Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Johan Cruyff. Un génie est parti

Johan Cruyff. Un génie est parti

Né le 25 avril 1947, Johan Cruyff n’a que 12 ans lorsqu’il son père meurt d’une crise cardiaque.

Est-ce de ce drame qu’il tirera cette force de caractère qui en fera l’un des meilleurs joueurs de toute l’histoire du football ?

Élégant, racé, vif, véloce, il a révolutionné son sport au tout début des années 70, avec son club de l’Ajax d’Amsterdam.

Le football total où tout le monde attaque et tout le monde défend, le « Hollandais volant », avec son célèbre n°14, ses dribbles déroutants, ses chevauchées fantastiques, son sens du jeu, un look de rock star. Si on y ajoute quelque chose de très rare dans le football, un discours sans langue de bois doté d’une grande intelligence, on a ici tout du footballeur parfait.

C’est en 1964 qu’il débute en pros à l’Ajax Amsterdam. La jeune équipe progresse chaque saison et obtient sa première finale de C1 en 1969 où elle est battue par le Milan AC.

Alors que les Bays-Bas ne se sont pas qualifiés pour le Mondial mexicain en 1970, Johan Cruyff va régner trois années d’affilée sur le football européen.

Entraîné par Rinus Michels, l’Ajax remporte sa première C1 en 1971 contre le Panathinaïkos au stade Wembley de Londres.

Michels parti au Barça, c’est le Roumain Stefan Kovacs qui entraîne désormais l’Ajax. Mais cela ne change rien puisque le véritable chef d’orchestre du ballet de cette équipe n’est autre que Cruijff. La preuve, en 1972, le club remportera un quintuplé Championnat – Coupe – C1 – Supercoupe d’Europe – Coupe Intercontinentale.

L’année suivante, c’est le Bayern de Beckenbauer qui est humilié en finale, 4-0.

3 Coupe d’Europe des clubs champions, comme on le disait à l’époque, et aussi 3 ballons d’Or pour le génial Johan Cruyff.

1974. Tous les amoureux du beau jeu souhaitent la victoire des Pays-Bas de Johan Cruyff en finale de la Coupe du monde contre l’Allemagne de l’Ouest.

Malheureusement, après avoir ouvert le score rapidement sut penalty par son capitaine, l’équipe néerlandaise se laisse prendre par l’Allemagne de Beckenbauer qui s’impose au final 2-1.

Il rejoindra le FC Barcelone en 1973, participant fortement à la remontée du club Catalan parmi les grands d’Espagne.

Mais c’est comme entraîneur qu’il sera le plus efficace au Barça. C’est d’ailleurs avec lui aux manettes, en 1992, que le Club remporte sa première Ligne des Champions. On peut dire qu’aujourd’hui encore, le style Cruyff est toujours très présent dans le jeu produit pas les partenaires de Messi.

Quel joueur et quel entraîneur peut prétendre, plusieurs décennies après avoir imposé un modèle, gagner des titres tout en offrant du plaisir au public ?

Parce-qu’il aura révolutionné son sport comme joueur, mais aussi comme entraîneur, et que son nom sera éternellement associé au beau jeu, on peut prétendre que Cruyff est le plus grand de tous.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • vesjem vesjem 25 mars 09:24

    merci fatizo pour ces moments qui ont émerveillé ma jeunesse


    • Pierre Pierre 25 mars 09:28

      Merci pour cet hommage mille fois mérité au meilleur joueur de tous les temps qui a évolué en Europe et peut-être au monde. Je ne peux pas évaluer Pelé, je ne l’ai pas vu jouer à sa plus belle époque.

      Ceux qui ont vu jouer la fabuleuse équipe de l’Ajax au début des années 70 n’oublieront jamais ce meneur de jeu génial qui a révolutionné le football en en faisant un spectacle total. Il a fait sauter l’ennuyeux catenaccio italien et a refait du football un spectacle attractif.
      Je me souviens que Johan Cruyff délaissait l’entrainement de l’équipe nationale pour fumer une clope. Je crois que ce serait inimaginable aujourd’hui mais Johan à cette époque était une idole incontournable aux Pays-Bas. C’est ce vice du tabac qui l’a malheureusement emporté.
      Même si Johan Cruyff n’y était pas présent, il faut rappeler que l’équipe néerlandaise a refusé d’assister à la cérémonie de clôture de la Coupe du Monde en Argentine en 1978 pour ne pas cautionner la junte militaire qui était au pouvoir et qui devait distribuer les médailles.
      Chapeau l’artiste et chapeau à tous ces extraordinaires joueurs néerlandais de l’époque.



      • Fergus Fergus 25 mars 11:33

        Bonjour, Fatizo

        Je ne suis pas loin de penser moi aussi que Cruyff a été le meilleur joueur de football de l’histoire.

        Et je garde de l’Ajax d’Amsterdam des années 70 le souvenir d’une équipe extraordinaire et enthousiasmante comme je n’en ai plus vu depuis.


        • flourens flourens 25 mars 11:45

          un génie, je laisse ce terme pour les vrais bienfaiteur de l’humanité, pas pour un mec en short qui joue à la baballe, et qui gagne trop
          il a peut être été le meilleur jouer du monde, il n’en reste pas moins qu’un génie c’est autre chose


          • rocla+ rocla+ 25 mars 12:15

            @flourens


            Si ça se trouve un foutebaleur fait même pas partie du genre humain .



          • Aristoto Aristoto 25 mars 12:58

            attention meme maitre johan avec tout sa science du jeu est arriver a un moment ou un autre au bord du précipice ( remembrer final 1994). les bienfaiteur de l’humanité ont cette meme tare de j’ausquauboutiste à vouloir mourrir avec ses idée ( ça vaudrai toujours mieux que mourir pour celles des autres)

            Au moins sur un champs de pré y moins de répercussion sur le reste.

            Hitler faute d’être génial en art plastique le fut en tant que guide spirituel et militaire. ( quel rapport me direz vous)

            Anthropologiquement c’est toujours fascinant d’admirer un maitre en sa matière, assez déstabilisant que d’observer une résolution d’équation physique d’un Eienstein, la composition d’une symphonie par Beethoven et la feinte de corps chaloupé d’un Lionel messie : pourquoi moi je n’en suis pas capable ( cela vaut évidemment aussi pour l’œuvre final de Hitler)

            Voili voilo !


          • flourens flourens 25 mars 15:18

            @Aristoto
            Einstein était un génie, Hugo etait un génie, Marie Curie était un (ou une) génie, le reste n’est que saltimbanque ou imposteur


          • alberto alberto 25 mars 14:18

            Merci fatizo pour cette vidéo magnifique !

            Sans doute un des meilleurs joueurs qui fut, mais surtout les fouteux lui doivent d’avoir rénové leur sport dont l’actuel Barsa est dans la continuation de « l’esprit » Cruyft ainsi que tu le fais remarquer...

            Putain de tabac !!!


            • leypanou 25 mars 17:38

              Bel hommage à l’un des meilleurs footballeurs du monde certainement mais pour
              Le football total où tout le monde attaque et tout le monde défend : c’est aussi le début qui a entraîné la disparition progressive de vrais ailiers de débordement, à la Garrincha si on veut, où on voit des arrières qui jouent les ailiers sans en avoir les capacités (parmi les nombreux centres de Bakary Sagna, pour ne parler de lui, combien étaient « exploitables ») ou encore des dispositions essentiellement défensives, partant du 4-3-3 -la plus offensive- ou 4-4-2 et même 4-5-1 -1 seul attaquant pour la forme- et des scores étriqués en conséquence.


              • Auxi 25 mars 19:54

                D’accord avec Flourens : Cruyff a sans doute été un excellent footballeur, de là à parler de « génie »… Le mot a été galvaudé jusqu’à perdre son sens. On parle de « génie » à propos de tout et de n’importe quoi. Hollande aussi est un « génie », dans le genre politicard…


                • Pierre Pierre 26 mars 09:05

                  Un génie n’est pas nécessairement un bienfaiteur. On peut être un génie en mathématique, dans les arts, en sciences etc. Cruyff était plus qu’un excellent joueur de foot. C’était un créatif qui a donné un jeu nouveau et spectaculaire à un sport qui devenait ennuyeux. 

                  Voyez comment il avance balle au pied et le regard au loin pour comprendre tout ce qui se passe sur le terrain. Comment il saute au-dessus des jambes tendues pour ne pas être touché. Ce n’était pas inné, il y a réfléchi et a travaillé pour pouvoir le faire.
                  Un autre exemple. Balle au pied, il faisait un signe avec sa main dans le dos et son équipier qui était derrière lui savait dans quelle direction il devait partir pour recevoir la passe. Il a mystifié des dizaines de défenses comme cela.
                  Je suis d’accord pour dire que le football est un peu les jeux du cirque contemporains mais il y a toute une analyse sociologique à faire sur ce sujet qui n’est pas si simpliste qu’on croit.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès