Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > On ne change pas une équipe qui perd ?

On ne change pas une équipe qui perd ?

C’est demain 3 juillet que le Conseil fédéral va décider de l’attribution du poste de sélectionneur de l’Equipe de France de Football, pour préparer les joueurs à la qualification de la Coupe du monde 2010.
Comme on le sait, le choix est très limité ; en gros entre l’actuel sélectionneur et looser, Raymond Domenech, et éventuellement l’ancien capitaine des Bleus champions du monde de d’Europe, Didier Deschamps.

Or, on assiste tous ces derniers jours, dans les gazettes spécialisées (ou non) à une sorte de campagne destinée à réhabiliter le looser Domenech, qu’une grosse majorité de Français ne désirent plus revoir officier à ce poste.
Campagne à vrai dire assez grotesque, puisque se sont prononcés pour lui beaucoup de joueurs qu’il avait lui-même sélectionnés pour le dernier Euro, pour aboutir au fiasco que l’on sait.

Merci Patron !


On peut tout à fait comprendre, comme un légitime retour de gratitude, que des joueurs dont l’état de forme totalement déficient , mais néanmoins sélectionnés et/ou alignés (Sagnol, Vieira), tout autant que des joueurs dont la valeur intrinsèque n’aurait jamais permis de jouer en Equipe de France sous un autre sélectionneur (Malouda, Govou), fassent écho de leur reconnaissance envers celui qui leur a permis d’être dans ce groupe, au détriment de valeurs sûres, internationalement reconnues (Trezeguet, Mexes, Ben Arfa).

Plus étonnant est le soutien apporté hier, dans L’Equipe, par Michel Platini, encore que celui-ci fasse plutôt état de la nécessité de ne pas tout chambouler, plus que d’un réel soutien à un sélectionneur dont il reconnaît, par ailleurs, les carences.
Mais, visiblement, Platini n’est pas un supporter de Deschamps ; sans doute jalousant un peu une génération de joueurs qui a obtenu ce que lui-même n’a pu atteindre : le titre de champions du monde ET celui de champions d’Europe, de même qu’un joueur qui bénéficie du plus prestigieux palmarès international du football français, et qui a marché avec succès dans les traces du Nancéen dans son équipe fétiche : la Juventus de Turin, avec le succès que l’on sait : tant comme joueur que comme entraîneur.

Il faut dire également que Deschamps est un joueur qui n’a, à part pour son "groupe" de champions, jamais fait l’unanimité au sein du foot français, étant considéré un peu comme un homme de "clans", à l’inverse, par exemple, d’un Laurent Blanc (le "président"), estimé, reconnu et apprécié par tout le monde du football français et international.

Mais le vrai problème du choix n’est pas là.
Objectivement, en observant les faits, on ne peut que constater l’échec total de Raymond Domenech sur tous les plans de sa mission : équipe éliminée au 1er tour après un football totalement indigne (un des plus mauvais de l’Euro 2008), à cause de mauvais choix de joueurs hors de forme ou inutiles (Sagnol, Malouda, Abidal, Thuram et Henry remplaçants toute l’année dans leurs clubs), ou mal utilisés (Ribery, Benzema, Abidal contre l’Italie) ; à cause d’un coaching inexistant et grotesque : faire sortir Nasri pour un défenseur contre l’Italie, alors qu’il faut marquer 2 buts, obstination de faire jouer Malouda, malgré son inutilité, entêtement à n’aligner que des milieux défensifs (Makelele, Toulalan, isolant les attaquants sans véritable relais) et, surtout, écartant de la liste, pour des raisons purement caractérielles, et jamais justifiées, des joueurs qui sont les meilleurs à leurs postes dans les compétitions internationales (après Pires, Giuly, Trezeguet, Mexes...).

Choix tactiques frileux et dépassés (équipe défensive), incapacité à procéder, en cours de match à des changements susceptibles de rééquilibrer le jeu ; incapacité à créer un esprit de groupe homogène entre les "anciens" (Sagnol, Thuram, Makelele, Gallas, Henry) et les jeunes (Ribery, Benzema, Nasri, Ben Arfa) ; la liste est trop longue qui, dans n’importe quel autre pays, aurait entraîné la démission automatique du sélectionneur.
On relèvera, d’ailleurs, la très belle réaction du sélectionneur italien, Roberto Donadoni, qui, bien qu’ayant, lui, réussi à qualifier son équipe pour les 1/4 de finale, a après l’élimination immédiatement annoncé sa démission, renonçant même à la prime à laquelle il avait droit.

Avec la moindre dignité, Raymond Domenech aurait dû faire la même chose, mais non, il a préféré diffuser un écran de contrevérités après le dernier match, annonçant (avant sa ridicule demande en mariage publique) que ce groupe était porteur d’espoir, gnagnagna... Le tout, bien évidemment, sans se reconnaître la moindre responsabilité dans ce qui a été le fiasco le plus retentissant de l’équipe nationale depuis Mexico.

Mais si Raymond Domenech, le looser qui n’ a jamais gagné aucun titre, malgré le constat que tout amateur de football a pu faire de sa carence totale à son poste, a de fortes chances d’être confirmé sélectionneur pour deux ans encore, c’est, essentiellement, pour que la Direction technique nationale, puisse garder le contrôle total et absolu de "son" équipe de France : chasse totalement gardée, depuis, au moins, l’ère d’Aimé Jacquet, toujours sur son étoile, mais pourtant bien accroché aux réalités sonnantes et trébuchantes du football-business de haut niveau.

Après Jacquet, l’ineffable Lemerre, après Lemerre, Domenech (depuis quatre ans déjà), et pas question qu’un homme hors du sérail de la DTN vienne mettre son nez dans les croustillantes affaires de l’Equipe de France, où personne n’a aucune envie de voir remettre en cause ses fonctions, ses petits avantages, sa sécurité de l’emploi.

Bref, il y a, hélas, très peu de chances que l’audace, l’honnêteté, l’intelligence, la compétence priment, pour une fois, dans le choix qui va être fait, pour repartir à zéro et préparer dans les meilleures conditions les épreuves de qualification pour la Coupe du monde 2010.

A la DTN, on préfère ne pas changer une équipe qui perd, plutôt que de risquer de bousculer les habitudes et le ronronnement de la vénérable direction...

Je peux me tromper (j’en serais le plus heureux), mais on a peu de chances de voir enfin évoluer, au poste de sélectionneur, un entraîneur compétent, capable de créer un esprit de groupe, capable de faire jouer les jeunes prometteurs à des postes où ils peuvent se révéler, capable de créer un véritable schéma tactique ambitieux (comme celui que l’Espagne a manifesté au cours de cet Euro, pour le succès mille fois mérité que l’on sait), capable de procéder à un coaching intelligent, pour rééquilibrer son équipe en cours de partie (comme l’ont fait, dans cet Euro, à leur tour, Van Basten, Aragones) : bref, un vrai sélectionneur intelligent, efficace, compétent, comme pourrait tout à fait l’être (à défaut de Laurent Blanc ou d’Arsene Wenger) un Dider Deschamps.

Si je me trompe, je ferai acte public de contrition, mais je pense, hélas, qu’on a toutes les malchances de voir confirmer à son poste le fossoyeur de ce groupe, à un moment où on aurait vraiment besoin d’un renouveau pour partir sur d’autres bases.

Nous en saurons plus demain : puissent les dieux du foot éclairer de leurs lumières le Conseil fédéral, et ne pas plonger l’Equipe de France et tous les amateurs de foot en France, dans une nouvelle dépression, qui n’aurait comme justification, vraiment, que le maintien de privilèges acquis, au mépris de toute éthique sportive.

Documents joints à cet article

On ne change pas une équipe qui perd ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • morice morice 2 juillet 2008 12:03

     on va échanger un intello contre quoi ? un footballeur. "oui, on a perdu, c’est parce qu’on était moins bon, oui on a gagné car on était les plus forts".. purée ça promet avec Deschamps. Reste plus qu’à attendre le SOMMET : Deschamp interviewé par LeBœuf... ah attendez, j’allume déjà mon poste là, ça va être le top du top.. 


    • gecko gecko 2 juillet 2008 12:19

      moi je veux Cantona comme sélectionneur de l’équipe de France ! purée là au moins y aurait de l’ambiance !


      • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2008 12:57

        @GECKO

         d’accord avec toi , lui il a fait ses preuves comme coach au beach soccer ! je l’ai vu un été entrainer sa dream Team sur la plage de Fos sur mer .
        Didier deschamps a su emmener un équipe jeune à Monace en finale champions league , il serait également un coach crédible .

        Raymond , faut le mettre au PSG , la loose ça le connait ! 


      • Bulgroz 2 juillet 2008 12:33

        Pourquoi s’obstiner à vouloir maintenir un sélectionneur qui ne soit pas issu des minorités visibles ?

        Les mauvais résultats de l’équipe nationale de France le prouvent, un représentant de la majorité invisible n’a aucune compétence pour gérer les minorités visibles.

        Par ailleurs, que foutaient ces 2 bancs dans l’équipe ?

        Regardez la Turquie qui a mis toutes ses chances de son côté en ne prenant que des minorités visibles dans son équipe.

        La question est posée à la Halde, au Mrap, à l’UOIF, à Touches pas à mon pote, Besancenot, Ségolène, le PS, etc... Bref à tous ceux qui aiment et honorent la France.

        A bas ce racisme qui nous fait perdre aussi lamentablement.


        • superesistant superesistant 2 juillet 2008 15:01

          t’es vraiment trop con toi


        • nephilim 2 juillet 2008 16:29

          Non bulgrozz n’est pas trop con !!!

          Bulgrozz est Le Symbole de la France hargneuse, revancharde, mal dans sa peau, tout ce qu’il n’a pas est de la faute à l’etranger, tout ce qu’il convoite ne se partage pas, tout ce qu’il possede n’appartient qu’a lui,
          son intelligence est le fruit de reproductions parfaitements controlées, labelisée "Francais de souche".

          En réalité Bulgrozz n’est rien d’autre que Superdupont.......................................................

          En dehor de cela ; franchement que vous mettiez n’importe qu’elle entraineur vous serez toujours les premiers à vénerer celui qui fera gagner et à hair le faiseur de defaites.
          Vous etes tous si bon en critiques sportives qu’on se demande bien pourquoi un BE3 est necessaire pour devenir directeur technique voir entraineur national. On pourrait se demander comment ce fait il que personne n’est venu vous chercher pour donner quelques conseils aux joueurs, mais aussi aux entraineurs.


        • Sahtellil Sahtellil 2 juillet 2008 22:17

          Bonsoir Constant,

          Sérieux ? Dans le genre de Rex ?
          Si c’est le cas, ça relève de la psychiatrie.

          BMD


        • Sahtellil Sahtellil 3 juillet 2008 03:10

          Constant,

          Vous êtes incorrigible ! Il faut de toute force que vous y alliez d’un de vos irrésistibles vannes ! Les smileys me font défaut. Je parlerais juste d’un rire paysan et gras, émanation d’un atavisme séculaire que vous connaissez sûrement, qui a têté au sein de l’adversité des éléments.

          Enfin, vous savez de quoi je parle !!! si je ne m’abuse.

          BMD


        • Sahtellil Sahtellil 3 juillet 2008 03:33

          Non, Constant. Gilles Louïse, c’est bel et bien Aegidius Rex. J’en ai acquis la certitude aujourd’hui, sur la foi du style (très personnel) d’un post ajouté à l’article sur le colonialisme. Pour preuve : point de démenti, malgré mon commentaire ostensiblement "inquisiteur" !

          BMD


        • Alpo47 Alpo47 2 juillet 2008 12:35

          +1 ; Canto, sélectionneur ... parce qu’on a un peu (beaucoup) envie de se marrer.

          Pour ce qui est de Domenech, le constat est effectivement accablant. Il a échoué à peu près partout dans ce qui était son travail. Il doit, logiquement, partir (et ne le plaignons pas trop, licencié, il partirait avec 1,5 millions d’euros). 
          Il est vrai que ces dernières années, avec Lemerre et Santini, on avait été pas mal gâtés, Domenech est de la même trempe. Introverti, provocateur, "coincé", buté, manquant de charisme, laissant les "cadres" de l’équipe se sélectionner eux même, etc... ect..

          Souci, la décision dépend d’une série de calculs internes à la FFF, qui n’ont rien à voir avec les qualités du sélectionneur, ni ses résultats. Domenech va donc sans doute être maintenu et l’EdF probablement rater la qualification pour la coupe du Monde.


          • ronchonaire 2 juillet 2008 12:46

            Vous avez oublié la CM 2002 parmi les fiascos, non ?

            Pour le reste, ce qui se passe avec l’équipe de France est assez symptomatique de l’état d’esprit général du pays : un conservatisme affligeant. L’équipe a gagné une fois il y a 10 ans en offrant un jeu ultra-défensif et voilà qu’il faut jouer de la sorte indéfiniment. Un peu comme si on s’accrochait à notre "modèle social" si efficace il y a 40 ans mais complètement dépassé aujourd’hui...

            La sélection alignée et le jeu proposé par la France à l’Euro étaient complètement anachroniques : à l’heure où tout le monde se met à proposer du jeu court, rapide et offensif (Xavi, élu meilleur joueur du tournoi, culmine quand même à 1m70 !), la France est arrivée avec son équipe de bourrins qui ne savent que courir, tacler et balancer de longs ballons. Même l’Allemagne, avec ses moyens et malgré ses grands gabarits, essaie depuis 4 ans maintenant de faire évoluer son jeu dans ce sens.

            Qui que soit le futur sélectionneur, espérons qu’il aura bien noté cette évolution du jeu et qu’il fera progresser l’équipe de France dans cette direction.

            Un pavé dans la mare pour finir : pourquoi pas un sélectionneur étranger ? Je crois savoir que Rijkaard n’a plus de boulot...


            • sisyphe sisyphe 2 juillet 2008 15:16

              Oui ; mes excuses auprès des connaisseurs  : j’ai rédigé ce papier dans l’urgence, en ne mentionnant pas la CM 2002, et en oubliant Santini dans la longue liste des pseudo-sélectionneurs issud de la DTN...


            • Yannick Harrel Yannick Harrel 3 juillet 2008 00:49

              Et je rajouterai aussi dans le domaine des fiascos la non qualification de l’Equipe de France en 1993, en réussissant le défi ultime de perdre ses deux derniers matchs de qualifications à domicile contre Israël et la Bulgarie alors qu’il ne lui fallait plus qu’un point pour se mettre en route vers la Coupe du Monde aux Etats-Unis ! Ce fut un moment pathétique où la France toucha vraiment le fond...

              Par contre, il me semble que Santini n’était pas vraiment issu du sérail de la DTN. C’était un peu une exception. Mais pour le reste, oui la DTN a verrouillé sa main-mise sur l’Equipe de France. Et même si Domenech devait partir ce 3 juillet, il faut savoir que seul un de ses contrats serait rompu, et qu’il resterait encore comme cadre de la DTN...


            • sisyphe sisyphe 2 juillet 2008 15:49

              Salut Dom 22 ;
              Nous sommes entièrement d’accord, hélas, sur le constat.


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 juillet 2008 13:39

              corner de rien je préfère le foutre-balle au foute-balle ,


              • tvargentine.com lerma 2 juillet 2008 13:44

                Le voila le "mal français" qui consiste à ne pas vouloir changer après la défaite et qui consiste à conserver un looser qui n’aime pas certains joueurs en les excluant d’office (sur quelles bases ???) de l’équipe de France.

                Il touche 40.000 euros / mois et il ne va pas etre viré ???

                Oui,Nicolas Sarkozy à raison de dire :

                "Le maintien de DOMENECH à son poste participerait à la désespérance française.Une idée bien de chez nous : tout foire et tout reste en place"




                • floruf floruf 2 juillet 2008 14:47

                  Bravo lerma , il fallait réussir à la placer celle-là  ! Félicitation ! J’attends avec impatience un article sur le déclin du fromage de chèvre dans le Larzac ou la reproduction des antilopes subsahariennes où tu pourras encore et toujours en remettre une couche avec $arko .


                • floruf floruf 2 juillet 2008 14:52

                  "Le maintien de DOMENECH à son poste participerait à la désespérance française.Une idée bien de chez nous : tout foire et tout reste en place"


                  Une autre petite chose : J’aime tout de même beaucoup cette petite phrase de notre bien-aimé président et je pense que pour donner l’exemple , il serait bon qu’il se l’applique à lui-même !!


                • Zalka Zalka 2 juillet 2008 14:02

                  En même temps, le PSG change souvent son équipe qui perd mais continue de perdre...

                   


                  • bernard29 candidat 007 2 juillet 2008 14:36

                    Exact ; je le vois bien adjoint de Laporte et bavassant avec bachelotte.


                  • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2008 15:54

                    ou coach sportif pour le jogging de Nicolas !


                  • Anto 2 juillet 2008 16:04

                    je le verrai plutot porte parole du gvt. Morceau choisi :

                    "on prépare la Coupe du monde, pas ma pendaison"
                    En plus il est drole


                  • Anto 2 juillet 2008 15:56

                    la FFF devra débourser 1M de dollar pour rompre le contrat de domenech. Avouez que ça fait réfléchir...d’autant plus que Deschamps coute à mon avis plus cher aussi. J’ai lu vite fait que certain en appelle à Canto qui ne cesse de dire qu’il se sens plus anglais que français. Meme si je l’aime bien, ça me ferait mal de le voir à la tete de l’equipe de France


                    • Anto 2 juillet 2008 16:15

                      ouep, vu le court du dollars, c’est une paille en fait. Il faut évidemment lire 1M d’euro


                    • Anto 2 juillet 2008 16:49

                      C’est aussi approximativement le prix que cela couterait d’envoyer Domenech en orbite. Ce n’est pas à moi d’apprendre à la Fédé d’apprendre comment dépenser son pognon. Mais je me dit juste que je préfèrerais voir ce M investi ds le foot amteur que dans la bague de fiancaille d’Estelle denis


                    • MagicBuster 2 juillet 2008 16:17

                      Avec Sarko , Domenech est à l’affiche des Loose Brothers :

                      http://cpolitic.files.wordpress.com/2008/06/rien_perdre2.jpg


                      • FGsuperfred 2 juillet 2008 16:28

                        ce qui m’a fait rire lors de l’euro c’était d’entendre les medias qui voulaient tous sans exception (didier roustan le premier) la tête de domenech
                        au vu des résultats "papiers" ça pourrait se comprendre
                        mais sur le terrain comment celà s’est-il passé ???
                        contre la roumanie que dalle mais pour faire un bon match faut 2 équipes or la roumanie avait aligné 11 défenseurs donc manque de percution on est d’accord
                        contre les pays-bas on prend un but d’entrée de jeu sur corner... oui et après on fonce et on prend un but sur contre
                        même si on prend 4 buts c’est loin d’être la dérive collective ou alors on n’a pas vu le même match (avez-vous déjà joué au foot ???) thuram en prend 2 pour sa pomme, il l’a dit et répété, assumé aussi
                        contre l’italie... que croyiez-vous ?? que les "ritals" allaient venir en touristes pour en prendre une valoche pleine ??? ils avaient envie de gagner certainement plus que nous, ça s’est vu... un pénalty et un carton rouge ont achevé la france... une france revancharde de 2006
                        alors que reprocher à domenech : avoir assuré le minimum vital contre la roumanie ??? d’avoir attaqué à fond contre la hollande ??? d’avoir essayé contre le bloc italien ??? rien de tout cela...
                        sa grosse erreur a été de prendre des éclopés et joueurs en totale méforme (thuram, vieira, sagnol,) et d’avoir tenté de prendre un joueur en pleine bourre (gomis)
                        le soutien de michel platini ne me surprend pas : il y a été lui aussi et n’a pas eu beaucoup plus de chance
                        n’oublions pas non plus que les employeurs des joueurs (les clubs) ne lui ont pas non plus facilité la tâche
                        il n’y avait pas de plan B car pas de relève et de ça ce sont les joueurs les responsables et en cherchant plus loin les centres de formation ???
                        soyons honnêtes, on a repris les "cadres" qui ne voulaient pas revenir depuis 2002 et par ce biais repoussé l’échéance de la reconstruction qui n’est toujours pas faite... la preuve
                        ce qui m’a marqué dans le jeu français : on n’avance pas !!! on est poussifs en voyant la différence avec la fluidité des jeux espagnols, hollandais, turcs il y a un monde
                        manque de vitesse et de technique : ça c’est de la faute des joueurs, ; il a du faire avec
                        par contre sa demande en mariage juste après une fessée, la pauvre a du se sentir bien mal à l’aise


                        • sisyphe sisyphe 2 juillet 2008 16:36

                          Pour voir ce qu’il y a à reprocher à Domenech personnellement, voir plus haut...


                        • sisyphe sisyphe 2 juillet 2008 16:37

                          p.s. : Et, OUI, on a déjà joué au foot, et visionné des milliers de matches de foot : sur ce plan là, aucune leçon à recevoir.


                        • FGsuperfred 2 juillet 2008 16:53

                          dire que la france n’a pas attaqué contre la hollande ???
                          on (enfin ils ont) attaqué à fonds et les ont mis à côté
                          regardez le nombre de tirs au but... est-ce le symptôme d’une équipe qui n’attaque pas ???
                          j’ai vu une équipe de france éperdument maladroite devant le but, et qui manquait de technique et de vitesse : difficile de reprocher ces 3 points à domenech
                          pour le reste inutile de vous mettre sur la défensive... dans un débat il y a des gens d’accord et d’autres qui ne le sont pas, il faut l’accepter
                          changer l’entraineur UNIQUEMENT ne suffira pas
                          les meilleurs ont gagné et ce n’était pas la france...


                        • ronchonaire 2 juillet 2008 16:53

                          Au niveau des reproches, on peut en fait remonter bien plus loin que l’Euro : on a failli rater la qualif à cause de notre incapacité à battre l’Ecosse (qui est quand même une belle équipe de peintres) ; la qualif pour la CM2006 s’est aussi à rien (contre une autre équipe de bras cassés, l’Irlande). Ne parlons même pas de la CM elle-même, qui fut une véritable purge (ah ! France-Suisse et sa pelouse trop sèche, quel grand moment !)

                          Franchement, ça fait combien de temps qu’on n’a pas vu un bon match de l’équipe de France ?


                        • FGsuperfred 2 juillet 2008 19:06

                          ce qui me fait rire (enfin sourire n’exagérons pas) c’est que quand la france perd il y a des millions de personnes qui se voient à la place de celui qui fait l’équipe
                          je ne cherche pas à à défendre domenech parce que mettre ribéry en milieu gauche contre la hollande était une erreur mais il me semble que sur le terrain chacun peut s’exprimer : dans chaque équipe il y a des défenseurs, des milieux créateurs et des attaquants et c’est à eux de s’adapter à la situation
                          la tactique est la forme, le joueur le fond
                          si le joueur est mauvais tu pourras avoir la meilleure tactique du monde, tu te planteras
                          j’ai vu un milieu de terrain gruyère, une attaque inefficace et une défense vieillissante
                          mais n’oublie pas que sans ce foutu pénalty et ce carton rouge contre l’italie, qui sait ou aurais pu aller les bleus
                          mettre tout ça sur les épaules d’un seul homme sous prétexte qu’il est le sélectionneur me parait disproportionné
                          imaginez un seul instant qu’il ait décidé de virer les "cadres" et de prendre les joueurs que tout le monde voulait et qu’il se soit planté... tout le monde lui aurait craché dessus quand même


                        • FGsuperfred 3 juillet 2008 10:43

                          sur le première partie on ne peut, après coup, qu’être d’accord mais si la france avait gagné tout le monde aurait crié au génie et ce malgré votre mauvaise foi latente (tous autant que vous êtes)
                          sur la seconde partie je ne suis pas d’accord : ce sont aux joueurs de prendre leurs responsabilités sur le terrain quand ils voient que quelque chose ne va pas, après c’est sûr qu’il faut que ça paye mais la folie et le talent sont sur le terrain pas sur le banc
                          et dire qu’un joueur ne sera pas reconvoqué le coup suivant, c’est vrai si les joueurs prennent leur responsabilité et que ça foire
                          domenech n’était pas l’homme de la situation, c’est clair mais si vous tous autant que vous êtes étiez à sa place, vous aimeriez bien qu’on vous donne une seconde chance
                          la place de finaliste en 2006 (alors que personne ne s’y attendait réellement) est déjà oubliée, vous avez la mémoire courte
                          posez vous bien la question de savoir si vous accepteriez que votre patron (même si vous gagnez bien votre vie) vous vire à coups de pieds dans le cul au premier échec...


                        • K K 2 juillet 2008 17:14

                          Il faut du temps pour créer une équipe qui fonctionne. M Domenech a peut être fait des erreurs, mais il a tout de même atteint la finale de la coupe du Monde avant d’échouer à l’Euro.

                          Si on regarde les équipes qui se sont hissées en demi finales, elles n’avaient pas eu des résultats très brillants lors de la coupe du Monde et elles se sont reconstruites.

                          M Domenech se heurte à une étape : le changement de génération. Les sportifs ne sont pas éternels.

                          Il a un contrat pour construire une équipe jusqu’à la coupe du Monde 2010, laissons-le travailler et jugeons-le sur ce résultat.


                          • K K 2 juillet 2008 17:20

                            J’avoue que je ne suis pas un spécialiste de football et que je n’ai vu aucun match de cet Euro. Mais il est difficile d’y échapper complètement.
                            Sur ce, M Domenech a un contrat de travail, il faut le respecter. Certains d’entre vous hurlent contre la remise en cause des droits du travail (et je pense que c’est à juste titre) mais sont prêts à mettre à la porte une personne qui cesse de leur plaire. Je trouve cela curieux.


                          • sisyphe sisyphe 3 juillet 2008 10:23

                            par K (IP:xxx.x7.84.240) le 2 juillet 2008 à 17H20

                             
                            J’avoue que je ne suis pas un spécialiste de football et que je n’ai vu aucun match de cet Euro.

                            Ca se comprend tout de suite.
                            Oser comparer une éventuelle mise à la fin des fonctions d’un entraineur, qui partirait avec un dédommagement de presque 1 million €, et qui conserverait, quoi qu’il en soit, ses fonctions à la DTN, à un licenciement d’iun salarié quelconque, il faut vraiment ne rien y connaître, pour faire un tel abus de sens.

                            Par ailleurs, on aimerait bien savoir pourquoi, un chèque en blanc est ainsi signé à un personnage qui n’a jamais rien gagné de sa vie, sans fixer un objectif minimal de résultats
                            .

                          • Yohan Yohan 2 juillet 2008 17:50

                            Ceux qui plaident pour le maintien de Domenech à son poste sont peut-être les mêmes qui savent qu’avec un autre entraîneur, leur chance de rejouer en EDF sont minces. Donc, paroles de joueurs....

                            Personnellement, je ne crois pas Deschamp à la hauteur pour le poste. Retour à la langue de bois garantie.
                            Cantona, pourquoi pas !, mais côté petites phrases à la presse, on va retrouver les sardines.
                            Résultat des courses. A part Wenger qui aurait la carrure, mais qui ne voudra pas du poste, et qui n’est pas dans les papiers de la Fédé, on risque des galérer pour longtemps.
                            Option Blanc, le moindre mal.....


                            • Bulgroz 2 juillet 2008 18:18

                              Sisyphe, vous aimez haïr dites-moi !!!

                              Celà sécurise sans doute votre conformisme étroit. C’est si facile de ranger les gens dans des cases, Bons à gauche, Mauvais à droite... Bon Chavez, Mauvais Bush... Bons Palestiniens, Mauvais Israéliens... Bons philosophes, Mauvais philosophes, maivais Lyon, mauvais Bulgroz, Bon Morice....

                              Sisyphe, Grand Phare de la Pensée Avoxienne, la vie n’est pas noir et blanc, mais ce serait trop difficile pour vous d’interpréter les différents gris de l’humanité ?


                              • sisyphe sisyphe 2 juillet 2008 19:21

                                par Bulgroz (IP:xxx.x6.76.175) le 2 juillet 2008 à 18H18

                                 

                                Sisyphe, Grand Phare de la Pensée Avoxienne, la vie n’est pas noir et blanc,

                                C’est ce qu’on se tue à te répéter : la couleur ne fait rien à l’affaire, ô catadioptre de la pensée formatée


                              • donino30 donino30 2 juillet 2008 19:11

                                Bon sang, j’ai voté oui à un article de Sysiphe.... Comme quoi tout arrive, vous voyez le football est fédérateur, et quand vous n’essayez pas de faire de la politique cela se passe plutot bien. Je suis bien obligé de reconnaitre que je suis d’accord avec tout ce qui est dit dans l’article. J’ajouterais une petite perle signée Aimé Jacquet, questionné sur le maintien à son poste de Raymond Domenech :

                                Jacquet répond qu’« il est assez grand pour prendre sa décision ». « Il est dans l’action, poursuit l’ancien patron des Bleus. Il lui faut présenter un projet pour 2010. »


                                Assez grand pour prendre sa décision !!! Pour notre brave Aimé, c’est à Raymond lui même de faire sa critique et de juger si il est le plus compétent pour diriger les bleus. Je ne comprends pas ses défenseurs : l’élimination de l’euro n’a été que le point d’orgue d’une série de "non matchs absolus", comme dirait Pape Diouf, sur les quatre dernières années. Enfin, si on enlève le France-Italie un peu particulier qui a suivi la finale 2006. 

                                S’abriter derrière les résultats de la dernière coupe du monde ne suffit pas, il faut surtout parler du non jeu qui y a été produit pendant 8 matchs. J’aimerais pouvoir poser une question à M. Escalette, président de la FFF et qui va proclamer demain la prolongation de Domenech : "M. Escalette, que préfèreriez vous, voire la France gagner la coupe du monde 2010 en jouant comme la Grèce a joué en 2004, ou parvenir en demi-finale en jouant comme a joué l’Espagne en 2008 ? ". 

                                La tendance est donc à une prolongation conditionnée aux résultats sur les 3 premiers matchs de qualification au mondial 2010 (Autriche, Serbie, Roumanie). Mais ça veut dire quoi ça ?
                                Si on bat l’Autriche 1-0 à Vienne après un match nullissime, que l’on s’en sort par miracle 1-0 contre la Serbie sur Penalty, et que l’on va arracher un 0-0 à Bucarest après une prestation digne de celle de l’euro, le contrat sera rempli ???

                                En France on aime bien la continuité et les loosers, c’est en effet désespérant...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès