Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Jean Tigana : montée en puissance d’un entraîneur en Turquie

Jean Tigana : montée en puissance d’un entraîneur en Turquie

Jean Tigana, footballeur et bleu des années 1980, entraîneur de Monaco et de Fulham, a rejoint l’automne dernier un des grands clubs stambouliotes, le Besiktas SK. Après des débuts difficiles, Jean Tigana est l’entraîneur qui monte en puissance.

Le 29 octobre 2005, à la suite de la démission de l’entraîneur Riza Calimbay, le club stambouliote BESIKTAS SK recrutait l’entraîneur français Jean Tigana, après de longues discussions.

Jean Tigana, après une superbe carrière dans les années 1980, en grande partie à Bordeaux et avec les Bleus, débuta une carrière d’entraîneur avec des passages remarqués à Monaco ou à Fulham. Sans club depuis 2003, Jean Tigana participa à l’actualité footballistique par des annonces au poste de sélectionneur national en 2004, d’entraîneur à Marseille ou bien à Lyon en 2005.

Ses débuts d’entraîneur au Besiktas SK en novembre 2005 ne furent pas des plus simples. La presse turque, soutenue par une opinion publique très impliquée, était perplexe sur la venue et sur une éventuelle réussite de Jean Tigana. Le principal reproche était le manque de prestige de cet entraîneur et son inactivité depuis 2003. En fait, Jean Tigana reprenait en main une équipe fragile, qui se maintenait difficilement en milieu de tableau après une dizaine de journées.

Malgré la perplexité des supporters et de la presse, malgré des relations parfois tendues avec la direction et avec certains joueurs (départ du Brésilien Ailton à Hambourg au mercato d’hiver, celui-ci n’entrant pas dans les plans de Jean Tigana), Jean Tigana a réussi à imposer sa vision du jeu, son jeu et sa personnalité. Il est actuellement un des entraîneurs qui monte, progressivement mais sûrement, en puissance.

La victoire de son équipe, avec un groupe rajeuni, en déplacement difficile ce week-end, a révélé les fruits de son travail, de ses efforts et de sa philosophie du jeu. Retour sur cette vision du jeu par le biais d’une interview donnée à la presse sportive turque.

"Ma philosophie du jeu est basée sur un football offensif. Je veux que mon équipe donne du plaisir au spectateur. Je veux un jeu tourné vers l’attaque, et non vers la défense."

"Pour réussir, je compte continuer ce championnat avec les jeunes que j’ai intégrés dans cette équipe. La présence de ces jeunes peu expérimentés est un atout pour l’équipe. Je connais les capacités de chacun. Je travaille tous les jours avec eux et je leur fais confiance. Et comme le montrent leurs performances, ils me donnent raison."

"Nous travaillons énormément. Les nouveaux joueurs (arrivés au mercato d’hiver) se sont parfaitement intégrés. D’un autre côté, je rajeunis mon effectif. Il faut un peu de temps pour que chacun se connaisse mieux. Soyez-en sûrs, nous allons être meilleurs qu’aujourd’hui. Le temps nous donnera raison." (Propos tirés du journal Fotomaç daté du 13/02/2005, interview réalisé par Fatih Dogan).

Discuté parfois, raillé à ses débuts, Jean Tigana a réussi à imposer en trois mois sa philosophie du jeu et sa personnalité, dans un football turc où chaque journée de championnat est vécue comme un événement national. Les résultats de son équipe sont là pour le conforter dans ses choix. Le Besiktas SK de Jean Tigana est actuellement à 20 points du leader Fenerbahçe, à 16 du dauphin Galatasaray et à un point du troisième Kayserispor. Avec 32 points (9 victoires, 5 nuls et 6 défaites), le club est quatrième, et se bat pour la troisième place, et donc une place en UEFA.

Cette expérience difficile, et pour l’instant réussie, en Turquie, peut permettre à Jean Tigana de rebondir dans un club de l’hexagone, voire dans un grand club européen...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès