Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Les quarts ou le car (1/2)

Les quarts ou le car (1/2)

La première partie des phases de poules s’est achevée hier sur la qualification des Etats-Unis, de l’Allemagne, de l’Angleterre et du Ghana, qui sauve l’honneur du continent africain, menacé de ne compter qu’un représentant en huitièmes de finale ! Exactement comme en 2006, où les Black Stars avaient séduits pour leur première participation, bien que barrés par le Brésil (0-3) en huitièmes de finale. Place samedi aux matchs à élimination directe avec d’entrée de jeu, l’après-midi à 16h, un duel inattendu entre l’Uruguay de Diego Forlan et la Corée du Sud du Red Devil Park-Ji-Sung au Nelson Mandela Bay Stadium à Port Elizabeth. Petit aperçu des quatre premières affiches de ces huitièmes de finales de l’édition 2010 de la coupe du monde de la FIFA. 

Uruguay - Corée du Sud (26 juin, 16h00)

koora918forlan4.jpgCe sont deux équipes aux antipodes qui vont s’affronter pour une place en quart de finale, à Port Elizabeth. La Corée du Sud, deuxième du groupe B avec quatre points derrière l’Argentine, mise sur la vivacité de ses joueurs, réputés pour leur vitesse pour rééditer la même performance qui l’avait mené jusqu’au dernier carré en 2002. De l’autre côté, l’Uruguay, première du groupe A avec sept points, compte sur un jeu musclé, incarné par le monégasque Diego Perez, et une doublette magique Suarez-Forlan pour renouer avec sa gloire d’antan, qui lui avait permis de remporter à deux reprises cette coupe du monde : c’était en 1930 et en 1950. Un autre monde. La Celeste a la faveur des pronostics face à des coréens qui ont semblé à bout de souffle contre le Nigéria et qui avaient sombré quelques jours plus tôt contre l’Argentine (1-4). C’est déjà une très belle performance que d’être ici pour les asiatiques.

Mon pronostic : Je mise sur une victoire de l’Uruguay dans les prolongations deux buts à un.
 

Etats Unis - Ghana (26 juin, 20h30)

115921-etats-unis-une_30976.jpgVéritables miraculés, les Etats-Unis, qui sont allés chercher la qualification jusqu’au bout du temps additionnel contre l’Algérie après être revenus au score contre la Slovénie, qui menait pourtant 2-0, ont-ils les moyens de poursuivre leur route vers le dernier carré ? Dempsey, Bradley, Donovan sont au firmament de leur carrière, Howard, Onyewu et Bocanegra incarnent l’expérience tandis qu’Altidore, du haut de ses 20 ans, apporte sa fraîcheur et son impact physique. Un mix complémentaire qui peut mener loin la sélection de Bob Bradley. Suffisant pour renverser le Ghana, dernière sélection africaine en lice et qui jouera donc à domicile, qui a réussi a inquiéter l’Allemagne, à renverser la Serbie et accrocher le nul contre l’Australie ? Ce match se jouera sur les ailes, et l’arrière droit américain Cherundolo devrait souffrir avec Ayew et Boateng sur son côté droit. Attention à se replacer rapidement car les hommes de Milovan Rajevac ont fait preuve d’une étonnante vivacité. 

Mon pronostic : Ma raison de coeur prime, et je verrai plutôt une victoire des Etats-Unis. 2-0.

Argentine - Mexique (27 juin, 20h30)

ARGENTINE_MESSI_180610.jpgL’affiche 100% latine entre l’Argentine, favorite parmi les favoris, et le Mexique, dotée d’une jeune génération talentueuse, est un remake de la huitième de finale 2006 qui opposait les deux mêmes équipes. L’Argentine s’était alors qualifiée dans les prolongations, à la faveur d’une magnifique reprise de volée de Maxi Rodriguez, auteur du plus beau but de la compétition. Les hommes de Diego Maradona partent logiquement favoris après leur carton plein dans le groupe B (9 points, 3 victoires, 7 buts marqués, 1 encaissé) alors que le Mexique fut plutôt décevant, mis à part une victoire contre la France, mais face à cette équipe de France en décomposition, ce succès n’a pas vraiment de valeur. De plus, les aztèques sont victimes d’une drôle de malédiction : ils sont incapables de franchir le seuil des huitièmes de finale où ils ont successivement buttés sur la Bulgarie (1-1a.p 3t.a.b à 1) en 1994, l’Allemagne (1-2) en 1998, les Etats-Unis (0-2) en 2002 et l’Argentine en 2006 (1-2 a.p). Bis repetita en Afrique du Sud où les mexicains ne pourront s’appuyer sur leur perle rare, le jeune Gunners en devenir Carlos Vela ? Pour les Argentins, si ils venaient à franchir le seuil des huitièmes, ils pourraient retrouver l’Allemagne en quart...exactement comme en 2006 au même stade de la compétition ! Quand on parle de remake...

Mon pronostic : Après un début de compétition juste satisfaisant, Léo Messi devrait exploser. J’y crois. 3-0 pour l’Argentine.

Angleterre - Allemagne (27 juin, 16h00)

1256244_FULL-LND.jpgJe vous parlais d’affiches, voici la plus belle de ces huitièmes de finale ! Deux géants du football européen se retrouvent pour une qualification en quarts de finale, qui s’annonce disputée et engagée. Outre-manche, le lendemain du tirage au sort, la presse titrait "the best english group since the Beatles". Or, les hommes de Fabio Capello ont du batailler jusqu’à la dernière journée pour arracher la deuxième place de leur groupe, avec cinq points au compteur, des lacunes défensives, un Rooney qui s’intègre mal dans le dispositif tactique de l’italien et une boulette de Robert Green. Quand aux allemands, ils ont eu également beaucoup de mal à sortir du groupe D, mais avec six points, les hommes de Joachim Löw ont réussi malgré tout à assurer la première place. A la différence de Capello, Löw a bien implanté son schéma tactique, un 4-2-3-1 avec Klose en avant-centre, soutenu par Özil dans l’axe, Podolski à gauche et Müller à droite, tandis que Khedira et Schweinsteiger jouent les relayeurs. De la fraîcheur mêlée à l’expérience : la recette magique ? Attention cependant aux lacunes défensives des allemands, souvent mis en danger par le Ghana, qui aurait même pu bénéficier d’un penalty à 0-0 lorsque Lahm détourna le ballon du but avec son bras. Tout dépendra de l’état de forme de Rooney...

Mon pronostic : L’Allemagne a toujours passé le stade des huitièmes de finale depuis 1950, où elle n’avait pas été conviée à participer, seconde guerre mondiale oblige. Aucune raison que cela ne s’arrête maintenant... 2-0 pour l’Allemagne.

Retrouvez ce billet dans son contexte original sur http://offensif.net


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès