Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Football : La bourgogne au fond du trou

Football : La bourgogne au fond du trou

Il n'est pourtant pas si loin, le temps où l'AJ Auxerre pratiquait un bon football, et où l'Abbé Deschamps recevait les géants du Real Madrid & du Milan AC pour des matchs "au sommet" en Ligue des Champions...
 
Il n'est pourtant pas si loin, le temps où le Dijon FCO, porté par les espoirs de toute une ville, plantait son drapeau rouge dans le trio de tête de la ligue 2, s'assurant une place en Ligue 1.
Le stade Gaston-Gérard illuminé ce soir-là de milles feux d'artifices, sous les "On est en Ligue 1 !" de ses supporters, ne s'imaginait sans doute pas être la demeure l'année suivante, d'un des derniers de première division de football.
 
C'est comme ça. Les choses évoluent très vite dans le foot et la Bourgogne, qui exultait d'avoir deux clubs dans l'élite du foot français cette saison risque bien de se retrouver sans prétendant la saison prochaine.
Dijon et Auxerre sont, en cette fin de saison 2011/2012, au fond du trou.
Et si on regarde un peu le calendrier des deux bestiaux, on remarque que cela aurait pu tourner autrement.
 
Pour Auxerre, tout du moins. Malgré les remous dans la direction du club à l'intersaison et un début de saison par une défaite chez les (très probables champions de France) Montpelliérains, Auxerre a ensuite enchaîné pas moins de 9 matchs consécutifs sans défaites toutes compétitions confondues, se plaça à une 9ème place relative confortable.
Mais ensuite, c'est la dégringolade.
Privée de cadres qui avaient pesé la saison passée comme Pedretti ou Jelen (partis à Lille), et amputée de quelques joueurs clés comme N'Dinga, annonçé un temps à Lyon et longtemps blessé notamment à la cuisse, l'équipe de Laurent Fournier se meurt en subissant 11 défaites sur les 15 matchs toutes compétitions confondues entre Novembre 2011 et Février 2012.
 
Des mauvais résultats dont Laurent Fournier va faire les frais.

 

Le 18 Mars 2012, suite à une défaite contre le promu Evian TG qui place le club en très mauvaise position à 10 journées de la fin du championnat, Laurent Fournier est remplacé par Jean-Guy Wallemme. Jamais depuis 1961 et la nomination de Guy Roux l'AJA n'avait limogé un entraineur en cours de saison.
 
L'AJA tente bien de relever la tête de temps à autre, arrachant par exemple le nul à Lille dans les 10 dernières minutes, mais il semble être déjà trop tard pour les Auxerrois.

 

Des auxerrois qui, au début du mois de Mai, ont malgré tout sorti temporairement la tête de l'eau en allant s'imposer chez deux concurrents pour le maintien (Brest 4 - 0 )et surtout le voisin : le DFCO (0-2).
 
Le Dijon Football Côte d'Or, tout juste promu en Ligue 1...
Un des plus récent club de football professionnel (création en 1998), qui brique lui aussi les derniers rang de l'école "Ligue 1".

 

Au vue des résultats sur la saison, cela me semble normal. Le calendrier bourré de défaites, est ponctué de petits sursauts (Victoire à Brest, contre Bordeaux ou encore à Marseille) mais c'est globalement bien insuffisant pour prétendre rester en Ligue 1. Du côté de Dijon, on essaye de se rassurer en ce disant que c'était une montée en Ligue 1 (et que d'ailleurs, en cas de sauvetage, ce serait la première fois qu'aucun club promu ne redescende l'année suivante en Ligue 2), et que Dijon n'avait pas encore les armes pour le haut du pavé français.
 
On peut malgré tout effectivement regretter que Dijon se soit si peu souvent rebeller contre un classement qui, du coup, ne lui a pas souri (Dijon est resté entre la 10ème et la 20ème place toute la saison)
 
Les joueurs et le staff semble s'être laissés endormir par ce ventre mou du classement, et comme un homme à bout de souffle qui éprouve une sensation de chute hypnagogique en s'endormant, ils sursautent mais finissent par s'endormir d'un sommeil de plomb.
Le réveil va être dur et des questions vont rapidement surgir.
 
Selon vous, Dijon et/ou Auxerre mérite-il la Ligue 1 ?

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Georges Yang 12 mai 2012 12:54

    Auxerre descend ? Mais Reims revient
    Que d’ex grand clubs passent à la trappe
    Strasbourg a disparu
    Metz est en L2 après environ 40ans de présence continue en L1


    • Freedom24 Freedom24 12 mai 2012 15:18

      Et Metz devrait même déscendre en National.


    • gordon71 gordon71 12 mai 2012 17:42

      salut 


      oui dommage pour ce petit club de bûcheurs, véritable pépinière à champion, où se sont servi tous les grands clubs, le madré Guy Roux leur en faisait baver 

      mais quels résultats avec un budget digne d’un club de D2

      espérons que le feu sacré leur revienne

      • gordon71 gordon71 12 mai 2012 22:32

        freedom 


        Guy Roux selon vous n’a plus rien à voir avec l’AJ ou , intervient encore ? ses rapports avec l’entraîneur actuel ?

        • Freedom24 Freedom24 13 mai 2012 09:46

          Même s’il n’ie en bloque avoir encore un quelconque effet, je suis sûr qu’il a encore de l’influence et qu’il s’en sert. Il suffit de voir la crise qui a éclaté l’été dernier pour voir que Guy Roux en faisait partie.


          Ce qu’a été cet homme pour l’AJA n’a rien d’anodin. Il reste et restera un personnage décisionnaire dans le football auxerrois.

        • gordon71 gordon71 13 mai 2012 09:50

          certes 


          mais lui succéder ne doit pas être une tâche facile tous les jours 

          les réflexions du style : « du temps du vieux... »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès