Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > « It’s time you went, Capello »

« It’s time you went, Capello »

L’Angleterre surclassé par l’Allemagne (4-1), les tabloïds réclament la tête de Fabio Capello, à l’image du Sun qui titre, « It’s time you went, Capello ». 

L’élimination de l’Angleterre au stade des huitièmes de finale de cette coupe du monde, face à l’Allemagne (1-4), est une nouvelle déception pour nos voisins d’outre-manche, incapables de se hisser dans le dernier carré d’une compétition internationale depuis l’euro 1996, où les trois lions s’étaient alors inclinés au tir au but face à...l’Allemagne. L’avenir de Fabio Capello en tant que sélectionneur sera fixé dans les prochaines 48 heures, à la suite de pourparlers avec la FA explique le Daily Star. Rien n’a changé dans ma tête après le match a affirmé ce dernier qui, en cas de remerciement par la fédération anglaise, toucherait une indemnité de 14 millions d’euros. Trop dur à avaler pour la FA qui cherche à pousser l’italien vers la démission.

The Sun, qui titre aujourd’hui "It’s time you went, Capello" (c’est l’heure de partir Capello), reproche à l’ancien coach du Milan AC de s’obstiner dans ses choix.Le tabloïd s’interroge sur la titularisation d’Emile Heskey en lieu et place de Darren Bent : le premier a conclu une saison quasiment vierge avec trois buts au compteur, quand le second a fini deuxième meilleur buteur de Premier League, à vingt quatre unités. The Sun ne comprend pas non plus pourquoi Capello s’est obstiné dans son schéma tactique, un 4-4-2 avec deux milieux défensifs et deux latéraux et s’étonne de la préférence accordée à Gareth Barry vis à vis de Joe Cole par Fabio Capello, alors que la presse réclamait que le Blues soit aligné dans le onze de départ.

timeyouwent.jpgQui sera sur le banc de l’Angleterre pour conduire la sélection aux trois lions vers l’Euro 2012 ? Si Capello semble déterminé à poursuivre l’aventure, le manager de Fulham Roy Hodgson, qui a déjà tenu les rennes de la Finlande, de la Suisse et des Emirats Arabes Unis, semble favori pour prendre la succession de l’italien. Mais ce dernier a reçu le soutien de Steven Gerrard qui l’a qualifié d’entraîneur fantastique tandis que Franck Lampard a lui aussi fait l’éloge du technicien, un gérant de première classe pour le Blues. Le choix de la continuité, un changement pour l’Angleterre qui a usé quatre sélectionneur en dix ans. Suffisant pour hisser l’Angleterre vers les sommets qu’elle rêve de côtoyer à nouveau ? Pas sûr. La génération prétendument dorée des Gerrard, Lampard, A.Cole, Ferdinand et Terry et Robert Green approchera la fin de carrière et flirtera avec les 32,34 ans. On en sera plus dès le 3 septembre, pour le premier match des qualifications. Et dans une poule comprenant le bloc défensif suisse, la perle des balkans le Monténégro, les Gallois et la Bulgarie, qui manque toujours la qualification de peu, le chemin vers la Pologne et l’Ukraine sera semé d’embûches.

A retrouver dans son contexte original sur http://offensif.net


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 28 juin 2010 10:35

    Dommage pour le but de Lampard , mais la Manschaft méritait de gagner face à cette équipe anglaise décevante et trop lente ! Wayne Rooney était l’ombre de lui même , c’est pas encore cette année qu’il brillera en équipe nationale ....


    • Zord Zord 28 juin 2010 13:34

      Eliminé sur un match un faussé par l’arbitrage, ils veulent déjà virer l’entraîneur, ils sont durs ces anglais !
      En France, on a bien gardé un entraîneur plusieurs années alors que lui, y avait aucun doute possible, c’était un imposteur !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès