Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le mépris du footeux

Le mépris du footeux

A quoi bon tergiverser. Pas la peine de s’instaurer sélectionneur, acteur ou censeur. Assumer son statut de spectateur suffit. La plupart du temps engoncé dans son fauteuil avec une fringale de belles images et d’une forte dose d’adrénaline, joie ou anxiété.

Or, après trois représentations inodores, le spectateur-gaulois tout d’abord attentif, puis désorienté et enfin dégoûté, a décidé de choisir le mépris en se préparant à voir d’autres acteurs-joueurs de… foot.

Et pour cause. Dans le générique actuel de l’équipe de la France du ballon rond, manquent aujourd’hui des faiseurs de rêve. Des individus capables de créer arabesques, schémas purs ou envies de se surpasser en autant de ballets exécutés avec le sang froid et la volonté du héros.
 
Va savoir pourquoi le metteur en scène de cette troupe rendue aujourd’hui lénifiante, s’est privé voilà quelques semaines de réels créateurs-fédérateurs comme par exemple Ben Arfa ou Nasri. Deux troupiers capables d’embellir la partition par leurs dribbles, la précision et la vitesse de leurs passes, courtes de préférence, et la puissance de leurs frappes rarement hors de la cible ?
 
Va savoir pourquoi le metteur en scène a rendu cette troupe aujourd’hui lénifiante en fabriquant un conglomérat d’une vingtaine de personnages égoïstes jouant, chacun à sa manière, une partition essentiellement personnelle et donc insipide ?
 
Va savoir pourquoi il a distribué des rôles contre-nature en favorisant bon nombre de ses "soldats" serviles. En effet, que font sur cette scène qui se veut magnifique, ou dans des contre-emplois qui leur ont été attribués, des hommes comme Anelka, Govou, voire Gallas, Abidal, et même Henry ?
Pourquoi conserver uniquement comme doublures des interprètes doués tels Diaby, Squillaci, Gignac ou Valbuena ?
 
Va savoir pourquoi ?
 
Comme la réponse à une telle question ne viendra jamais, je préfèrerai alors, toujours bien engoncé dans mon fauteuil, aller voir du côté des espagnols, argentins, hollandais ou anglais. Voire même chez les bafanas. Je pense que je m’ennuierai moins.
 
En principe, car si tel était le cas, alors je me contenterai d’interroger mes souvenirs pour me régaler, les yeux clos, des prouesses de véritables magiciens de la balle qui ont enchanté ma jeunesse. En majorité des « culs bas » comme on disait à l’époque. C’est-à-dire des hommes de petite taille, au centre de gravité très bas qui leur permettait de se faufiler sans encombre et surtout de demeurer bien campés sur leurs jambes courtes. Autant d’atouts physiques mis au service d’un sens inné de la danse, balle au pied. Le portrait craché de Lionel Messi, l’argentin, l’idole d’aujourd’hui.
 
Je me délecterai ainsi des images qu’ont su m’offrir au fil des ans des bonhommes comme Diego Maradona bien sûr mais aussi Francisco Gento l’espagnol, l’ailier, fidèle pendant 18 ans au Real de Madrid ce club couvert de 63 trophées nationaux comme internationaux, sacré meilleur équipe du siècle en 1998. Un club qui fut servi par Di Stefano mais surtout par l’ ex-hongrois de légende, Ferenc Puskas, l’incontestable roi des « culs bas » du foot surnommé le major galopant (souvenir de l’armée de Hongrie qu’il quitta lors des évènements qui assombrirent le pays) avec ses 1300 matches assortis de 1176 buts.
 
Dans ce concert de délices, la France ne sera pas absente de ma mémoire. Essentiellement par le souvenir d’un duo inoubliable exerçant son talent à Reims. Le tandem formé par Raymond Kopaszewski, plus connu sous le nom de Kopa dit « Napoléon », homme au caractère bien trempé qui finira sa carrière au …Real, et Roger Piantoni dit « boud’chou ». Deux artistes de petite taille, aujourd’hui âgés de 79 ans.
 
Et voyez-vous ma bibliothèque ou vidéothèque interne sera capable de m’entraîner plus loin encore. Elle me conduira au tout début des années 50, lorsqu’adolescent, je n’avais d’yeux, au Parc des Princes, que pour Tessier et Gabet les deux petites perles du Racing Club de Paris. Avec une poignée de co-équipiers, ils avaient mis au point pour la première fois en France et dans ce sport, la tactique du « tourbillon », c’est-à-dire celle des permutations incessantes en cours de match. Un régal à l’époque.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.22/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 9 juin 2010 10:43

    On ne génère que l’image de ce que l’on renvoi !


    • slipenfer 9 juin 2010 10:53

      Un article de + sur le foot ,je shoot


      • bakounine 9 juin 2010 11:47

        Les meilleures Francais ont été selectionné (a quelques exceptions pret)
        Les meilleures joueurs Francais sont pour le cru 2010 moins bon que d’autres joueurs d’autres pays ; cela arrive et arrivera encore.
        Moi je n’ai pas de probleme avec ca, ceux qui en ont et bien, ils ne connaissent rien au sport ; ce ne sont que des pseudo sportif de canapé juste bon finalement à evacuer leurs problemes quotidiens sur des gars qui tapent dans la baballe.


        • stephanemot stephanemot 9 juin 2010 11:57

          Je regrette l’absence de Nasri. Ben Arfa a plus de talent pur, mais pas encore la maturite pour integrer un groupe Coupe du Monde.

          La generation doree 1987 n’est que partiellement representee et c’est dommage pour preparer le futur, <a href="http://footlog.blogs.francefootball.com/archive/2008/10/16/les-bernanke-de-la-fed-francaise-de-football.html">ce qui etait aussi l’un des objectifs de la qualif</a>.


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 juin 2010 12:51

            Nasri, Ben Arfa... L’équipe aurait pu bien jouer. Domenech n’a pas pris ce risque.


          • GéraldCursoux AnnO’Nyme 9 juin 2010 12:03

            Le foute-pro est un sport-fric. Parler de valeurs avec des joueurs qui gagnent 20 millions d’euros par an (et plus si affinités) est de l’imposture. Les chiffres sont chocs : des joueurs comme T. Henry, gagnent environ l’équivalent de 1.500 smics ; 1,5 million d’euros par mois ! Pas mal... (Un ministre touche cent fois moins !) Ces sommes extravagantes et injustifiables proviennent essentiellement de la pub et du sponsoring ; elles constituent donc un prélèvement sur nos achats de produits de grande consommation (automobile, alimentation, services bancaires etc.). Le citoyen – qu’il aime le foute ou pas - acquitte une taxe additionnelle - une TVA-Sport. Celle-ci est prélevée au bénéfice d’un cercle restreint de joueurs, dirigeants, entraîneurs, agents simples ou doubles, etc. Tout ce qui caractérise un système mafieux est là – il ne manque que les armes ! Mais il faut une arme pour lutter contre cette mafia du sport : elle existe, c’est la fiscalité. Faudrait-il que le politique cesse d’abord d’être partie prenante du système (comme si « l’avenir de la France et sa place dans le monde » dépendaient des résultats des fouteux !), que le Ministère des Sports se limite au sport scolaire et amateur (ou qu’il disparaisse). Cette distance par rapport au sport-business étant prise, la fiscalité devra prélever tout ce qui dépasse la norme acceptable. Dans ce cas disent les présidents de clubs et des instances sportives – les parrains de cette mafia-foute – il n’y aura plus de grands joueurs en France. Quelle bonne nouvelle ! on va enfin se consacrer au vrai football, celui des sportifs ordinaires, des amateurs et scolaires.


            • LE CHAT LE CHAT 9 juin 2010 12:46

              Voilà , Sarko aurait été parfait sur un terrain avec sa petite taille , lui à qui l’herbe chatouille les burnes ! et pour tacler , on pouvait compter sur lui !


              • furio furio 9 juin 2010 12:56

                S’intéresser à l’équipe de FRANCE !
                Ah ! oui je suis ancien sportif et c’est toujours intéressant de savoir où passent nos impôts. Tout le monde connaît la formule.
                Les équipes de jeunes c’est sympa, la formation etc..l’exemple, le modèle, etc...
                Voila pourquoi c’est bien d’avoir une équipe qui représente la RANCE au plus haut niveau !

                Sauf que voilà, ils sont peu nombreux les « sélectionnés » à payer des impôts en FRANCE !!!

                Sauf que voilà ils se conduisent en « nabab » à près de 600 euros la nuit !!!
                Alors le gouvernement (vous savez ceux qui prennent les français pour des cons depuis 2002 !), nous dit ça coûte pas un sous à l’Etat !!! Tiens trés drôle ! De mieux en mieux !
                Enfin moi si j’étais le chef d’orchestre de donnerais 550 euros aux petits clubs qui forment des gamins et je garderais 50 pour la nuitée de mes « sélectionnés ». ça doit suffire dans un pays comme l’ADS pour dormir correctement)

                Ah ! oui et SAUF QUE VOILA le calme de cet hôtel permet beaucoup de choses. Nos sélectionnés peuvent se transfuser gaiement, se filer des coups de seringues d’EPO, de CERA, etc ???( j’ai la liste si ça intéresse).

                Ah ! quelle est est belle notre EDF !!! Y A VRAIMENT DE QUOI se passionner !
                 



                • Henri François 9 juin 2010 19:02

                  à Furio,
                  Question gros sous il paraitrait que la FFF en rajouterait une rallonge d’euros (240.000 selon le Parisien) pour ramener en Afrique du Sud au soir de vendredi, dans l’hôtel aux cinq étoiles, épouses ou compagnes de ces messieurs les footeux. Histoire de leur faire voir du pays, gratis. Cette décision aurait été prisedevant la demande ferme d’Evra. Un patron en quelque sorte.
                  Celà ne vous rappelle rien. Mais oui voyons la « bérisina de la coupe du monde en Asie avec femmes, enfants et tout le tintouin ». 


                • King Al Batar King Al Batar 9 juin 2010 13:58

                  @ l’auteur, il ne faut pas condamner avant d’avoir vu jouer les bleus en compétitions officiels. Les matchs de préparations ca ne vaut rien. Je vous rapelle qu’en 1998, la France avait perdu contre le Maroc en Match de préaparation, au terme d’un match minable, et pourtant elle a remporté la compétition.....« 

                   »

                  « Va savoir pourquoi le metteur en scène de cette troupe rendue aujourd’hui lénifiante, s’est privé voilà quelques semaines de réels créateurs-fédérateurs comme par exemple Ben Arfa ou Nasri. Deux troupiers capables d’embellir la partition par leurs dribbles, la précision et la vitesse de leurs passes, courtes de préférence, et la puissance de leurs frappes rarement hors de la cible ? » Quand vous dites cela et qu’après vous parlez d’egoisme des selectionnés j’epere que vous plaisantez ?

                  Le choix de Domenech est criticable, mais il peut se comprendre. Il a fait le choix de se priver de certains joueurs, certes talentueux, mais trop perso. Trop perso ca veut dire sur le terrain (comme Ben Arfa) ou peut etre dans le car (comme Nasri).
                  On put critiquer, car il n’a pas pris certains joueurs que je considère comme très talentueux. On n’en parle peu, mais pour moi celui qu’on a oublié c’est surtout Menez. N’oublions pas qu’il a failli etre champion d’Italie avec Roma, et qu’il a fait d’excellents matchs cette saison. Je crois qu’au dela de ses choix qui paraissent logique si l’on part du principe ou Domenech a voulu construire une équipe basée sur le collectif uniquement et pas sur des exploits individuels, et des joueurs trop perso, notre clownesque Raymond a un vrai problème avec l’équipe des moins de 19 ans qu’il a entrainé avant et avec qui il a remporté une coupe d’Europe. Cette équipe comportait Ben Arfa, Ben Zema, Matuidi, Menez, Mexes, Lloris et bien d’autre. Il n’en reste que Lloris, alors que tous les oueurs précedement cités sont très talentueux.
                  Neanmoins rien n’est joué. Je pense que s’il fait descendre Toulalan en défense centrale, au côté d’une des deux chevres (gallas ou Abidal), s’il fait jouer Diaby à la palce de Toulalan, s’il décale Anelka sur le côté droit qui lui correspond plus et qu’il permet à un vrai attaquant de pointe type Cissé ou Gignac d’être devant, il ya de quoi voir du beau jeu.

                  En attendant je vous trouve bien sévère et trop nostalgique.

                  Malgrè tout ce que l’on a pu dire sur ces conneries (et il en a fait !) notre clownesque Raymond commence a avoir l’experience des grande compets (3 avec celle ci) et qu’il ne refera pas les conneries passé. Je crois que nous allons être surpris. Ca ne veut pas dire que nous seront champion du monde, mais je suis sur que nous seront agréablement surpris.

                  Enfin je suis sur que lorsque les bleus morflent et sont critiqués, comme c’est le cas aujourd’hui ils sont bien meilleurs que lorsque tout le monde leur suce la b... (comme en 2002 ou en 2008 par exemple).

                  • Henri François 9 juin 2010 18:40

                    à King Al Batar
                    D’accord avec vous sur bien des points, disons sur la presque totalité d’entre eux. Hélas pourtant, je ne pense pas que par exemple le sélectionneur français acceptera de « descendre » Toulalan, se priver d’Anelka et accepter Gignac et Valbuena.
                    Comme vous et beaucoup d’autres j’espère que la bande à RD me surprenne et me contredise, mais sincèrement je n’y crois pas trop compte tenu de son comportement tout au long de la qualification et des matches amicaux.
                    Enfin, au sujet de la nostalgie, je pense qu’il s’agit de la valeur des souvenirs d’adolescence que chacun d’entre nous garde jalousement en soi. 


                  • voxagora voxagora 9 juin 2010 14:09

                    « .. va savoir pourquoi .. » écrivez-vous.

                    Peut-être que c’est parce seuls les footballeurs et les spectateurs
                    font du foot ?
                    Les autres, la Fédération, le selectionneur etc..
                    ils ne font pas que du foot.


                    • Dominitille 9 juin 2010 14:44

                      A quand une équipe féminine des Bleues ? Il faut reformater le football et créer des équipes féminines de haut niveau pour que nous aussi, les femmes nous ayons un mondial de foot.
                       Pourquoi toujours favoriser le sport maculin ?
                      Yen a marre de voir ces types parader comme des paons en poussant une baballe au bouts des crampons.
                      Elle est où la parité ?


                      • Ethers 9 juin 2010 16:17

                        C’est déjà le cas : il y a une équipe de France féminine, elle progresse année après année, et n’ai plus très loin des meilleures, que sont les Américaines, les Allemandes, les Nordiques ou les Chinoises.

                        Dans ces pays là (et tout particulièrement aux USA) les joueuses de foot sont de vraies vedettes ! En France pas tellement, parce que nous ne nous intéressons vraiment qu’aux équipes qui gagnent (cf un sondage à propos de la Coupe du Monde hommes publié cette semaine montrant que les Français sont à la fois parmi les plus pessimistes et les moins intéressés par le parcours de leur équipe)
                        La grande joueuse du foot féminin français des dernières années est Marinette Pichon (je précise que je ne suis pas allé chercher son nom pour rédiger ce post smiley )

                      • Dominitille 10 juin 2010 19:00

                        Je vous remercie pour la réponse. Je serais morte lorsque la FIFA organisera une coupe mondiale de foot féminine ! Je savais plus ou moins qu’il y avait bien des équipes féminines mais si discrètes que pratiquement inexistentes.
                        Lorque l’on parle sport c’est pratiquement toujours le sport masculin qui est sur le devant.
                        Les filles, c’est soit pompoms girls soit repos du guerrier. Je caricature à peine. 


                      • armand armand 9 juin 2010 15:27

                        Pour rendre au sport sa véritable dimension sportive, il n’y aurait qu’une seule solution. Décider que les matchs sont un élément d’actualité qui ne nécessite le paiement d’aucun droit. On assèche les sommes colossales et le « foot-business » se dégonfle.


                        • Ethers 9 juin 2010 16:30

                          @Armand


                          Votre idée est séduisante mais très compliquée et je ne suis même pas sûr qu’elle fonctionne ! Le foot a une économie particulière : comme le dit Arlette Laguiller (! !), les joueurs de foot sont à la fois des salariés, des moyens de production, des cadres, des chefs d’entreprise, des vecteurs de communication et des « artistes » (des amuseurs plutôt). Tout en constituant un oligopole.
                          A un endroit de la chaîne, une rémunération est inévitable, la structure oligopolistique de ce marché rend la rémunération élevée.
                          Aujourd’hui, la rémunération du foot est élevée en tant que vecteur de communication et en tant que divertissement.
                          TF1 gagne-t-il beaucoup d’argent avec le journal de 20H ? OUI, par la pub avant et après. L’actualité permet donc aux réseaux TV de gagner des fortunes. Si on suit Arlette, il est nécessaire d’en donner aux « moyens de production »

                          Une solution serait probablement donc d’interdire aux TV de vendre du temps de publicité.

                          Mais ça ne résoudrait pas forcément grand chose, car les footeux gagnent davantage d’argent par les contrats de sponsoring...

                          • asterix asterix 9 juin 2010 18:48

                            Le Gaulois ferai mieux d’apprendre le football gaëlique, on peut y jouer aussi de la main.


                            • cmoy patou 9 juin 2010 18:53

                              Le sportif Français dans toute sa splendeur

                              http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-36932352.html


                              • furio furio 9 juin 2010 20:49

                                Les sportifs espagnols ? Pire !!

                                N comme N....

                                N comme Nandrolone, Néoton, Nesp, Nortenfluramine, Norpseudoéphédrine
                                A comme ACTH, Actedron, Actovegin, Adrénaline, Androstenin,
                                D comme Darbepoïétine, Deltamine, Dexométhasone, DHEA, Dynepo
                                A comme Anabolisants, Anaresp, Aminophylline, Aicar, Amphètamines
                                L comme Lanitop, Lasix, Lidocaïne,


                                • bonsens 10 juin 2010 10:13

                                  Et dire que pendant ce temps la , le gouvernement sucre les retraites.......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès