Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Les Bleus, quand y’en a 1 ça va, c’est quand y’en a 23 (...)

Les Bleus, quand y’en a 1 ça va, c’est quand y’en a 23 qu’il y a des problèmes

Dernier ( ?) épisode des « Bleus font l’Afrique », ce mardi après midi, contre le pays organisateur. Une victoire large conjuguée à un non match nul entre l’Uruguay et le Mexique, enverrait la sitcom tricolore en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Vamos !

Tout petit épisode, lundi, dans la série « Le Rêve Bleu » coproduite par TF1, Canal+, mais plus le Crédit Agricole, qui préfère s’abstenir, comme Quick, qui ne souhaite plus afficher le visage d’Anelka entre la tranche de pain et le steak haché. Petit épisode, juste un Anelka qui atterrit à Londres, enfin, et qui annonce une prochaine conférence de presse où il devrait annoncer sa fin de carrière en équipe de France, juste aussi un Domenech, ah oui, quand même, un Domenech venu dire à la presse, sans Evra à ses côtés, d’une part combien il avait trouvé stupide l’attitude des joueurs de snober l’entraînement, d’autre part comment il avait lui-même choisi (tu parles !) de lire le fameux communiqué pour mettre fin à la mascarade (tant qu’il y est il a qu’à nous dire qu’il a choisi lui-même de ne pas monter dans le bus pour rejoindre l’hôtel) sacré Raymond, il tente tant bien que mal de sauver (son ménage ?) son image, et il ne s’arrête pas là, précisant aux journalistes lui demandant qui jouera contre l’Afrique du Sud, qu’il ne sait pas, qu’il fera en fonction de l’état physique et psychologique de certains. Ne joueront que ceux qui ont résisté aux secousses, mais qui sont ils ? Pas Gallas, pas Abidal, pas Evra, d’après les informations, mais c’est à vérifier. Sinon, pas grand-chose ce lundi, petit début de semaine, ah si quand même Roselyne Bachelot, les gros yeux en conférence de presse venue dire qu’elle avait rencontré les joueurs, qu’elle leur avait parlé, que c’était émouvant, qu’elle avait vu les yeux de chacun d’entre eux (46 yeux quand même !) et que certains pleuraient, ou pas loin. Dugarry et Ménès, dans le Canal Football Club, ont eu raison de se moquer de la ministre des Sports, pathétique et à côté de la plaque sur ce coup là. Sinon, donc, pas grand-chose dans cet épisode de début de semaine.

Dimanche soir quand même, dans l’émission foot d’M6, une nouvelle version de la phrase d’Anelka sortait, assez différente de celle citée par l’Equipe : « Va te faire enculer avec ton système de merde !  » aurait dit Nicolas à son sélectionneur préféré. Et comme dit Zidane, démentant par ailleurs tout interventionnisme, cette phrase n’aurait jamais dû sortir. Blague à part, si c’est la vraie phrase prononcée par Anelka, ça ressemble beaucoup moins que la précédente à une attaque personnelle mais beaucoup plus à un geste d’humeur du joueur contre un système de jeu qu’il n’a jamais apprécié. A part ça, bien sûr, ça ne change rien, comme dirait Alain Finkielkraut, pas très inspirée sur le coup, qui stigmatise les « petites frappes » qui auraient pris le pouvoir chez les Bleus, « c’est plus l’équipe de la Cité, c’est l’équipe des cités » a déclaré en substance le philosophe qui militerait presque a sa façon avec son vœu d’un retour des « gentlemen » dans l’équipe de France pour remplacer les supposés « voyous », pour des Bleus « blancs-blancs-blancs », opposés aux « blacks blancs beurs » qui ne lui convenaient pas trop en 98. Attention quand même à ce simplisme qui consiste à expliquer l’attitude pathétique des joueurs par le simple fait que beaucoup d’entre eux viennent de banlieue. C’est le même simplisme qui tendait à nous prouver que le triomphe de 98 était celui d’une France magnifiquement « métissée ». Il ne faut pas non, plus, le magazine So Foot a raison de le préciser, sous le coup de la déception ou de la colère, se laisser aller à dire n’importe quoi. Et puis, de toute façon, soyons réaliste : tout cela ne changera strictement rien. Escalettes partira, et alors ? Blanc arrivera, et alors ? Anelka ne jouera plus en équipe de France, ni Evra, ni Gallas, ni peut-être Ribéry, et alors ? On les remplacera peut-être par Ben Arfa, ou Benzema, pas plus facile à manager, à priori. Et l’origine sociale des futurs grands joueurs des Bleus (si si il y en aura) ne se situera pas forcément du côté des « gentlemen » souhaités par Finkielkraut. Les sportifs de haut niveau, et les footballeurs par conséquent, sont des gentlemen quand ils gagnent, redeviennent des voyous quand ça va moins bien. Ailleurs, on appelle cela le fair-play.

Du calme, donc, du calme : pas plus que le hold up de 98 était le signe d’un modèle d’intégration réussi, le big bazar de 2010 n’est celui d’une société qui se délite. Il s’agit de football, un sport où les acteurs couchent avec les femmes de leurs coéquipiers, se battent dans les boîtes de nuit, s’échangent des putes et se qualifient avec la main. Mais ont du mal à débusquer les traîtres. A suivre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 22 juin 2010 10:32

    Mieux vaut que cette pitoyable mascarade s’arrête au plus tôt et qu’on puisse « remettre de l’ordre dans la maison ».

    Allez ...les Bafana-Bafana .


    • Yann Amare 22 juin 2010 17:58

      On s’en fout si l’équipe de France de football (et la FFF) sont dans la panade et de madame Bachelot la morale (elle ferait bien de balayer devant sa porte avec sa soi-disant épidémie de grippe A et ses connivences avec les labos pharmaceutiques, ce qui a couté 1 milliard d’€ aux français) actuellement ce n’est pas la grande question cruciale pour les français dans ces temps de difficultés et de vaches maigres…

      Pour beaucoup de citoyens de ce pays qui ont de plus en plus de mal à boucler leur budget, la question est qu’ils constatent que nos gouvernants sont des gens malhonnêtes…En dehors du fait qu’ils vivent comme des milliardaires aux frais des contribuables en dépensant des fortunes en frais personnels, il y a aussi de constater qu’ils profitent de leur position de pouvoir pour placer leur famille à des postes à avantages sonnants et trébuchants (fils Sarkozy, épouse Woerth et cie), pour cumuler des payes de divers chapeaux (députés, ministre, président et conseiller de ci et de ça,). Qu’en plus, comble du cynisme, ce gouvernement et son chef sont là pour servir la soupe aux plus riches, pour leur éviter de payer des impôts. Tout en demandant aux plus pauvres (mais aussi aux classes moyennes) de se serrer la ceinture, en diminuant les prestations sociales, en flinguant les budgets de l’éducation et de la santé, en privatisant les services publics.

      Les péripéties de l’équipe de France, aussi malheureuses soit-elles pour « l’éthique sportive », sont à côté des vrais problèmes des français de la roupie de sansonnet, c’est même un leurre ou un attrape couillons si vous préférez !!!...


    • asterix asterix 22 juin 2010 21:39

      Domenech n’est plus. Paix à son âme, il se repose.


      • Traroth Traroth 22 juin 2010 10:43

        Moi, ce qui m’épate, c’est qu’on réussit à faire croire aux gens qu’une futilité comme le foot est quelque chose d’important. Ce matin, j’ai entendu Bachelot dire « plus rien ne sera jamais comme avant ». Ça m’a fait l’effet d’un écho : la dernière fois que j’ai entendu quelqu’un dire ça, c’est après la coupe du monde de 1998. Et clairement, tout est exactement comme avant !

        Pendant ce temps-là, le gouvernement rogne nos retraites, la crise continue à tous nous ruiner, la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique menace de devenir la pire catastrophe écologique de l’Histoire. Mais comme les médias sont obnubilés par une bande de gamins dont le métier (!) est de taper dans un ballon, toutes ces choses dont l’impact sur nos vies risque de ne pas être négligeable, sont complètement occultées !

        Réveillez-vous, bon sang !


        • geo63 22 juin 2010 10:49

          Bon, un article de plus sur l’évènement !

          J’ai trouvé Finkielkraut assez odieux et surtout simpliste dans son intervention à France Inter.
          Marre de ces philosophes autoproclamés guides de la nation, tu parles !

          En ce qui me concerne, j’ai toujours considéré que le destin (mais oui) de l’EdF s’était joué avec la main de Thierry Henry. Si celui-ci était allé trouver l’arbltre pour lui indiquer la faute, c’est l’EdF qui aurait été sauvée, quel que soit le résultat final du France-Irlande. Mais là, il fallait réfléchir très vite et s’élever au-dessus du lot, Titi semble en être incapable car il est bouffé par sa condition de footeux parvenu.


          • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2010 10:59

            Finalement , on pourrait remplacer Raymond par Benjamin Castaldi , parce que là ,du sexe , des insultes , des affrontements , des larmes , du people , des stars en période de loose , c’est un vrai concept !
            Football Story ou Vestiaires célébrités , de quoi tenir en haleine les amateurs de télé poubelle !  smiley


            • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2010 11:30

              Pour mettre un peu de piment , on fait rentrer Zahia et Roselyne dans le loft ! smiley


            • Radis Call 22 juin 2010 16:38

              Mauvais pronostic : Bachelot et Besson dans le loft ! Honneur et dignité !

              Flute : L’Afrique du Sud vient de marquer un second but !


            • Massaliote 22 juin 2010 12:15

              Le seul qui ait réussi à garder sa dignité c’est Valentin. Il a eu le cran de démissionner.


              • Yohan Yohan 22 juin 2010 13:01

                Bachelot a été d’un ridicule, tous les commentateurs étaient écroulés de rire..
                Cette dégoulinance de bons sentiments, venant d’une incapable qui n’a vu derrière les larmes de crocodile des joueurs,qu’un début de repentance, alors qu’ils ne faisaient que pleurer devant le constant soudain que leur navrante grève allait leur coûter des millions d’euros et leur coûter leur carrière...


                • Radis Call 22 juin 2010 14:33

                  Dignité ! Ce midi j’ai parcouru le parisien libéré et j’ai lu qu’ Eric Besson a enjoint les Bleus de « retrouver leur dignité » ...Avec ça , s’ils ne marquent pas dix buts ,(non pas dix putes, idiot !) , c’est qu’ils n’ont rien compris !


                  • Bulgroz 22 juin 2010 15:12

                    Décadence, déliquescence et délitement de la société : Le cas d’Abou Sofiane, fournisseur officiel de putes à l’équipe de France et bénéficiaire du RSA.

                    Vous savez, Abou Sofiane ? Le proxénète de Zahia, l’odalisque callipyge, la belle musulmane aux séances tarifées. Abou, le fournisseur officiel des putes (mineures) de l’équipe de France.

                    Et bien, ce monsieur, grand prince de la nuit, travaillant sans relâche dans les espaces branchés (Le Milliardaire, le Queen, le VIP, Cannes, Saint Trop) pour prélever les 200 à 300 euros sur les passes de sa protégée mineure, et bien, ce monsieur pour toute ressource déclare en tout et pour tout...le RSA !! (le JDD du 8 Mai)

                    http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/La-courtisane-et-le-petit-prince-191519/

                    Monsieur Hirsch peut être fier de soutenir les souteneurs.

                    Pour ceux qui souhaitent partager les affres de la précarité, voir cette vidéo où Abou, le RSAiste explique en se rendant au carré VIP et en sniffant de la coca dans son poignet et dans une limousine Cayenne Porsche, les joies de l’amour avec les meufs.
                    http://www.dailymotion.com/video/xd3j6r_michael-vendetta-et-abou-le-proxene_webcam

                    Monsieur Hirsch peut être fier de sa solidarité active !!

                    et nous on peut être fier d’être pris pour des cons.


                    • cmoy patou 22 juin 2010 20:25

                      Décidément pas de progrès depuis cro magnon.


                      • avshareli avshareli 22 juin 2010 22:18

                        Si j’étais joueur de foot avec le salaire que ces messieurs les bleus reçoivent , je passerais mon temps à m’entrainer pour être le meilleur, j’obéirais au doigt et à l’oeil à mon entraineur, je me ferais discret vu mon scandaleux salaire dans ce monde de misère ne serait-ce que par pudeur ! Je viens de recevoir un mail dans lequel j’ai appris quelles sommes hallucinantes ces messieurs se mettent dans les poches pour taper dans un ballon et par-dessus le marché foutre la honte à leur pays par arrogance , en jouant mal , et en se comportant comme des malapris devant la terre entière ! 

                        Appréciez :  Thierry Henry (Barcelone/ESP) 666 000€/mois

                        2. Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL) 416 000€/mois

                        3. Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), 416 000€/mois

                        4. Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), 400 000€/mois

                        5. Eric Abidal (Barcelone/ESP), 400 000€/mois

                        6. Patrice Evra (Manchester United/ANG), 400 000€/mois

                        7. Yoann Gourcuff (Bordeaux), 367 000€/mois

                        8. William Gallas (Arsenal/ANG), 320 000€/mois

                        9. Florent Malouda (Chelsea/ANG) 292 000€/mois

                        10. Abou Diaby (Arsenal/ANG), 292 000€/mois

                        11. Gaël Clichy (Arsenal/ANG), 292 000€/mois

                        12. Sidney Govou (Lyon), 267 000€/mois

                        13. Jérémy Toulalan (Lyon), 258 000€/mois

                        14. André-Pierre Gignac (Toulouse), 242 000€/mois

                        15. Alou Diarra (Bordeaux), 233 300 €/mois

                        16. Bacary Sagne (Arsenal/Ang), 216 700€/mois

                        17. Hugo Lloris (Lyon), 208 300€/mois

                        18. Djibril Cissé (Panathinaïkos/GRE), 208 000€/mois

                        19. Anthony Reveillère (Lyon) 208 000€/mois

                        20. Steve Mandanda (Marseille), 192 000€/mois 2

                        1. Mathieu Valbuena (Marseille), 192 000€/mois

                        22. Sébastien Squillaci (Séville/ESP), 180 000€/mois

                        23. Cédric Carrasso (Bordeaux), 166 700€/mois

                        24. Marc Planus (Bordeaux), 85 000€/mois


                        • Radis Call 22 juin 2010 22:31

                          Bref , pour du pognon vous lécheriez tous les culs !


                        • avshareli avshareli 23 juin 2010 17:16

                          Non , pour accepter d’ empocher ces sommes scandaleuses je n’aurais que le droit de la fermer et de mettre en soudine un max ! T’as rien compris Radis. Tant de privilèges pour pratiquement rien en retour , on la boucle et on se prend pas pour « pharaon », c’est tout !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès