Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Faut-il aimer ou détester les Jeux Olympiques ?

Faut-il aimer ou détester les Jeux Olympiques ?

Lorsque le Baron Pierre de Coubertin a souhaité réinstaurer les Jeux Olympiques à la fin du XIXème siècle, il n'imaginait surement pas qu'ils deviendraient un événement aussi important avec tant de dérives.

Si l'idée de départ du français de remette au gout du jour les Jeux Olympiques antiques était excellente, son succès grandissant Olympiade après Olympiade a engendré tous les excès inhérents au monde moderne.

Récupération politique, corruption, dérive financière, dopage et j'en passe.

Oui, il y a de quoi être irrité par le monde du sport et ce qu'il est devenu, mais faut-il pour autant tout jeter dans ce que sont les J.O.

On voit que désormais les plus grands champions gagnent énormément d'argent, que la célébrité et la gloire est parfois difficile à gérer pour certains d'entre eux une fois que la carrière est terminée.

Mais à contrario ces Jeux sont aussi l'occasion de nous faire connaitre des sports qui n'ont jamais la chance d'être dans la lumière. C'est aussi l'occasion pour les champions de ces disciplines de démontrer qu'ils existent, qu'ils travaillent autant que les autres mais avec beaucoup moins de moyens. 

Pendant tout ce temps ils doutent, ils craignent la blessure, la méforme, la malchance. Pour eux chaque jour et chaque entrainement est une marche de plus vers leur destin. Et ce n'est qu'une fois tous les 4 ans qu'ils ont le droit de sortir de l'ombre.

De plus bien souvent ils poursuivent des études parallèlement pour pouvoir assurer leur vie une fois leur carrière terminée.

Alors lorsqu'ils montent sur le podium il faut les voir, à la fois heureux et émus, admirant le drapeau bleu-blanc-rouge se hissant au plus haut sur fond de Marseillaise.

La joie est présente bien sur, mais aussi le souvenir des échecs, des moments ou l'on a failli tout abandonner, comme ici Charline Picon après son échec de Londres.

Que dire aussi d' Emilie Andéol , qui a bien failli se faire virer de l'INSEP en 2010, et qui est Championne Olympique aujourd'hui.

Pour tout ça, ces champions aux moments de gloire plus rare méritent le respect.

Et puis que c'est beau d'entendre La Marseillaise, et aussi de voir notre drapeau au plus haut, pour un instant purement positif.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 16 août 14:52

    petite vidéo de 7mn pour aimer ou détester les jeux : DES JEUX, DES JEUX, ENCORE DES JEUX …


    • howahkan howahkan Hotah 16 août 15:28

      Le sport de compétition organisé par les pouvoirs n’existe que pour nous intimer la compétition, qui est entre autre la guerre bien sur, la guerre en est la forme la plus haute et la plus destructrice, nous apprendre le non vivre ensemble et le partage, mais le vivre les uns contre les autres en conflit ,donc crée le conflit de basse intensité pour la vie courante ou de haute intensité comme la guerre qui tue, conflit entre nous soit seul en un contre ce con de voisin, soit en groupe et nous a habitué à l’élimination, au patriotisme pour fournir de la chair canon etc etc

      le sport pour être en bonne forme n’a rien à voir avec tout ce cirque romain et grecque bien sur...

      ce sport organisé a un but : maintenir la division des humains...par tous les moyens..évidemment...car sans cela le maître est fini et je ne donne plus cher de sa peau...

       Si vis pacem para panem....


      • amiaplacidus amiaplacidus 16 août 15:38

        .
        De Coubertin, colonialiste, raciste et sexiste !
        .
        Quelques extraits de ses textes :

        « Les races sont de valeur différente et à la race blanche, d’essence supérieure, toutes les autres doivent faire allégeance ».

        « Journées anthropologiques, compétitions réservées aux représentants des tribus sauvages et non civilisées  ».

        "Une petite Olympiade femelle à côté de la grande Olympiade mâle. Où serait l’intérêt  ? [...] Impratique, inintéressante, inesthétique, et nous ne craignons pas d’ajouter  : incorrecte, telle serait à notre avis cette demi-Olympiade féminine. Ce n’est pas là notre conception des Jeux olympiques dans lesquels nous estimons qu’on a cherché et qu’on doit continuer de chercher la réalisation de la formule que voici  : l’exaltation solennelle et périodique de l’athlétisme mâle avec l’internationalisme pour base, la loyauté pour moyen, l’art pour cadre et l’applaudissement féminin pour récompense « .
        .
        À l’occasion des jeux de Berlin, assez ambigu face au nazisme :

         »Dès aujourd’hui, je veux remercier le gouvernement et le peuple allemands pour l’effort dépensé en l’honneur de la onzième olympiade« .

         »Que le peuple allemand et son chef soient remerciés pour ce qu’ils viennent d’accomplir« .

         »Comment voudriez-vous que je répudie la célébration de la XIe Olympiade ? Puisque aussi bien cette glorification du régime nazi a été le choc émotionnel qui a permis le développement qu’ils ont connu".
        .
        Alors, c’est sans doute dès l’origine que le ver était dans le fruit.


        • Sun Tzu Sun Tzu 17 août 00:11

          @amiaplacidus
          Bravo pour ce rappel direct et concis. Les puissances dominantes de la fin du 19e siècle sont colonialiste, raciste et eugéniste. Et nombres de politiciens et grands capitalistes ont soutenu l’ascension d’Hitler. Le ver était donc bien dans le fruit des le début et quand on regarde le tableau des médailles d’aujourd’hui, on voit que ce sont toujours largement les jeux de l’occident qui continue a y affirmer sa supériorité sociétale. 


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 17 août 06:53

          @amiaplacidus
          On sait tous que Pierre de Coubertin avait une vision colonialiste, raciste et sexiste en accord avec l’ esprit bourgeois de son époque.On a tous été informé de ces citations quand nous étions au Lycée.De même on pourrait trouver des phrases chez Churchill, par exemple, qui sont du même tonneau...

          Simplement le monde olympique a évolué et a su corriger.La charte olympique en 2016 veut être à l’ avant-garde de la lutte pour les droits de l’ homme ( et de la femme) et contre le racisme.
          Du coup votre explication « le ver était dans le fruit » est un peu facile et déplacée car ce vers-là a été erradiqué, et n’ a pas prospéré.
          Simplement les JO sont victimes de leur succès et doivent affronter d’ autres démons bien plus puissants, comme par exemple la corruption...et là, c’ est une bataille bien plus difficile.Tout comme la lutte contre le dopage où il semblerait que malgré les moyens énormes consentis, le CIO a et aura toujours un métro de retard.
          Tout ce qu’ on peut reprocher à l’ olympisme moderne n’ a rien à voir avec ces déclarations criticables de Coubertin.

        • JBL1960 JBL1960 17 août 10:12

          @ALEA JACTA EST Votre affirmation aussi « ce vers-là a été éradiqué et n’a pas prospéré » est critiquable. Suite à la cérémonie d’Ouverture Bilalian a aligné ce genre de contre-vérité tentant même de justifier au passage la « colonisation » comme nécessaire = http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/08/09/jo-2016-la-contre-performance-des-commentateurs-de-france-televisions_4980483_4832693.html
          Et si vous le souhaitez vous pouvez prendre connaissance de l’avis de la Nation Mohawk (traduit par R71) et intégré dans ce billet à tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/16/nul-ne-sera-chef-de-ce-changement-qui-vient/ Sur Rio les derniers Jeux Olympiques. La Nation Mohawk nous avait déjà fait part de son avis sur le Brexit (qui est en lien dans ce dernier billet) tout comme récemment la Nation Cheyenne nous avait fait parvenir son avis sur le traitement de la Russie par un Oblabla dangereux jusqu’à la dernière minute de son mandat et tant rien n’est garantie vu les psychopathes aux manettes...


        • invino invino 16 août 19:43

          Est-il permis de ne pas se soumettre à l’alternative posée par le titre ?


          • fatizo fatizo 16 août 20:30

            @invino

            Tout est permis.
            Et puis mon titre est aussi pour dire qu’on peut détester tout ce qu’il y a autour des Jeux. Le fric, les magouilles pour les attribuer, la démesure, le dopage...
            Mais à contrario on peut aussi aimer ces champions des sports que l’on en voit jamais, et qui bien souvent ont une attitude et un discours qui font du bien .

          • juluch juluch 16 août 20:32

            Merci pour l’article smiley


            Je suis quand je peux les jeux....les seuls moment ou je regarde le sport !

            • fatizo fatizo 16 août 20:47

              @juluch

              Malheureusement avec le décalage horaire il est difficile, voir impossible, de suivre les épreuves d’athlétisme.
              Mais cela nous permet de suivre et de se passionner pour des épreuves qui ont lieu plut tôt dans la journée .
              C’est aussi ça la magie des jeux, réussir à s’enthousiasmer pour des sports que l’on connait mal.

            • wesson wesson 16 août 22:24

              Je propose humblement à l’auteur une 3eme voie sur les JO : en avoir strictement, totalement et complètement rien à foutre. 


              Un peu comme le débat sur le Burkini en pleine tourmente sociale....

              Si l’auteur veut se convaincre que les JO n’ont jamais été quelque chose d’autre qu’un concours international de propagande faux-culs, ils peuvent se repasser en boucle le discours de Courbertin en personne au JO de Munich et 1936, ou le brave homme nous explique en introduction ET en conclusion à quel point on dit n’importe quoi sur le régime nazi qui ne veut en réalité que la paix et l’amitié entre les peuples, et que Monsieur Hitler est quelqu’un de vraiment très fréquentable. 

              • jesuispascontent jesuispascontent 17 août 11:08

                @wesson

                Vous savez qu’il est possible de faire plusieurs chose à la fois ? Par exemple se mobiliser contre une loi impopulaire tout en exigeant l’interdiction de la burka tout aussi impopulaire et le soir venu regarder un peu les JO pour se détendre ?


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 16 août 22:30

                On peut haïr la machinerie olympique,sa démesure et les nombreux problèmes qu’ elle peut engendrer, mais il y a aussi ces parcours particuliers de champions qui se sont préparés de manière parfois héroïque.Le sport nous offre aussi une dimension épique...parfois l’ émotion submerge les athlètes et nous aussi.

                Parfois ce qui se passe est grandiose et n’ a rien à voir avec le fric, le dopage, etc...
                Avec les JO sont mis à l’ honneur l’ esthétique, la beauté du mouvement, le dépassement de soi.
                certaines images sont d’ une beauté époustouflante.Les JO c’ est ça aussi...

                • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 16 août 23:10

                  Récupération politique, corruption, dérive financière, dopage et j’en passe.


                  Ce que j’aime des olympiades est justement la franchise des oligarques sur le fait que l’homme exploite l’homme. Comme c’est réel pour les plus performantes bio-mécanique humaines, c’est aussi vrai pour les cerveaux les plus performant$$$. smiley

                  • exocet exocet 17 août 10:49

                    Une « étude scientifique » estime que pour les jeux olympiques de Rio, bien que le Brésil soit l’épicentre de la maladie, une trentaine de personnes seulement risquaient statistiquement d’être contaminées par le virus Zika.
                    .
                    Les moustiques se fichant des statistiques, l’arrivée de cette bonne et abondante source de nourriture que sont les touristes venus aux J.O, va voir leur nombre multiplié à l’infini.
                    .
                    Quant à l’OMS, cette organisation a donné un avis recommandant de ne pas reporter les JO de Rio.
                    Puis a admis ne pas connaitre la véritable situation épidémique du Brésil pour le virus zika, ou on admet maintenant (en aout) un bon 100% de contamination de le population Brésilienne en moins de 3 ans...et bien plus de 2000 cas de microcéphalie chez des nouveaux-nés, ainsi que plusieurs centaines de cas neurologiques graves chez des adultes....
                    .
                    Quant à notre vaillante Ministre de la santé Française, sur le site un « rappel » (jamais vu auparavant) qui indique aux voyageurs de retour de pays à risque des précautions qu’ils ne prendront pas tous, comme être en permanence vetu manches longues couvert de répulsif et utiliser un préservatif pendant 6 mois.
                    En sachant que dans 80% des cas on a été infecté sans symptomes mais susceptible de contaminer.
                    .
                    Je prédis d’ores et deja des milliers, voire des dizaines de milliers de cas de Zika au Brésil, et en plus l’extension massive de la contamination sur la planète entière au retour de nos golden touristes......merci qui ?


                    • Osis Osis 17 août 11:27


                       
                      Combien ça coute les jeux du cirque ?
                       
                      A combien nous revient ,socialement, un sportif gonflé aux stéroïdes ?
                       
                      Combien coute un stade, combien coute un hôpital, une salle de classe ?
                       
                      Ta gueule, et vote au deuxième tour... (le premier tour c’est juste pour faire semblant)
                       
                      On s’occupe du reste.


                      • exocet exocet 17 août 12:06
                        Bad news pour ceux et celles qui envisagent un voyage au Brésil pour se détendre : ça craint.

                        Mon amie et moi venons d’y passer 2 semaines. En dehors des 2 jours à Brasilia, ville intéressante et sans histoires, le reste n’a été que cruelle désillusion.

                        1er jour à Salvador : elle se fait arracher son collier (de la verroterie) lors d’une balade dans le Pelhourinho.
                        2è jour : 1 mec nous agresse dès la sortie de la pousada (hôtel « de charme » local, en fait une favela améliorée).
                        Partout, des mecs louches qui traînent dans la rue, vous alpaguent et vous donnent envie de rentrer dare-dare à l’hôtel.
                        Rio : ça craint tout autant, surtout du côté des plages (sales). Les mecs guettent le petit touriste, au mieux pour lui vendre des trucs, au pire pour le soulager de son fric. Un autre groupe de Français, à l’hôtel, nous a indiqués avoir partagé le même sentiment d’insécurité.

                        Plus globalement, les Brésiliens, à quelques rares exceptions près, ne sont pas les joyeux drilles accueillants qu’on imagine toujours. La plupart, dans les restaus, les hôtels, sur les sites touristiques, sont peu souriants et n’en ont rien à jeter des touristes. On a souvent l’impression de les déranger.

                        Autre problème : la communication. Très peu parlent anglais. A Salvador, j’ai dû demander 4 fois une couverture pour finalement recevoir un drap. A Brasilia, un type du room service à qui je commençais à parler en anglais s’est mis à paniquer et m’a carrément raccroché au nez !


                        Des anecdotes comme ça, je pourrais en remplir un livre. Alors certes, on mange bien, et c’est pas cher. Mais est-ce suffisant ?

                        Bien sûr, des dizaines de gens ici diront que le Brésil est génial et qu’il faut savoir s’adapter aux moeurs locales. Ce à quoi je réponds : aux moeurs oui, pas à la médiocrité. Et puis à vous de voir si vous avez envie de débourser 3000€ par personne pour avoir l’impression de traverser le Bronx. Encore une fois, nous n’étions pas les seuls à avoir hâte de rentrer.

                        Vous voilà prévenus.


                        • TSS 18 août 00:05

                          De Coubertin voulait des jeux mais exclusivement blanc ,un peu

                          comme Hitler un peu plus tard... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès