Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le loup « Carew »

Le loup « Carew »

Alors que l’affaire Essien touche à sa fin, signifiant un départ (« à contre-coeur » pour J-M Aulas) pour le club de Chelsea, Lyon a peut-être fait la bonne affaire de cet été en recrutant le géant norvégien John Carew, déjà auteur de très bonnes performances avec son nouveau club, qui compte beaucoup sur lui pour atteindre les deux objectifs prioritaires de l’OL cette année, à savoir la Ligue 1, et la Ligue des champions...

Lors de la première journée de ligue 1 (qui avait été ouverte par la belle victoire du PSG sur Metz le vendredi d’avant), les Lyonnais se confrontaient à la vaillante équipe du Mans, qui vient d’accéder en ligue 1. Au cours d’une première période maussade et insipide, où les Manceaux ont montré toute leur hargne et leur détermination à faire douter l’armada lyonnaise, Wiltord et ses compagnons ont, eux, fait preuve de réalisme en marquant sur leur première véritable action (37ème minute), par l’intermédiaire de l’ancien Gunner. Malgré la bonne volonté des Sarthois, les quadruples champions de France ont fait parler toute leur technique, et surtout leur mental, dans un début de saison où l’on sait que les joueurs sont très rarement au maximum de leurs capacités. En effet, 30 secondes après l’égalisation du Mans par sa nouvelle recrue brésilienne De Melo, les Gones reprennent l’avantage grâce au buteur providentiel de Lyon de ce début de saison, à savoir John Carew (4 buts lors de ses deux derniers matchs avec Lyon).

Le Norvégien d’1m97 a vraiment impressionné, surtout lors de la seconde période. Percutant, technique, rapide, insaisissable en d’autres termes, un pourfendeur de défense qui devrait faire très mal cette saison... Alors que le départ d’Essien (imminent) représente une perte pour le club (même si l’on fait confiance à J-M Aulas pour utiliser les 40M à bon escient), John Carew est l’homme qu’il fallait à Lyon : il peut aussi bien jouer à la pointe de l’attaque, et dévier les ballons pour ses coéquipiers, que décrocher sur les ailes afin d’exprimer sa puissance et sa vitesse. Les défenses de Ligue 1 n’ont qu’à bien se tenir cette année, Carew est dans la bergerie.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès