Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > On en pleurerait...

On en pleurerait...

L’Espagne a mis fin hier soir à l’épopée des allemands qui buttent à nouveau aux portes de la finale, battus un but à zéro par les champions d’Europe. La Roja disputera dimanche prochain la première finale de coupe du monde de son histoire qui opposera deux nations vierges de tout trophée mondial, à savoir les Pays-Bas et donc l’Espagne. Cruelle désillusion pour la Mannschaft, auteur des prestations les plus convaincantes et les plus séduisantes de ce mondial, qui quitte prématurément ce mondial, et on ne peut qu’être attristés à la vue de Schweinsteiger, Lahm et Klose en larmes après cette défaite, qui scelle le sort de cette sélection qui nous aura fait tant vibrer.

Müller et Kroos ont manqué

Paul le Poulpe ne se sera pas trompé et c’est un euphémisme tant l’Espagne a eu l’emprise sur cette demi-finale : ce sont les ibériques qui ont naturellement créé le jeu mais la surprise venait de ces allemands incapables de se montrer dangereux en contres, faute à une fraîcheur physique bien entamée contre l’Argentine et l’Angleterre et surtout, un manque cruel de soutien à droite : l’absence de Müller s’est fait grandement ressentir...

C’est Trochowski qui a eu la charge de faire oublier le prodige bavarois mais force fut de constater que le joueur d’Hambourg n’eut pas le même apport offensif que son cadet, ne disposant pas de la même inspiration, la même rapidité et la même lecture du jeu. La titularisation de Toni Kroos aurait été plus judicieuse, car à 20 ans, ce milieu latéral est annoncé comme la future star du football allemand, et sur ce qu’il a démontré en fin de match, il n’a pas volé ce statut. L’Allemagne avait besoin de son génie, même en maturation. Prêté cette saison à Leverkusen où il a inscrit dix buts et s’est imposé comme un redoutable tireur de coup de pieds arrêtés, Kroos foulera l’an prochain les pelouses de l’Allianz Arena.

Il a manqué un grain de folie

Face à une équipe espagnole beaucoup plus dangereuse que ses cousins argentins, les allemands furent plus rigoureux dans leur positionnement, sans ce grain de folie de football total qui les habita contre l’Albiceleste. A la peine quand il s’agissait de trouver des solutions, les hommes de Joachim Löw ont du faire face au pressing implacable des espagnols. En première mi-temps, malgré la domination de la Roja, la défense allemande a bien tenu le coup, ce grâce à un Friedrich impérial.

Le danger est principalement venu de Pedro, le jeune ailier catalan qui a remplacé Fernando Torres dans le onze de départ a enrhumé les allemands mais trop individualiste, il a manqué une balle de match juste avant son remplacement. C’est Carlos Puyol qui fit craquer le verrou allemand (72") d’une tête puissante venue crucifier Neuer. 1-0, on sent que le match est plié. L’Allemagne se rue tête baissée devant mais s’expose aux contres : c’est un casse-tête dont la Mannschaft ne trouvera jamais la solution.

Rendez-vous pris en 2012 ?

puyoldiable.jpgPas de quatrième étoile pour l’Allemagne qui tentera d’offrir à Klose, samedi contre l’Uruguay lors de la petite finale, un doublé qui permettrait au bavarois de devenir le meilleur réalisateur de l’histoire de la coupe du monde. Un final en beauté pour Miroslav Klöse, ce renard de surfaces qui nous aura tant fait vibrer mais force d’avouer qu’il n’aura jamais ramené à Berlin le moindre trophée : on en pleurerait...

On attendait le Portugal, l’Argentine, l’Espagne et la Hollande pour animer ce mondial sud-africain mais ce sont les allemands qui ont pris l’animation à leur charge. Cette revanche de la finale de l’Euro 2008 était le théâtre d’une étrange inversion des rôles : cette fois, les roublards réalistes et chanceux étaient espagnols. La beauté était allemande. On aurait aimé vivre une autre revanche, celle de la finale du mondial 1974, opposant l’Allemagne aux Pays-Bas. Il faudra repasser. Ou plutôt attendre. Attendre l’Euro 2012 où la génération des Kroos, Müller, Özil, Badsturber aura bien muri. Et gagnera, c’est certain.

A retrouver sur http://offensif.net 


Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 8 juillet 2010 10:13

    ... Vous avez vu un match hier soir ?

    Sincerement, moi, je n’ai rien vu. Oh, oui, je suis loin, tres loin d’être un specialiste du foot.
    Mais cela ne m’empeche pas de constater que les joueurs des deux equipes ne jouaient pas plus que l’equipe de France lors de ses premiers match

    En comparaison avec le match de la veille, nous avons passé une heure et demi a dormir devant l’ecran. Ca, on sait le faire, c’est du quotidien.

    Grande deception donc, l’equipe d’Allemagne a été lamentablement amorphe et l’equipe d’Espagne juste suffisament reveillée pour leur coller un but.

    En plus de la video, la FIFA devrait instaurer un arbitrage de type « boxe » pour juger de la qualité intrinseque du match : Style, Technique, Engagement sportif pour noter les equiipes et le match.

    Bonne journée a tous, et même à Paul lui souhaitant d’eviter la casserole, la sauce tomate etc...


    • jakback jakback 8 juillet 2010 10:41

      Il est toujours préférable de parler de ce que l’on connait.


      • Waldgänger 8 juillet 2010 14:13

        Je plussoie, mais soyons indulgents avec la jeunesse.


      • Lapa Lapa 8 juillet 2010 11:07

        match très décevant. L’espagne est celle qui a été désignée pour gagner par la FIFA de toute façon (sans doute pour faire oublier que le pays va sur une faillite complète). Qu’on se rappelle :
        but face au portugal hors jeu. en 1/8 (1-0)
        But parfaitement valable du paraguay , en ouverture du score, refusé en 1/4
        déjà deux tours où l’espagne sans briller est qualifiée par l’arbitre.
        Là il y a eu un pénalty non accordé à l’Allemagne sur une faute litigieuse, l’arbitre n’a pas hésité à ne pas le siffler... bref.

        On a compris que les légendes ça se créeait aussi sur tapis vert.

        Sauf loobbing plus important des parieurs (la côte des pays bas sera plus élevée donc plus intéressante), je ne vois pas ce qui pourrait empêcher le sacre programméé depuis des mois ce dimanche. La belle histoire est déjà écrite, une grande dose de morphine pour faire oublier aux espagnols qu’ils vont vite sombrer.


        • Zord Zord 8 juillet 2010 11:47

          Ben non y a pas de penalty, quand bien même y aurait eu faute, c’était en dehors de la surface.
          L’espagne désignée par la FIFA ? mais vous avez vu les statistiques du match d’hier ? L’Allemagne est surclassée sur tous les secteurs.Les Allemands ont laborieusement courru après le ballon pendant 90minutes pour faire 2 tirs cadrés dans leur match.

          Enfin bon, comme d’hab, les gens ne voient que ce qui les arrange. Ok en 8e L’Espagne passe sur un but hors-jeu très dur à voir contre le portugal, mais euuuht vous n’oubliez pas le but anglais par hasard ? Celui qui est 1 mètre derrière la ligne ? Celui qui aurait mis l’allemagne et l’angleterre a 2 partout à la mi-temps et qui aurait changer tout le match ?


        • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 13:50

          Les Allemands ont été inégaux lors de la compétition, mais on ne peut pas leur retirer un truc : quand ils marquent, ils marquent, encore, et encore, et encore. Comme ça, si un but est contestable, étant donné qu’ils en ont inscrit plein d’autres ensuites, la victoire, elle, n’est pas contestable.

          On pourra toujours me servir que ça a un impact psychologique, mais c’est de la foutaise. Une équipe qui n’est pas suffisamment combative pour se remettre d’un but ne mérite pas d’aller en finale, et c’est pour ça que, malgré mon dédain envers les espagnols, la défaite des allemands hier soir est méritée.

          Typhon


        • Lapa Lapa 8 juillet 2010 14:02

          non je n’oublie rien, la FIFA a toujours été contre la vidéo car ça permettait d’arranger les matchs et de favoriser ... ceux qu’on veut bien. En réalité les espagnols ont surclassé l’allemagne dans un match inexistant où on s’endormait doucement.

          Il n’en reste pas moins que les équipes européennes en demi finales se sont qualifiées avec un arbitrage largement favorable. Et cela nul ne peut le contester. Il s’agit que le trophée reste entre de bonnes mains pour garder son attrait !


          sportivement parlant ce match était chiant et y’a pas de quoi en faire un foin.


        • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 8 juillet 2010 12:45

          Vains dieux ! je me régale toujours avec un match de foot ! On en apprend des choses intéressantes, en écoutant les commentaires, du lourd, et du subtil, de la vraie culture, avec un grand Q. Que de périphrases élégantes.( « l’ailier de Leverkussen, l’arrière de l’inter de Milan, le portier d’Edimbourg....) On sait comme ça où tous ces gars-là jouent pour un max de fric...Combien de métaphores audacieuses ( »il y a le feu dans la défense, il envoie la balle dans les nuages...« ) Si ça tombe, ils usent même de leurre d’appel et de métonymie, sans qu’on s’en aperçoive... Et je passe sur les détails savoureux de la vie privée des joueurs ( »savez-vous, cher Arsène, pourquoi on le nomme « le nabot » ? Nan ???Parce qu’il est le plus petit de la famuille, avec 1, 987 m !!!) AH AH AH...
          Je les aime, voui ! j’ai l’impression d’être intelligent grâce à eux.


          • LE CHAT LE CHAT 8 juillet 2010 13:43

            le match de hier soir laissait penser qu’on avait fait regarder inspecteur Derrick aux allemands avant le match , les espagnols à peine plus réveillés , heureusement que ce brave Puyol nous a évité les prolongations parce qu’on sombrait doucement dans le coma !

            enfin , une finale Pays Bas - Espagne , ça donnera un vainqueur inédit pour cette compétition ,en espérant qu’il jouent ce match à donf pour le fun !


            • Lapa Lapa 8 juillet 2010 13:55

              et qu’ils ne soient pas paralysés par l’enjeu !


            • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 14:03

              Attendez, je vais vous raconter la finale directement.

              -> Entrée des deux équipes sur le terrain.
               Hymne nationaux.

              0’ Début du match.

              5’ Corner pour les Espagnols, immédiatement envoyé en touche par Stekelenburg.

              10’ But refusé pour David Villa, hors jeu

              17’ Robben plonge. Ramos prend un carton.

              19’ Van Bommel met discrètement son coude dans la gueule d’un joueur espagnol

              20’ Les espagnols font de la passe à dix.

              23’ Van Persie rate une passe décisive

              26’ Van Bronckhorst frappe, mais la balle est arrêtée par Icare Casillas.

              33’ Corner pour les hollandais. Casillas boxe la balle hors de portée de la tête de Robben.

              39’ On s’emmerde un peu

              45’ mi-temps 0-0

              56’ Torres réussit un contre magnifique, mais envoie la balle dix mètres au-dessus.

              63’ Sergio Ramos glisse sur la balle.

              75’ Hein quoi, le match est toujours pas terminé ?

              76’ Depuis cinq minutes, la balle circule, sans plus de jeu que pendant le match de la honte.

              85’ But de David Villa

              89’ Égalisation sur hors-jeu non sifflé de Sneijder.

              94’ fin du temps règlementaire.

              95’ début des prolongations

              99’ Carton rouge pour Van Bommel.

              100’ Ah putain, on s’emmerde.

              105’ Il ne se passe rien

              113’ David Villa ne réussit pas à cadrer, la fatigue se fait sentir.

              120’ L’arbitre s’est endormi. On le réveille. Il siffle la fin du match

              Score final : un partout, la hollande gagne aux penalties. Et c’est répugnant et inqualifiable.

              Typhon


            • Waldgänger 8 juillet 2010 14:10

              Super, Typhon, +1. smiley


            • Waldgänger 8 juillet 2010 14:18

               Puyol nous a évité les prolongations parce qu’on sombrait doucement dans le coma !

              On y survit très bien Lechat, en 2006 je me suis infligé par une chaude soirée un 8ème de finale Ukraine-Suisse, 0 à 0 bien sûr, 120 minutes de purge et si j’y ai survécu, c’est qu’aucun match ne peut tuer.


            • LE CHAT LE CHAT 8 juillet 2010 14:58

              @Waldgänger

              moi c’est les France - Suisse que je trouve les plus ennuyeux ! même une interview de Doc Gynéco te speede à mort en comparaison ! smiley


            • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 15:12

              Ah ben c’est la suisse... y prennent leur temps.. quoi... y se hatent lentement.

              Typhon


            • Waldgänger 8 juillet 2010 15:46

              Je n’étais pas devant le poste en 2006 LeChat. Il parait que c’était du temps de gagné. Et oui Typhon, les Suisses se hataient lentement, mais du coup le chronomètre prenait aussi son temps pour avancer.

              Mais je ne dirai pas de mal des sportifs suisses, Roger Federer a été avant son déclin un des rares tennismen à permetre à ce sport d’être encore regardable.


            • koub koub 8 juillet 2010 14:29

              Je suis content que l’Espagne dispute la finale car s’est une équipe que j’apprécie en particulier villa, puyol, et iniesta. Mais pour moi l’Allemagne n’a pas joué du tout elle n’a pas chercher a marquer ou a presser alors qu’elle dispose de capacité élevé, c’est tout juste si elle a feint de défendre en dessous de sa capacité réelle , pourquoi je l’ignore. j’espere que les finaliste mettront plus d’engagement dans leur jeu. bonne finale a tous. smileyvuvuzella


              • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 15:20

                Les deux équipes étaient visiblement fatiguées ; pas de jus, pas de ajillissement, jeu statique...

                Mais, du point de vue du pur football, aucune comparaison : les Espagnols possèdent une technique collective unique , de toutes les équipes vues dans ce mondial. Récupérations impeccables, jeu en triangle ; fluidité de circulation de la balle exceptionnelle.

                Technique individuelle aussi incomparable ; à part Messi, pour l’Argentine, aucune autre équipe ne possède des joueurs sachant manier le ballon, et inventant du jeu, comme Xavi et Inestia, Piqué...

                Les Allemands ont surtout gagné leurs matches sur leurs qualités physiques ; solidité de la défense, fraîcheur des milieux et des attaquants ; une fois ces qualités physiques émoussées (par la répétition des matches), ils n’étaient pas en mesure de lutter contre les techniciens espagnols. 

                Victoire donc largement méritée des meilleurs, à l’issue d’un match, c’est vrai, laborieux, dû à la fatigue accumulée... 

                Il reste à souhaiter que les Espagnols aient retrouvé du tonus et de la fraîcheur physique pour Dimanche ; auquel cas, je ne parierai pas un centime sur les Pays Bas... ... mais je vais demander son avis à Paul le poulpe... 

                 smiley


                • LE CHAT LE CHAT 8 juillet 2010 15:25

                  le poulpe avait bien vu l’ Espagne !
                  on devrait lui confier les sondages à lui plutôt qu’à FIGARO-Sofres ou BVA Paris match !  smiley


                • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 15:36

                  Ça c’est sur, les techniciens espagnols, ils peuvent faire n’importe quelle prouesse avec le ballon. Sauf le faire rentrer dans les buts, évidemment.

                  Typhon


                • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 16:30

                  Ben voyons... ils sont arrivés en finale sans marquer de buts, pas vrai ? 

                  Et Villa non plus... smiley 

                  Trop fort !! smiley


                • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 16:35

                  David Villa, c’est l’exception qui confirme la règle.

                  Le but de Puyol, c’est un coup de chance.

                  Typhon


                • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 17:24

                  Le but de Puyol, un coup de chance ??

                  Un des plus beaux buts de la tête de ce Mondial, qui ne doit strictement rien à la chance, contrairement, par exemple, à pas mal de buts hollandais (déviations foireuses...)

                  Vous avez déjà joué au foot, et marqué des buts de la tête ? 


                • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 18:31

                  Inscrire un but de la tête, ça dois toujours plus à la chance que le faire du pied, pour la bonne raison que la précision est moindre.

                  Typhon


                • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 18:49

                  Pffffff.........

                  Vous m’avez tout l’air d’un spécialiste du foot... smiley 

                  Rideau. 


                • anti-oligarchie anti-oligarchie 8 juillet 2010 17:26

                  Pour typhon
                  L’Espagne mérite amplement sa qualification. Un autre internaute prétend carrément que la fifa a donné vainqueur l’Espagne. Pourtant,dans les journeaux espagnols,ils ont fait le récapitulatif.,et 1 peno par mach est oublié.Par exemple le dernier en date est celui sur fabregas,après le peno raté de xavi alonso,le gardien lui arrache les jambes et ne bronche pas.
                  Concernant le nombre de buts marqués, c’est un manque de réalisme(l’action de pedro qui oubli torres etc) Et bien d’autres.Contre la Suisse idem.Le honduras idem etc.
                  Aucune équipe n’a réussis a dominer l’Espagne.C’est du minimum 70% de possession de ball(excuse les de savoir jouer au foot,tu veux pas réglementer le temps de ballon par équipe aussi ?) en plus le meme style de jeux que le barça(non seulement au vue de la possession,mais du style de jeux),et c’était déjà le cas à l’euro 2008 avec moins de joeurs du barça.
                  En plus un jeu atypique,fait de petite passes courtes,un vrai régal.
                  Le score ne reflète pas la domination Espagnol.C’est pas des 1-0 à l’Italienne,faut pas déconner..

                  L’allemagne ? désolé.Elle a passé 4 buts à l’angleterre,et 4 autres à l’argentine.
                  Mais si tu analyses,c’était des équipes très peu huilé.Sans aucun automatismes.
                  Contre l’Espagne,désolé mais...la baudruche allemagne s’est dégonflé.
                  C’est pas de ma faute aussi,s’ils n’ont pas un banc de touche digne de ce nom.
                  L’Espagne c’est Silva et fabregas sur la banc..Voir Torres et Navas.Ces 4 la serait titulaire en équipe d’Allemagne sans problème.

                  L’Espagne avec Torres et une jambe en moins,je dis pas mal...Si Torres était en forme, le nombres de buts beaucoup plus conséquent.


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 18:29

                    La domination et la possession de balle, ça ne veut strictement rien dire. Oui, les espagnols avaient plus de possession de balle dans tout les matchs qu’ils ont joué, mais c’est une possession stérile. Et ils ont dominé la Suisse, n’empêche qu’ils ont aussi perdu.

                    Autant, l’Angleterre, je ne dis pas, mais qualifier l’Argentine d’équipe peu huilée et sans automatisme... Il y avait juste le meilleur joueur du monde, le meilleur buteur de la compétition, et ils se sont pris leur premier but grâce au génie de Müller avant de s’effondrer sous les coups de boutoir Allemands.

                    Müller, justement, voilà ce qui a manqué à l’Allemagne pour l’emporter. Ce mec était la colonne vertébrale de l’Allemagne dans les matchs précédents, et ils ont perdu contre l’Espagne pour la seule et unique raison qu’il ne pouvait pas apporter son dynamisme. Résultat une équipe chiante et peu combative.

                    L’Espagne est une équipe moyenne. D’accord ils jouent au ballon, mais ce dernier n’atterrit dans les filets que quand les Espagnols le donnent à David Villa. Le reste du temps, ils ont la possession de balle et la domination, mais ne marquent pas de buts. Dit en terme moins galants, c’est une équipe de peine-à-jouir.

                    Et je maintiens, Puyol a inscrit le but sur un coup de pot, parce que avec ses cheveux, il était bien incapable d’assigner de la tête une trajectoire au ballon. Il était aussi incapable de voir où était Neuer.

                    Typhon


                  • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 18:34

                    Devant une telle mauvaise foi (quant au but de Puyol) ; avec des arguments si ridicules (les cheveux !! smiley smiley ) : ok, j’abdique ! 

                    Salut aux Allemands !

                     smiley


                  • Zord Zord 8 juillet 2010 18:51

                    Typhon, si on suit votre logique, le seul bon joueur d’Allemagne c’est Muller, et oui sans lui, les allemands n’ont plus le moindre jeu à offrir. On l’a vu hier soir.
                    C’est donc une équipe ’moyenne’ à l’exception de Muller


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 18:56

                    C’est faux. Klose, Özil, et Schweinsteiger sont bons. Mais le premier n’a plus vingt ans, le deuxième n’avait personne pour lui faire des centres, et le dernier est blessé. Le gardien Allemand aussi est très bon.

                    J’accorde volontiers, en revanche, que Trochowski ou Podolski, par exemple, sont moyens.

                    Typhon

                     


                  • Zord Zord 8 juillet 2010 19:01

                    Zut alors malgré la présence de 3 de leurs bons joueurs sur 4, ils n’ont pratiquement pas tiré au but pendant 90minutes !!
                    Décidément, expliquez moi, Il en faut combien de bons joueurs allemands pour espérer passer le milieu de terrain de la « moyenne équipe d’Espagne » ? :)


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 19:02

                    Sisyphe, quant on a tellement peu de sens du ridicule qu’on joue au football avec des tagliatelles sur la tête, on ne peut tout simplement pas avoir de sens tactique. Ergo, le but espagnol est un coup de pot.
                    Notons d’ailleurs que ça n’a rien de honteux, beaucoup de match de football se gagnent et se perdent sur des coups de pot. La magnifique occasion ratée des Espagnols, lors du même match (quand la balle est passée sans s’arrêter à moins d’un metre du but allemand), c’est un gros coup de pot pour l’Allemagne.

                    Simplement, cf plus haut, on ne peut pas en dire autant des victoires allemandes. On ne peut pas non plus en dire autant du magnifique but de Villa marqué depuis le milieu de terrain contre le Honduras.

                    Typhon


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 19:03

                    Il en faut un. Mais qui coure vite. Müller quoi.

                    Typhon


                  • Waldgänger 8 juillet 2010 19:14

                    D’ailleurs, je me souviens que Carlos Valderrama était un joueur de tête des plus médiocres.


                  • Zord Zord 8 juillet 2010 19:17

                    « Il en faut un. Mais qui coure vite. Müller quoi. »

                    Ca fait juste un seul joueur qui court vite dans une équipe quand même -_-


                  • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 19:30

                    Et sinon, Typhon, juste en passant... vous pouvez me rappeler l’équipe championne d’Europe en titre ? 

                    Allez, un bon plat de tagliatelle, pour nos amis Allemands ! smiley 


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 20:18

                    C’était il y a deux ans, hein. On s’en fout d’il y a deux ans.

                    Typhon


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 22:40

                    Notons quand même, histoire de nuancer mes propos qu’il y a un avantage certain à posséder de la chevelure quand on fait une tête, c’est que ça amortit le choc, c’est donc moins douloureux. Efficacité prouvée.

                    Typhon


                  • sisyphe sisyphe 8 juillet 2010 23:00

                    Si vous aviez déjà joué au foot, vous sauriez qu’une tête s’effectue avec LE FRONT. Si le ballon touche les cheveux, ça peut être, à la rigueur, pour une tête « renversée » ; sinon, ça veut dire que la tête est loupée. 

                    Pour les joueurs qui ont les cheveux sur le front (en frange), ça n’y change strictement rien. 

                    Et, en aucun cas, lorsqu’une tête est réussie, ça ne peut faire mal ; si ça fait mal, c’est, encore que la tête est loupée..


                  • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 8 juillet 2010 23:30

                    Une tête s’effectue AVEC LA TÊTE.
                    Pour être précis, on cherche à taper la balle avec l’avant du crâne, c’est à dire le front, mais aussi les pariétaux. En outre, il est impossible de controler à 100 % l’endroit du crâne où atterrit la balle, et il y a eu dans cette coupe du monde des buts contre leurs camps inscrits par des défenseurs malheureux à cause de cette imprécision. Et c’est ridicule de dire que les cheveux ne changent rien à l’affaire, puisqu’iis modifient la nature de la surface de contact et ont donc une influence sur le choc et la trajectoire subséquente. Une tête nue absorbera moins d’énergie qu’une tête chevelue et exercera moins de frottement sur la balle.

                    Typhon

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès