Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Manifeste du « classement carré » de l’Euro UEFA

Manifeste du « classement carré » de l’Euro UEFA

Dans un article publié en juin 2014, nous proposions un système de constitution d'un tableau d'honneur de la Coupe du monde de football. Dans cet article, nous expliquions que le "Classement étoilé" qui vient naturellement à l'esprit ne fait pas honneur à certaines nations qui ont pourtant fortement marqué l'histoire de ce sport.

Nous pensions en particulier aux Pays-Bas, dont le légendaire Johan Cruyff a récemment disparu. Par suite, nous proposions un système plus fin, que nous avons appelé "Classement carré" car il postule que pour entrer au tableau d'honneur de la coupe du monde, il est nécessaire et suffisant d'atteindre la phase des demi-finales, constituant le dernier carré des compétiteurs pour le glorieux trophée.

Aujourd'hui, à quelques semaines de la coupe d'Europe des Nations, il nous semble intéressant d'appliquer le même système à ce modèle réduit continental de la coupe du monde qu'est l' "Euro UEFA".

De la même façon que nous l'avons fait pour la coupe du monde, observons d'abord le "Classement étoilé" après 14 coupes d'Europe (1960-2012) :

9 nations seulement (sur 70 mermbres) figurent au tableau d'honneur. Seconde en coupe du monde, l'Allemagne est première en Europe, à égalité avec l'Espagne en nombre d'étoiles (3), mais elle a joué 8 carrés dont 6 finales contre 4 et 4 pour l'Espagne.

Rappelons maintenant le système de constitution du classement carré, dont nous avons légèrement affiné le mode de départage depuis 2014. Cette modification vaudra aussi pour la coupe du monde en 2018.

. Chaque Coupe d'Europe des Nations distribue un total de 12 points, répartis entre les 4 demi-finalistes de la façon suivante :

Vainqueur("étoile")  : 6 points (ou 5 points si victoire par tirs au buts)
Finaliste ("argent")  : 3 points (ou 4 points si défaite par tirs aux buts)
3e place ("bronze")  : 2 points
4e place ("quart")    : 1 point

Les nations sont classées selon leur nombre de points cumulés dans l'historique des coupes d'Europe. En cas d'égalité de points, Le système de départage suivant est appliqué en déroulant les règles dans l'ordre ci-dessous jusqu'à ce que l'une d'entre elles révèle un écart (N.B : l' "étoile" désigne ici la victoire en coupe d'Europe).

Ce système de départage est tel qu'il est impossible qu'il subsiste des ex-aequo (Après application de la 4e règle, le seul cas possible d'égalité est celui de 2 pays non étoilés ayant accédé à leur premier carré la même année et ayant échoué tous deux en demi-finale lors de ce premier accès, puis ayant historiquement accumulé le même nombre de points. Dans ce cas, la 5e règle d'antériorité fait primer la nation qui avait obtenu la 3e place lors de ce premier carré simultané).

  • 1e règle : nombre d'étoiles obtenu
  • 2e règle  : nombre de qualifications pour la finale
  • 3e règle : nombre de qualifications pour le dernier carré
  • 4e règle  : antériorité historique du premier accès
    • au dernier carré si les 2 pays à départager ne sont pas étoilés,
    • à la première étoile si les 2 pays à départager sont étoilés
  • 5e règle : meilleure performance lors du premier carré

 

Voici maintenant le tableau historique des carrés de la Coupe d'Europe des nations :

Voici enfin le Classement carré découlant de ce tableau en appliquant les règles énoncées plus haut :

Dans ce classement carré, on note tout d'abord que 18 pays figurent au tableau d'honneur, contre 9 pour le classement étoilé. sur ces 18 pays, 3 ont disparu de la carte du monde (URSS, Tchécoslovaquie, Yougoslavie). On pourrait donc éventuellement ignorer leurs palmarès, mais il nous a semblé juste de le laisser, car l'enlever serait tronquer l'histoire de cette compétition. Bien entendu, ces pays au score fossilisé sont destinés à s'enfoncer peu à peu dans les profondeurs du classement, mais cela devrait toutefois prendre pas mal de temps, vu leurs scores élevés.

Ensuite, on observe que l'Allemagne, comme au classement carré mondial, est première, loin devant l'Espagne (9 points d'écarts) malgré un nombre de victoires identique. La France perd 2 places par rapport au classement étoilé, devancée d'un petit point par l'Italie et de 2 par la défunte URSS, qu'il devrait donc être possible de dépasser assez rapidement, son score ne pouvant plus évoluer. Les Pays-Bas sont plus chanceux qu'en coupe du monde, puisqu'ici ils ont obtenu une étoile en 1988.

En gagnant cette année la 15e Coupe d'Europe de Football des Nations, la France rejoindrait l'Allemagne et l'Espagne au nombre d'étoiles, mais resterait 3e au classement étoilé par infériorité du nombre de finales disputées. En revanche, au classement carré, elle se hisserait de la 5e à la 3e place, même si son adversaire est l'Italie et que la France ne gagne qu'aux tirs au but, ce qui mettrait les 2 nations à égalité de points (19), mais la France l'emporterait ici par le nombre d'étoiles (3 contre 1). Il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts en attendant cette passionnante compétition à venir...

Guillaume Organt.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Aristoto Aristoto 7 mai 13:14

    Le 4-4-2 losange a francois hollande est vraiment une mauaise idee. N a eu de cesses de se faire deborder par sesailes aussi bien droite que gauche. Et le petit feu follet ailer gauche adverse ne cesse de les destabiliser. Quand au petit blondinet tres excentres a droitr qu est ce qu il est joue avec malice et intelligence toujours bien place pour recevoir le ballon. Le meneur de jeu axial de hollande macron d entre bien de poser le pied sur le ballon pour creer mais apparait un peu isole et pas tres soutenue par ses coesuipied dont certain sur l aile gauche semble completement l ignorer. Y a bien ce petit pitbull en 6 quest valls qui essaye de ratisser large de recuprer les ballon combatif mais semble manque d idee fraiches.


    • YvesKergarzic 10 mai 00:33

      Une idée intéressante, qui instaure une sorte de championnat permanent. A suivre !


      • Jérôme AUCLAIR 9 juillet 16:35

        Depuis 1984, il n’y a plus de match pour la 3ème place dans le championnat dEurope de football et donc les deux demi-finalistes malchanceux sont 3èmes ex-aequo.


        Pour conserver ce total de 12 points par compétition, il faut donc que chacun de ces deux 3ème ex-aequo recoive 1,5 pt.

        Ensuite, pour le départage, je ne vois, personnellement aucun intérêt aux règles n°4 et n°5 qui compliquent inutilement sans rien apporter. Si sans ces deux règles, 2 pays sont ex-aequo, vouloir à tout prix les départager n’apporte rien.

        Par contre la règle n°3 (nombre de qualifications dans le dernier carré) devrait être remplacée par :
        - Nombre de 3ème place seul
        puis
        - Nombre de 3ème place ex-aequo

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès