Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > La fin d’une idée reçue

La fin d’une idée reçue

La série de matchs des Bleus contre l’Italie et l’Ecosse ont mis les Français dans une situation périlleuse à défaut d’être dramatique. Mais au-delà des résultats, le déroulement des deux matchs a signifié la fin de l’idée reçue qui faisait de l’équipe de France une, si ce n’est l’équipe nationale la plus défensive du monde.

Que ce soit à San Siro ou au Parc des Princes, les Bleus ont dû batailler face à deux équipes ultra défensives, à l’image du football peu glorieux, mais efficace des Grecs, champions d’Europe 2004. Depuis 1998, les Bleus étaient catalogués ’’équipe défensive’’. La Coupe du monde 2006 a confirmé ce statut selon certains. Mais, en Allemagne, les Bleus ont joué avec deux attaquants (Henry et Zidane) plus deux milieux excentrés qui se replaçaient en situation défensive, mais qui se projetaient vite vers l’avant en situation offensive (Malouda et Ribéry).

L’Italie et l’Ecosse eux ne jouaient qu’avec une seule pointe et surtout deux milieux excentrés beaucoup moins entreprenants. Mais ce qui frappe le plus dans le jeu de ces deux formations c’est leur positionnement très bas sur le terrain, contrairement au pressing qui est une des clés du succès des Bleus depuis une dizaine d’années. Enfin, l’équipe de France a montré, sur les deux rencontres quelques très belles phases préparatoires grâce à un jeu de passes léché et rapide sans toutefois réussir à concrétiser dans les vingt derniers mètres.

Bref, l’idée reçue qui voulait faire de l’équipe de France une des plus défensives du monde a volé en éclat. Les Bleus ont en effet trouvé deux équipes bien plus ennuyeuses qu’elles rien que dans leur groupe éliminatoire.

Alors, bien sûr dominer n’est pas gagner. Les hommes de Domenech sont contraints de faire un 9 sur 9 lors des trois derniers matchs pour se qualifier. La défaite contre l’Ecosse est aussi celle des Français. On pourra regretter l’absence d’un numéro 10 percutant dans l’axe (Nasri ou Ribéry) qui aurait pu trouver quelques espaces entre les deux lignes coffre-fort des Ecossais. Mais l’avant-centre se serait toujours retrouvé englué dans une surface de réparation au milieu de 3,4 voire 5 défenseurs adverses.

Alors, certes, les Bleus ont manqué d’efficacité et de précision pour gagner, ce qui est le but suprême du football. On peut les critiquer sur ce point. Mais on ne peut plus dire qu’ils sont les plus ennuyeux.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 13 septembre 2007 13:43

    comme je disais à Calmos ce matin , vraiment une très mauvaise idée qu’a eu Raymond de leur réciter la lettre de Môquet dans les vestiaires , ça deconcentre les joueurs et leur file une pression terrible qui leur coupe les jambes ! smiley


    • Irony 13 septembre 2007 13:45

      Je ne partage pas votre opinion. Le football de haut niveau en général est devenu un ode à la défense, à cause de l’argent-roi qui génère tant de pression du résultat que les joueurs professionnels sont conditionnés à être paralysés de trouille à la seule idée de perdre un match. La France n’échappe absolument pas à la règle, en témoigne l’extrême indigence de notre championnat de L1 dominé par des équipes qui jouent sans pression comme Nancy et Valenciennes. L’équipe nationale en reste la traduction malgré la proportion de joueurs évoluant à l’étranger.

      Désormais en football, toutes les équipes au-delà d’un certain niveau savent défendre, et ensuite c’est celle qui a le moins à perdre qui l’emporte.

      Arrêtons de rejeter la faute sur les autres et de se draper dans un aveugle « oui mais nous on joue bien au football au moins ». Hier l’Ecosse est venue faire ce qu’elle avait à faire, ce que la France n’a pas su faire. Le constat s’arrête là. Si les Bleus avaient su briser le mur écossais hier ou ramener la victoire d’Italie on aurait pu reconsidérer la question. Là, certainement pas. La France est une équipe défensive qui manque de solutions offensives face à une autre équipe défensive, et encore davantage quand elle a l’obligation de gagner.

      Pour cette raison, la France va se faire éliminer de l’Euro 2008. Et ce sera l’occasion de dépoussiérer des esprits post-98ards un peu trop prompts au cocorico parce qu’une formation regroupée en défense parvient à ramener un 0-0 d’Italie. Ca n’a rien d’un exploit, puisqu’il s’agit seulement de ce que des joueurs de ce niveau savent faire de mieux.

      Pauvre football. A quand un changement des règles pour revenir à un jeu plus chatoyant et spectaculaire, ce qu’il n’aurait jamais du cesser d’être ?


      • Vincent 13 septembre 2007 13:51

        Mon dieu encore une branlée, ça fait deux en moins d’une semaine (foot et rugby) et à chaque fois pour les mêmes raisons.

        A chaque fois le coach dit, vous allez voir, il faut être patient (sous entendu, on est super fort, nous on ne nous la fait pas, vous inquiétez pas on va les piler).

        Résultat deux taules, bien méritée tellement on a mal joué, en plus nous étions prévenus.

        Que dire, du manque de vivacité sur le terrain, impossible de jouer à une touche de balle, d’aller vite et d’être spontané (mis à part 10 min dans le match).

        Il est grand temps que l’on ne se prenne plus pour les champions que nous ne sommes plus.

        Redevenons modeste dans le sport et peut-être que nous gagnerons de nouveau des matchs important.

        Bon vous l’aurez compris le match d’hier soir m’a mis hors de moi, t’ain l’année dernière on s’est fait avoir par la même équipe et la même tactique et cette année rebelote.

        L’a pas de cerveau ou quoi notre sélectionneur.

        Ou alors l’a pas d’idée.

        En tout cas il a été incapable de mettre en place un jeu intelligent pour faire sortir ces écossais.

        D’après les commentateurs, les Ecossais seraient short physiquement, ce n’est pas ce que j’ai vu.

        Des mort de faim sur tous les ballons, oui ça je l’ai vu. Des gars qui avaient envie surtout, par des joueurs blasés qui esquissent un sourire lorsqu’ils manquent une occasion.

        Et que dire des commentaire d’après match, une honte, les gars affirment qu’ils ont bien joué mais qu’ils n’ont pas eu de réussite, c’est sur si à chaque occase on shoote sur le goal, on ne risque pas de marquer.

        Pour conclure j’espère que les bleus se qualifieront et qu’ils feront un bel Euro 2008.

        Mais s’il vous plaît monsieur Raymond inventez un autre système de jeu, le notre est archi connu depuis très longtemps.

        Alors adaptez l’équipe aux nouveaux jeunes joueurs plein de vivacité et d’envie.


        • Zord 13 septembre 2007 15:30

          « Mon dieu encore une branlée, ça fait deux en moins d’une semaine (foot et rugby) et à chaque fois pour les mêmes raisons. »

          Ouais faut pas pousser non plus, dans le genre « branlée » (17-12 & 1-0) on a vu mieux qd même. Des défaites ca arrivera encore, faut arrêter de dramatiser !

          Sinon d’accord sur le commentaire précédent (irony), le foot est devenu beaucoup trop défensif et trop ennuyant à regarder. Hier soir, comme bien souvent, on retrouve le cas classique de la domination totale d’une équipe sur l’autre, mais le jeu étant ainsi fait, quand il y a 11 joueurs qui décident de défendre dans leur surface de réparation, rien ne passe, pour que la situation se débloque il ne reste plus que l’exploit individuel, le coup de chance, le coup de « billard »,etc,... et en attendant que cela arrive on s’emm**de, ou comme moi on finit par zapper !


        • Fred 13 septembre 2007 15:55

          Vous aviez oublie la defaite de l’equipe de volley et son elimination du tournoi et de la defaite de l’equipe de basket contre la Lituanie. smiley


        • martin martin 13 septembre 2007 19:19

          d’accord avec les constatations ; ce qui ressort du jeu pratiqué est une inaptitude à jouer de manière dynamique : on trottine, on attend que le ballon arrive dans les pieds (surtout ne pas aller le chercher),on s’arrête pour voir d’ou vient le vent...on se fait piquer le ballon (c’est pas du jeu), et puis la cage est trop petite (la preuve, en shootant à 10m on tape à côté ; les autres ont vraiment la chance avec eux). Allons faut pas être déçu ; voyez ce qu’on arrive à faire avec une équipe de culs-de-jatte, quoi que ça serait mieux en handisport.


        • martin martin 13 septembre 2007 19:24

          à Leon j’ai des difficultés à faire passer mon messsage pour dire que je trouve la remarque idiote


        • tvargentine.com lerma 13 septembre 2007 14:39

          C’est reparti,encore un discours négatif de démolition systématique de la France (sport,politique....)

          L’équipe de France est tombée sur une superbe équipe d’Ecosse qui a fait le matche de leur vie au Parc contre les vices champion du monde.

          D’ailleurs ont-ils faient l’objet d’un test anti-alcool ?

          Un beau but mais c’est un coup de peau

          Reste que l’équipe de France ,avec les meilleurs joueurs au monde n’a pas trouvé la magie ce soir.

          Therry Henry à manqué en meneur de jeu


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 septembre 2007 16:52

            coup de peau ?

            ou coup de pot ?

            lapsus révélateur. ?.. notre commentateur aurait-il pensé cou(leur) de peau ?

            ouh la la !


          • martin martin 13 septembre 2007 19:30

            la déception vient surtout du fait qu’on nous promet des merveilles qu’on est assez crédules pour prendre comme argent comptant. Petit pays grande gueule, on mérite bien notre volatile emblématique.


          • faxtronic faxtronic 16 septembre 2007 23:11

            A cabanel ou quelque chose comme cela..

            Ton avatar, j’imagine que c’est ta tete, et que la main sur la joue, c’est toi te foutant des grosses baffes’ ? Je ne peux qu’approuver ta main.


          • Ramou 13 septembre 2007 16:14

            Petite precision : a la coupe du monde 2006, la France jouait en 4-2-3-1 avec Henry seul en pointe et Zidane en 10. Henry n’a jamais joue meneur de jeu.


            • Pierrot29 13 septembre 2007 16:30

              A 34 ans, Zidane ne se replaçait plus comme a 25. Ce sont Malouda et Ribéry qui ont effectué le gros travail défensif des joueurs offensifs en Allemagne. Zidane n’était alors peut-être pas un pur attaquant mais il n’était pas non plus milieu de terrain.


            • Alouette 13 septembre 2007 16:38

              Henry n’est plus que l’ombre de lui même...et l’équipe de France perd (disons qu’elle ne gagne pas) quand elle affronte des vrais nations de foot..en plus on s’ennui a mourrir en les regardant jouer...


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 septembre 2007 16:50

                pour moi, j’ai trouvé la raison de ces echecs successifs :

                c’est le ptit nicolas qui porte la poisse.


                • japs 13 septembre 2007 17:11

                  Les entraîneurs le disent souvent :« chaque match est un autre match ». Les écossais ont joué avec leurs armes, disciplinés, se concentrant dans l’axe de la défense, obligeant les bleus à opérer par tirs de loin ou par centre, domaine ou ils excellent. Et quasiment dans leur seule occasion de but, ils marquent... du 100% de réussite. Dans ce sens, tactiquement, les écossais ont joué un match parfait.


                  • caramico 13 septembre 2007 22:17

                    Et encore une branlée de plus ce soir au Basket contre les russes !


                    • LE CHAT LE CHAT 14 septembre 2007 08:11

                      La série noire se poursuit , après avoir mené encore 2mn avant la fin , tony Parker et ses potes se sont fait étaler par les russes à l’euro de basket !

                      mais quel est le con qui leur a lu la lettre de guy Môquet sur le banc pendant le temps mort ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès