Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Natation : Marseille, les secrets d’une réussite

Natation : Marseille, les secrets d’une réussite

Lacourt, Meynard, Gilot… Si aujourd’hui le Cercle des nageurs brille en natation personne n’aurait pu l’imaginer il y a quelques années ! News Of Marseille a donc rencontré le président du CNM Paul Leccia. Retour sur les performances et les ratés des mondiaux de Shanghai mais surtout divulgation du secret de la réussite des nageurs marseillais… Tout un programme !

Lacourt et Stravius médaillés d’or au 100 m dos, Agnel et Gilot qui raflent l’argent en relais, Meynard qui décroche le bronze au 100 m nage libre, ou encore la petite Camille Muffat qui rafle le bronze sur le 200 m et 400 m nage libre… C’est une belle petite brochette de champions qu’a présentée la France aux mondiaux de Shanghaï en juillet dernier.

Un record historique. Avec ces 10 médailles au total, l’équipe de France de natation est arrivée 5e au championnat du monde à Shanghaï. La France s’affirme donc comme le leader européen de la natation derrière les Etats-Unis, la Chine, le Brésil et l’Australie. Et dans ce jaillissement de talents, les nageurs marseillais du CNM éclaboussent chronos et médias en ramenant bon nombre de ces reliques !

Qui l’aurait cru ! Après avoir brillé avec le Water Polo et ses 33 titres de champions de France, le CNM dévoile aujourd’hui ses champions des bassins. Des champions, attirés par le cadre de vie marseillais mais surtout par l’arrivée en 2004 du nouveau entraineur Romain Barnier.

Très vite, les évènements se sont enchaînés et les nageurs « sont venus toquer à la porte » explique Paul Leccia. A l’image de Camille Lacourt qui n’a pas hésité a passé des 3 000 euros que pouvait lui offrir un club parisien au 1500 euros que lui paie le CNM. Mais « Camille a su se faire son argent », rassure le président du CNM. Et le nageur a largement de quoi se faire une jolie place sous le soleil de Bali.

Si le bilan des mondiaux reste une réussite, il y a aussi quelques déceptions qui pointent les défis à venir. Camille Lacourt, qui n’a remporté que l’argent sur le 50 m dos doit visiblement fournir des efforts supplémentaires pour retrouver le même rythme d’entraînement que ses coéquipiers. Pour Romain Barnier, les diverses sollicitations qu’a reçu le joli minois des bassins ne sont pas étrangères à ce résultat.

Autres points noirs : le loupé de Bousquet au 50 m nage libre et de Florent Manaudou sur le relais 4 X 100 m 4 nages. Le papillonneur n’était visiblement pas préparé pour le 100 m. « Si vous me demandiez de faire cette sélection, je n’aurai pas mis Florent ! J’aurai mis Frédéric même si il devait faire deux courses dans la journée », affirme le président du CNM. 

Cap sur les J.O de 2012.

Prochaine étape : les J.O de Londres. Un grand rendez-vous qui a valu à Marseille la mise en place d’une team ad hoc : la Team Marseille 2012. La préparation est pratiquement bouclée, mais il semble rester des lacunes en brasse, pour les 4 nages ou encore pour les grandes longueurs papillon… Mais une fois encore ici rien n’est impossible et Marseille n’a sans doute pas fini de nous étonner !

pour voir l'interview de Mr LUC AH

Coralie Mollaret - News of Marseille


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles







Palmarès