Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > « On remonte dans le bus »

« On remonte dans le bus »

Voilà c’est fait l’équipe de France est qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro 2012 et s’en va défier la Roja tenante du titre samedi prochain dans un match aussi déséquilibré sur le papier qu’incertain sur le rectangle vert…

Mais avant de se projeter sur ce choc à venir, un gros coup de gueule sur le match d’hier soir et sur la prestation d’une équipe de France en dessous de tout.

Tout d’abord dans l’appellation « Equipe de France » il y a deux mots qui sont incongrus pour le 11 qui a débuté la rencontre : « Equipe » et « France » « Equipe » car le peu de solidarité affichée hier par nos 11 coqs occupés chacun à défendre son intérêt individuel et à soigner ses statistiques est affligeant… Cette équipe s’apparente à quelques bons soldats qui jouent le jeu (LLoris, Debuchy, Clichy, Diarra) trois autres qui font avec leurs moyens limités, actuels ou pérennes (Rami, Mexès, M’Villa), un soliste renaissant (Ribéry) et trois joueurs offensifs qui pensent à leur pomme en se baladant à peu près où ils veulent sur le terrain et cherchant à venger leurs différends (Nasri), prouver qu’ils savent marquer (Benzema) ou qu’ils peuvent être en EdF (Ben Arfa). Aucune combativité, aucun sens tactique, aucune envie de se dépasser, schéma tactique obsolète, et la leçon de combativité, de respect de l’adversaire et du public donnée par les suédois hier n’en est que plus douloureuse…

Nous touchons là au second mot décalé « France ». A voir l’attitude totalement absente de certains lors de l’hymne national, les grands sourires béats un peu « limites » (Nasri, Benzema ?) affichés juste à la fin de la minute de silence en hommage à Thierry Roland (merci la Suède de lui avoir rendu hommage footbalistiquement !) , le peu de respect du maillot porté en balançant un match international par suffisance ou insuffisance…tout ceci concours à se poser une question assez effrayante au final : nos individualités si brillantes en club dans le football moderne « OGM » ont-elles vraiment envie de se dépasser pour leur pays ? A voir le peu d’envie manifestée et la résignation sur le terrain je doute de la réponse. Et au-delà, les joueurs en ont-ils tout simplement conscience ? C’est cela la vraie question en fin de compte et les fantômes d’Afrique du Sud sont ils vraiment exorcisés sachant que les mêmes « fautifs » sont encore présents dans le groupe ? C’est d’autant plus rageant que certains joueurs irréprochables dans leur mentalité et leurs performances en bleus sont condamnés au silence sur le banc de touche comme Valbuena et Giroud pours lesquels le maillot frappé du coq a encore une signification profonde. Difficile de ne pas revenir sur la composition du groupe des 23 où partir avec trois défenseurs centraux (attention il nous en reste 2 pour l’Espagne !) et 2 attaquants (une première mondiale à coup sur !) apparaissait déjà étonnant. La dérive du football actuel où jouer sans attaquant est la dernière mode (Barçà, Espagne notamment) est en train de gagner la sélection tricolore, et j’ai appris un nouveau mot hier soir « dézoner », où comment se balader à 40 mètres des buts pour un avant centre…

Voilà et le pire c’est que j’ai envie d’y croire, croire en ces signes du destin qui par le passé nous ont portés si haut : quart face à l’Espagne, demi face au Portugal et finale face à l’Italie tiens tiens Euro 2000 avec la aussi une organisation bicéphale (Pays Bas et Belgique) ? Croire aussi que, tel Zizou imperator, Karim Benzema va renaître de ses cendres pour planter la dernière banderille dans la nuque de ses amis de clubs espagnols qui auraient enterrés trop vite nos Bleus. Essayons au moins d’être dignes, dignes de l’évènement, de nos adversaires, des glorieux aînés du foot français et défendons notre honneur, quitte à tomber faisons le le ballon aux pieds dans un enthousiasme retrouvé. En sommes-nous capables ? Réponse dans 4 jours car si nous sommes effectivement descendus du bus pour faire plaisir à Michel Platini, nous remontons dans le « quart » face à l’Espagne avec arrêt à Donetsk samedi soir, en espérant que ce ne soit pas notre terminus, comme l’aurait dit Lino « notre terminus des prétentieux »…


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • cancrela 20 juin 2012 19:11

    Le foot pro n’est pas un sport, mais un spectacle d’adultes attardés joué par des danseuses surpayées qui broutent plus souvent la pelouse.
    Pour la plupart , leur Qi ne dépasse que très rarement la température anale.
    L’intellectuelle de la bande (pas de faute) c’est Ribéry, le maître à pensées de la troupe.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 juin 2012 19:25

      Dans cette équipe qui ne bouge pas le cul y parait que Ribery est surnommé Esscare-fesse !


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 juin 2012 18:03

      Ribéry...

      Saviez-vous que Maître Capello est mort en suivant à la télévision l’une de ses interviews ?

      « J’ai revenu en équipe de France et ça m’a fait beaucoup du bien. C’est beaucoup meilleur, j’ai que ça qu’à dire. On dirait c’était comme si y avait rien changé depuis hier. »

      Vidéos :

      Les Guignols de l’Info http://www.dailymotion.com/video/xhtxss_guignols-maitre-capello-la-cause-de-sa-mort_fun

      Le vrai Ribéry en conférence de presse, sans trucage et sans montage. http://www.divertissonsnous.com/2012/05/31/franck-ribery-et-le-francais/


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 juin 2012 18:12

      Salut Peachy ,faut dire qu’a Boulogne meme quand ils parlent chti ça fait bizarre .Et pourtant je comprend bien chti et picard .


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juin 2012 21:08

      Salut Roy,


      e ne suis pas un spécialiste foot, mais j’ai entendu dire que les bleus,même s’il perdaient contre les Suédois, que de toute façon ils seraient quand même qualifiés pour les quarts de final.


      Alors stratège pour garder du jus contre les Espagnols ?


      @+ P@py



      • Massaliote 21 juin 2012 06:17

        Vu le moinssage de l’article les fouteux-cailleras-feignasses ont des fans.


        • sam turlupine sam turlupine 21 juin 2012 17:49

          Bah ; je les trouve bien moins graves que les connards-beaufs-racistes qui pullulent ici...


        • jakback jakback 21 juin 2012 12:02

          Thierry Henry avait raison Nasri en plus d’être mauvais, est un trou du cul prétentieux, que dire de plus, sur Ben Arfa, Benzema, sinon qu’ils se foutent de la gueule du monde.

           A l’exception remarquable d’Adil Rami, qui se comporte en citoyen Français et fier de l’être.
          A croire que bien que gavés d’argent d’honneur, de célébrité, cela soit toujours insuffisant pour leurs égos sur dimensionnés.
          Que ce soit en bas des HLM, ou dans les palaces, se comportés comme des crapules arrogantes, est chez certains une seconde nature.

          • chocolatcustard 21 juin 2012 13:20

            Il me semble qu’une équipe de foot est composée de 11 joueurs. Pourquoi cibler les carences des seuls joueurs maghrébins de cette équipe ? La plupart ne brille pas par ses exploits et ils ne sont pas tous « gris »...

            « A l’exception remarquable d’Adil Rami, qui se comporte en citoyen Français et fier de l’être. » C’est quoi le comportement du « citoyen français et fier de l’être » ? Vous pouvez développer ?


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 juin 2012 18:14

            Il doit parler d’Eric Woerth, Patrick Balkany, Sarkozy, Nadine Morano, Georges Tron, Alliot-Marie, etc...


          • Dzan 21 juin 2012 12:22

            Tatouages, grosses bagnoles, Qi d’huitres c’est qui ????


            • LE CHAT LE CHAT 21 juin 2012 12:29

              j’ai cru que Raymond était revenu au coaching ! en route vers la lose ..................


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 juin 2012 18:16

                Oui, pareil. Contre la Suède j’ai eu le sentiment que Laurent Blanc était possédé par l’âme damnée de Domenech.


              • cathy30 cathy30 21 juin 2012 13:36

                Roy bus
                Ils auraient pu, une nouvelle fois rester dans le bus, comme vous le dîtes, mais je pense que cette fois-ci, cela n’a pas été possible, Blanc, est moins conciliant que Domenech.

                J’ai trouvé Ribery très réactif dans le match.


                • LE CHAT LE CHAT 21 juin 2012 14:06

                  LLoris aussi , avec un autre c’était 5-0


                • NeverMore 21 juin 2012 14:16

                  Le centre technique du football de Clairefontaine va être doté d’une aile psychiatrique.

                  Merci aux Suédois d’avoir donné une fessée aux petits crétins d’en face, C’était un minimum.

                  Les minables qui ont ce comportement devraient se vopir retirer leur licence et être interdit de fooball.

                   


                  • sam turlupine sam turlupine 21 juin 2012 17:39

                    c’est marrant de voir comment une défaite d’un match de football peut faire ressortir instantanément les manifestations du racisme le plus brutal, reptilien, basique....

                    Certains en profitent pour venir ici défouler leurs instincts les plus archaïques : toute occasion est bonne à prendre, pour hurler avec les cons...

                    Que Nasri n’ait pas l’étoffe d’un meneur de jeu, tout amateur de foot le sait depuis belle lurette. Qu’il soit, de plus, doté d’un égo et d’un caractère peu compatibles avec la pratique d’un sport collectif, où l’humilité et le dévouement au service du collectif doivent primer, il vient de le démontrer.

                    Que Ben Arfa soit plus un joueur de baby-foot qu’un joueur de foot, on le savait aussi ; avec sa propension, à force de vouloir dribbler tout le monde, de finir par se dribbler tout seul.

                    Mais, voyez comme c’est bizarre, parmi les cris de singes et autres jets de bananes, personne pour parler de la carence de Mexès : bah, normal, c’est un blanc ; et blond, de surcroit...

                    Et peu aussi pour venir évoquer la responsabilité du staff ; dont Laurent Blanc (le bien nommé), qui est quand même : - et responsable du choix et de la sélection des joueurs
                    - et responsable de la vie en commun du groupe
                    (je ne parlerai même pas du coaching, parce que faire entrer Malouda au lieu, par exemple, de Martin ou Valbuena, quand on est mené, c’est vraiment avoir de sérieux problèmes de vision...)

                    Bref, match nul sur toute la ligne, avec seulement quelques rescapés qui ont fait ce qu’ils pouvaient, et se sont, eux, donnés à fond : Lloris, bien sûr, parfait, et qui nous a évité une raclée, Debuchy, Diarra, Ribery... perso, je n’en vois pas d’autres...

                    Et ceux qui sont à critiquer par leur manque d’engagement, d’investissement, (Nasri essentiellement, mais pas que : l’ensemble du groupe ayant paru suffisant et chloroformé), le sont au titre du groupe (donc responsabilité de l’entraîneur, n’ayant pas su créer la motivation ) et individuel : qu’ils soient blancs, noirs, gris, jaunes, ou verts.

                    Alors, le couplet beauf sur les cailleras, gardez le pour vos réunions de bas du front et de tarés réunis, mais ne venez pas en souiller un compte-rendu sur le foot, surtout quand, manifestement, vous n’y connaissez rien.

                    Reste au staff et à Laurent Blanc, principal responsable de la motivation, de l’homogénéité, de la cohésion, et de l’organisation stratégique du groupe et du jeu, de faire le bon choix des joueurs, et de l’organisation tactique de l’équipe, pour éviter la raclée possible face aux tenants du titre. Et d’en écarter ceux qui ne lui sembleraient pas motivés ou suffisamment armés.

                    A ce propos, il serait quand même temps de donner sa chance sur un match entier à Olivier Giroud (quitte à l’aligner avec Benzema), parce que se priver de son talent et du danger offensif qu’il représente sera interprété, au bout du compte, comme une faute de laquelle Blanc devra répondre.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 juin 2012 17:43

                      A vouloir dribbler tout le monde il se dribble tout seul : Exellent !


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 juin 2012 17:44

                      ...j’ai appris un nouveau mot hier soir « dézoner »...

                      Je crois que bon. Quelqu’un peut dire à Laurent Blanc que lorsqu’on évolue en 4-5-1 avec un seul attaquant qui « dézone » au milieu, en abandonnant la surface adverse, alors l’équipe évolue en 4-6-0 ? Je dis ça juste comme ça, parce que, je crois que bon, c’est un peu embêtant pour marquer des buts. N’est pas l’Espagne qui veut.

                       smiley smiley


                      • sam turlupine sam turlupine 21 juin 2012 17:54

                        Absolument d’accord ; d’où la nécessité de mettre d’autres attaquants (avec Menez, ça allait déjà mieux) ; dont Giroud, parce que, depuis le début de ce tournoi, il n’y a jamais PERSONNE dans la surface de réparation adverse.

                        Blanc nous ferait-il un syndrome de Domenech ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès