Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > La défaite est finie

La défaite est finie

Cette fois, rideau, les clowns bleus ont quitté l’Afrique du Sud sur une défaite contre le pays hôte, question de politesse sans doute. Certains demandent déjà pardon, d’autres des têtes, mais Escalettes, lui, droit dans ses bottes au fond de l’eau, fait comme si rien ne s’était passé. We will survive.

On commençait à bien rigoler quand même, avec cette France là. On commençait à s’y faire à ce feuilleton rocambolesque, inédit et tragicomique que nous servaient les Bleus, jour après jour. On commençait à s’y complaire, presque, à ces rebondissements, ces ministres qui font pleurer les joueurs, ce sélectionneur prompteur qui empêche son capitaine de venir s’excuser, ce préparateur physique qui balance son chronomètre ou son sifflet, on ne sait plus très bien, on commençait à s’y attacher à ce bordel monstre, dont seuls nous étions capables, là bas. Que les français, déjà mal qualifiés, pour oser pareil spectacle, que les français pour s’affranchir ainsi des codes, des règles des textes et de la déontologie. Ce côté pédant, anarchique, je m’en foutiste, branleur et hypocrite, râleur et mesquin, arrogant et pleureur, made in France, sans hésiter, et pas désagréable à suivre, finalement. Et ça a continué jusqu’au bout, avec un Domenech aux petits oignons, même cuit, qui refusera de serrer la main à l’hypocrite et aussi mauvais que lui sélectionneur éliminé de l’Afrique du Sud. Enorme Raymond, qui tire la tronche jusqu’au bout de la conférence de presse, histoire d’en rajouter une couche sur la mauvaise image qui désormais nous colle aux basques, pour l’été au moins, pour un peu plus longtemps sans doute. Raymond sans peur, sans honte, mais avec tristesse, qui déclare être prêt à assumer. On n’en doute pas, mais un peu quand même : des années que le bonhomme nous roule dans la farine, il y a donc fort à parier qu’assumer, il n’en a rien à foutre. Raymond mis en cause par Evra, un peu plus tard, Evra qui déclare que le sélectionneur sourcilleux l’a empêché de venir présenter ses excuses en conférence de presse la veille du match, lundi soir. Evra et son « grand pardon » dont ce serait l’heure, selon lui, avec les « grandes explications » qu’il promet. Evra qui semble avoir appris de Raymond : lui aussi se moque un peu du monde, en tête des briseurs d’entraînement d’abord, et en pleine repentance 48 heures après, en plus déçu de n’avoir pas été titularisé. Ou Evra est idiot, ou il prend Domenech pour un jambon. Un peu des deux peut-être.

Evra non titulaire pour ce dernier match, normal, en tant que capitaine il paie pour les agissements du groupe, rien à dire. Evra ne doit plus être capitaine des Bleus, d’ailleurs. Gallas, lui, a terminé sa carrière, un autre des meneurs de la fronde. Henry a fini sa carrière bleue aussi, Henry qui promet lui aussi de « parler » et qu’on peut soupçonner d’avoir eu un rôle assez trouble durant le séjour en Afrique du Sud. Ribéry pose question également. Pas clair, le kid de Boulogne, pas net, pas franc. Lui non plus ne mériterait pas d’être dans les premières listes de Blanc. Anelka, sans commentaire. Gignac n’a pas le niveau, Valbuena n’a servi à rien comme prévu, Clichy est à revoir, comme Diaby, quant à Gourcuff… Titulaire aujourd’hui, il a saboté sa sélection d’un coup de coude curieux, suite à une envolée assez inutile. Gourcuff, faut voir, donc. Pas encore le grand joueur annoncé, le syndrome milanais qui revient. Pour le reste, au revoir Govou, Cissé, à un degré moindre Malouda, qui a paru relativement sincère dans son implication. Et puis, c’est le seul buteur français de cette compétition, alors. Quant à l’étage supérieur…les gars à côté de Domenech, Boghossian Martini Duverne and co, au revoir, et Escalettes, Houiller, Le Graet, idem. Surtout Escalettes. Il aurait dû accompagner Valentin dans sa débandade, mais il n’en prend pas le chemin, il parle même de reconstruire. Reconstruire, d’accord, mais sans vous, cher monsieur Escalettes, il faut quand même que d’autres que les joueurs assument. Sans quoi c’est trop facile. Ou vous ne mesurez pas l’ampleur de la catastrophe, et dans ce cas vous êtes incompétent, ou vous le mesurez mais vous ne voyez pas en quoi vous êtes responsable, et à ce moment là vous êtes incompétent une nouvelle fois. Il est temps pour vous de quitter non le navire, mais l’épave.

On va faire ça, maintenant, attendre le départ des uns, les révélations des autres. Attendre la première liste de Blanc, comme la deuxième saison d’une série démarrée très fort. On est toujours déçu, en général, par les deuxièmes saisons, à quelques unes près. Surtout que là les acteurs vont beaucoup changer, enfin espérons, parce que si c’est toujours les mêmes qui tirent les ficelles, écrivent les dialogues, tournent les plans, et jouent, on est parti pour s’emmerder, longtemps, redevenir banals, transparents, joyeusement médiocres : si peu français.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 23 juin 2010 09:55

    Et bien moi, je dis Merci à cette équipe de France.

    Merci pour tous les éclats de rire, à la vue de la tête de Domenech, en entendant ces déclarations, déconnecté du réel, celle d’Evra sur le « traitre », les voyant remonter dans le car, en apprenant qu’ils refusaient de s’entrainer, faisaient grêve, les voir incapables de marquer, Anelka marcher, Gouvou souffler, Ribery grimacer ... et tous ces autres moments.
    Trois jours et des dizaines d’éclats de rire. Rarement, un évènement quelconque aura pu autant d’impact sur mes zygomatiques.

    Merci les Bleus pour tous ces bons moments.


    • Dragoncat Dragoncat 23 juin 2010 13:42

      Pas faux !
       smiley


    • LE CHAT LE CHAT 23 juin 2010 10:06

      oui , le nez rouge et les pompes taille 70 , avec fleur en plastique crachant l’eau à la boutonnière à la place du coq ,une chouette tenue pour cette équipe sous la houlette d’un Raymond en Clown blanc ... smiley


        • PhilVite PhilVite 23 juin 2010 15:44

          Je n’arrive pas bien à comprendre comment le football peut faire rêver. Même des gamins. Pas plus qu’aucun autre sport d’ailleurs.
          Et s’il suffit des contre-performances d’une poignée de guignols peopleo-sportifs pour ruiner leurs rêves, c’est de toutes évidences qu’on leur propose de bien pauvres rêves.


        • PtitLudo PtitLudo 23 juin 2010 14:12

          Bienvenue dans le règne de la nullité et de la malhonnêteté des « élites ». Pour suivre la mode, Escalette ne démissionnera donc pas.


          • Traroth Traroth 23 juin 2010 15:47

            Ce qui m’épate, c’est qu’on réussit à faire croire aux gens qu’une futilité comme le foot est quelque chose d’important.
            Ce matin, j’ai entendu Bachelot dire « plus rien ne sera jamais comme avant ». Ça m’a fait l’effet d’un écho : la dernière fois que j’ai entendu quelqu’un dire ça, c’est après la coupe du monde de 1998. Et clairement, tout est exactement comme avant !

            Pendant ce temps-là, le gouvernement rogne nos retraites, la crise continue à tous nous ruiner, la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique menace de devenir la pire catastrophe écologique de l’Histoire, les Palestiniens continuent à mourir à petit feu à Gaza. Mais comme les médias sont obnubilés par une bande de gamins dont le métier (!) surpayé est de taper dans un ballon, toutes ces choses dont l’impact sur nos vies risque de ne pas être négligeable, sont complètement occultées !

            La maison brûle, et on est en train de discuter du temps qu’il fait.

            Réveillez-vous, bon sang !


            • non666 non666 23 juin 2010 16:24

              Cette deroute , c’est celle de la demagogie.
              Il fallait faire acceder au « star-system » des representants des colons.
              Faire vivre « l’espoir » diront certains.
              Comme imposer des quotas dans les grands medias cela aurait imposer de compter QUI etait en surepresentation, la solution etait de remettre à la mode un sport ou les petits cheris pouvaient briller.
              On a confectionné des elites comme support de pob avec des cachet enormes pour faire rever tout le monde.
              Si, si toi aussi tu peut etre le futur Zidane !

              Seulement voila, le coup de bol de 1998 ne se reproduit plus.
              Tous les match de cette famause coupe du monde aurait pu tres mal finir pour l’equipe de France et au final le seul vrai match au dessus du niveau etait celui contre le Bresil.
              Idem pour la coupe dEurope des nations qui a suivit ou seul l’hyperoptimisme des italiens et le fait qu’il ait debouché le champagne un peu trop tot nous a sauvé....

              Ces victoires en trompe l’oeil ont caché la misere sous-jacente.
              Les comportements de nouveau riche, de bling bling , d’hyper mediatisation de cerveaux sous developpés ont finit par detruire ce qui restait.
              On a vendu la nationalité française au plus offrant , les mercenaires apatrides(ou a patrie monayable) ont remplacé les nationaux.

              Le reste coule de source.
              C’est d’abord un effondrement moral, un effondrement du sens de la nation, un effondrement des solidarités qui est en oeuvre.
              Seulement voila, désormais, il se voit.


              Comme pour les politiques, comme pour les journalistes, les footeux en sont au meme point : a force de ne servir que les interets de quelqu’uns , ils ne sont plus cru, lu, ecouté, regardé que par ceux la...
              Ils ne sont plus un modele pour nos jeunes.
              Ils ne sont plus l’INCARNATION de NOTRE NATION.
              C’est une equipe d’africains mercenaires contre des africains d’afrique du sud fiers de leur drapeau, eux...
              Il est inutile de tourner en rond.
              C’est comme ça qu’il sont percus aussi bien « chez nous » que dans toute l’Europe et meme en Afrique.

              Quelle solution pour l’avenir ?
              Comme pour la politique a la iberation : la purge...
              Toute l’equipe est pourrie, tout le staff technique (sauf le preparateur physique encore capable de se mettre en colere !), toute la hierarchie de la federation, toute la hierarchie politique.
              Commander c’est prevoir.
              La gouvernance du sport français a failli a sa mission.
              Les sponsors ont investis sciemment dans une operation de comm qui desservaient les interets superieurs du peuple français : il va falloir les montrer du doigt ces societés generales et autres....

              Pour Blanc, le mal nommé vu l’equipe dont il herite, une seule priorité : refaire une equipe integralement differente.
              On ne reeduque pas des petits caids comme ceux qui ont sevis dans la coupe du monde : on les elimine.
              Mieux vaut partir sur un plan de formation a 10 ans avec des juniors et des espoirs que de reprendre les fruits pourris.

              Pacr que si il ne fait pas ca Blanc, nous sommes certains que les memes fouteurs de merde vont refaire le meme merdier dans 4 ans.


              • non666 non666 23 juin 2010 23:35

                Ne fait pas de prières qui pourraient etre exaucées.
                Pourquoi croit tu que ce foireux de Sarkozy ait convoqué en urgence Thierry Henry a l’Elysée ?
                Parce que tout ce que j’exprime est deja dans la tete de tous les Français (...authentiques)
                Un seul bling bling qui ment , c’etait deja beaucoup.
                Avec Rachida dati, cela faisait deja trop.
                L’eloigner n’a suffit a rien.
                D’autres viennent vomir leur mepris du peuple qui les a hebergé , nourri , acceuilli en souillant le drapeu et l’honneur de la France.
                Une France Black blanc beur qui nous fait honte sur les stades.
                Une France black blanc beur qui nous fait honte au sommet de l’Etat
                Les multiples parjures de sarkozy.
                Le viol de l’intention clairement exprimée des français lors du referendum...
                La soumission à des criminels contre l’humanité, au sein de l’Otan...
                Le suivisme des auteurs des attenttats de New York et Toulouse en Afghanistan...
                Non vraiment, il n’y a pas de quoi se facher et appler au lynchage des traitres , s’est sur.

                Pourquoi cru tu que ce merdeu de sarkozy chie dans son froc et convoque Henry a l’Elysée , hein ?



              • TSS 23 juin 2010 22:44


                les clowns sont rentrés à la maison !! maintenant un autre clown entre en jeu le 1er d’entre

                tous nescabot 1er ... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès