Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le XV de France au coeur de la tempête

Le XV de France au coeur de la tempête

À peine qualifié, dans la douleur, pour une inespérée finale de coupe du monde, le XV de France se retrouve au coeur d’un battage médiatique inédit aux antipodes. Stigmatisant les carences du jeu français, les journalistes et consultants néo-zélandais s’acharnent sur nos bleus. Mais que cache cette tempête qui s’abat aujourd’hui sur l’équipe de France ? 

Comme pour mieux expier ses vieux démons de 1999, c’est Andrew Merthens, le mythique ouvreur all black, qui lançait la fronde anti-française dès hier soir. « La France, sans ligne directrice, semble incapable de gagner la Coupe ». Le journaliste Peter Bills explique, quant à lui, que le XV de France a

« trahi l’héritage du rugby français dans son ensemble ». C’est omettre un peu vite la prestation héroïque de l’équipe galloise qui, réduite à quatorze tôt dans la partie, a donné aux bleus toutes les difficultés inimaginables.

Comme souvent dans l’histoire de la coupe du monde, c’est une presse néo-zélandaise sure de son fait et au comble de l’arrogance qui descend l’équipe de France. C’est pourtant oublier un peu vite le passé. Quand en 1999, la presse kiwi expliquait que seul un accident de bus pourrait permettre aux français de remporter le match, elle n’était pas encore avertie de l’extraordinaire force de caractère de cette équipe. Incontrôlable phoenix, renaissant sans cesse de ses cendres, jamais plus dangereuse que lorsqu’elle est attaquée, l’équipe de France a déjà renversé à deux reprise la montagne noire(1999 et 2007).

Une expérience qui ne semble pas atténuer les critiques all blacks. Au contraire, celles-ci n’ont jamais semblé aussi fortes. Quand on lit aux abords de l’Eden Park que « la France n’a aucune chance de gagner la Coupe du monde », on saisit deux aspects de la critique. L’une, fondée, remet en cause le jeu des bleus et le parcours favorable qui l’a mené où elle est actuellement. L’autre, plus dissimulée, révèle une volonté farouche d’en finir avec les échecs successifs des AB contre le XV du coq. Plus la critique s’élève, plus elle trahit une évidente peur de ruiner un parcours parfait, une fois de plus, face à ces maudits français qui attendent toujours de sortir un match référence en 2011.

Alors certes, l’équipe de France a de grandes chances de s’incliner face aux néo-zélandais ce dimanche. Certes, le parcours qui a mené les bleus en finale ne fut pas des plus compliqué. Mais cette équipe de France est attaquée au plus profond de son âme et les joueurs du coq ne laisseront certainement pas leurs valeurs être bafouées comme c’est actuellement le cas. Une fois de plus au pied du mur, les bleus peuvent réaliser le plus grand exploit de l’histoire du rugby, rien que ça. Le rendez-vous est pris.

Article à retrouver sur http://rubriquesport.wordpress.com/


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 19 octobre 2011 09:40

    Quand on sait que les sportifs les mieux payés gagnent plusieurs milliers de SMIG
    par mois, ils peuvent se tenir au garde à vous pour écouter La Marseillaise !! Dans
    le système actuel, plus les sportifs ont de gros revenus et plus ils bénéficient de
    niches fiscales et sociales spécialement mises en place pour eux. Encore une fois
    dans un pays soit disant en crise, les privilèges consentis aux plus riches est
    choquant. Lire :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/02/23/sport-business-dopage-et/


    • Alpo47 Alpo47 19 octobre 2011 13:23

      Logiquement, au vu des derniers matchs et de notre non rugby, on devrait prendre 30 points. Mais le rugby n’est pas logique et le mental y tient une grande place.


      • Walid Haïdar 19 octobre 2011 13:24

        C’est bien en tous cas, que la presse NZ aide ainsi le XV à se remobiliser et à s’énerver.


        J’espère qu’ils vont continuer, eux et la presse Française, à dénigrer le XV de France, ça le renforce.

        La seule chance des bleus s’est de rentrer sur le terrain avec une rage démoniaque. Alors ils peuvent battre n’importe qui. Par contre s’ils n’ont pas cette rage ils vont se faire rouler dessus vite fait bien fait.

        • logan 19 octobre 2011 21:15

          Salut vous avez raison sur le fait que la critique de la presse étrangère renforce la détermination des joueurs de l’équipe de France, mais par contre là où je vous suis moins c’est sur l’idée que les critiques de la presse française les renforce aussi ...
          Un être humain veut toujours être reconnu / accepté par son groupe, les critiques venant de son groupe ( ici le groupe étant la nation et la presse française étant un média qui transmet la parole de membres de ce groupe ) ne peuvent au contraire que les démoraliser, leur mettre la pression bref les rendre plus fébriles, il faut une très grosse force de caractère, être bien remonté contre le groupe en question, pour avoir la réaction inverse, et si il y a peut être un ou deux joueurs dans ce cas, il est impossible que ce soit le cas de toute l’équipe.
          Au contraire la presse française, tout comme tous les fans de rugby en France, devraient les encourager et non pas les descendre.

          Après tout l’équipe de France sans jouer très bien a réussit à dominer une très bonne équipe et on a vu que le surnombre n’a pas aidé dutout. Et contre l’Angleterre on a vu qu’elle pouvait très bien jouer. Donc il y a de la marge et donc pas de quoi s’affoler. Aucune équipe n’est invincible, les français peuvent très bien les battre, les joueurs ont les qualités pour, pourvu qu’ils se donnent à fond et qu’ils en aient la détermination.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès