gènes ? De plus, en poursuivant cette argumentation, le fait de légaliser et de réguler le dopage génétique permettrait d’imposer des normes de sécurité. Mais le dopage génétique violerait-il l’esprit du sport ? Jusqu’à présent, la réponse officielle est oui."

En outre, on note un vrai désaccord quant à la possibilité de détecter facilement un tel dopage, via des tests adaptés : l’AMA estime qu’il est tout à fait possible de détecter un dopage génétique avec un laboratoire classique, tandis que l’article américain soutient le contraire, expliquant que des prélèvement musculaires suivis d’analyses génétiques poussées seraient nécessaires pour détecter un dopage qui, en pratique, serait largement indécelable.

La question est donc complexe, mais vraiment intéressante. Seule certitude : le dopage génétique sera prochainement une réalité.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Damien Damien 13 novembre 2005 17:01

    Problème de définition. Qu’est ce que DOPING ?

    Il faut mieux définir le terme. Afin de clairement identifier : tricheurs et autres (à savoir fortunés, maniaques, casse-cou et caetera)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès