Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le silence est d’or

Le silence est d’or

Nous sommes le 10 Juillet 2006.La France vient de perdre la finale de la Coupe du monde de football.Un silence assourdissant règne un peu partout.J’ai éteint la télévision car les commentateurs sont sans voix.Ils tentent de faire contre mauvaise fortune bon coeur.Mais franchement, le coeur n’y est pas, et les mots contredisent leur pensée.

Sacha Guitry disait :"Ce qu’il y a de merveilleux dans la musique de Mozart, c’est que le silence qui suit cette musique, c’est encore du Mozart." C’est exactement pareil avec notre Mozart du ballon rond et son geste impensable, à tous points de vue sidérant, n’y pourra rien changer. Il y a cette musique qui continue, cette inoubliable symphonie de virtuose qui, malgré le deuil, nous suit comme une ombre.

Alors que l’italie entière exulte, ce n’est pas la tristesse qui prévaut en France comme il serait facile de le penser en voyant les larmes de Lilian Thuram. Non, c’est autre chose, que le visage de Trézéguet après son tir manqué contre Buffone résumait parfaitement : la stupeur. La stupeur, c’est un choc où l’incrédulité se mêle à la peur et à la frustration et dans les larmes de Lilian Thuram, il y avait ce coeur qui se brisait de déception, mais aussi de la rage. Rage d’avoir été aussi vaillant, aussi près du but et de voir tout lui échapper. En amour comme en sport, ne pas tout donner, c’est ne rien donner, et Thuram avait offert ses deux oreilles sur un plateau pour cette victoire.

Raymond Domenech est un homme étonnant. Il ne cherche pas à plaire. A un journaliste qui lui dit que la France à néanmoins fait un beau parcours, l’entraîneur ne manque pas de rétorquer avec morgue que cette autosatisfaction est "typiquement française", sous-entendu : elle ne fait pas son affaire, à lui. Et lorsque le journaliste attaque la deuxième question : "Zidane va nous manquer, n’est-ce pas ?" le retors sélectionneur lui envoie : "Il nous a surtout manqué pendant les vingt dernières minutes du match !"

De fait, Domenech est un homme lucide. Il a vu l’énorme ratage se dérouler sous ses yeux. D’abord Vieira blessé et remplacé par Diarra, pas terrible, mais ça pouvait encore aller, ensuite Henry et Ribéry remplacés par Wiltord et Trézéguet, on sentait que c’était moins bien, mais très jouable, quand même. Et en la matière, c’était plus qu’honorable : c’était palpitant. Il ne manquait rien pour que le second but français passât du virtuel au réel.

Oscar Wilde a dit : "Le vrai mystère du monde est le visible, pas l’invisible." Lorsque l’arbitre siffla une interruption de jeu, il y eut comme un flottement sans doute lié à ce que les caméramen avaient vu bien avant le télespectateur mais hésitaient à lui montrer. Mais très vite, la scène impensable fut envoyée et on put assister à ce geste hallucinant : un coup de tête du capitaine français-modèle de courtoisie et de fair-play- en plein plexus d’un joueur italien. Ce n’était pas possible,ce n’était tout simplement pas possible. Et le pire ne se fit pas attendre : carton rouge, et expulsion de Zidane. A cet instant la France entière espérait qu’un miracle se produisît. Que l’arbitre revînt sur sa décision. Expulser Zidane, c’était faire courir Carl Lewis avec une jambe de bois, laisser jouer Tiger Woods les yeux bandés, ou Rafael Nadal avec une raquette en carton. Ce n’était pas raisonnable. C’était tuer le match. Un moment je me suis pris à rêver que les joueurs français tous solidaires se refusent à continuer la partie. Mais non, ils avaient trop envie de jouer, de se battre, de montrer qu’ils pouvaient malgré tout le faire.

Il est certaines choses basses qu’on subit noblement. Le champion français aurait été bien inspiré de suivre ce principe, comme il le fît lors du match contre l’Espagne. Mais visiblement, il ne pouvait pas, il ne pouvait plus.Une accumulation de choses.La pression énorme, la pluie d’éloges de la presse, jusqu’aux joueurs adverses qui affichaient trop leur admiration pour être vraiment honnêtes, la fatigue, et puis un mot sans doute outrageant lancé par le joueur italien à son adresse, un mot qui devait relever du langage des voyous et qui fait partie de toute la panoplie de voleurs à la tire des footballeurs de la péninsule au même titre que la commedia dell’arte. Zidane ne pouvait plus intégrer à son jeu une donnée qui excédait le football. C’était la provocation. Cette donnée, les joueurs italiens la maîtrisent parfaitement, et ils l’utilisent sans vergogne, assurés qu’ils sont pour l’instant de l’impunité sur ce registre.

Un silence assourdissant plane sur la ville, comme une colère rentrée qui atteste que quelque chose n’a pas eu lieu. Les Français me font penser à de riches voyageurs détroussés au coin d’un bois par d’habiles bandits romains. Mais peut-être que cette défaite sera salutaire pour la France entière. Plus que la victoire, qui a tendance à enivrer démesurément. A l’inverse, la victoire italienne ne masquera pas longtemps des méthodes douteuses et une morale vacillante (scandale du Calcio entre autres). Un arbre qui s’abat fait beaucoup de bruit, une forêt qui pousse est silencieuse, dit un proverbe ancien. C’est tout le mal qu’on pouvait se souhaiter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (101 votes)




Réagissez à l'article

224 réactions à cet article    


  • Chercheur de paix (---.---.27.204) 10 juillet 2006 10:21

    A quand une coupe du monde de la fraternité des peuples où tout le monde est gagnant et qu’il n’y a pas de perdant ?

    On voit bien que cette logique qui domine le monde depuis le 16 eme siècle est à bout de souffle et nous précipite vers le chaos !

    Changer le mode de fonctionnement du sport changera, je pense la face du monde et diminuera les guerres.

    Et après tout, ce n’est que du foot hein ! pendant ce match, on tuait, pillait, torturait et violait au Dafour et ailleurs !

    donc........


    • José W (---.---.25.142) 10 juillet 2006 10:30

      Bon article.

      C’est vrai qu’on en a un peu marre de tout ce racisme et ces provocations qui minent le football, ces plongeons feints, ces mains, ces fautes et ces fraudes. Les italiens excellent en la matière, il faut bien le reconnnaitre, ce qui leur donne un avantage permanent...

      Zizou en avait marre et voulait raccrocher, on l’a rappelé et finalement il a craqué. Dommage pour le sport, mais il serait bien qu’on en sache un peu plus sur les propos de Materazzi.

      La tête de Zidane était davantage un acte de défense certes illégitime et illégal qu’un acte d’attaque (il aurait visé la tête si cela aviat été le cas).

      J’espère que Zidane aura l’occasion de tout expliquer et de préciser que ce geste était davantage défensif qu’offensif.

      Mais en général, tout cela finit en eau de boudin, la FIFA et le business n’aiment pas du tout qu’on lave le ligne sale devant le grand public.


      • toto (---.---.239.140) 10 juillet 2006 10:40

        Selon le quotidien anglais The Guardian, le défenseur italien Marco Materazzi aurait, avant d’être victime du terrible coup de tête asséné par Zinédine Zidane, et qui vaudra au meneur de jeu tricolore un carton rouge, traité le capitaine français de « sale arabe terroriste ».


        • Zermikus (---.---.39.101) 10 juillet 2006 10:46

          Ah, enfin, j’ai bien dormi, sans potin !

          Il paraît qu’il y a eu un match de je ne sais pas quoi...

          Vu et entendu le grand silence, la France a sûrement perdu...

          Quel grand malheur pour le « business ».....


          • armand (---.---.153.84) 10 juillet 2006 10:54

            J’avais fini par me représenter les Bleus, cette fraternité d’hommes aux origines et aux physiques si dissemblables, un peu comme la « Communauté de l’Anneau » (ici le ballon rond) soudée autour d’un Zidane qui me faisait irrésistiblement penser à un Aragorn (le vrai, et non la version mièvre que nous donne le cinéma).Avec, en plus, l’émotion de voir revenir ces vétérans, comme les mousquetaires de Dumas non pas vingt, mais huit ans après. Cette mission au départ sans grand espoir, le triomphe devenu envisageable, et la défaite à l’arraché. Avec, de plus, la question lancinante : est-ce que la présence de Zizou aurait fait la différence dans les ving dernières minutes ? Et que penser du geste de Zidane ? Il y a du tragique dans cette perte de self-control, confirmant l’interprétation du critique Northrop Frye, qui constate que les héros solitaires trébuchent à la fin, sous l’effet de la « hamartia », une faille qui met à mal,au moment le plus inattendu, et réduit à néant leurs efforts. Bon, je m’arrête là, espérant avoir démontré que foot et littérature font bon ménage.


            • Robert (---.---.104.167) 10 juillet 2006 10:55

              On a éviter le lavage de cerveau national : merci les italiens ! J’ai bien dormi cette nuit : pas un klaxon, pas un cri idiot à l’horizon, un calme provençale !


              • cixi (---.---.240.214) 10 juillet 2006 12:40

                mdr !!! je me suis dit la meme chose hier en me couchant !!


              • Océane (---.---.97.231) 10 juillet 2006 10:59

                Je suis un peu triste que ça se termine comme ça pour Zidane, mais j’espère qu’on saura ce que le joueur italien lui a dit, Zidane étant a priori l’un des joueurs les plus calmes, ça devait être assez méchant ( genre il l’a peut-être traité de terroriste ou un truc comme ça... ). Enfin, Zidane est l’un des plus grands joueurs de foot de tous les temps, il restera dans l’histoire comme Pelé, Beckenbauer ou Maradona ( contrairement à un certain joueur italien... ).


                • Moué (---.---.74.230) 10 juillet 2006 11:05

                  @Robert « On a éviter le lavage de cerveau national : merci les italiens ! J’ai bien dormi cette nuit : pas un klaxon, pas un cri idiot à l’horizon, un calme provençale ! »

                  Une nuit comme les autres où personne n’interfaire avec personne, où chacun continue de mener sa vie en parallèle et où aucun n’échange n’a lieu.

                  Une nuit pareille à celle d’avant, pareille à celle qui suit, sans aucun bruit, qui nous conduit à la mort,solitaire, sans faire de bruit.


                  • Robert (---.---.104.167) 10 juillet 2006 13:09

                    Tes nuits sont si ennuyantes, solitaires et mélancoliques que tu crois tout le monde soumis au même régime ? Tu confonds mysticisme et réalisme dsl


                  • freeman (---.---.86.1) 10 juillet 2006 13:49

                    Vous auriez sans doute préféré une nuit de fête comme celle suite au match contre le Portugal... nuit au cours de laquelle plusieurs personnes sont mortes ?


                  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 10 juillet 2006 15:07

                    Tu as raison, freeman, fan de foot = gros con.

                    Bravo, Einstein. Au Portugal, les soirs de match, la fête dure jusqu’à 3 heures du matin, sans incidents, sans heurts. Pas parce que le foot y est une religion. Mais surtout parce que là-bas quand une frange importante de la population se réjouit, l’autre se réjouit aussi. Ras le bol de ces coincés du bulbe qui n’aiment pas que les autres puissent être heureux, faire la fête ensemble, parce que cela ghêne leur petit train train. Et ras le bol des insinuations débiles que certains lâchent ici et là...


                  • (---.---.74.85) 10 juillet 2006 15:11

                    +1 ... rien à dire


                  • Moué (---.---.74.230) 10 juillet 2006 15:12

                    Comme je peux pas déplacer mes commentaires et qu’ils ont plus leur place ici je les remets :

                    Je préfère une nuit de liesse à une nuit d’émeute.

                    Des personnes sont mortes et je suis profondément touchée en pensant à leur famille.

                    Combien de personnes sont mortes cette nuit calme ? Comme la nuit calme d’avant ? Combien de personnes meurent chaque nuit calme dans l’indifférence générale ?


                  • Robert (---.---.215.81) 10 juillet 2006 15:13

                    @freeman +1


                  • Mathieu (---.---.212.160) 10 juillet 2006 15:24

                    @ freeman,

                    il y a des morts toutes les nuits, pas seulement les soirs de matchs. Seulement les autres nuits on n’en parle pas


                  • freeman (---.---.86.1) 10 juillet 2006 16:06

                    Ce que je voulais dire, c’est que je trouve réellement dommage que pendant ces soirées de fête, il y ait des émeutes, des bagarres, des agressions, des accidents... Mais mourrir en sautant du toit d’un métro relève-t-il encore vraiment de l’accident (www.darwinawards.com) ? Pourquoi certains idiots expriment leur joie de cette facon là ? Et pourquoi d’autres profitent-ils de la situation pour casser des abris de bus ou dépouiller des voitures ? L’effet de masse, l’alcool, l’euphorie, la bêtise humaine...

                    Oui, c’est vrai, il y a des morts tous les jours, et on en parle pas forcément. C’est donc tous les jours que je devrais être consterné.


                  • armand (---.---.153.84) 10 juillet 2006 11:15

                    C’est vrai que ce serait intéressant de savoir ce qu’a dit le joueur italien : si c’est ce qu’a rapporté le Guardian, alors j’estime que Zizou a eu raison (je trouvais aussi que Canona avait eu raison de latter le supporter indélicat il y a quelques années) même si le carton rouge devenai alors inévitable. Aucun homme n’a a supporter d’être insulté sans réagir.


                    • Bob (---.---.76.255) 10 juillet 2006 11:18

                      D’abord je dirais bravo à l’équipe pour être allée (beaucoup) plus loin qu’on ne le pensait. Ils ont fait une belle finale, se sont battus jusqu’au bout, ils ont perdu tant pis.

                      Sur le geste de Zidane je comprend pas, c’est dommage et stupide, après les matches qu’il a fait sortir comme ça... mais je pense pas que ça ait joué sur la séance de tirs au but. En tout cas quoi qu’ait pu dire Materazzi rien n’excuse ce geste, tout comme le fait qu’il soit même pas venu chercher sa médaille plus tard. A son âge on doit savoir contrôler ses nerfs.

                      En tout cas c’est vrai que c’était calme hier soir. Dans un sens c’est peut-être mieux comme ça, en demi la victoire avait fait 5 morts, j’ose pas imaginer ce que ça aurait donné là :).

                      Bravo les bleus.


                      • WOMBAT (---.---.126.114) 10 juillet 2006 11:22

                        Merci Dieu de protéger la France, on voit bien que c’est la fille ainée de l’Eglise ! On avait évité de peu les jeux Olympiques et maintenant on perd le Mondial de foot. Ouf ! Merci encore pour tant de bonheur accordé. Vous imaginez la cata si on avait gagné ?! A part une semaine de concerts d’avertisseurs, restaient quatre ans de déferlement de triomphalisme poujadiste, de beauferie élevée au rang de pensée nationale consensuelle et surtout obligatoire. Il se trouve que ce sont le Italiens qui ont gagné et bien entendu il s’agit d’un peuple de voleurs à la tire, de marchands de pizzas frelatées, de tricheurs et de mafieux. On aurait perdu face aux Portugais ? Des sous-développés qui puent la morue jusque sous leurs aisselles pleines de poils , face aux Allemands ? Un peuple barbare,violent, querelleur et mal dégrossi. Je stoppe la liste, ça devient ennuyeux. Oh France modèle éternel de l’Univers, phare qui illumine le monde, dispensatrice d’idées aussi généreuses que grandioses et pertinentes, oh France injustement mise en échec. Bon, cette fois la connerie demeure confinée de l’autre côté des Alpes, un grand merci aux Ritals qui vont se la coltiner jusqu’à plus soif.


                        • martin (---.---.17.100) 10 juillet 2006 11:32

                          Et si on parlait des potions qu’ils on du s’envoyer pour se remettre à courrir. Ca fragilise les os et les muscles... Quand à la simulation, sur les deux derniers penaltis ca plonge bien aussi côté bleus. Et la sois disant faute sur Henry qui a donné un coup franc (espagne france) et un but. Sur les chaines étrangères on voit que c’est Henry qui commet la faute et simule un coup au visage. Mais ça on n’en parle pas


                          • jesus (---.---.233.8) 10 juillet 2006 11:58

                            L’italie est passe sur penalty et sur des buts marques a la derniere minute. Hier elle a prit un penalty et le but de boufon etait ouvert , retour normal des choses .

                            Ensuite elle a fait preuve de reussite et de lucidite devant fabien barthez en inscrivant un tres joli but , et au dela de sa fatigue elle n’as pas prix un seul but de l’equipe de france et a concretise aux penaltys , ce qui fait un total de 6-4 l’equipe de france a eu ce qu’elle avait infligée a d’autres .

                            Voila l’italie a encore gagne une coupe du monde et ils seront encore present a l’avenir , les blancs quand a eu ont reussi une belle coupe du monde et ce sont bien racheté de 2002 .

                            Bavo domenech et merci encore à aimé Jacquet , a blanc deschamps , zidane ,thuram ,petit et les autres .


                            • mariner valley (---.---.64.122) 10 juillet 2006 12:01

                              mon avis perso de telespectateur amateur.

                              Je n’ai jamais vu une coupe du monde avec autant d’erreurs d’arbitrage, A QUAND LA VIDEO. les francais ont pas mal simule aussi. Donc c’est un probleme de fond et d’arbitrage. Les ralentis video montrent tres bien quand il y a faute et quand il y a simulation, c’est tres net pour certains cas et ca evite de biaiser les matchs.

                              Je geste de Zizou est inacceptable sur un terrain meme pour repondre a une aggression verbale. Il a repondu a la provoc, c’est fait piege, il a ete sanctionne a juste titre par un carton rouge. Cependant le joueur italien doit etre sanctionne de la meme maniere. Zizou aurait pu aller lui coller son poing dans la figure a la fin du match et ca m’aurait paru plus logique quand plein match, qui a, je pense penaliser l’equipe au final. mais bon avec l’enjeu, le stress, difficile de garder son sang froid face a ce type d’insultes si bien sur elles sont verifiees. Personne n’est parfait, pas meme zizou.


                              • mariner valley (---.---.64.122) 10 juillet 2006 12:02

                                pour repondre a jesus,

                                c’est quand meme vrai que sur la totalite du match les italiens ont mieux joue, je pense.


                              • bourriquette (---.---.7.106) 10 juillet 2006 12:11

                                Et vous oubliez de dire que hier y avait un deuxième péno. incontestable (beaucoup moins que le 1er) en 2ème mi-temps et qui n’a pas été donné par l’arbitre ( qui n’a peut-être pas voulu donner 2 pénos à la même équipe en finale de la coupe du monde ) mais cela aurait pu changer beaucoup de choses ( certes à condition d’être réussi) pas de prolongations , pas de tirs au but et donc pas de provocations italiennes et pas de geste désolant et idiot d’un grand artiste qui a encore très bien joué pendant +103 minutes , une seconde de pétage de plomb plus que dommage...et surtout cela aurait évité les commentaires et les lynchages médiatiques d’une équipe qui a fait un parcours admirable et auquel nous étions peu à croire il y a plus d’un mois (on me riait au nez quand je voyais la France en finale... contre les allemands ).

                                cela aurait changé beaucoup de choses mais on ne réécrira pas l’histoire ... qui est triste, mais relativisons il n’y a pas mort d’homme et le parcours est beau sportivement et humainement ...à 99% .


                                • Moué (---.---.74.230) 10 juillet 2006 12:14

                                  Une occasion de nous réjouir a été perdue. N’en déplaise aux grincheux, une victoire des Français aurait été un temps le ciment qui agrège la nation. Que les vieux que vous êtes devenus n’aient plus besoin d’un mouvement de liesse populaire pour ce sentir Français ..tant mieux. Mais pensez aux jeunes ou à ceux qui n’ont plus le sentiment d’appartenir à une grande nation. A quand remonte la dernière manifestation d’amour pour la France ? A quand remonte ce sentiment unique de faire parti d’un grand tout ? De partager un beau sentiment à l’echelle du pays, de sentir que malgré les difficultés, les divergences nous voguons sur un même navire ? La France ne descend plus dans la rue que pour manifester : les uns à coté des autres, les uns contre les autres , chacun pour sa chapelle, son égoisme du moment.

                                  Moi je rêve d’un pays qui n’ait pas honte de ce qu’il est et si on perd les seuls moments de réjouissance où on peut clamer haut et fort qu’on se sent Français et qu’on est fier de réussir (meme par le truchement d’une équipe de foot), que nous reste-t-il pour nous réjouir.

                                  Mes filles m’ont bien fait sentir leur immense désarroi, non pas parceque l’équipe de France avait perdu mais bien parceque le moment de communion qui suit n’aurait pas lieu. Comment leur expliquer que ce n’est pas grave, puisque c’est dans ces soirs de liesse, de ferveur populaire que s’exprime l’identité.

                                  Si d’autres occasions de fraternité et de liesse nous était donné, cela ne serait que partie remise mais rien ne fédère plus la France que ces soirs là et ces moments sont extrèmement rares.


                                  • (---.---.150.52) 10 juillet 2006 12:22

                                    Zidane donne, et Zidane reprend.


                                    • lolo2007 (---.---.246.189) 10 juillet 2006 12:25

                                      Demain West, si tu pouvais partir en vacances quelques semaines et nous épargner tes avis prémeptoires sur tout et n’importe quoi, ce serait très aimable.

                                      ceux qui pensent qu’une victoire aurait plongé la France dans un état de bêtise pour les 4 prochaines années, accordent bcp trop d’imporatance au foot et considèrent leurs congénères avec un peu trop de mépris à mon goût.

                                      Pour finir le foot ça reste un jeu, de la joie, une part de l’enfance... et pas seulement une cible facile pour tenter de prouver son intelligence.


                                      • Miss canthus (---.---.192.143) 10 juillet 2006 12:27

                                        Enfin, c’est fini et en sus, le silence durant de très long mois...On entendra plus cet foutue connerie : Et un ,deux, et trois zéro ! Mais que c’est misérable, ce « fanatisme » du foot français ! Que c’est pauvre que c’est beauf !!! Et Zidane, ce « modèle » béatifié, cette « icône » mystique aux multiples cartons rouges...M’enfin ! A part jouer avec un ballon, est-ce qu’on peut me dire en quoi il est « génial » ? En quoi c’est un artiste ? Non mais de qui se moque-t’on ? Le jour, où, le foot sera mis au placard pour « services non-rendus à la patrie », verra ce jour comme une libération de tous les « cerveaux footolobotomisés ». Pour l’instant, alors que le silence est d’or, il faut rappeler que le foot c’est de l’argent !!! Alors, quand on gagne en quelques années, ce que la majorité des supporters ne gagnerons jamais, même pas en 300ans de boulot, la moindre des choses, le minimum de décence envers le public qui lui paie sa place, c’est savoir maîtriser ses nerfs...quelques soit les mots et les insultes... ! Les propos diffammatoires et les insultes se règlent au tribunal aujourd’hui, pas dans sur un stade devant des millions de spectateurs. ! Il y avait la Zen attitude... maintenant il y a la Zizane attitude...

                                        ET un coup de boule à zéro, un !!!


                                        • (---.---.137.18) 10 juillet 2006 12:48

                                          @ Mis Canthus

                                          je vous recolle ma réponse à votre post relatif à «  » DES BLEUS ET DES MIRACLES «  » du 6 juillet concernant le match France-Portugal dans lequel vous avez réagi par rapport au match d’hier ...

                                          claude (IP:xxx.x7.137.18) le 10 juillet 2006 à 10H48

                                          vous devez être bien jeune pour être aussi péremptoire et aussi tranchée dans votre analyse et votre jugement ; moi ce qui m’attriste ce sont ces réactions comme la votre qui signe une mentalité misérable, envieuse voire haineuse. L’on pourrait presque croire que monsieur Zinedine Zidane vous a personnellement offensée pour que vous ayez un jugement aussi cinglant et méprisant ; je ne doute pas que les différents articles et posts se référant à ce dérapage vont se partager entre anti et pro dans les heures et les jours à venir.

                                          Beaucoup de choses sont à extraire de cette Coupe du MOnde et de cette finale :

                                          Une équipe que l’on donnait finie avant même d’avoir commencé a admirablement remonté la pente ;

                                          Le geste malheureux de Z. Z. focalise l’attention, finale oblige, mais pour autant cette Coupe du Monde, comme tout grand évènement sportif ne fut pas exempt de nombreux coups bas et tordus, je ne cite pas d’équipe, tout le monde sait de qui on parle ;

                                          Monsieur Zinedine Zidane ne s’est pas de lui-même posé en exemple pour la jeunesse, les médias ont agi dans ce sens, et si faute il y a cela montre qu’il est un homme comme les autres et non pas un dieu, et par sa faute même il peut rester un exemple pour la jeunesse qui pourra ainsi constater l’exorbitant prix de la gloire à payer.

                                          Malgré son coup de tête oui il a enncore à faire sur un stade de foot, son expérience ne s’efface pas par quelques lignes méprisantes rageuses et insultantes ; à l’heure où vous avez envoyé vos propos l’on ignore encore tout de la prococation de son adversaire et l’on ne peut donc se prononcer avec objectivité. toutefois les redifusions de ralenti ont bien montré un accrochage que Zinedine Zidane semblait avoir bien gérer mais son adversaire s’est acharné et a malheureusement atteint son objectif : faire perdre son sang froid au capitaine de l’équipe des français et ainsi déstabiliser l’équipe entière, qui pourra jurer que la France ne pouvait pas gagner, beaucoup la donnait vainqueur et elle a largement mené le jeu, surtout en deuxième mi-temps. que l’Italie ait gagné par un procédé aussi minable pourrait me permettre également de poster « HONTE AUX VAINQUEURS ! »

                                          Zidane n’a pas le sang bleu, mais il ne l’a jamais revendiqué quel mauvais procès vous lui faites là et s’il a le sang un peu trop chaud vous avez l’écriture bien venimeuse ; vous dénoncez la violence physique du sport pour en en être différente vous avez une violence bien réelle et l’on ne pourra jamais dire u’il y a eu hypocrisie dans son jeu

                                          que vous soyez supporter des italiens c’est votre droit mais vos propos font vomir, c’est tellement facile dans l’anonymat à moins que l’on ne retombe dans ces éternels concepts de différences qui font inévitablement riper sur le point Godwin ou Dieugaga comme on voudra, vos propos pourraient le laisser croire... m...j’espère que ce n’est pas moi qui vais provoquer le franchissement car je n’aime pas ça)

                                          Monsieur Zinedine Zidane aura encore et quoi que vous en disiez beaucoup mieux à faire après un repos bien mérité et bien nécessaire, vos condoléances ne sont pas de mise et peut être formera-t-il les prochaines générations de footbolleurs qui prendront une prochaine revanche sur une autre équipe italienne, les équipes passent, le foot demeure et votre réaction donnerait à comprendre que vous n’avez pas digéré de précédentes défaites, c’est vous qui n’avez pas l’esprit sportif ; heureusement je connais même des italiens qui tout en se réjouissant de la victoire de l’italie ne plastronnent pas trop par rapport à l’incident d’hier soir.

                                          La critique est aisée l’art difficile, qui sait si un jour dans votre vie personnelle un fielleux ne vous fera pas mettre les genoux à terre ; je ne vous connais pas et n’aimerais pas connaître une personne capable d’un commentaire aussi personnel à propos d’un homme qui ne lui a rien fait, mais je sais que la vie pourra bien vous rattrapper aussi au tournant et je ne crois pas que vous aurez beaucoup d’ami avec un tel mental.

                                          Dans les jeux antiques quand un adversaire avait loyalement combattu on levait le pouce pour demander sa grâce et évité la mise à mort ; vous lynchez Zinédine Zidane moi je baisse le pouce contre un certain Matérazzi qui, en poussant un chef d’équipe à se décapiter a donner à l’Italie LA VICTOIRE PAR LA HONTE


                                        • sevendayz (---.---.209.14) 10 juillet 2006 12:39

                                          Demian West,t’es un véritable pollution radioactive sur Agoravox,débarquant le premier dans chaque article comme des Anglais et des Néérlandais sur des plages antillaises ou africaines. Au fait,tu fais quoi de ta vie ?T’as un boulot ?T’es frustré affectivement voire + ?Et en plus,tu te crois intelligent,mais tu es ridicule...L’un des commentateurs a raison,prend qq vacances,trouve-toi une blonde d’Europe de l’est,et fous-nous la paix...


                                          • claude (---.---.137.18) 10 juillet 2006 12:53

                                            qu’est ce qu’elles vous ont faient les pauvres blondes de l’Est pour que vous leur souhaitiez un pareil malheur ?

                                            votre dernière question ne souffre pas de réponse tant cela est évident quand on voit le nombre de post, tous sujets confondus, où monsieur Demian West ramène ses commentaires au niveau c...c’est un constat simpliste


                                          • claude (---.---.137.18) 10 juillet 2006 12:56

                                            désolé pour la faute « faient » au lieu de « fait » je rectifie tout de suite car sur AgoraVox il y a des Trolls sur tout article et aussi des censeurs de l’ortographe qui ne pardonnent ni la faute de frappe ni la fatigue


                                          • claude (---.---.137.18) 10 juillet 2006 13:01

                                            @ miss canthus

                                            en fin de compte ce qui vous fait ch...c’est le fric qu’il a gagné ?

                                            comme d’hab motivation très noble pour une personne dans votre genre, ce qui est moche c’est qu’ il y en a légions comme vous à vomir un mental-dégout ( d’ égout )


                                          • Bulgroz (---.---.170.67) 10 juillet 2006 13:06

                                            @ claude (IP:xxx.x7.137.18) le 10 juillet 2006 à 13H01

                                            Oui, t’as raison, Miss Canthus mérite bien toutes tes insultes, ton combat est trop juste, un coup de boulle, c’est tout ce qu’elle mérite, Miss Canthus.

                                            Et oui, Claude, des Miss canthus sont légions, ca t’emmerde, hein ?


                                          • (---.---.137.18) 10 juillet 2006 13:44

                                            @ bulgroz

                                            désolé mais je n’ai pas insulté miss canthus

                                            pouvez vous citer les mots injurieux ?


                                          • Bulgroz (---.---.170.67) 10 juillet 2006 13:46

                                            Si cela n’est pas une insulte !!!

                                            par claude (IP:xxx.x7.137.18) le 10 juillet 2006 à 13H01 @ miss canthus en fin de compte ce qui vous fait ch...c’est le fric qu’il a gagné ?

                                            comme d’hab motivation très noble pour une personne dans votre genre, ce qui est moche c’est qu’ il y en a légions comme vous à vomir un mental-dégout ( d’ égout ).


                                          • @ bulgroz (---.---.137.18) 10 juillet 2006 13:52

                                            Des bleus et des miracles...

                                            par Miss canthus (IP:xxx.x8.192.143) le 10 juillet 2006 à 09H42

                                            Finalement parlant... c’est des bleus qui ont gagné non ? Pour ma part, je suis ravie !!! La Squadra Azzura" est championne du monde.

                                            Et un et deux et trois..., zéro, le « coup de tête » de Zidane... En voilà un qui, avec une geste pareil,n’a désormais plus rien à faire sur un stade de foot ! Ce n’est pas digne d’un « champion » qui se vante de vouloir montrer l’exemple à la jeunesse par le sport ! Si Le foot et le monde qui l’entoure est malade, ce n’est plus un hasard ! Encore de la violence gratuite ! Ah il est beau le sport ; il est beau ce monde qui entoure le ballon rond où, la « fête » ne peut plus être une fête si cela ne se termine pas sans de la casse et sans distribution de bleus !

                                            Zidane a vu rouge ? Quoi son sang n’a fait qu’un tour ? Mais où est donc passé le Noble footbaleur, le grand « Monsieur » ? Non seulement il n’a pas le sang bleu, mais en plus il a le sang un peu trop chaud...Bon, le foot c’est fini pour lui et c’est tant mieux ! Voilà un « coup de Boule à zéro » donné à un joueur « azuré » après avoir vu rouge et qui s’est soldé par voie de conséquence,à la distribution d’un carton rouge au « bleu » à la tronche mal rasée de fin de match, devenu d’un seul coup, coup de « boule azurée » ! Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, l’Echinops ritro(C’est le nom latin donné à la boule azuré ou chardon bleu, qui est une plante vivace méditérrannéenne et qui fleurit en été ! Mais quel bonheur, ça tombe bien...Zidane pourra désormais garnir les massifs fleurits aux bords des stades...il va avoir beaucoup de temps devant lui !

                                            Tout est bien qui fini bien ! J’attendais un miracle, que les français ne gagnent pas , les « Bleus » ont perdu et des « bleus » ont gangner... Les journaleux français vont encore trouver une tante qui est la cousine du frère de la soeur d’un des joueurs italiens qui est à moitié français, donc cocorico, y un peu de la France qui a quand même gagné !!! Mes sincères doléances ...


                                          • (---.---.137.18) 10 juillet 2006 14:01

                                            @ bulgroz

                                            les grossièretés c’est vous qui les dites quand vous écrivez «  » Et oui, Claude, des Miss canthus sont légions, ca t’emmerde, hein ? «  »

                                            à bien vous lire si je suis «  » emmerdé «  » comme VOUS LE DITES c’est donc bien VOUS QUI, implicitement, insinuez le statut scatologique de certaines personnes, pas moi, mais ne peuvent se reconnaître et se sentir que les gens du même côté, je change donc de trottoir sur le votre il y a comme une odeur-dégout qui flotte


                                          • Bulgroz (---.---.170.67) 10 juillet 2006 14:10

                                            @ (IP:xxx.x7.137.18),

                                            Je crois que tu n’as rien compris, et ce n’est pas en usurpant mon pseudo que ta vas faciliter les choses. c’est à Claude que je m’adressai, Claude qui a écrit ceci :

                                            C’est Claude qui a insulté Miss Canthus par claude (IP:xxx.x7.137.18) le 10 juillet 2006 à 13H01 @ miss canthus en fin de compte ce qui vous fait ch...c’est le fric qu’il a gagné ? comme d’hab motivation très noble pour une personne dans votre genre, ce qui est moche c’est qu’ il y en a légions comme vous à vomir un mental-dégout ( d’ égout ).

                                            Par ailleurs, ton post avec usurpation de pseudo, je suis d’accord avec ce que tu dis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès