Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Elodie Tigé-Grimaud : une gazelle toulousaine au Népal

Elodie Tigé-Grimaud : une gazelle toulousaine au Népal

Elodie est une sportive de haut niveau (judo) qui a fait de sa passion, son métier. Depuis plusieurs années déjà, elle donne des cours de remise en forme et de préparation physique pour les sportifs (ou pas), dans la région toulousaine. 

Cette maman trentenaire et débordante d’énergie a décidé de se lancer un nouveau défit : courir au Népal avec les Gazelles, au mois d'octobre 2014. Il s'agit d'une course humanitaire exclusivement féminine, qui a pour but le partage, la découverte, la connaissance de l'autre mais qui demande un mental et un physique à toute épreuve. 

Cette course est pour elle, un événement qu’elle appréhende autant qu’elle attend impatiemment. A 8 mois du grand départ, Elodie parle de sa découverte des Gazelles, de sa motivation et de l’aspect sportif de la course.

FDP– Comment avez-vous connu les Gazelles ?

Elodie Tigé-Grimaud - J’ai connu les Gazelles il y a 3 ans par le biais d’une amie qui participait à la course des Gazelles au Népal. Ensuite en m’intéressant à son projet j’ai découvert l’ensemble des courses que propose cette association et qui m’ont évidemment tout de suite interpellée.

FDP - Pourquoi avoir choisi de participer à cette course humanitaire exclusivement féminine ?

Elodie Tigé-Grimaud - En fait, il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’ai décidé de m’inscrire. Tout d’abord l’esprit de cet événement qui diffère d’une course classique où il suffit de courir pour gagner (même si ma nature très compétitrice va me donner envie d’être première, ça reste une course tout de même), mais il est vrai que la récompense la plus jolie va être le contact avec les enfants, de pouvoir s’enrichir de leurs sourires de leur culture durant ces quelques jours. Le fait de leur distribuer des fournitures scolaires (car c’est le but de la course) est une chose qui me tenait à cœur, car l’éducation est la chose la plus importante pour avoir un esprit vif et ouvert. En tout, six établissements scolaires (environ 51 classes) seront visités durant la course, ce qui nous permettra de distribuer des dotations à pas moins de 1000 enfants, de la main à la main.

Ensuite, j’ai été séduite par ce lieu unique, Le Népal. Qui ne rêverait pas de courir et fouler ces terres si belles. Découvrir d’autres paysages. Et enfin, cette course est aussi belle, par le fait qu’elle soit uniquement féminine. Elle met en valeur la femme à travers le sport, le dépassement de soi et la générosité. 

FDP – Est-ce que c’est la première fois que vous œuvrez dans l’humanitaire ?

Elodie Tigé-Grimaud - Oui c’est la première fois, mais j’espère qu’il y en aura d’autres.

FDP – Les frais de participation (voyage, logement etc..) sont à la charge de chaque participante si je ne me trompe pas ?

Elodie Tigé-Grimaud - Tout à fait. Tout est organisé par l’association (logistique, parcours, écoles participantes etc..), en revanche les frais d’inscription sont à la charge de chaque participante. Et je suis actuellement à la recherche de partenaires financiers ou de mécènes pour m’aider à les financer.

FDP – Les Sénégazelles existent depuis 5 ans (l’initiative émane de l’association « Bretagne Outdoor »), c’est un événement très médiatisé, qu’est-ce que cela vous apportera personnellement ?

Elodie Tigé-Grimaud - Cela fait effectivement 5 ans que cette course existe au Népal, mais une quinzaine d’années il me semble, pour la Sénégazelle au Sénégal. L’association organise aussi « Batirun » (le principe n’est pas la distribution de fournitures scolaires comme les Sénégazelles, mais la construction d’une école au Sénégal). Médiatiquement parlant, je ne sais pas ce que cela va m’apporter et je n’ai pas d’attentes de ce côté-là. C’est surtout l’enrichissement personnel sur lequel je mise plus que tout. Puis aussi, essentiellement ce qui va se passer autour de la préparation. Mobiliser et rassembler les gens autour de différentes actions pour récolter les fournitures scolaires. De pouvoir raconter mon aventure, avant et après course dans les écoles. C’est surtout ça que cette course va m’apporter. Mais si cela donne envie à des gens de me suivre sur cette aventure et d’autres à y participer, j’en serais ravie. Puisque le but n’est pas de s’arrêter là. Je souhaiterais faire d’autres courses de ce genre.

FDP – A l’arrivée de chaque étape, vous donnez des fournitures aux enfants dans des écoles, d’où proviennent ces dotations ?

Elodie Tigé-Grimaud - Toutes les fournitures vont provenir de dons des citoyens. Chaque participante aura, de son côté, fait des appels de dons et devra les apporter dans ses valises. Nous devons venir avec un minimum de 40 kgs de fournitures scolaires par personne. Pour ma part (et je suis certaine que ce sera le même procédé pour chacune) je compte sur la générosité des gens qui m’entourent. Des appels aux dons vont être fait dans le club de gym de mes filles mais aussi dans leur école, dans ma résidence, dans une salle de sport, sur internet, enfin un peu partout…

FDP – Y’ a-t-il une préparation physique et/ou psychologique particulière pour ce type d’événement ?

Elodie Tigé-Grimaud - Alors physique oui, l’organisation ne nous donne pas de directives précises à ce sujet, mais mon métier me permet d’avoir de bonnes bases là-dessus. Je me suis mis en place un programme rigoureux avec beaucoup de travail en course le matin, du renforcement musculaire ciblé, des temps de récupération. Je souhaite vraiment arriver avec une super forme pour pouvoir faire une belle course mais surtout pour pouvoir profiter un maximum de tout ce qui entoure cette course. Et pour la préparation psychologique je n’ai rien prévu en particulier. J’ai l’habitude d’utiliser mon mental pour l’effort, mais à mon sens, il va y avoir un gros travail à faire côté familial, car le plus dur sera de quitter mes filles sur ces 10 jours. Je me motive en me disant que c’est pour une bonne cause (rires).

FDP – Avez-vous une attente spécifique par rapport à ce type d’expérience, tant sur le plan sportif qu’humain ?

Elodie Tigé-Grimaud - Je ne crois pas que ce soit des attentes car je pars vraiment dans l’idée de donner quelque chose. Ceci dit je sais que je vais vivre quelque chose de fort, et même sans l’attendre forcement. Je vais ressentir des émotions intenses et certainement totalement nouvelles, je sais que je reviendrai changée de cette course.

FDP – Votre famille vous soutient-elle dans cette démarche ?

Elodie Tigé-Grimaud - Oui ma famille est de tout cœur avec moi pour ce projet. Cela fait déjà 2 ans que je souhaite participer aux Sénégazelles et que ça n’a pas pu se faire. Cette fois, c’est la bonne !

FDP – Comment les donateurs peuvent suivre votre aventure ? Comptez-vous tenir un blog ou relayer votre aventure à titre individuel sur un support spécifique ?

Elodie Tigé-Grimaud - Oui on peut suivre l’évolution de ma préparation sur mon site. J’essaierai aussi au maximum de mettre à jour les informations lorsque je serai au Népal (si cela est possible). Et je vais aussi relater les informations sur mon profil facebook. Le site des Sénégazelles sera également mis à jour de façon plus régulière, il sera donc possible à tout le monde de suivre l’aventure.

FDP – Un petit mot pour la fin ?

Elodie Tigé-Grimaud - Je vais vivre une aventure magique et je serais ravie de pouvoir la partager donc j’invite toutes les personnes qui souhaitent prendre part à cette aventure et aux préparations, à me suivre et surtout ne pas hésiter à me contacter pour faire des dons. Je souhaite remercier toutes les personnes qui me soutiennent déjà activement et en particulier One Gel qui croit en ce projet. Merci à tous pour votre implication et solidarité.

Vous pouvez adresser vos dons (peluches, accessoires à cheveux ainsi que des fournitures scolaires liste ici ) à

Elodie Tigé Grimaud - 32 chemin Bellegarrigues apt H132. 31140 Aucamville.

Pour suivre Elodie :

Facebook 

Site internet

 

Pour la soutenir :

MyMajorCompany


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès