Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le Bon Labrune et Le Truand

Le Bon Labrune et Le Truand

Jour de deuil sur Marseille. Contrairement à ce qui se passe au Vatican, ce n’est pas une fumée blanche qui est sortie du Saint Siège, applaudie par les fidèles, mais une fumée noirâtre qui s’est élevée au dessus de la Bonne Mère pour annoncer l’éviction du Pape et pour plonger toute une ville dans le marasme.
 
L’OM est malheureusement unique. Voilà un club qui a mis des années à refaire surface et à se défaire de son passé, un club qui est bénéficiaire, qui est apaisé avec ses supporters, qui retrouve de l’ambition, qui attire les joueurs, qui enflamme toujours le coeur des gens et qui se ridiculise une fois de plus avec des décisions insensées. Comment un homme d’affaire milliardaire, qui investit 200 millions d’euros à perte pendant 10 ans dans une entreprise peut se permettre de virer l’équipe dirigeante quand celle ci commence à toucher au but ? On ne voit cela nulle part ! D’habitude on vire les incompétents, les gens qui n’arrivent pas à atteindre les objectifs fixés, voire les malhonnêtes. Mais ce qui se passe depuis quelques jours est incompréhensible. D’un autre coté, le football est rempli de particularités : c’est la seule entreprise où quand les employés (les joueurs) ne sont pas bons, on vire le patron ( l’entraîneur) ! Pas étonnant alors qu’un président compétent, reconnu de tous, avec un carnet d’adresse comparable au Who’s Who, ex agent de joueur et doté d’une élocution et d’un sens de la repartie inégalé dans ce milieu de bourrins, soit remercié. Il devait être trop intelligent. Quant à ce monsieur Labrune, qui doit être blonde en fait, soit il fait parti de ces petits requins de la finance, bien placés, affairiste, franc maçon, diplômé de TF1, soit il possède la totalité des casseroles que traîne RLD depuis 20 ans ! Ces gens n’ont rien compris à la particularité de l’OM et du sport en général. Ils ne pensent qu’a vendre des joueurs, des maillots, des droits TV et des chaussures Adidas. Évidemment ce n’est que du football, mais quand le football génère autant de passion, d’argent et d’influence sur des millions de gens, ce n’est plus " que" du football.
 
J’étais récemment dans les tribunes du Vélodrome un soir de match nul contre Toulouse. Un monsieur d’une soixantaine d’année pleurait parce que Toulouse avait ouvert le score et qu’il voyait le titre s’envoler. C’était à la fois pathétique et touchant. Malgré le réconfort de ses amis qui lui demandaient de ne pas s’en faire et de se reprendre, il était effondré. Je ne pense pas qu’une seule fois en dix ans Robert Louis Dreyfus et son "conseiller en communication" aient pleuré à cause à l’OM. Parfois quelques larmes font toute la différence....

Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès