Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le blues du gardien de but au moment de l’ascension

Le blues du gardien de but au moment de l’ascension

Psychodrame à Tignes : Grégory, jaloux de Fabien, a failli tout plaquer. Mais Raymond, avec son forfait altitude, a réussi à rattraper le coup. (De sang.) Lilian, comme toujours, relativise. C’est un peu Dallas avant le Mexique, samedi.

L’équipe de France de football est partie en altitude chercher la sérénité. Manifestement, ils n’ont pas encore planté le drapeau.

Mercredi, au retour d’une ascension pourtant bien vécue par l’ensemble du groupe, un incident, qualifié de majeur par la presse, est venu troubler la tranquillité des marmottes.

Le gardien numéro 2 n’aurait pas apprécié l’attitude du gardien numéro 1, qu’il estime « protégé ». Fou de rage, il aurait même quitté un moment l’hôtel, donc le groupe, permettant au gardien numéro 3 de devenir numéro 2, à son tour.

Expliquons-nous : loin des 3000 mètres, Fabien Barthez aurait ressenti d’une légère douleur au mollet. Qu’à cela ne tienne, l’encadrement de l’équipe décide d’écourter l’escalade du Marseillais.

Derrière le divin chauve, le Lyonnais chevelu, Gregory Coupet, numéro 2 donc, ne supporte pas ce départ prématuré et juge l’attitude du crâne sacré déplacée. C’en est trop pour lui, la goutte d’eau qui fait déborder le casque.

Toute cette saison, il faut dire, Coupet et Barthez se sont à distance tiré la bourre pour savoir lequel des deux serait désigné gardien titulaire par Raymond l’astrologue. (Gardien numéro 3, Landreau n’était pas de ce combat-là).

Au vu de ses résultats et de ses performances, Coupet, qui avait déjà assuré l’intérim durant la longue suspension de Barthez pour crachat, méritait largement la place de titulaire. Seulement voilà, l’abonné de SFR en a décidé autrement, et comme c’était prévu par les spécialistes de la chose sue mais pas encore dite, Barthez a été désigné numéro 1 (sans doute sur la pression de Zidane.)

Sur le moment, Coupet n’a rien dit, a accepté le choix de Domenech, s’est contenu, une fois de plus, mais une fois de trop, peut-être.

Arrivé à Tignes sans doute déjà très nerveux, le gardien lyonnais n’attendait plus qu’une étincelle pour prendre feu.

Ce qui fut fait mercredi, en pleine ascension, la veille de l’Ascension.

Donc, Barthez a mal, on l’arrête, Coupet dégoupille, s’entretient avec Raymond, le ton monte (alors que tout le monde était déjà descendu), Coupet voit rouge, prend femme enfant et bagage, quitte l’hôtel, avant de... revenir, quoi, « une demi-heure après » selon Domenech : « A un moment, il a craqué, comme ça arrive et comme ça peut arriver quand on est sous pression, quand on est au haut niveau, et que c’est pas facile. Il est parti, il est revenu de lui-même, sans souci. Ça a duré une demi-heure, en tout et pour tout. Il a pris conscience de ce qui était en train de se passer. On en a rediscuté, on s’est expliqué, et le problème pour nous est réglé. Pour nous l’incident est clos. Des soucis, on en aura encore. Une vie de groupe, c’est fait de problèmes. »

Un peu comme dans Les Bronzés, en somme. Mais des bronzés pas vraiment « amis pour la vie ».

En tout cas, l’incident semble effectivement clos. Dans les journaux télévisés du soir, ce jeudi de l’Ascension, le lendemain de l’ascension, on voyait un Coupet sourire et se prêter aux jeux de ballon, ici un taureau avec Barthez, et Coupet dans le rôle du taureau qui tente d’attraper le ballon, là une accolade, et encore des éclats de rire. Tout va donc de nouveau bien dans la maison bleue. Juste un « coup de blues », pour reprendre l’expression du sélectionneur, qui, fait nouveau, ne s’est pas exprimé par le canal SFR, mais bien en utilisant le canal historique habituel, le média banal. Le journaliste avec sa caméra, son micro, son dictaphone. Les temps changent.

Et, à propos de l’affaire SFR, on apprenait mercredi que l’équipe de France (ça aussi, ça va leur mettre un coup) a perdu un éminent supporter en la personne de Jean-Pierre Elkabbach, qui souhaite voir « perdre » Domenech. Le sémillant et très moraliste animateur radio ne pardonne pas au sourcilleux bleu d’avoir squeezé la presse lors de l’annonce de la liste des 23 au profit d’un opérateur téléphonique.

Passons.

Et revenons-en à Coupet qui vient de là, qui vient du blues, avec l’analyse du meilleur analyste des bleus, aussi à l’aise pour parler des banlieues que de tactique offensive, j’ai nommé Lilian Thuram : « Cela fait plus d’un an qu’il y a une compétition très importante entre ces deux gardiens, et tout naturellement, je crois que c’est difficile d’accepter. Cela s’est passé très tôt et c’est bien. Greg aurait pu garder ça à l’intérieur de lui et ça aurait mis le groupe en danger. » Donc, selon le sage de la défense, vaut mieux s’engueuler un bon coup avant que tout commence vraiment, comme ça, ce sera ça de moins à gérer pendant la vraie compétition.

Il n’empêche que lors du dernier entraînement des bleus, Coupet a été acclamé plus qu’à l’accoutumée, et qu’on peut raisonnablement craindre quelques réactions anti-Barthez samedi à l’occasion du match contre le Mexique, manifestations hostiles qui risquent de ne pas simplifier la vie du groupe. Le Stade de France a déjà prouvé dans le passé qu’il pouvait se comporter de manière aussi stupide que bien d’autres enceintes. On peut donc craindre une soirée chaude.

Une soirée qui sera aussi le dernier match de Thuram, de Zidane sans doute aussi, de Barthez également, dans le stade qui les a vus naître à la gloire. Il serait dommage que cette belle histoire se termine en eau de boudin.

Pendant ce temps-là, dans l’indifférence quasi générale et sur W9, l’inoxydable Thierry Roland a commenté l’indiscutable et terrassant succès des moins de 21 ans sur l’Allemagne, 3 à 0, quel beau score. Des « bleuets » qui sont désormais tout près des demi-finales de leur Championnat d’Europe. Ce qu’on appelle une irrésistible ascension.


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (106 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Bob (---.---.176.21) 26 mai 2006 12:25

    On peut sincèrement se demander quelle est l’ambiance réelle dans ce groupe, et faut pas compter sur les joueurs ou le SFR boy pour nous éclairer là-dessus. On se contente de nous sortir la traditionelle litanie du « tout va pour le mieux dans le meilleur des groupes » à coup de phrases toutes faites...

    Pour ce qui est du coup de sang de Coupet on peut comprendre son exaspération face à l’attitude dédaigneuse de Barthez. En fait la goutte en trop c’était que Barthez ne vienne pas rejoindre le groupe au resto en fin de journée. Et quand on voit mister Fab se pointer dans son 4x4 aux vitres teintées et se cacher au moment de la photo souvenir on comprend qu’il se mette à dos pas mal de gens.

    Samedi on peut craindre en effet les sifflets pour Barthez, pendant qu’une partie du public scandera le nom de Coupet. Mais cet état de fait est la faute de Domenech, si il avait tranché plus tôt au lieu d’instaurer cette compétition il n’y aurait pas eu ces partis pris de la part des supporters. Sans oublier la responsabilité de Barthez qui a une capacité importante a s’attirer l’animosité des gens.

    Au final on peut plaindre Greg, non seulement, il est meilleur, mais en plus il a le soutien du public, et tout ça ne suffit quand même pas car son adversaire a certains privilèges...


    • didier (---.---.107.117) 26 mai 2006 12:28

      CQFD. Sous la pression, Coupet craque... Mais tous cela n’est que de la chair à journalistes en mal d’infos avant la grande bataille. Ils feraient mieux d’aller se préparer en Allemagne à suivre l’EdF que de perdre leur temps à épier les moindres gestes des joueurs à Tignes. Pour ma part, je préfère être privé d’infos jusqu’au 13 juin plutôt que voir monter la mayonnaise de ce qui sera le grand feuilleton de la CdM... pathétique. Place au jeu merde !!!

      Effectivement, les sifflets prévus de longue date samedi soir ne feront rien pour appaiser l’affaire.

      Tout cela me fait un peu penser à la machine à perdre de la droite, ou comment se tirer une balle dans le pieds pour s’imposer un handicap lorsqu’on est trop fort.

      La nature humaine me désespère...


      • usul (---.---.180.21) 26 mai 2006 13:36

        Comment peut-on dépenser ne serait-ce qu’une once d’énergie à s’interroger sur ce « fait divers » minable pour décérébré ? Il n’y a vraiment rien de plus important en France pour laisser écrire plus d’un mot sur ce sujet ? Moi aussi, la nature humaine me fait rire !


        • Yasunari (---.---.129.150) 26 mai 2006 13:55

          Le sport est fasciste. Le sport, c’est l’opium du peuple.

          En plus, le titre de l’article est minablement transposé d’un titre de Handke, auteur déclaré fascistoïde par le journal français de référence.

          C’est tout dire...


          • Nicolas (---.---.235.241) 26 mai 2006 15:23

            Le titre original est « La solitude du gardien de but au moment du penalty », ce qui est un livre, et un film, qui n’ont rien a voir avec Handke.

            Et le sport n’est pas fasciste.

            Le foot est un opium du peuple, mais il est moins pire que certains autres.


          • Yasunari (---.---.129.150) 26 mai 2006 16:02

            Titre français « L’angoisse du gardien de but au moment du penalty », titre original « Die angst des Tormanns beim Elfmeter ». Ecrit par Peter Handke. Publié en 1970, adapté au cinéma par Wim Wenders en 1972.... Pour info, Die angst, c’est bien la peur ou l’angoisse, la solitude, c’est plutôt das Alleinsein ou die Einsamkeit...

            En plus d’être fasciste, le sport, qui empêche de lire, est une entrave insupportable à l’apprentissage des langues étrangères...


          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 30 mai 2006 13:56

            « le sport, qui empêche de lire, est une entrave insupportable à l’apprentissage des langues étrangères... »

            Donc Bernard Pivot, grand supporter de foot devant l’Eternel, serait analphabète ????


          • poonk (---.---.96.209) 26 mai 2006 14:01

            le soutien du public mon cul ! il a été choisi comme 2è gardien, s’il ne l’acceptait pas il fallait dire non d’entrée. maintenant il ferme sa gueule, point final. il va nous faire rater la coupe du monde avec sa grande bouche.. en fait j’aurais été domenech je l’aurais viré direct.


            • Brisefer (---.---.54.137) 26 mai 2006 15:37

              Coupet sera réduit à jouir quand Barthez prendra des caisses, c-à-d quand la France perdra. Quelle position intenable !


              • gégène (---.---.156.8) 26 mai 2006 16:40

                L’équipe a été formée par le séléctionneur. Il a pris sa décision. Si un joueur n’est pas heureux de sa sélection, il s’en va rejoindre son club. Pour Monsieur Coupet, Lyon. Sportivement GGN.


                • Toto (---.---.238.97) 26 mai 2006 18:05

                  Barthez ou Coupet ? Telle est (était) la question. Mr l’abonné SFR a tranché, à tort ou à raison. Il faut admettre que c’etait dur de proposer une réponse rationelle. Certains disent que Zizou est passé par là. Le fait est là : Barthez sera N°1. Pourquoi continuer à remuer le couteau dans la plaie ? pourquoi en faire un feuilleton ? Parions qu’à chaque fois que Barthez ne va pas assurer, 3 personnes sur 4 diront « Coupet l’aurait arrété », cela s’est vu sous d’autres cieux -Coupe du monde 1986, au Mexique, quand le selectionneur Italien avait préféré Galli sur Zenga, Galli n’avait pas anticipé sur le génial Maradona pendant un Italie Argentine, et toute la presse italienne avait le lendemain exprimé son regret de ne pas voir Zenga en tant que N°1-. Franchement cela ne sert à rien surtout dans le cas d’une équipe nationale ayant deux gardiens de ce calibre. Combien d’équipes nationales aurait aimé avoir ce probléme de choix antre deux gardiens de classe mondiale. Nous pourrons bientot le constater durant ce mondial. Ce feuilleton Barthez-Coupet cache une dure réalité : l’absence d’un vrai meneur pour remplacer Zinedine Zidane si par maleur une blessure l’éloignerait des terrains. Un Micoud aurait pu etre sélectionné rien que pour ce risque. D’autant plus que la bande des bleus, et on l’a vu durant les qualifications, compte un peu trop sur son magicien, lequel se voit recevoir des passes toujours de plus en plus difficiles, tout en lui demandant d’en faire des miracles. On a l’impression que les bleus se disent :« si tu es en difficulté passe la balle à Zizou, il se débrouillera ! ». Ceci pourra réellement augmenter les riques de blessure pour le Roi Zizou. Alors reveillons-nous et passons à autre chose, à par exemple aider tous les bleus à prendre concience de leurs responsabilités. Assez de feuiletons inutiles. Un dernier mot à Coupet : L’hollandais Seedorf n’est meme pas sélectionné.


                  • chris (---.---.226.204) 26 mai 2006 19:34

                    moi je prefere gregory coupet plus sympa et souriant que l autre chauve qui en plus est renfermé et antipathique


                    • didier (---.---.31.63) 26 mai 2006 23:12

                      gna gna gna, et puis y pu des pieds barthez gna gna gna


                    • vince (---.---.228.103) 27 mai 2006 09:51

                      coupet est un misérable, c’est ca le vrai truc. Non content d’avoir rien gagné au niveau internationale et d’etre incapable de se transcender pour aider son club a dépasser un quart de finale de champion league, il ne pense qu a sa gueule et s’avère inapte a raisonner collectif. Par ailleurs, entre deux gardiens du même age , l’un champion d’europe des clubs et des nations et champion du monde, et l’autre quintuple champion de france de la magouille (Aulas+thiriez, l’avocat de sa boite la Cegid= championnat faussé), vous pensez vraiment qu’il y a photo ? Barthez etait champion d’europe quand Coupet etait la doublure d’Alonzo a St Etienne. Foi de supporter parisien, j hesite pas une seul seconde et je prend le divin chauve (plus Ramé comme deuxieme gardien). quant au foot instrument du fascisme, vous pensez pas qu’il y a bien plus dangeureux en ce moment ?


                      • Bob (---.---.183.56) 27 mai 2006 12:16

                        Un supporter parisien qui soutient un goal de l’OM ça vaut le détour :)

                        Par contre ton point de vue est tellement anti-Lyonnais (et pas objectif) que tes paroles ne pèsent pas bien lourd. Mate un peu les 2 dernières saisons, que ce soit sur le plan sportif ou même humain Coupet mériterait amplement sa place dans les buts. En 2002 aussi on se fiait au palmarès, « confiance aux champions du monde »... et on s’est rétamés comme des gros sacs de fientes... les temps changent, il faut prendre celui qui est le meilleur maintenant, pas celui qui était le meilleur en 1998...

                        Cela dit j’admet que la réaction de Coupet est excessive, mais au moins lui quand il pète un câble il va calmer + loin, il crache pas sur le premier venu...

                        Bref Barthez est dans les buts, faudra faire avec.


                      • ernest (---.---.45.128) 27 mai 2006 10:16

                        j’aime le foot comme on aime le vin et le pain, mais de grace àa ne me donne aucune qualité pour juger sont qui le font !!ça ressemble à tout ce que la presse nous déverse chaque jour à propos de tout,il y a autant de mauvais journalistes que de mauvais sélectionneurs,soyons un peu plus modeste, chacun son métier et les vaches seront bien gardées !!


                        • ernest (---.---.45.128) 27 mai 2006 10:16

                          j’aime le foot comme on aime le vin et le pain, mais de grace àa ne me donne aucune qualité pour juger sont qui le font !!ça ressemble à tout ce que la presse nous déverse chaque jour à propos de tout,il y a autant de mauvais journalistes que de mauvais sélectionneurs,soyons un peu plus modeste, chacun son métier et les vaches seront bien gardées !!


                          • Sam (---.---.155.211) 27 mai 2006 11:14

                            « ...l’équipe de France (ça aussi, ça va leur mettre un coup) a perdu un éminent supporter en la personne de Jean-Pierre Elkabbach, qui souhaite voir « perdre » Domenech. Le sémillant et très moraliste animateur radio.. »

                            Tous les canards consacrés à l’actu font des tonnes sur cette tempête dans un verre d’eau. Syndrome « L’équipe » ou pas, l’atavisme est tenace. Agora Vox ou pas, sensationnel tu feras...

                            Et pendant ce temps, le « sémillant et moraliste » Elkabach retire en grande pompe son petit soutien aux Bleus.

                            Peut-être, cette fois, le « moraliste » n’a t-il pas demandé permission au Sinistre de l’Intérieur...


                            • (---.---.65.11) 27 mai 2006 20:59

                              y parraît que fabien barthez a craché dans les crampons de coupet... coupet pour se venger a voulu faire transfèrer barthez au psg... manif monstre sur les champs...

                              zidane a eu les yeux tout mouillés, chirac l’a remercié...

                              et pendant ce temps la suisse nous colle une branlée de l’espace et l’équpe de france peut finir les congés en bavière... lizzarazu a des plans pour glandouiller.. c’est le pied, Sagonl est ravi, il est en vacances...


                              • nostradamus (---.---.65.11) 27 mai 2006 21:00

                                y parraît que fabien barthez a craché dans les crampons de coupet... coupet pour se venger a voulu faire transfèrer barthez au psg... manif monstre sur les champs...

                                zidane a eu les yeux tout mouillés, chirac l’a remercié...

                                et pendant ce temps la suisse nous colle une branlée de l’espace et l’équpe de france peut finir les congés en bavière... lizzarazu a des plans pour glandouiller.. c’est le pied, Sagonl est ravi, il est en vacances...


                                • (---.---.129.174) 27 mai 2006 21:06

                                  Domenech a perdu un autre supporter de l’équipe de France : après qu’il choisisse Barthez n°1, même si j’adore Kahn et deteste Lehmann je suis pour l’allemagne. Alors allez l’allemagne pour le mondial ! ... et que la France de Domenech et de Barthez soit éliminée dès le début !


                                  • Rationnel (---.---.91.37) 29 mai 2006 22:33

                                    Il est un peu facile de juger et critiquer Coupet tout ça parce qu’il a pété les plombs dignement sans nuire à personne (il s’est juste éclipsé pour probablement pousser un hurlement primaire au milieu des marmottes). On parle, en face, d’un joueur, Barthez, qui ne respecte personne, pas même les arbitres sur lequels il crache, doit-on le rappeler. Mais pour qui se prend-il ? Enfin, et avant tout le bon sens, c’est comme il a été déjà dit tout simplement de prendre le meilleur, et là pas photo. Qui peut encore contester l’évidence ? C’est tout de même incroyable. Barthez s’est fait sortir de Manchester et n’est plus que l’ombre de lui-même. Pour samedi, il peut remercier Abidal, plusieurs fois dernier défenseur derrière Thuram. Et pour ceux qui pensent que c’est le choix du sélectionneur uniquement, cette équipe nous représente, et avant que tous ses vieux joueurs blasés et démotivés nous ridiculisent une fois de plus, on a le droit d’exprimer notre incompréhension. Et que dire du cas Giuly, Champion d’europe et absent ?. Quant à ceux qui parlent de magouilles à l’OL, ils mélangent. Tapie n’a jamais été à l’OL. L’OL a évolué très lentement mais honorablement, et Aulas est là depuis le début avant la remontée en 1ère division. Qui peut, après ce travail de longue haleine et de plusieurs années parler de magouilles à Aulas ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès