Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > France - Brésil, un monde d’écart

France - Brésil, un monde d’écart

Huit ans après la fameuse finale de Coupe du monde, les deux sélections reines du football international ont suivi leur voie. Voies diamétralement opposées.

12 juillet 1998 : une date désormais inscrite à jamais dans la mémoire collective et footballistique. L’histoire du ballon rond, pour sa part, retiendra l’avènement d’une nation, la France, trop souvent malheureuse dans le passé et enfin récompensée, victorieuse 3-0 d’un Brésil provisoirement déchu du trône mondial. Huit ans plus tard, alors que les deux équipes viennent de faire leur entrée dans la compétition en Allemagne, l’occasion est toute trouvée pour s’interroger sur leurs évolutions respectives.

A première vue, peu de chose, si ce n’est le résultat, distingue la prestation des Français, auteurs d’un piètre 0-0 face à la Suisse, de celle des Brésiliens, vainqueurs 1-0 d’une Croatie très accrocheuse et talentueuse. Pourtant, à y regarder de plus près, comment ne pas sentir l’immense fossé qui s’est creusé entre les tricolores et les auriverde ?

Contre leurs voisins helvètes, les Bleus de Raymond Domenech n’ont jamais semblé dominer leur sujet. Comme autant d’élèves doués rongés par l’angoisse de la page blanche le jour de l’examen. A l’instar des apprentis philosophes du baccalauréat, les joueurs français ont tenté de répondre à la question : "Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?" Résultat : une approche trop scolaire, un devoir insipide et, au total, une copie bâclée. Heureusement pour ces élèves un peu limités, il s’agissait de la première épreuve, rien n’est encore compromis. Du moins mathématiquement. Car, à voir jouer Zizou et compagnie mardi soir, il y avait bien du souci à se faire. Hormis Makélélé et Barthez, irréprochables, personne n’a semblé jouer à son niveau, face à une Suisse indigente. Henry ? Complètement à côté de ses pompes, incapable d’accélérer ou même de décocher un tir digne d’un joueur pro. Vieira ? A peine a-t-on remarqué son grand corps malade sur le terrain. Ribéry ? Remuant mais trop impressionné par l’enjeu pour faire les bons choix balle au pied. Quant au roi Zizou, on l’a senti impuissant et incapable de mener ses hommes à la victoire. Certes, il faisait chaud, la pelouse était sèche, mais invoquer tant d’excuses pour justifier un non-match frise le ridicule. Bref, une entrée en matière très laborieuse pour les Bleus, à double-tranchant. Côté pile, ils ont volontairement joué avec le frein à main, histoire de ne pas gaspiller trop d’énergie dès le premier tour. Côté face, ils n’ont pas trouvé le levier de vitesse pour passer la seconde, hypothèse plus probable et plus inquiétante. On prend les paris...

Zidane - Ronaldo, même combat

Les Brésiliens, quant à eux, s’en sont bien mieux sortis. Contre les Croates, ils ont assuré l’essentiel, grâce à un (joli) petit but de Kaka en première mi-temps, et quelques arrêts du gardien Dida en deuxième. Ensuite, les quintuples champions du monde ont souffert face aux coéquipiers de Prso et Kranjcar, que l’on n’attendait pas à pareille fête. Mais quel plaisir de voir jouer les danseurs de samba ! Même au ralenti, Ronaldinho et ses compères ont le rythme dans la peau. Jeu court, redoublement de passes, actions spectaculaires, quel régal ! A la différence de la France, le Brésil n’a jamais paru hors-sujet, juste en ballottage. Avec, sous le capot, une puissance offensive encore en rodage mais que l’on devine monstrueuse. Au milieu, Ronaldinho n’a pas brillé, bien pris en tenaille par la défense croate, sans toutefois démériter. Il a laissé la vedette à Kaka, remarquable de limpidité et d’efficacité. Sur les ailes, Roberto Carlos et Cafu ont réussi a démontrer que le temps ne fait rien à l’affaire : quand on est bon, on est bon. Finalement, un collectif bien huilé, qui ne demande qu’à exprimer sa joie de jouer. Seul hic notable pour les Sud-Américains, la petite forme de leur paire d’attaque, Adriano et Ronaldo. Ce dernier, critiqué pour son dilettantisme et ses kilos superflus, n’a pas franchement rassuré ses partenaires. Comme Zidane, le poids des ans semble peser plus que jamais sur les épaules du fenomeno. A croire que le Real Madrid est devenu une maison de retraite de luxe pour footballeurs lessivés...

Dommage pour ces deux génies du foot, dont les routes s’étaient déjà croisées, il y a huit ans, au Stade de France. Deux destins formidables, mais aujourd’hui deux idoles en perte de vitesse. La seule différence, c’est que Ronaldo peut toujours compter sur son équipe. Brazil is still Brazil !


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Gil (---.---.93.79) 14 juin 2006 11:35

    Et pendant que tout le monde a les yeux rivés sur la coupe du monde, l’europe entame discrètement les négociations pour l’adhésion de la Turquie...

    A-t-on encore notre mot à dire ?


    • (---.---.100.34) 14 juin 2006 12:57

      La Turquie a terminé 3ème du mondial il y a 4 ans, mais cette année ils ne se sont pas qualifiés, éliminés en barrage par... La Suisse !

      Et au fait, la Turquie fait déjà partie de l’UEFA depuis bien longtemps ! ;)


    • manray7 (---.---.37.182) 14 juin 2006 13:42

      y a pas que le foot dans la vie quand monsieur parle d adhesion de la turquie ce n est pas à la FIFA mais bien à l’Union européenne manray7


    • Adolphos (---.---.59.170) 14 juin 2006 13:42

      Cela dit, il ne vaut mieux pas qu’ilsne gagnent pas, sinon on va encore nous souler avec la « france » Noir/Jaune/Arabe ou je ne sais quoi.. Enfin, noire.noire.noire, plutôt.. Ca va monter la tête des cités.. Ils finiront par prétendre que c’est eux qui ont bati la France ou autres allucinations.. Puis ils vont tout bruler encore..


      • tony (---.---.92.141) 14 juin 2006 14:23

        espece de mongole,quesque tu vien raconter.je croi que tu es completement a coté de tes pompes et que tu es completement depassé par les évenement


      • manray7 (---.---.37.182) 14 juin 2006 13:51

        Mais c est quoi ce site ? En quoi le fait que Thuram, Makelele et autres soient noirs serait repris par les mecs des cités. Ca frole le racisme. Et ils vont tout bruler apres. Mais bien sûr. J imagine en tout cas que tu n habites pas Sarcelles toi. Je n excuse pas ceux qui sont là « pour la casse » mais je reconnais quand meme au mecs de cités le mérite de vivre dans des barres avec 1000 familles à l’intérieur et 25% de chomage. manray7


        • Adolphos (---.---.59.170) 14 juin 2006 18:05

          Nan mais, tu as trés bien compris ce que je voulais dire, et ne fait pas comme si Novembre 2005 n’avait jamais existé. Novembre 2005 c’est une date. Et si on ne veut pas un nouveau Novembre 2005, et bien il ne faut pas énerver les types des Cité. Il vaut même moeux qu’ils soient dépréssif. Donc que la France ne gagne pas. Comme ca, pas de Novembre 2005. De toute façon, pour ce que j’en ai vu, on ne risque pas de gagner encore cette fois. Par contre un nouveau Novembre 2005, ca...

          « C’est vrai qu’Adolphos est un peu brut de décoffrage parfois, »

          Felix Culpa...


        • Spack (---.---.75.32) 15 juin 2006 05:17

          C’est quoi le rapport entre la victoire de l’équipde de France et les banlieux car là je ne vois pas où tu veux en venir ??


        • Aldoo (---.---.43.7) 14 juin 2006 14:01

          @manray7 : prière de ne pas nourrir le troll Adolphos... il se porte déjà un peu trop bien ! Prière ausi de ne pas juger la « communauté » d’Agoravox sur l’un de ses pires éléments.


          • Sam (---.---.151.221) 14 juin 2006 17:57

            prière de ne pas nourrir le troll Adolphos... il se porte déjà un peu trop bien !

            C’est vrai qu’Adolphos est un peu brut de décoffrage parfois, mais qui ne l’est pas à son tour quand un forumeur à le malheur de raconter de véritables conneries...Connerie dont, évidemment, la définition est totalement universelle...

            Et n’oublions pas que ces saines réactions d’énervement nous donnent le plaisir de lire quelques insultes ou traits d’ironie pas piqués des hannetons...Qui m’étirent les zygomatiques franchement...


          • c florian (---.---.162.39) 14 juin 2006 14:02

            je suis désolé pour l’auteur que son article soit polluer par des posts idiots.

            la grande différence entre le brésil et la france est que la premiére sait ou elle va et la seconde sait juste qu’elle n’y va pas. le brésil est un diesel, commence doucement avant de monter en rythme. ils vont passer le premier tour sans avoir forcer alors que les autres auront déjà eu à s’employer. ronaldo est un phénoméne, le seul joueur du tournoi qui court moins que les gardiens et arrivent à être plus dangereux qu’henry (cf sa seule frappe). parreira peut être sur que même au bout de 120 mn, son attaquant n’aura pas de crampes au moment d’aller tirer les pénaltis. les autres équipes peuvent quand même s’inquiéter de voir le brésil gagner avec deux attaquants transparents et sans forcer leur talent.


            • ka (---.---.30.12) 14 juin 2006 14:15

              C’est clair le petit Ronaldo on peut pas dire qu’il court beaucoup en plus il a prit des rondeurs on dirait. J’avais vu sur Téléfoot diamanche que le président brésilien lui avait reproché entre autres choses son laisser aller au niveau du poids et que lui a répondu Ronaldo pas déstabilisé pour un sou ? Eh bien il lui a balancé en pleine figure que lui avait des soucis à se faire par rapport à l’abus d’alcool. Et puis l’équipe brésilienne à toujours l’air de s’amuser, de rigoler rien ne semble les inquiéter. Il faut dire aussi qu’avec l’équipe qu’ils ont ils ont de quoi rester cool !


            • simplet simplet 14 juin 2006 16:46

              le plus beau c’est qu’après cet accrochage Loula s’est excusé officielement auprès de ronaldo... on aura tout vu.. des excuses présidentielles !!!

              le brésil me donne cette impression de commencer tout tout doucement, en même temps ils vont jouer le japon et l’australie donc plus besoin de forcer grand chose pour eux..

              et à coup sur on les retrouvera dans le dernier carré voir sur la plus haute marche.. on pourra faire évoluer cette phrase bien connue en : « le foot est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin c’est le brésil qui gagne... »

              je carresse en secret le doux rêve que l’argentine me fera mentir...


              • ka (---.---.30.12) 14 juin 2006 16:53

                Ah l’Argentine magnifique ! Mais il faudra aussi compter sur l’Espagne où il y a beaucoup de nouveaux joueurs (des petits jeunes bien frais et bien vifs). Ils viennent de mettre une raclée à l’Ukraine de Chevchenko 4 - 0, à suivre.


              • Sam (---.---.151.221) 14 juin 2006 18:00

                « ...le plus beau c’est qu’après cet accrochage Loula s’est excusé officielement auprès de ronaldo... on aura tout vu.. des excuses présidentielles !!!.. »

                Hallucinant ! Ce qui n’arriverait certainement pas si Lula s’était marié avec une Chaudron de Courcelles, n’est-il pas...


              • manray7 (---.---.37.182) 14 juin 2006 16:56

                Je vous trouve tres durs avec la France et tres tendres avec le Brésil. Très franchement, le Brésil ne m a pas impressionné et j en attendais plus. Et les diesel, les jours de grosse chaleur ca ne demarre pas (j y connais rien en mecanique mais ca va pas trop mal la phrase) Pour ce qui est de la France, je l ai trouvée une nouvelle fois incapable de marquer mais il y a quand meme des elements de percussion qu il n y avait pas avant (malouda, ribery, wiltord dans ce nouveau systeme, zidane qui tourne quand meme beaucoup mieux qu il y a deux semaines). Le probleme c est qu on domine au milieu on fait tourner devant les buts mais on n arrive pas a percer dans les dix metres donc on est là durant tout le match sans etre vraiment dangereux. Ensuite, il y a le physique qui est laborieux meme si la premiere mi temps hier laissait entrevoir des bonnes choses. Les milieux etaient tellment a la ramasse à la fin qu il y avait un trou enorme entre attaque et defense. Dernier point, la Suisse est forte maintenant mine de rien. Si on repete ca avec la Coree on merite pas d’aller plus loin. Dans le cas contraire, la Suisse pourrait faire quelque chose je pense parce qu il ont une attaque vraiment correcte et sans etre geniaux ils jouent bien au ballon. voila j en ai fini manray7


                • simplet simplet 14 juin 2006 17:36

                  d’accord avec toi sur un point, le brésil ne m’a pas impressioné ( surtout que je n’ai vu que la 2ème mitemps ou ct la fiesta croate !! ) mais une chose est certaine on les retrouvera plus loin.. j’ai été choqué par la place qu’avaient les attaquants croates ( souvent 4 gars qui se baladent dans la surface !!! )

                  pour la france, j’ai l’impression qu’ils veulent pousser la balle dans le but et qu’ils ne sont pas super opportunistes sur les ballons à l’entrée de la surface.. genre ils font tourner 15 fois pour un tir de cadet...

                  Peut on chercher Crespo ou saviola pour nous aider ????


                  • marwood (---.---.114.93) 14 juin 2006 23:17

                    C’est toi qui a écrit cet article ??? Excuses-moi mais avec ta tronche de premier de la classe j’ai du mal à t’imaginer tapant dans un ballon pendant 1 heure et demi sous 30 degrés et 5 kg en moins à la fin du match ... ! C’est du n’importe quoi un commentaire pareil !! A croire que tu n’as pas regardé les suisses jouer !! Le coaching est sans doute à remettre en question sur ce match mais pour le reste je trouve qu’on n’a pas trop à ce plaindre du résultat si on en croit les occasions des suisses qui ont été très dangereux !! ( 1 ballon sur le poteau quand même !) Et la comparaison zidane-Ronaldino est complètement à côté de la plaque car Zidane s’est bien donné dans le match alors que le brésilien n’a pas bougé son cul ( qui commence à enfler d’ailleurs !) Arrête de t’interesser au foot passque tu n’y connais rien !! Vas plutôt t’inscrire dans un club et t’acheter des crampons pour apprendre au lieu de raconter des conneries !!!


                    • libaber (---.---.81.252) 15 juin 2006 08:59

                      Cher Marwood, Plusieurs choses à te dire : d’abord, que j’ai peut-être une tronche de 1er de la classe, comme tu dis, mais le foot je connais. Je suis tombé dans la marmite tout petit, j’y ai joué toute ma jeunesse. Ensuite, concernant France-Suisse, tu ne me feras pas croire que les Flamby ont été bons : ils n’ont été dangereux que parce que les Bleus n’étaient pas au niveau. Contre l’Espagne, ils en auraient pris plein les mirettes, nos amis helvètes ! Quant à la comparaison Zizou - Ronnie, elle valait surtout au niveau symbolique (si ce mot ne t’écorches pas les oreilles...). L’un comme l’autre ont été sur le toit du monde il y a quelques années, donnant une image flamboyante de leur football national. Je voulais simplement voir où ils en étaient aujourd’hui. Voilà, il ne me reste plus qu’à aller acheter des crampons, tu m’as donné envie de me remettre au foot. Tu me conseilles quoi ? Crampons de 16 ou 18 en alu ? Vu le temps, une paire de moulés suffira je crois. Allez, au plaisir !

                      Libaber


                    • ka (---.---.30.12) 14 juin 2006 23:51

                      Magnifique match de l’Allemagne. J’ai adoré du début à la fin. Des occasions en pagaille, une équipe polonaise qui ne se laissait pas faire et une Allemagne qui s’est battue jusqu’au bout pour arracher une victoire, et qui est finalement récompensée par le but de Neuville dans les 2 dernières minutes et voilà comment l’Allemagne s’est qualifiée pour les 8èmes de finale. Super équipe !


                      • Sam (---.---.151.221) 15 juin 2006 09:48

                        C’est sûr que ça a été plus animé que France-Suisse. Mais j’ai pas trouvé les allemands très supérieurs aux polonais. Ils ne sont mis a dominer vraiment que parce que les polonais étaient réduits à 10...Et ils n’ont marqué que pendant les prolongations, après 15mn de match déséquilibré...


                      • yazid (---.---.208.215) 28 juin 2006 17:28

                        article ridicule


                        • Louloupenalty (---.---.193.53) 28 juin 2006 18:43

                          HAHA j’espère que ceux qui parlent d’un Brésil flamboyant et d’une France retraitée rient jaune aujourd’hui... Tout ça va se préciser samedi, pour ma part je suis sûr d’une victoire de la France à 100% ! En effet le Brésil a vraiment eu un parcours facile jusqu’ici, et pourtant ils n’ont vraiment pas brillé ; tandis que la France monte en puissance ; et qu’elle n’était pas attendue jusque là (et c’est rarement les favoris qui se retrouvent en finale). Pour citer Thierry Henry, parfois, « c’est bien d’être chauvin ». Tous derrière les Bleus, on y croit !!!


                          • libaber (---.---.81.252) 28 juin 2006 19:45

                            Je trouve que c’est un peu facile, maintenant que la France est en quart de finale, de l’encenser comme si de rien n’était. Il faut savoir retourner sa veste avec un minimum d’honnêteté. J’espère que les Bleus vont encore nous faire vibrer, mais ça n’enlève rien aux doutes, légitimes, qu’ils ont suscités. Quant au Brésil, je persiste à croire qu’elle est largement supérieure à la France en ce moment. En revanche, le foot n’est pas une science exacte, et dire que l’équipe qui gagne est forcément la meilleure, c’est un peu démago... Cordialement


                          • SCRAT (---.---.120.105) 1er juillet 2006 23:44

                            1 à 0 pour la france.....HEUREUSEMENT LE RIDICULE NE TUE PAS !Cherchez un autre métier !


                            • demago uno (---.---.106.84) 2 juillet 2006 13:31

                              zero !!! et y’avait la manière !


                              • Toxique (---.---.159.149) 2 juillet 2006 14:39

                                Encore un article en trop !C’est étonnant


                                • libaber (---.---.209.186) 2 juillet 2006 16:04

                                  De grâce, cessez donc ce faux procès, qui n’a vraiment pas lieu d’être. Certes, cet article mettait en avant un certain nombre de faits qui ne sont plus d’actualité, mais ils l’étaient bel et bien il y a encore une semaine ! La versatilité de l’opinion concernant l’équipe de France est un phénomène avéré et au fond assez normal, mais il ne faut pas avoir la mémoire courte. A mon sens, le journalisme est avant tout basé sur l’observation. Rendre compte de la réalité, même si elle dérange. Qui plus est, l’article en question n’avait rien de catégorique et laissait la porte ouverte à une rédemption des Bleus, si surprenante soit-elle. La passion du ballon rond, que je comprends et partage, n’empêche pas l’honnêteté intellectuelle...


                                • CAMBRONNE (---.---.16.191) 3 juillet 2006 12:05

                                  C’EST RIGOLO DE LIRE UN ARTICLE COMME CELA APRES COUP !

                                  Rien à critiquer , je pensais la même chose que l’auteur .

                                  Nous nous sommes plantés , mais franchement au vu des matchs qu’y avit il d’autre à dire .

                                  Vive les bleus quand même .


                                  • syloe (---.---.117.228) 4 juillet 2006 00:48

                                    moi je pense que parfois, il vaut mieux se la fermer... Espérer et encourager ! Et seulement quand ils se plantent, et attteignent un point de non retour, tu critiques. Les médias et les supporters français sont des gros hypocrites aigris... tu rames (même pas tu perds) on te lynche, ... deux jours après, tu gagnes et tu redeviens le héros d’une nation si prompte à critiquer et à désavouer !!

                                    Quand tout sera fini, j’espère qu’ils nous diront MERDE !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès