Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Formule 1 : une saison détonante

Formule 1 : une saison détonante

Ou comment rendre un championnat intéressant... par les affaires.

Entre une histoire d’espionnage chez Ferrari, dans laquelle il est question du transfert d’informations d’un ex-ingénieur en chef (rien que ça) vers Mac Laren, son principal concurrent et la mésentente croissante entre les deux pilotes, voici au moins ce qui rend intéressant une saison de formule 1 qui ne l’est pas réellement sur le circuit, avouons-le !

En effet, le résultat du Grand Prix de Hongrie est conforme (enfin presque) à la ligne de départ. Hamilton, Raikonnen et Heidfeld, tous les trois au premières places lors du départ. Le seul intérêt de la course était ce petit duel entre Raikonnen et Hamilton. Se rapproche, s’éloigne, doublera, doublera pas ?! Puis finalement rien.

Maintenant, ce départ est plus qu’étrange. Pour avoir bouchonné dans les stands son coéquipier, Alonso, qui avait gagné la pole position, a été rétrogadé de cinq places (il s’est donc retrouvé 6e au départ) et Hamilton s’est retrouvé en pole. Le bouchon, me direz-vous ? Une simple attente d’une dizaine de seconde ou le technicien en chef lui dit d’avancer et l’ingénieur lui demande de patienter. Il avoue avoir vu Hamilton dans son rétroviseur. Ces 10 petites secondes ont été fatales à Hamilton pour se lancer pour son 2e tour lancé ! Il est vrai que ce dernier n’avait pas écouté les consignes de son écurie et qu’il est rentré trop tôt au stand, mais les 10 s ne s’expliquent pas.
Cette sanction a aussi valu une exclusion des points pour l’écurie. Moralité, la principale bénéficiaire de cette petite guerre entre pilotes de la même écurie est... Ferrari, sa principale rivale au titre.

Ensuite, Hamilton, que tout le monde appelle le Prodige et que je qualifierai d’extraterrestre de la formule 1 est le plus génial rookie que l’on n’ait jamais vu dans une formule 1. Il explose tous les compteurs :
- 1er homme de couleur au volant d’une voiture (il était temps),
- plus jeune vainqueur de Grand Prix (il a battu Alonso et Schumacher),
- plus rapide vainqueur de Grand Prix (deux Grands Prix pour une victoire),
- plus grand nombre de points à mi-saison pour un rookie,
- leader du championnat du monde des pilotes.

On pourrait en rajouter, mais pour moi, son talent n’a d’égal que sa persévérance.

Quant à Alonso, qui est tout de même double champion du monde, il a dû penser en arrivant chez Mac laren que tout serait simple. Il ramène le titre, sa fougue et en plus il a un rookie qui ne devait demander qu’à apprendre. Mais voilà, le rookie a très vite coupé les ponts avec celui qui devait être son maître. Et aujourd’hui, chez Mac Laren, on commence à revivre les temps de Senna et Prost, ou de Mansell ou encore Coulthard et Hakkinen. Pas de pilote principal ni de mulet. Tout pour la conquête de la victoire. Pas de consigne. Pas d’arbitrage. Et Alonso va devoir accepter que son lieutenant, qui est passé au grade supérieur, puisse lui aussi demander à jouir de son titre qui se profile.

Alonso avoue ne pas se sentir bien aujourd’hui chez Mac Laren. Il pensait que ce serait différent.
Hamilton, lui, roule et ne fait pas de vague. Il attend patiemment son heure sur les circuits pour jouer de son prodige.
Ferrari a porté plainte contre Mc Laren pour espionnage. Le Conseil mondial a acquité Ron Dennis car on n’avait pas la preuve de l’utilisation de ses documents.
L’Italie est enragée contre la décision et l’a fait savoir. Du coup, Max Mosley, le président de la FIA a fait appel de la décision.
Et voilà que Mc Laren avance que la voiture présentée par Ferrari lors du 1er GP en Australie n’était pas conforme avec un faux plat flottant !

Vivement le prochain GP avec tous ses rebondissements. Car l’année prochaine, les pilotes français vont intégrer les écuries de F1 et on verra Sébastien Bourdais dans le baquet d’une grande écurie, celle de... Torro Rosso (petite soeur de Red Bull).


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • SANDRO FERRETTI SANDRO 7 août 2007 10:20

    « Hamilton, premier homme de couleur au volant d’une voiture de course », dites vous.

    De F1 , d’accord, mais pas dans d’autres disciplines. Par exemple, en Rallyes, il y longtemps qu’on voit des pilotes comme Simon Jean-Joseph.

    Mais c’est un français et c’est en France (méme s’il court aujourd’hui le championat d’Europe), donc c’est moins « sexy », nous ne sommes pas dans une politique ancestrale de « minorités visible », comme le sont UK et les USA. Au delà de tout cela, il faut retenir que la F1 ne résume pas le sport auto, et heureusement, vu le spectacle donné(tant sur la piste que sur tapis vert) depuis le départ des Prost, Senna et autres...


    • Ronath Ronath 7 août 2007 11:38

      Euh, autant pour moi. Mon propos ne concernait que la F1, et vous conviendrait que dans ce championnat, il est bien le premier. Et vous avez tout à fait raison de souligner cette coquille. J’ai de plus eu le plaisir de voir tourner Simon Jean joseph au rallye des Cévennes il y a quelques années et il était tout à fait étonnant. Merci d’avoir relevé mon erreur


    • maxim maxim 7 août 2007 12:23

      deux supers champions dans la même écurie ,ça donne un mélange détonant c’est certain ......

      je suis de la génération qui a connu les Fangio ,Moss ,Chinetti,Trintignant,Hawthorn ,Mac Lean etc...,tous ces concurrents après la course ,se réunissaient et faisaient la java ensemble ,un peu comme les pilotes de chasse qui s’éclataient sachant que l’on pouvait mourrir le lendemain tant le métier était risqué ..... le romantisme du milieu des courses automobile a perdu de son côté legendaire pour faire place au fric ..... maintenant,ce ne serait pas pensable de se faire une petite bouffe ensemble tant l’individualisme et l’égo des champions sont surdimentionnés .......


      • Iceman75 Iceman75 7 août 2007 12:55

        Qu’il est loin le temps d’une F1 intéressante. Qu’il est loin ce temps où je regardais les grands prix. Le suspens est entretenu par des affaires Les essais sont devenus une vaste mascarade pour essayer de donner une grille mélangée Les voitures sont devenues ridicules avec une profusion d’appendices aerodynamique pour compenser une legislation trop restrictive. Une proposition : faire progresser la robotique et faire tourner des voitures totalement autonomes. Comme ça les nouveaux Schumacher seront dans les jeux videos


        • HELIOS HELIOS 7 août 2007 14:51

          La F1 avait besoin de Fric pour vivre, Bernie Ecclestone en a profité et l’a apporté. La F1 vit pour le fric et le sport a disparu.

          La F1 est devenu un spéctacle mondial pour lequel le pilotage n’est plus l’ingrédient préponderant.

          La technologie, la strategie, les « affaires », mais aussi les intérêts commerciaux et économique (et pire certains intérêts financiers) sont les cléfs du succes, comme le « vrai » monde de tous les jours.

          Maintenant que M Schumacher a été viré pour excés de succés, il reste a ce sport à trouver une formule qui satisfasse les nombreux pays candidats a un grand prix, les constructeurs qui veulent être visibles et les intérêt d’une multitude de « parties prenantes ».

          Difficile cocktail. Suivre la F1 c’est suivre tout cela à la fois. TF1 ne nous montre qu’un petit aspect de la F1 et de plus ne nous le montre pas bien, avec des retransmissions écourtées (où sont les interviews) quand elles ne sont tout simplement pas faites du tout pour de vulgaires raisons d’horaires, avec des commentateurs plus que lamentables et des coupures de pub toujours au mauvais moment.

          Bravo Hamilton tout de même, dommage que la confrontation avec le Baron Rouge n’ai pas eu lieu.


          • A. Nonyme Trash Titi 7 août 2007 16:31

            Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous dans le sens où je trouvais qu’il y avait plus de bagarre en F1 cette année que par le passé, notamment avec 4 vainqueurs de Grand Prix différents et beaucoup moins de « dépassement dans les stands », ce qui était quand même un comble pour de la course auto !!!

            Mais voilà, entre les affaires d’espionnage et la guéguerre entre équipiers, on repart dans des travers peu attractifs.

            Et puis Hamilton m’a déçu ! Il est passé de fils prodigue à enfant gâté, pleurnicheur (cf le GP de Monaco), n’écoutant même plus son Ron Dennis de père spirituel, accusant Alonso de bouchonnage (ce qui dit en passant ne serait que la monnaie de sa pièce, Hamilton ayant refusé de laisser passer Alonso lors des essais, comme le prévoyait la stratégie de l’écurie, et ce malgré 7 rappels à l’ordre).

            Bref, la F1 à besoin de champions, pas de pleureuse ! Nul doute que le jeune Lewis ait un talent incroyable, mais il lui reste à se forger une mentalité d’homme.

            Je vais donc continuer à me régaler à suivre le WRC, où les champions roulent sur les routes de monsieur tout le monde, après seulement 2 passages de reconnaissance, sans bacs à graviers ni de dégagements pour les retenir au cas ou ça se passerait mal, et où l’ambiance entre pilote est autrement plus conviviale et respectueuse.

            Et puis avec un talent comme Seb loeb, (http://www.sebastienloeb.com), on ne va pas bouder notre plaisir !


            • A. Nonyme Trash Titi 7 août 2007 16:37

              Sorry pour le lien pourri... (celui là devrait marcher...)

              http://www.sebastienloeb.com/


            • Iceman75 Iceman75 8 août 2007 09:33

              Tiens d’ailleurs une Toyota Hybride a gagné en GT Japonaise... Des voitures plus lourdes, plus grosses mais parfois bien plus sophistiquées, un peu comme le DTM il y a quelques années.


            • lyago2003 lyago2003 8 août 2007 10:49

              On creuse sa tombe avec ses dents dit-on il en est ainsi de la formule 1 et du foot et bientôt du Rugby qui n’ont du sport que le nom tant le Dieu Fric à fait tomber en désuétude ce mot.

              A quand le retour des gladiateurs ?


              • Ronath Ronath 8 août 2007 15:16

                Je vais me permettre de réagir à un autre article que vous pourrez trouver à l’adresse suivante : http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=15722

                Dans les commentaires, il est aussi question des duels fratricides qu’il peut y avoir entre les pilotes. Je lis aussi que Alonso a su faire profiter de ses réglages le jeune Lewis qui n’a qu’à piloter une voiture, somme toute préparée pour la sienne. Je rappelle que chaque pilote doit préparer sa voiture en fonction de sa voiture et de sa conduite. Que s’ils n’arrivent pas à communiquer les bonnes informations, ils ne peuvent pas non plus la piloter de la meilleure manière. Ca serait comme donner du beurre au cochon ! Quand Shumi était chez Ferrari, il réglait sa voiture ce qui pouvait profiter à Rubens ou ses autres équipiers qui pourtant n’ont jamais su briller autant que lui. On parlait alors du Génie Shumacher. Je ne vois pas en quoi, aujourd’hui c’est différent ! Pour moi, Hamilton est un peu comme ça. Je sais, on dirait que j’ai une préférence pour ce dernier. Et pourtant j’apprécie tout autant le chaud bouillantissime ALONSO et l’Iceman RAIKKONEN. Hamilton se trouve entre les deux du point de vue du caractère et au dessus d’eux pour la conduite, me semble t il.

                Dernière chose : qui est le Manager sportif d’Alonso ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès