Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > L’Homme qui valait 60 millions

L’Homme qui valait 60 millions

Quasiment inconnu du grand public il y a un an, Karim Benzema est aujourd’hui un joueur majeur du championnat de Ligue 1, et, à bientôt 20 ans, en passe de devenir un acteur essentiel de l’équipe de France, et, qui sait, dans quelques années, un grand d’Europe ?

Arrivé à l’Olympique Lyonnais alors qu’il n’avait pas encore 9 ans, Karim Benzema (né le 19 décembre 1987) est aujourd’hui la figure emblématique du club lyonnais. Et pour cause...

En ce début de saison 2007/2008, il est, après 12 journées, meilleur buteur du championnat (11 buts), inscrivant un but quasiment à chaque fois que l’OL a trouvé la mire, hormis lors des matchs contre Lille (9e journée, 1-1, but lyonnais de Sidney Govou) et contre Paris, (12e journée, victoire 3-2).

Il a aussi inscrit un but contre Stuttgart, lors de la première victoire lyonnaise dans cette édition de la Ligue des Champions.

Ce début de saison confirme donc son excellente prestation de juillet, lors de la victoire de la Peace Cup, qui se déroulait à Séoul, et durant laquelle il fut élu meilleur joueur et buteur.

Mais son éclosion n’est pas si inattendue que ça...

En effet, il ne faut pas oublier que Karim Benzema n’en est pas à ses premiers faits d’armes avec le groupe pro de l’Olympique Lyonnais.

Il joue son premier match professionnel lors de la saison 2004/2005, mais ne marquera pas durant cette année.

La saison 2005/2006 est celle de son baptême en Ligue des Champions, où, lors du match contre Rosenborg, il inscrit le premier but de sa carrière professionnelle. La machine est lancée.

La saison suivante, il reçoit sa première convocation en équipe de France A, lors d’un match amical contre la Grèce, le 9 décembre 2006. Une blessure le contraint à déclarer forfait. Ce n’est que partie remise, car le 28 mars 2007, contre l’Autriche, il est à nouveau appelé, et cette fois, est présent. Et quelle présence ! Il joue à peine huit petites minutes, et marque déjà, sur une passe du jeune Marseillais, Samir Nasri, afin d’offrir la victoire aux Bleus (1-0). Et, le 13 octobre 2007, lors du match contre les Iles Féroé (victoire 6-0), Benzema brille à nouveau en inscrivant deux buts. Son coéquipier à Lyon, Hatem Ben Arfa, l’imite, en marquant une fois, pour sa première sélection.

Les deux Lyonnais forment, avec Samir Nasri, la relève du football français. Et force est de constater que l’entente entre les deux "Ben" est bel et bien pésente et importante.

Portant le même maillot depuis l’année 2002, lancés quasiment simultanément dans le grand bain du football professionnel (saison 2004/2005), ils forment aujourd’hui l’un des meilleurs duos offensifs du championnat de France, comme en témoignent les matchs contre Metz (victoire 5-1) ou contre Bordeaux (victoire 3-1).

Mais comme le championnat de France n’est en rien comparable à la coupe d’Europe, le duo et le club peinent en ce début de saison, souffrant des longues absences de Grégory Coupet, Cris, Patrick Müller, et de Fred, aujourd’hui de retour. Sur trois matchs, l’OL en a perdu deux (contre Barcelone, et à Glasgow, à chaque fois par 3-0), et remporté un (2-0, contre Stuttgart). Mais cela ne semble pas déranger certains grands clubs européens, étant prêts à accueillir les deux joueurs. Arsenal serait, par exemple, prêt à proposer 60 millions d’euros pour la paire Benzema-Ben Arfa, selon le quotidien anglais The Sun. Mais c’est trop peu, pour Jean-Michel Aulas, le président du club lyonnais. Car, toujours d’après The Sun, ce dernier ne serait prêt à laisser partir le duo que pour 100 millions d’euros.

Concernant Karim Benzema, le Real de Madrid serait, d’après le quotidien Marca, fortement intéressé pour l’intégrer à son équipe. Et l’on peut bien sûr penser que ce n’est pas son prix de sortie (60 millions d’euros, d’après Jean-Michel Aulas) qui fera peur au club madrilène, et à son budget colossal. Quant au joueur, il se déclare seulement « très heureux de se savoir suivi par un club aussi prestigieux  ».

Alors, qu’en conclure ? Qu’il deviendra un joueur historique du football français ? Ou bien qu’à cause de sa venue prématurée dans le milieu du football professionnel, une blessure aura raison de lui ? Seul l’avenir nous le dira.

Aujourd’hui, nous ne pouvons simplement que lui souhaiter une carrière similaire, et pourquoi pas plus prestigieuse, que la celle de celui à qui il est souvent comparé, Zinedine Zidane.


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Falkland 31 octobre 2007 17:44

    60 millions un type qui tape dans un ballon, j espere qu’il est plus utile que sarkozy.


    • tal 25 novembre 2007 13:18

      Seulement 100 Millions d’€ pour la paire ?! smiley je trouve au contraire que le club n’est pas très gourmand !!!

      1 Milliard d’€ on aurait compris. Si on commence a dévaluer le foot avec ces sommes ridicules (100 Millions d’€, pfff !!! où va-t-on ?!...) smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès