Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Olympiade Beijing 2008 : chiffres-clés

Olympiade Beijing 2008 : chiffres-clés

Les tableaux fournis par le site olympique officiel (http://fr.beijing2008.cn/) permettent de tirer quelques enseignements statistiques de cette compétition, des plus globaux aux plus futiles.

202 nations sont engagées et présentent au total 18 105 athlètes, une fois éliminés les quelques doublons du fichier. Seulement 72 pays ont à ce jour obtenu au moins une médaille !

38 catégories d’épreuves concerneront ces candidats à la médaille : athlétisme (4 341) et natation (1 525) déplacent de gros bataillons, mais aussi le taekwondo (162), triathlon (139), lutte (682) et judo (576), gymnastique artistique et nombre de sports collectifs. Ajoutez 1 014 rameurs et 472 pagailleurs, ainsi que 506 navigateurs.

7 310 femmes seulement (40,4 %), mais aussi moins de médailles à distribuer pour elles. Sauf en natation synchronisée où elles font 100 % des médailles sans la moindre peur du ridicule :

 

athlètes de Pékin
Athlètes de Pékin
Répartition par âge et par sexe des athlètes des JO

999 Russes de la fédération (47% féminines) : la plus grosse délégation, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous pour l’instant.

808 États-Uniens (dont 43% de filles, dont une plongeuse de 15 ans). 228 d’entre eux pour l’athlétisme, 59 en natation dont la doyenne de l’épreuve de 41 ans Dara Torres (ce qui fait un bon rapport médailles/tête de pipe !)

675 Chinois inscrits seulement (dont 49 % de Chinoises), ce qui est peu et explique peut-être les résultats de ce vaste empire : beaucoup de médaillés or, et relativement peu de bronze ou d’argent. Notez qu’il y a une centaine de « Li *.*  », ce qui est d’un banal…

768 Français : plus que de Chinois ! Mais seulement 40 % de filles. 227 inscrits pour l’athlétisme. Un « MARTIN » seulement : comme quoi les statistiques … !

850 Allemands dont 40,6 % d’Allemandes, et beaucoup d’équipes de sports collectifs.

704 Brésiliens (298 Brésiliennes)

336 Grands-Bretons seulement ! (dont 46 % de filles)

Espagne (567), Canada (536), Italie (500), Australie (451), Corée (427), Ukraine (374), Japon (351), Grèce (344), Argentine (282), Egypte (217) ont aussi des délégations importantes.

Les « petites » délégations sont donc les plus nombreuses parmi les 202 nations représentées. 6 Monégasques, 5 Afghans, 4 Gabonais et 2 tireurs à l’arc Bhoutanais, 2 boxeurs des îles Vierges et 2 Tchadiens dont la coureuse de 16 ans à peine (NDIKERT Hinikissia Albertine) qui a couru le 100 m en 12,55 sec.

 

Cette semaine, 328 athlètes vont fêter leur anniversaire : 14 ans pour la plus jeune (nageuse des Maldives), 56 pour le plus âgé, un cavalier canadien.

 

50 athlètes au total ont plus de 50 ans : 35 hommes et 15 femmes, la plupart sont engagés en équitation, tir à l’arc, voile. Mais aussi 2 en athlétisme et 1 en aviron !

85 athlètes ont moins de 16 ans : 9 garçons et 76 filles. Natation et plongeon pour l’essentiel de ces juniors, mais aussi en gymnastique artistique et rythmique. 4 jeunots concourent aussi en athlétisme, ainsi qu’un garçon de 14 ans en aviron, probablement le « barreur » de son équipe !

La plus jeune a moins de 13 ans : GUEDIA MOUAFO Antoinette Joyce, une nageuse camerounaise de 50 m nage libre, dont la performance est mieux qu’honorable : 4e de sa série en 33,59 sec.

Le plus âgé a plus de 70 ans : DOUGLAS Joe Ross Panaméen est inscrit en « athlétisme » et est compté avec l’équipe américaine (?), mais on ne nous dit pas pour y faire quoi ?

 

Médailles le 19 août :

L’Europe (21 pays sur 27) emporte toujours la palme des médailles. Un classement paramétré est proposé ici, donnant 5 points pour l’or, 3 pour l’argent et 1 pour le bronze. Les « restes du monde » s’en tirent bien aussi, mais les Etats-Unis se retrouvent derrière « l’ex-URSS » en cumulant 12 des anciennes Républiques soviétiques ;-)

 

Class/ Or

 

Entités

 

Or

 

Ag

 

Brz

 

Total

 

Clas/ total

 

Paramétré : 5,5 /3,3 /1

 

classemt

 

1

 

EUR – Europe

 

56

 

63

 

58

 

177

 

1

 

573,9

 

1

 

3

 

RDM - Restes du monde

 

31

 

39

 

43

 

113

 

2

 

342,2

 

2

 

2

 

CHN – Chine

 

39

 

14

 

14

 

67

 

5

 

274,7

 

3

 

5

 

URS - Ex-URSS

 

18

 

27

 

47

 

92

 

3

 

235,1

 

4

 

4

 

USA - États-Unis

 

22

 

24

 

26

 

72

 

4

 

226,2

 

5

 

6

 

OCE – Océanie et Indonésie

 

14

 

13

 

19

 

46

 

6

 

138,9

 

6

 

7

 

AFR – Afrique

 

7

 

9

 

6

 

22

 

7

 

74,2

 

7

 

 

G.T.

Documents joints à cet article

Olympiade Beijing 2008 : chiffres-clés

Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • TSS 20 août 2008 13:36

     ATTENDEZ VOUS A SAVOIR !!!

    en ecoutant France télévision ,nous apprenons que nous sommes specialiste de l’obtention de la medaille avant de l’avoir !!!


    • ZJP ZJP 20 août 2008 20:18

      Le chiffre qui m’étonne : 675. Le nombre d’athlètes Chinois. D’instinct, je les pensais plus nombreux.

      JP


      • manusan 21 août 2008 07:15

        En tout cas, je suis fier d’être européen sur le coup.

        A ceux qui se posent encore la question : à quoi ça sert l’Europe ? réponse : à avoir plus de médailles que les autres, hé hé.

        on est 3 fois moins que les chinois et 2 fois plus de médailles. Et encore on a été cool, on a pas été chercher des Roumains au berceau, quoique on verra pour 2012.

        bref champions du monde, alors. tututut hymne à la joie, le drapeau et tout.

        plus sérieusement, y a t’il des données sur la rapport homme/femme dans la part des médaillés d’or du pays organisateur ? J’imagine bien un rapport de 60/40 pour les femmes.


        • Fergus fergus 21 août 2008 11:33

          La comparaison que font (parfois sérieusement contrairement à l’auteur de l’article) certains blogueurs entre les trois blocs que sont les Etats-Unis, la Chine et l’Union européenne sur le plan des médailles n’a strictement AUCUN SENS car si la Chine et les Etats-Unis ne peuvent aligner que trois athlètes par compétition, l’Europe peut, quant à elle, en aligner trois par nation, ce qui multiplie d’autant ses chances.

          Sur un tout autre plan, ces comptes de médailles qui ne servent qu’à alimenter tous les chauvinismes et tous les nationalismes, sont consternants. Hélas, compte tenu de l’importance croissante que prennent les JO en matière de géopolitique, nous ne sommes pas prêts de sortir de cette escalade. Dommage !


        • genev.tabouis genev.tabouis 21 août 2008 21:02

          Fergus a raison : une délégation au nom de l’Union Européenne aurait rassemblé beaucoup moins de compétiteurs : en effet, 6580 athlètes représentent à Pékin les 27 États (sans compter Monaco, St-Marin ou le Liechtenstein).
          Question chauvinisme, on est spécialement servi sur nos chaînes qui rendent compte quasi-exclusivement des épreuves où un "français" est susceptible de briller ou de nous "couvrir de honte" ! Si les médaillés "Européens" étaient un peu plus suivis par cette presse audiovisuelle, l’Union pourrait aussi progresser dans les esprits.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès