Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > La mauvaise solution du boycott des Jeux olympiques de Beijing

La mauvaise solution du boycott des Jeux olympiques de Beijing

Suggérée par la position de la Chine au sujet du Darfour, la déclaration de Ségolène Royal sur le possible boycott par la France des Jeux olympiques de Beijing de 2008 intervient dans un contexte d’incertitude. Depuis plusieurs mois des sociétés françaises établies en Chine sont la cible de tracasseries. Tour à tour Seb, Danone et Schneider. D’autres demain. D’aucuns reconnaissent un épiphénomène, celui d’entreprises ayant cherché à s’imposer trop rapidement sur le marché chinois. Rien de choquant, proclament-ils, à ce que le gouvernement chinois impose un rééquilibrage au profit d’acteurs locaux. Cette opinion est confirmée par de récentes décisions comme celle, par exemple, d’imposer les bénéfices des sociétés étrangères et chinoises de manière égale. La pratique du win-win suggère l’idée que les entreprises étrangères investissant en Chine soient autant gagnantes que leurs partenaires chinois. Le slogan pourrait avoir muté, s’assortissant d’un nouveau principe : « Vous gagnerez de l’argent chez nous autant que nous en gagnerons chez vous ! » De là probablement ces contrariétés qui résonnent comme une réponse à la mise en place de quotas sur certains produits chinois à destination de l’Europe. Certes certains auront à en souffrir mais ces tiraillements sont d’usage, ils rythment avec l’histoire commerciale du monde. Au final, chacun s’adaptera.

Seulement voilà, si à ces différends s’ajoute une protestation politique au point de provoquer le boycott par la France des Jeux olympiques de 2008, ce serait alors comme une déclaration de guerre ! Contrairement aux JO de Moscou en 1980 qui célébrait un régime impérialiste et autoritaire, chacun sait l’extrême fierté pour tous les Chinois d’être le pays hôte des Jeux olympiques. Cette perspective retentit comme la promesse d’une profonde modernisation de la Chine. Celle-là même qui devrait renforcer sa démocratisation, augmenter les salaires et suggérer une orientation plus humaine de son action diplomatique.

A contrario un appel au boycott pourrait recroqueviller le pays sur lui-même et amoindrir longtemps la présence de la France. Pas seulement celle des grandes entreprises mais bien plus celle de tous les Français, souvent jeunes, ayant fait le choix de la Chine : entrepreneurs, architectes, créateurs, chercheurs, artisans ou commerciaux. Beaucoup ont investi personnellement pour y prospérer, rares sont les nantis. Forts d’un inaltérable enthousiaste, ils croient résolument que le partage et la connaissance de l’autre sont la meilleure garantie d’un progrès commun. Nullement contestent-ils l’idée que la position de la Chine à l’égard du Darfour soit peu recommandable. Taraudés par le souvenir de l’épisode rwandais, beaucoup s’inquiètent du sort fait à ces populations. Faisant part de la triste expérience française, ils s’en répandent auprès de leurs amis chinois sans hostilité, sans invectives, mais de telle manière que le doute puisse s’immiscer. Et ainsi, allant remontant, le propos trouvera prise, troublant le jeu, chahutant bientôt des oreilles inaccessibles. Aujourd’hui, ces Français accompagnent l’avenir de la Chine et de la France, puisse Ségolène Royal s’en souvenir ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Darkfox 27 avril 2007 11:47

    Mhh il faut tout de même rester réaliste, La chine a une balance excedentaire, la notre est déficitaire... qui a le plus à perdre ? (le flux d’argent va dans quel sens à votre avis ?)

    De plus la fabrication de nos produits peut très bien partir dans d’autres pays. Il ne faut pas oublier que la Chine reste avant tout un pays totalitaire. Où il est interdit de changer de région sans accord du gouvernement ou les média sont controlés et ou il n’y a qu’un parti politique et ses dirigeants s en mettent pleins les poches et soutiennent un massacre et une occupation.

    Donc après à chacun de voir ce qu’il veut. Vous devriez peut etre vendre les armes au Darfour ca pourrait booster le commerce francais exterieur... non ?


    • Boileau419 Boileau419 28 avril 2007 04:47

      Je précise (parce que j’y vis depuis longtemps) que le système des passeports intérieurs n’existe plus depuis des années. Tout le monde peut aller chercher du travail n’importe où en Chine, ce qui ne peut que réjouir les nouveaux capitalistes.

      Vous avez raison de dire que la France n’a rien à craindre de la Chine. C’est la Chine qui dépend de nous, pas nous d’elle.


    • Boileau419 Boileau419 28 avril 2007 04:58

      Pour ce qui est du Tibet, je précise que les organisateurs ont l’intention de transporter la Flamme olympique sur le mont Everest (ici, il faut dire « QOMOLANGMA ») et de faire passer le relais du Flambeau olympique par Lhassa.

      En plus, c’est de Lhassa que partira la Flamme pour la dernière étape du relais, celle qui doit aboutir triomphalement au Stade national (dit le « nid d’oiseau », mais que j’appelle « La tête bandée »).

      Voilà deux gestes symboliques qui proclament haut et clair que le Tibet est chinois et le restera.


    • ManuBJ 7 mai 2007 09:40

      Bonjour,

      Le 户口 n’existe plus ? J’aimerais que vous m’apportiez une source officielle...

      Pour le fait que la Chine dépend de nous, et pas l’inverse, je suis à la fois d’accord et pas d’accord smiley


    • Roger Robert 27 avril 2007 11:47

      Quel est l’interet pour la France de boycotter ? Aucun. Un pays puissant comme la Chine n’en a rien à faire que nous y soyons ou pas, ce sera négatif pour nos entreprises là bas c’est tout. On se pénaliserait nous meme sans impact ailleurs.


      • Nicolas Proix 27 avril 2007 14:41

        @ Mako Vous pourriez peut-être vous restreindre au sujet de l’article et arrêter de nous copier-coller le même commentaire sur tous les articles. De mon point de vue, cela s’apparente non seulement à ce qu’on appelle du « trollage » (expression que je n’aime pas beaucoup) mais plus encore à du matraquage légèrement nauséabond. Une fois, d’accord, c’est votre opinion et elle est libre. Dix fois, c’est légèrement malsain et ça me paraît relever d’une obseession monomaniaque. Mais quand en plus on retrouve ce genre de commentaires dans des articles parlant d’un tout autre sujet, là, ça dégoûte les lecteurs de continuer.

        Merci d’agir en conséquence.


      • Nicolas Proix 27 avril 2007 14:42

        C’est d’ailleurs d’autant plus dommage que les deux ou trois premières phrases étaient plutôt bonnes . . .


      • ARMINIUS ARMINIUS 29 avril 2007 15:01

        Tout à fait d’accord, les J.O sont devenus une grande foire au pognon loin de l’esprit initial, comme la plupart des sports spectacles. Moraliser la politique chinoise ? on pourrait peut-être commencer par moraliser nos achats, à commencer par ce commerce d’organes prélevés sur les trop nombreux condamnés à mort, en continuant par tous ses objets « made in china » pas tellement utiles mais tellement moins chers et en boyocottant les grandes marques (textiles en particulier) qui délocalisent sans vergogne en multipliant leur marge bénéficiaire. Quant au reste : revenir au système win-win en équilibrant les échanges me semble un minimum, notre balance commerciale en a besoin et ça les chinois peuvent très bien le comprendre.


      • Nicolas Proix 30 avril 2007 14:15

        @ Mako (désolé d’insister, mais . . .)

        Tout à fait d’accord avec vous, votre article « vaut ce qu’il vaut et [vous mettez] au défi quiconque de dire que la circulaire Royal n’est pas à la racine du mal qui a tué tant d’innocents », comme vous voulez, c’est votre opinion ! Pas la mienne, mais vous avez sans doute étudié vingt fois plus le sujet que moi, et je ne me sens pas d’attaque pour en débattre avec vous.

        La question n’est pas là. Ce que je vous demande, ou plutôt, ce dont je vous prie (relisez-moi ! Il me semble bien que c’est ce message que j’essayais de faire passer), c’est d’arrêter de mêler ce sujet à des articles qui lui sont complètement extérieurs.

        Et, accessoirement, d’éviter le copier-coller . . . je trouve ça intellectuellement peu satisfaisant.

        Ah oui . . . si vous pouviez aussi éviter d’écorcher mon nom . . .

        Merci !


      • Arnaud Villanova 27 avril 2007 20:29

        Le sujet de l’article est intéressant bien qu’il soit soulevé par une nouvelle improvisation sans lendemain de Mme Royal, qu’elle contredira probablement bientôt comme tous les politiques savent le faire. Pour épargner à l’instant de vaines réactions, je précise tout de suite que je ne soutiens pas non plus Mr Sarkozy, que j’imagine plus compétent, mais dont le programme m’irrite.

        Je reviens vite à l’article et ses commentaires : les arguments économiques sonnent très sérieux, comme toujours, mais je crois tout de même qu’il y a un moment où certaines valeurs devraient surpasser les intérêts économiques. Cela ne prévaut pas que pour le cas de la Chine bien sûr. On pourrait penser à la biodiversité ou au climat par exemple.

        Enfin, un boycott français des JO 2008 est peut-être un boycott insignifiant, mais il pourrait être hautement symbolique et en déclencher d’autres. Cela est imprévisible. Ce qui ne l’est pas, par contre, c’est qu’à tout sacrifier pour ne pas déranger les entreprises, le monde ne s’améliore pas.


        • moebius 28 avril 2007 00:57

          VIVE LE TIBET


          • Raph a Pekin 28 avril 2007 08:02

            Disons que les auteurs de ces propos l’ont fait dans un but purement « electoraliste ». Ces declarations ne les engagent pas trop mais elles permettent de grapiller quelques voix. En effet, la France n’a jamais boycotte une seul fois les JO, meme pas ceux de Moscou alors que l’URSS venait d’envahir l’Afghanistan.

            L’origine de cet appel au boycott est simple : La Chine et le pouvoir chinois n’ont pas la cote en ce moment aupres de la majorite des francais, ces candidats l’ont bien compris et sont pres a se froisser de facon durable avec les chinois pour etre sur d’acceder au « trone » presidentiel.

            Bref, cette situation est pathetique et risque de continuer longtemps sans que personne ne fasse rien pendant que des enfants crevent la dalle et se font massacrer au Darfour.


            • manusan 28 avril 2007 19:51

              J’habite en Chine depuis 2002, femme chinoise, belle famille dans la police ... Je trouve qu’ici les JO prennent une place vraiment importante ici. C’est presque comme un examen d’entrée sur la scène international. Il est donc impératif que ces JO soit réussi. Faut-il le rappeler, les chinois sont friands de symboles et d’images, j’irais même jusqu’à dire qu’en Chine le contenant et plus important que le contenu. Que la France boycotte les JO, et par effet de domino entraine d’autres pays (les US, cause pétrole, se concentre sur l’afrique en ce moment) serait trés néfaste pour le prestige intérieur du gouvernement chinois, mais je n’irais pas jusqu’à dire que la Chine se refermerait économiquement (suicidaire pour elle). Faut il aussi rappeler la situation actuel au Soudan : 800 000 mort.


              • Dalziel 28 avril 2007 22:32

                Droits de l’homme ! Droits de l’homme !

                Qui donc, à un certain niveau de responsabilités, se soucie vraiment de ces abstraites fumisteries ?

                Ca fait bien dans les discours, ça inspire de belles tirades dans les parlements, ça émeut les ados boutonneux, et les vieux militants, encore pleins de ferveur idéaliste, mais les vrais gens qui s’occupent des vraies choses ne perdent pas leur temps à faire des pets dans l’eau.

                C’est pour ça que la France participera aux Jeux Olympiques de Pékin, n’interviendra pas au Darfour et n’entreprendra rien contre le travail des enfants au Moyen Orient, quel que soit le résultat de l’élection du 6 mai. En revanche, on peut compter sur l’oint(e) du suffrage universel pour rouler des mécaniques sous le nez des jumeaux Kaczynski...

                Quand on veut jouer au dur, une des règles de base, c’est de bien choisir ses faire-valoir.


                • moebius 29 avril 2007 22:43

                  Combien de médailles pour le monde libre ?


                  • moebius 29 avril 2007 22:49

                    Et qui aura la meilleur dope et qui sautera le plus haut et qui lancera le plus loin et qui nagera le plus rapidement et qui , et qui ? Nike, Addidas... qui fabrique leurs shoes in China


                  • moebius 29 avril 2007 22:51

                    Par des paysans déracinés qui gagnent 60 euro par moi et qui seront fiers d’etre chinois


                  • moebius 29 avril 2007 22:52

                    Je preferre Nike...me semble plus solide


                  • moebius 29 avril 2007 22:54

                    Ah ! boycott ! boycott ! Baron revient !


                  • Gilles Gilles 30 avril 2007 09:03

                    Cette histoire du boycottage des JO de 2008 est d’un ridicule achevé. Je suis anti-sarko, mais je suis tout de même inquiet des positions stupides et démagogiques de Royal sur beaucoup de sujets internationaux alors même que le président français est le pion principal de la politique etrangère

                    Le problème du Darfour est un problème actuel. 200 000 morts, auatnt de réfugiés et des menaces de déstabilisation des pays limitrophes comme le Tchad et le Centrafrique, pays où sont stationnées nos troupes qui participent à l’heure actuelle à des combats (QUI LE SAIT ?).

                    La Chine soutient le gouvernement Soudanais because pétrole et se fout des massacres bloquant toutte initiative internationale.

                    C’est maintenant qu’il faut agir, pas dans un an et demi lors des JO. Royal repousse aux calendes grecques la résolution d’un problème urgent, en attandant qu’en été 2008 ce problème soit résolu (par la mort et le bannissement de tous les darfouriens ?)

                    C’EST MAINTENANT QU’IL FAUT AGIR. Les journalistes ne sont pas trés incisifs quand ils posent ces questions aux candidats, se contentant de leurs réponses peu informées destinées à évacuer la question aussi vite que possible et retourner à leurs grands classique : l’autopromotion.

                    SArko lui joue sur le registre de l’émotionnel donnant sa compassion à tous els déshérité et accidentés de la vie...sans jamais rien proposer de concrêt

                    Il faudrait qu’ils montres qu’être candidat n’est pas que faire de la communication mais comprendre les problèmes du monde et pouvoir agir ! Si au moins les français portaient attention au vrai problèmes plus qu’à la superficialité" et au cours terme


                    • Gilles Gilles 30 avril 2007 09:20

                      D’ailleurs, tous ceux qui s’interessent à l’actualité politique internationale et se documentent ont compris que Royal et Sarkozy sont vraiment de gros nullards incompétents sur ces questions. D’ailleurs ils les évitent autant que possible

                      Ils ne connaissent quedalles, parlent les langues étrangères comme des vaches (faut voir sarko parler anglais...burlesque !) et je me demande vraiment si ces glands sont sortis un jour de leur fief électoral autrement que pour des voyages VIP. Ils font montre d’une méconnaissance du monde et d’une fermeture d’esprit révolutionnaire.

                      Dernièrement j’ai écouté Hubert Védrine sur France Culture ; un ex ministres des affaires étrangère des socialos. Eh bien ce gars en a de la bouteille ; il est capable d’une profondeur de réflexion, d’une mesure, d’une connaissance des dossiers originale, objective et souvent pertinente, et ce, que l’on soit de droite ou de gauche en toute honnêteté. Franchement, voilà le genre d’homme par qui la voix de la France sera pris au sérieux.

                      Et où sont-ils ces professionnels, ses intellos ? il n’ y en a plus. A la place on a que des tâches qui affichent même leur mépris pour les dossiers complexes et mettent toutes leur force dans la désinformation démagogique au service de l’ambition personelles. Regarder la politique Etrangère.... Douste Balzy (pffff....) aux affaires Etrangères, Barrot (qui ne parle que français) à Bruxelle et un futur président(e) ignorant(e)

                      Putain je ferai surement un meilleur président, tout comme au moins un million de français.


                    • docdory docdory 10 mai 2007 10:02

                      @ l’auteur

                      Il faut constater que les JO sont une distraction de masse dont l’objectif essentiel est de rapporter de l’argent aux télévisions , aux sponsors , aux publicitaires et accessoirement aux athlètes . L’ idéal olympique imaginé par Pierre de Coubertin est depuis longtemps rangé au placard ,dont il ne sortira plus . La trève olympique fait rigoler tout le monde . La meilleur chose que puisse faire la France , c’est de se désintéresser complètement des JO , et surtout de ne pas mêler la politique à cette affaire de gros sous . D’ailleurs , pourquoi existe t-il encore un Ministre des sports dans un pays moderne ? Pourquoi pas un Ministre du jeu de belote ou du tricot ? Il n’est pas l’affaire de la puissance publique que la France ait « une moisson de médailles » , et le contribuable ne devrait rien avoir à débourser pour ce consternant et chauvin objectif !


                      • vachefolle vachefolle 13 mai 2007 10:24

                        Maintenant que Manadou va partir en italie, et arrivera sous-entrainée, ce qui va diviser par 3 le nb de medailles francaises, je pense que le boycott est une bonne facon d’eviter le ridicule.


                        • Serge-Henri Bouvet, photographe graphiste 11 avril 2008 20:45

                          Ne boycottons pas les Jeux Olympiques de Pékin.

                          Pourquoi ?
                          Eh bien, parce qu’a présent les chinois déchantent a l’idée d’organiser les JO.

                          Ces Jeux olympiques leur sont devenus de la vrai patate chaude...que dis-je, brulante.
                          Car les Jeux Olympiques sont désormais très politisés. Des tas de groupes de pression du monde entier attendent des améliorations dans le domaine des droits de l’homme, de la démocratie, de l’environnement, etc.

                          Si, par exemple, le gouvernement subi la pression des pays occidentaux sur la question du Darfour, c’est bien parce que les Jeux Olympiques approchent.
                          Le rédacteur en chef d’un journal [chinois] a même déclaré aujourd’hui que si le gouvernement avait su ce qui allait se passer, il n’aurait jamais demandé à organiser cet événement.

                          Ne boycottons pas... cette bombe que représente les Jeux Olympiques pour l’autorité chinoise.

                          Les autorités qui ont tenté d’utiliser les JO pour démontrer la puissance de la nation chinoise, se plaignent a présent que cette rencontre sportive soit liée à des questions politiques pour les pays étrangers.
                          Il y aura une foule de journalistes étrangers à Pékin au moment des Jeux Olympiques.
                          Si quelque chose d’important se passe à ce moment dans un autre coin du pays, à Shangaï, au Nanjing ou au Xinjiang, tous ces reporters vont se ruer sur le lieu de l’événement...
                          Pour le gouvernement, les Jeux Olympiques sont devenus encombrant politiquement, une partie sans plaisir.

                          Qu’ils aient leurs Jeux Olympiques !
                          Mais nous devons pas pour autant jouer les moutons dociles a l’image de nos sportifs et des membres du CIO qui n’ont pas respecte la charte olympique en confiant les jeux a la Chine.

                          Agissons, par une contre propagande democratique :
                          Voir Article complet sur Agoravox : Des graphistes font feu sur les symboles olympiques !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès