Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Football et chute du modèle européen

Football et chute du modèle européen

Le premier tour de cette coupe du monde Sud Africaine est terminé et nous pouvons déjà tirer des conclusions objectives sur l’état des nations « fortes » du football mondial.
Nous avons entendu ici et là que le fonctionnement des instances de ce sport et le comportement des joueurs étaient un « reflet de la société » : A CE NIVEAU, CE N’EST PLUS UN REFLET, C’EST UN MIROIR GROSSISSANT !

Au delà des "Etats Généraux" du footbal Français, il apparait qu’une réflexion globale sur le fonctionnement du football Européen et des règles entérinées par l’UEFA et la FIFA pourrait s’avérer judicieuse, sinon en terme de rentabilité, tout du moins pour l’intérêt du public.
 
Ce modèle est bâti exclusivement sur l’argent et la libération des frontières depuis l’arrêt Bosman c’est pourquoi les effets pervers en sont d’autant plus visibles .
 
Premier constat, il y a aujourd’hui deux divisions pour les championnats européens, celle des équipes qui peuvent acheter tous les joueurs du marché (Angleterre d’abord, puis à un degré moindre l’Italie et l’Allemagne) et les autres comme la Belgique et les Pays-Bas qui autrefois possédaient de grandes équipes Européennes (Ajax d’Amsterdam, PSV Eindhoven, Feyenord, Anderlecht...) et qui aujourd’hui n’ont plus leur place dans cette élite à une dizaine de clubs qui truste la ligue des champions (coupe d’Europe des clubs champions).
 
Le second constat, concerne l’identité footballistique des ces équipes, avec, pour ne citer que le dernier vainqueur de cette coupe, un Inter de Milan qui n’a plus que son nom pour nous indiquer sa nationalité, puisqu’aucun Italien ne figure sur le terrain. Dans cette configuration, pour un jeune issu du club, il faut être un extra-terrestre du football pour espérer s’aguerrir aux joutes Européennes sur son terroir. 
 
Cette observation n’est pas anodine quand au résultat des équipes d’Italie et d’Angleterre lors de ce mondial. Pourquoi l’Italie ne sait plus défendre, pourquoi l’Angleterre n’a jamais fait autant de passes en retrait et a perdu le tranchant de son football direct, parce que leur façon de jouer est STANDARDISE, souvent paralysé par l’obligation de résultat à court terme, mais également parce que les joueurs des postes clés des meilleurs clubs ne sont pas du cru. C’est là que l’identité du jeu se perd, la qualité intrinsèque des joueurs, la culture sportive.
Seul le FC Barcelone parmi les clubs les plus riches me parait se dissocier de ce fonctionnement puisque plus de la moitié de l’équipe est issu de son centre de formation (Xavi, Iniesta, Busquets, Valdes, Puyol, Pedro, Pique, Bojan..).
 
Les arguments ne manquent pas pour étayer cette analyse, d’où se dégage ensuite le second volet après celui du jeu produit, celui que nous avons, nous Français, subi de plein fouet lors de cette dernière coupe du monde, celui du comportement global et du footballeur en particulier. Avec le mouvement perpétuel des joueurs et des entraîneurs, le rachat des contrats qui enrichit les joueurs et leurs agents, le "mercato" (transferts... de "marchandises"), des départs de joueurs encore adolescents vers les clubs huppés, l’appartenance de ces clubs à des fonds de pensions, des émirs ou de riches oligarques qui souhaitent « se distraire » à coup de milliards (à moins que ce ne soit des investissements judicieux…), s’est développé l’égocentrisme à outrance, le repli sur soi, la perte des valeurs du sport, l’amour du maillot, le partage et le sacrifice…
 
 Le sélectionneur Italien… pardon Anglais, Fabio Capello l’a bien laissé entendre en déclarant je cite « mon problème, c’est que plus de 60% des joueurs du championnat d’Angleterre ne sont pas sélectionnables »… est-ce que lui devrait l’être ?
 
Force est de constater que l’Amérique du Sud et les nations Asiatiques, moins touchées par ce phénomène, sont elles bien présentes dans l’investissement et l’esprit avec des équipes comme l’Uruguay, le Paraguay, le Chili, le Mexique, le Japon et la Corée pour ne citer que les équipes jugées intrinsèquement inférieures.
 
Ne soyons donc pas surpris des écarts de comportements des joueurs ou des entraîneurs, par le manque de règles, d’implication, la crainte des médias, la perte de repères et de valeurs morales laissées en route par des instances rattrapées par la violence de leurs choix politiques basés sur le profit.
 
Quid de la formation qui permettait à TOUS les clubs d’être compétitifs parce que les jeunes joueurs leurs devaient leurs premiers contrats professionnels ?
Quid de la place faites aux joueurs du cru avec un blocage à 3 étrangers par équipe ?
 
Un retour en arrière est-il possible en ce sens ? j’en doute, car il y a aujourd’hui trop d’argent en jeu, mais il y a certainement des règles à redéfinir qui permettraient de remettre sur le droit chemin, clubs, présidents, joueurs, instances ... avec un minimum de défense des arbitres, à qui l’on permettrait enfin d’appliquer le règlement (juste comme dans les autres sports...) bouc émissaire idéal, et peu être un appui vidéo (juste comme dans les autres sports... avec pour la fine bouche le but non validé pour les Anglais contre l’Allemagne.
 
Cette éducation nécessaire ne se décrète pas, elle s’apprend … sur les bases d’un modèle respectable, défini et contrôlable. Ce n’est pas le cas du football mondial aujourd’hui !
 
Rendons lui sa liberté d’action en le protégeant par des règles justes, fixons des limites (« salary cap » par exemple comme dans d’autres sports), redonnons aux formateurs et à la formation la place qu’ils méritent, permettons aux joueurs expérimentés d’apporter leurs connaissances pendant et après leurs carrières, établissons des contrats pour les élus qui limitent leur temps de présence …
 

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

nico34


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès