Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Gasquet confirme enfin

Gasquet confirme enfin

Le bitérois, espoir depuis une nuit de saisons ratées de tout un peuple de spécialistes du tennis qui ne gagne jamais, a été pris le nez (sans les cheveux) dans la poudre, à Miami, alors qu’on le croyait en train de chercher une nouvelle excuse pour expliquer son futur forfait à Roland. Pauvre Richard.

« L’examen de l’échantillon B du contrôle subi fin mars 2009, pendant le tournoi de Miami, auquel je n’ai pas participé, a confirmé le caractère positif du résultat de l’échantillon A prélevé le même jour  ». Gasquet confirme. Pour une fois. Le bitérois, âgé de 23 ans, vainqueur jusqu’ici de 5 tournois mineurs (Stuttgart, Nottingham…), perpétuel espoir décevant du tennis français, nous avait plutôt jusqu’à présent habitué à infirmer son statut. De favori. Et voilà qu’il confirme son statut de sportif positif à la cocaïne, dans un tournoi auquel il n’a même pas participé ! On en rigolerait presque. Il faut dire que cette forte tête a pris l’habitude ces derniers temps, en masters comme en Coupe Davis, en grand chelem comme en tournois de plages de se décommander pour un oui pour un non, au bon vent de son capricieux caractère. 

« Compte tenu de la complexité de ce dossier, je réunis actuellement les preuves de mon innocence et fixerai le moment opportun pour m’exprimer ». Oui, parce qu’il y a cocaïne et cocaïne. Il y a la cocaïne du cheveu, et l’autre. La cocaïne présente sur prélèvement capillaire est sensée démontrer une consommation régulière du produit, donc un problème de dépendance chez le sportif. Ce n’est pas le cas ici, selon les résultats des examens, et l’on s’oriente donc vers une de ces explications dont les sportifs fautifs ont le secret, du style le traitement contre les ampoules au pied prescrit par le beau frère de la belle sœur, l’aspirine avalé de travers ou le shampoing anti-poux qui n’était pas marqué sur la liste des produits interdits. Gasquet cocaïnomane, c’est pas pour tout de suite donc. Les amis d’ailleurs viennent à la rescousse, comme Santoro (« Je connais son mode de vie et ça me surprend énormément parce que ça ne lui correspond pas. Je l’ai eu au téléphone, il est triste et vraiment choqué. ») tandis que les moins proches n’essuient même pas une larme, comme Henri Leconte, qui expédie le fautif d’un de ces revers du gauche qui ont fait sa légende : "Quand on joue avec le feu, on se fait prendre, qu’il assume les conséquences, si c’est bien sûr confirmé. Je suis contre toute drogue, je trouve ça dramatique. C’est dommage, il va briser sa carrière, qui était déjà entamée par beaucoup de blessures. Je ne cautionne pas, je suis contre, et il doit assumer. ». Break.

Ironie du sport, la positivité de Gasquet arrive au sprint juste derrière celle de Tom Boonen, récent vainqueur de Paris Roubaix, et qui lui ne nie rien, avoue tout, la poudre sans trop de doute et l’alcool sans aucun doute : « Après avoir passé 3 à 4 mois à rouler, quand je sors, je dois vraisemblablement dépasser les bornes. (...) Pendant 364 jours, c’est parfait, j’essaie d’être un citoyen exemplaire. Mais le jour où je bois trop, ce que je ne fais pas souvent, je change. Je vais maintenant chercher de l’aide ». Damned ! Même sa formation a annoncé qu’elle ne chercherait pas à l’imposer aux organisateurs du Tour de France ! (Lesquels auront déjà suffisamment à s’occuper avec le retour de la vengeance du miraculé Armstrong, le Terminator du deux roues) Mais contrairement au jeune tennisman qui tarde à s’imposer, Boonen lui a déjà gagné 3 Paris Roubaix et assuré sa carrière. Il peut lever le coude l’esprit tranquille, le devoir accompli. Tandis que Richard, lui, risque d’en prendre pour deux ans, et espérer revenir si tout va bien sur les cours à l’âge même où Roger Federer, qui aurait peut-être besoin d’un petit euphorisant en ce moment, a commencé inexorablement à décliner. On imagine mal Gasquet se transcender à 25 ans, lui sur qui repose d’immenses espoirs depuis qu’il a 9 ans, nous dit-on, mais qui n’a jamais pu (ou voulu) enfiler le costume. Ca sent donc la sortie de terre, battu.

Mais la cocaïne, au fait, quel intérêt ? Aucun au niveau de la performance sportive, assurent les toubibs, mais beaucoup au niveau de la joie de vivre, demandez à Maradona, à feu Pantani, à Boonen donc, aussi, ces autres vedettes là, manifestement trop seuls, trop tristes, trop paumés pour assumer leur vedettariat. Ou autre chose. Et c’est peut-être là que réside la clef, chez Gasquet, cette entêtante façon qu’il a de tirer la tronche, tournoi après tournoi, de ne jamais sembler s’amuser, prendre du plaisir, s’éclater dans ce qu’il fait. Même pas un glandeur, un jeune homme qui n’a pas l’air d’être bien là où il est. Un mec à côté de ses pompes, qui à trop flirter avec les lignes va finir le nez dedans. Balles neuves.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • SANDRO FERRETTI SANDRO 11 mai 2009 10:05

    Va peut étre remettre sa carrière sur le bon rail...


    • Fergus fergus 11 mai 2009 10:15

      Aucune larme à verser sur ce tricheur, par ailleurs l’un des très nombreux nombreux pourris d’exilés fiscaux du tennis français dans le sillage de Forget, le capitaine de l’équipe de France (un vrai cauchemar au niveau du symbole !) : Mauresmo, Bartoli, Santoro, Mathieu, Monfils, etc...


      • LE CHAT LE CHAT 11 mai 2009 10:50



        If you want to hang on
        You’ve got to take her on, cacaine
        If you want to get down
        Down on the ground, cocaine

        She don’t mind she don’t mind
        She don’t mind....cocaine

        If you can’t bet to lose
        You wana give their moves, cocaine
        When your day is down
        And you wanna run, cocaine

        She don’t mind she don’t mind
        She don’t mind....cocaine

        If you living is gone
        And you wanna ride on, cocaine
        Don’t forget this fact
        You can’t get is back, cocaine

        She don’t mind she don’t mind
        She don’t mind....cocaine


        • Michel Frontère Michel Frontère 11 mai 2009 11:27

          En tant que biterrois je suis très déçu.


          • Michel Frontère Michel Frontère 11 mai 2009 11:28

            En tant que biterrois (j’ai habité Béziers vingt-huit ans), je suis très déçu.


            • Anto 11 mai 2009 14:50

              c’est vraiment très intéressant


            • John McLane John McLane 11 mai 2009 12:12

              Voilà qui est paradoxal de la part d’un tennisman qui n’a jamais fait parler la poudre...


              • chria chria 11 mai 2009 21:01

                Je suis triste pour lui et j’enrage contre les médias, les bien-pensants et les hypocrites qui n’hésitent pas à détruire la vie de quelqu’un alors que le tennis n’est qu’un jeu. Il a fait une erreur (qui sommes nous d’ailleurs pour juger ce genre de délits), il se devait (peut-être) d’être irréprochable envers les jeunes, mais il ne l’a sûrement pas fait pour se doper.


                • Wesley Ray Moulin Wesley Ray Moulin 11 mai 2009 21:40

                   Un vrai gachis.


                • HEJIRA HEJIRA 11 mai 2009 23:40

                  Le plaindre ?

                  De toutes facons avec ce qu’il à gagner aussi bien en tournoi qu’en sélection nationale, publicités et autres, il a de quoi en vivre trés confortablement !

                  Philippe


                  • Christoff_M Christoff_M 12 mai 2009 10:06

                    le Lagardère Team nous avait ramené Andersen quand je travaillais dans le prépresse...

                    Dans le sport il nous a amené au sommet Mauresmo qui dispute les barrages en coupe FEDCUP...

                    Et il nous a amené le Gasquet qui visiblement depuis longtemps n’a pas la tête sur les épaules, comme digne représentant du tennis masculin ; avec Guy comme entraineur, et tout ces garcons qui s’appelent par des surnoms charmants, Nico, Riri, une ambiance amicale qui fait parfois oublier les concepts de carrière, de sport professionnel et de résultats !!

                    Quand au fils Lagardère vous aurez encore une fois une preuve de son sérieux et de l’argent habilement placé pour donner une image positive (au controle) à son groupe !! l’ombre de son père avec l’intelligence en moins...


                    • Christoff_M Christoff_M 12 mai 2009 10:13

                       comme dans le football quand on gave de jeunes espoirs de frics et qu’on les oriente sur de la gestion de sponsors au lieu de développer leur talent potentiel et d’insister sur l’entrainement, à l’image de l’ école espagnole on aboutit à des ratés regrettables et on gaspille des talents...

                      le tennis vit depuis peu un trou d’air comme au football, on regrette les années Pioline et Forget comme joueurs redoutés par les premiers modiaux en coupe Davis pendant des années...
                      Nous sommes les records du monde de champion juniors qui ne durent pas !! la fédération française devrait se poser des questions sur sa selection et son staff d’entraineurs...


                    • aigle80 aigle80 12 mai 2009 21:29

                      faut être completement stupide ! sportif de haut niveau ,susceptible d’être controlé à l’improviste,pourquoi prendre de tels risques, à moins de vouloir se détruire ce qui cadre avec la blanche là il a bien gagné !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès