Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Droits TV : le foot amateur menacé

Droits TV : le foot amateur menacé

L’appel d’offres de la LFP pour les droits télévisés da la Ligue 1 prévoit de faire jouer deux à trois matchs le dimanche après-midi dès la saison prochaine. Des dirigeants amateurs montent au créneau.

« C’est la victoire de tout le foot français (...) en particulier des milliers d’éducateurs et de bénévoles qui donnent de leur temps chaque dimanche ». Tels étaient les propos d’Aimé Jacquet après la victoire en Coupe du monde 1998.

Aujourd’hui, le foot amateur est en position délicate. Dans l’édition du Télégramme du 4 décembre, de nombreux dirigeants amateurs bretons contestent vivement la décison de la Ligue de faire jouer la L1 le dimanche après-midi. Fred Le Borgne, le président de l’US Crozon (29) dénonce « une aberration de plus. Un jour, il n’y aura plus personne au stade ». Celui de l’US Montagnarde (56), Lionel Le Gal, voit en Frédéric Thiriez « le fosseyeur du foot amateur ». Et de s’interroger : « Comment feront les pros le jour où il n’y aura pas de clubs amateurs pour former les joueurs ? »

Mais au-delà du fait de perdre beaucoup de spectateurs (et donc de l’argent) le dimanche, les amateurs bretons dénoncent un système où ceux qui sont censés les défendre ne le font pas. Pour eux, Jean-Pierre Escalettes, le président de la FFF issu du monde amateur, et Fernand Duchaussoy, président de la Ligue du foot amateur (LFA) ont simplement négocié avec la Ligue que les matchs de L1 du dimanche ne soient pas diffusés sur une chaîne gratuite. Escalettes de justifier qu’il pouvait juste interdire « le samedi après-midi, qui est une place protégée. » En clair, ce serait un moindre mal. Mais il suffit de regarder l’appel d’offres de la LFP pour s’apercevoir que les matchs dominicaux peuvent être remportés par des chaînes gratuites.

Bref, c’est un coup de plus porté au foot et au sport amateur en général. Escalettes en est conscient et se félicite d’avoir pu « limiter les dégâts. » Il est donc sous-entendu qu’il faut s’attendre à d’autres attaques dans un futur proche. Après la fronde des clubs du G14 contre le foot de sélections nationales, le calendrier infernal facteur de dopage, le foot est en train de se couper de sa base. Il n’a vraiment pas besoin de ça. Car, sans la base, c’est tout l’édifice qui s’effondre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • jakback jakback 5 décembre 2007 13:36

    il y a peu de risque qu’une chaîne gratuite retransmette les matchs du dimanche AP.

    Voyons ,TF1 avec les meilleurs matchs de champions league n’atteint pas les 30% de part de marché et surtout perds la majorité des ménagères de moins de 50 ans.

    France Télévision, vient d’acquérir le magazine du dimanche + les droits de la coupe de la ligue, son obligation de chaîne public la contraint a couvrir un grand nombre de disciplines avec des moyens limités, donc hors course.

    M6 a pris pour moitié les droits du championnat Europe des nations de juin prochain pour 50millions d’euros.

    les chaînes de la TNT, mis a part direct 8 qui a acheter plus de 150 matchs internationaux hors équipe de France, leurs moyens , leurs diffusions sur le territoire, ainsi que leur audiences les condamnent de fait.

    Conclusions : Canal+ a toutes les chances de garder la D1 pour les 4 années qui viennent, le reste des lots complétant la mise totale sur les droits du foot, générant une bataille acharnée pour les mobiles , qui de Orange , SFR, Bouygues, emportera le morceau, la se situe le match, le résultat sera significatif pour l’avenir de la TV mobile


    • cflorian 5 décembre 2007 15:28

      je ne pense pas que 2 matchs le dimanche apres midi soient le plus grand risque pour le foot amateur. ces matchs ne seront pas les affiches, et les joueurs amateurs préféreront toujours jouer à aller voir un match. il suffit de voir que mêmes les soirs de league des champions en plein hiver, les entrainements ne sont pas beaucoup plus désertés que d’habitude pour imaginer que les équipes ne manqueront jamais de joueur malgré un caen-strasbourg (avec tout mon respect pour ces 2 clubs). les clubs pro gagneront eux des familles et de meilleurs conditions de jeu l’hiver. par contre j’espère que l’on ne verra pas de matchs à 15h au mois d’aout. quand aux clubs amateurs, je me demande combien gagnent-ils avec les entrées payantes, surement pas des sommes énormes. 

      le foot amateur ne se porte pas trop mal, il a de plus en plus de moyens, des infrastructures en constante amélioration, des gens de mieux en mieux formés. le danger pour lui n’est pas dans le foot pro, mais dans l’omniprésence de l’argent à tous les niveaux (plus de bénévoles et joueurs amateurs rémunérés) et de la progression de la violence autour des terrains.
       


      • stephanemot stephanemot 6 décembre 2007 06:59

        c’est le week-end tout entier qui bascule. dans l’absolu, si tous les matchs se déroulaient comme avant le dimanche après-midi, les familles et les clubs pourraient s’organiser.

        mais avec ces deux grosses demi-journées avec des plages horaires bien baveuses, on ne peut plus parler de soirée de L1 au singulier ni de match décalé. cela peut marcher pour des phases de poule de LDC mais pas pour un championnat supposé cohérent. la L1 perd son centre de gravité et sa visibilité. le classement au soir de la première journée ne veut rien dire de plus que celui à la mi-temps d’un match :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès