Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le coût réel d’un joueur sur l’abonnement

Le coût réel d’un joueur sur l’abonnement

Combien coûterait réellement un joueur de football pour chaque abonné, pour chaque contributeur à l'économie du football ? C'est ce que La science de foot a essayé de déterminer à travers le cas d'André-Pierre Gignac.

Article paru sur Sofoot

Vendredi 07 mars, l’Olympique de Marseille a perdu à domicile contre l’OGC Nice 1 but à zéro alors que l’équipe Olympienne avait mené la partie de bout en bout. Malheureusement l’absence de réalisme des joueurs a été criante et cela s’est traduit par une 9ème défaite dans la saison. L’espoir de podium s’éloigne de plus en plus.

D’avantage que le résultat, c’est le niveau de jeu des Olympiens qui fut critiqué. Malgré l'absence d'André-Pierre Gignac lors de ce match, beaucoup d’observateurs le voient comme le symbole du faible niveau de l'OM. Les défaites sont souvent incombées à l’ancien double meilleur buteur de Ligue 1, lors des saisons 2008/2009 et 2009/2010.

 

QUEL SERAIT LE COÛT RÉEL D'UN JOUEUR ?

Alors que Gignac a coûté 18 millions d’euros à l’OM, il n’a jamais réussi à s’imposer totalement et à marquer les esprits. Son transfert ne cesse d’être vu comme un échec, malgré ses 50 buts depuis son arrivée sur la Canebière, en août 2010.

Les supporters, les amateurs du ballon rond ne cessent de le critiquer, de remettre en cause son professionnalisme et de moquer ses problèmes de poids. Partisans de Marseille ou non, pour beaucoup Gignac est surévalué et ne représente pas un joueur d’envergure internationale. Il a coûté trop cher et est trop bien payé.

Le blog Econojack, un side-project des Econoclastes, a d’ailleurs évoqué la contrainte du coût de Gignac qui pèse sur les supporters de l’OM. Ils subiraient une sujétion sur le financement de son salaire et sur l’amortissement de son transfert. A travers le prix des abonnements, des tickets d’entrée du stade, les Marseillais endureraient plus économiquement Gignac que sportivement.

La question que l’on pourrait se poser alors est quel est le véritable coût d’un joueur pour les amateurs de football ? Si l’on prend le cas de Gignac, combien débourse un supporter tous les mois pour assister au très grand niveau de jeu du joueur formé à Lorient ?

Allons même plus loin : dans la mesure où la recette principale des clubs de football provient des droits de retransmission télévisuelle, combien coûterait André-Pierre Gignac à chaque abonné Canal+ et Bein Sport ? Quel est le coût réel du joueur sur l’abonnement ?

 

ÉTUDE COMPTABLE

Pour répondre à cette question, il convient de s’intéresser à la comptabilité de l’Olympique de Marseille. D’après les données de Bastien Drut, dans Economie du football professionnel, le budget de l’OM est représenté pour 60% par les droits télé, puis 20% par les recettes de sponsoring, 14% par la billetterie et 10% par d’autres recettes.

Depuis la saison 2011/2012, la ligue vend les droits de retransmission aux chaînes payantes Canal+ et Bein Sport 607 millions d’euros par an. Cette somme est répartie de façon équitable entre tous les clubs de ligue 1 à partir d’une part fixe, d’une part correspondant à la dernière saison, d’une part correspondant aux cinq dernières saisons et d’une part correspondant à la notoriété. Ainsi, en moyenne, l’OM toucherait par saison environ 50 millions d’euros de droit télé.

Comme le budget du club est déterminé à 60% par ces droits et qu’ils s’évaluent, pour l’OM, à 50 millions sur les 607 millions d’euros déboursés par Canal+ et Bein Sport, les abonnés participent pour 5% du budget total de l’Olympique de Marseille.

Maintenant estimons le coût unitaire d’un joueur pour chaque contributeur. L’ARPU, ou Average Revenue Per User, est le revenu mensuel moyen de la chaîne par client. Il est d’environ 49€ pour Canal+ et de 36€ pour Bein Sport (ils sont supérieurs au prix de l’abonnement car ils intègrent les recettes publicitaires). Comme il y a 9.7 millions d’abonnés Canal+ et 1.5 millions d’abonnés Bein Sport, on obtient un ARPU moyen de 47€ (moyenne pondérée).

 

GIGNAC COÛTE 0.84€ PAR PERSONNE PAR AN

Donc, comme chaque abonné contribue à 5% du budget de l’OM et qu’il rapporte en moyenne aux chaines 47€, il garantit 2.36€ au club tous les mois. Chers abonnés, lorsque vous payez votre abonnement Canal ou Bein, vous donnez directement et indirectement 2.36€ à l’Olympique de Marseille.

Concernant le coût unitaire de Gignac, le joueur est payé 3.6 millions d’euros par an, soit 2.8% du budget total, estimé à 125 millions d’euros lors de la saison 2013/2014. Comme chaque abonné paye 2.36€ à l’OM, il contribue à un peu moins de 7 centimes par mois pour payer André-Pierre Gignac. 

Chers abonnés, que vous soyez ou pas supporters de l’OM, vous donnez 7 centimes tous les mois à « l’excellent » André-Pierre Gignac. Peut-être que vous avez plus de dédain pour Florian Thauvin, rassurez-vous, vous ne payez que 3.8 centimes pour le dernier vainqueur du ballon de plomb …

 

Pierr'e Rondeau @Lasciencedufoot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • alberto alberto 10 mars 2014 09:51

    Le foot vu côté finances : original, et...intéressant !

    Ceci dit, tu aurais aussi pu évaluer le « rendement » de APG : prix de revient par but ?


    • Pierre Rondeau 10 mars 2014 14:47

      Cela serait très compliqué ! 

      Concrètement Gignac est à l’OM depuis 43 mois (3 saisons plus sa 4ème en cours depuis 7 mois), il est payé 300 000€ par mois et a coûté à l’OM 18 millions : soit 30 900 000 €.
      Il a, pour l’instant marqué 50 buts et fait 6 passes décisives. Mais combien de passes qui ont été à l’origine d’un but ? Combien d’interceptions qui ont amené à un but ? Combien de réconfort, de blagues, de coaching sur le terrain et dans les vestiaires qui ont motivé l’équipe et l’ont poussé à marquer ? 
      Evaluer le rendement d’un joueur revient à évoluer sa responsabilité sur la victoire, sur le nombre de buts et sur tout le reste, mais comme le football est un sport collectif, c’est très compliqué de juger le talent intrinsèque du joueur.
      (exemple : en Equipe de France, Evra est beaucoup critiqué mais Deschamps continue de le sélectionner car malgré tout c’est un leader de vestiaire capable de transcender une équipe. Quid de Gignac ?
      Regardez Verrati au PSG, aucun but marqué, mais quel talent, quel joueur indispensable !)

    • asterix asterix 10 mars 2014 10:10

      L’être humain ne peut pas faire l’objet d’une transaction commerciale.
      Sauf dans le sport professionnel...
      Il n’est nullement étonnant que la plupart des dirigeants de grands clubs soient des gens, disons fiscalement sulfureux, ou échappant à tout contrôle. Si mon fils avait été plus délié, je lui aurais conseillé d’embrasser une carrière de manager ou mieux, d’agent de joueur. Après tout, ces derniers ne font que profiter d’une partie des salaires mirobolants qu’on leur offre pour une carrière somme toute courte. Aujourd’hui, ce n’est pas bien jouer au ballon rond qui compte, mais savoir vendre ses qualités supposées de pro à tout va avec un contrat-béton à la clé et de multiples avantages indirects à la clé ( ex : l’affaire Messi en Espagne )
      Une marchandise sur pattes...


      • Robert GIL ROBERT GIL 10 mars 2014 10:26

        ah le foot, le cout des joueurs, les agents, l’argent plus ou moins propre, l’ego de certains...cela alimente les discussions de comptoir !

        voir : TOUT SAVOIR SUR LE FOOT


        • robert 10 mars 2014 19:41

          et le cout d’un ministre ? d’un député ? d’un sénateur ? d’un conseiller général ?


          • Pere Plexe Pere Plexe 10 mars 2014 19:54

            Calcul simpliste qui ignore par exemple la répercussion sur le consommateur des sommes offertes par les annonceurs.Et aussi les subventions, la mise à dispo de stades aux coûts exorbitants, leurs entretiens, les flics mobilisés à chaque rencontre...


            • bacchus bacchus 11 mars 2014 10:37

              Sauf que cette part du contribuable n’est pas obligatoire et appartient la seul volont de l’abonn.

              Contrairement de nombreux emplois fictifs et inutiles dans ce pays. Emplois et cots qui seraient trs intressant quantifier .....

              • bacchus bacchus 11 mars 2014 10:45

                Problme de clavier :

                Sauf que cette part du contribuable nest pas obligatoire et appartient la seul volont de labonn.

                Contrairement de nombreux emplois fictifs et inutiles dans ce pays. Emplois et cots qui seraient trs intressant quantifier .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès