Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Paris sportifs : entre corruption et régulation

Paris sportifs : entre corruption et régulation

Le 8 juin 2010, l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne) autorisait une vingtaine de sites internet de jeux en ligne à s’attaquer au marché français en leur fournissant une license. Une révolution ? Oui et non. Une étude Médiamétrie du 9 juin 2010 révélait que près de 9 millions de français avait déjà parié en ligne avant cette date, ce qui représente environ 30% des internautes ! Mais quelles sont donc les conséquences de cette autorisation ?

Le 8 juin 2010, l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne) autorisait une vingtaine de sites internet de jeux en ligne à s’attaquer au marché français en leur fournissant une license. Une révolution ? Oui et non. Une étude Médiamétrie du 9 juin 2010 révélait que près de 9 millions de français avait déjà parié en ligne avant cette date, ce qui représente environ 30% des internautes ! Mais quelles sont donc les conséquences de cette autorisation ?

« […] Opérationnelle depuis le 12 mai 2010, l’ARJEL a pour mission de mettre en place des moyens de régulation, d’information et de contrôle des opérateurs souhaitant proposer des jeux et paris en ligne en France […] l’ARJEL a souhaité agir pour protéger les joueurs, prévenir de l’addiction, et lutter contre la fraude. […]  »

Vous avez donc compris la version officielle de l’ARJEL : « Nous allons protéger les joueurs français ». Tout le monde connaît cependant la véritable raison de ce basculement. L’Etat français est en terme de régulation des paris sportifs bien en retard par rapport à ses voisins européen, et cette autorisation des jeux en ligne va enfin lui permettre d’imposer tous les gains des joueurs français. Un revenu non négligeable qui ne peut que s’accroitre dans les années à venir, car en autorisation les paris en ligne, l’Etat en a aussi autorisé la publicité.

Paris Sportifs et Publicité

Impossible aujourd’hui de se balader sur Internet sans apercevoir et entendre Marcel Desailly nous vanter les mérites de son gagne pain, la société BetClic. Impossible de regarder une journée de championnat de ligue 1 sans tomber sur les logos de ces sociétés floquées sur les maillots de certaines équipes. Les plus grosses boites de paris en ligne ont lancé des campagnes de communication massives pour convertir les internautes français, et ça a marché ! Depuis le 8 juin, 500 millions d’euros , ont été pariés, 2 millions de comptes ont été ouverts, et 500000 français sont devenus parieurs actifs selon l’ARJEL. Des chiffres impressionnants qui révèlent l’importance du phénomène.

L’explosion du marché favorise t-elle la corruption ?

La profusion d’argent dans le sport attire forcément les mafias et autres organisations douteuses, qui y voient un moyen facile de faire de l’argent, tant il est simple d’acheter un joueur, un arbitre. Les systèmes de contrôles sont encore aujourd’hui médiocres, et le risque encouru reste très faible. Ainsi plusieurs affaires ont été révélées ses dernières années, les sports les plus touchées par la corruption semblant être le tennis et le football.

Fin novembre 2009, la police allemande annonce l’arrestation d’une vingtaine de personnes soupçonnées d’avoir participé au trucage de près de 200 matchs de football ayant eu lieu dans onze pays d’Europe. Championnats, Europa League, Ligue des champions, aucune des compétitions n’a été épargnée par l’arnaque, qui aurait rapporté près de 10 millions d’euros au réseau. La nouvelle fait scandale et les sites de paris sportifs, qui proposent chaque jour des centaines de matchs et des milliers de combinaisons de paris, sont indirectement responsables pour l’opinion publique de l’augmentation des manipulations sportives, de par leur croissance phénoménale.

Les sites de paris sportifs, un outil de régulation

Le trucage de rencontres sportives a pourtant toujours existé. Le milieu des paris s’est simplement professionnalisé, et l’argent, au lieu de passer de main à main, passe aujourd’hui par ces énormes plateformes en ligne. Comme indiqué plus haut, les formules de paris (parier à la mi-temps, parier sur une expulsion etc..) ont augmenté, rendant la tentation de manipulation plus forte. Il suffit à un défenseur de rater un tacle dans la surface de réparation pour se faire exclure et provoquer un penalty. Un tel geste, assez fréquent dans le milieu de football, permet à un parieur de gagner de l’argent selon au moins 3 façons différentes.

Il y a dix ans, il aurait été impossible de flairer une telle manipulation. C’est aujourd’hui possible. Là est toute la contradiction. L’explosion des paris sportifs en ligne a augmenté le montant des gains, la tentation de corruption, mais les moyens de contrôles se sont améliorés.

Prenons comme exemple le célèbre match de tennis entre le russe Davydenko et l’argentin Arguello ayant eu lieu le 2 août 2007. La société britannique de paris en ligne Betfair se rend compte, alors que Arguello a perdu le premier set 6-2, que des sommes astronomiques continuent à être pariées sur la victoire de l’argentin. Un comportement irrégulier et illogique, qui a conduit la société de paris à annuler les 6 millions de dollars de paris reçus après l’abandon de Davydenko sur blessure au 3ème set… Il s’avère qu’une dizaine de parieurs russes ayant un compte chez Betfair auraient pu empocher la coquette somme de 1,5 millions de dollars si Betfair n’avait pas pris la décision d’annuler les paris sur ce match.

Finalement, Betfair a transmis tous les renseignements récoltés à l’ATP qui a conduit une enquête pendant plus d’un an mais n’a pas pu trouver des preuves concrètes de corruption. Ce genre de procédé semble être courant dans le milieu du tennis, les tennismen Michael Llodra, Arnaud Clément ou Andy Murray ayant déclarés avoir été approchés et avoir refusé ce genre de proposition. L’agent de Roger Federer, Theodore Forstmann, aurait aussi été soupçonné de corruption après la finale de Roland Garros 2006 et la défaite de Roger contre Rafael Nadal.

Une coopération nécessaire

Il semble donc nécessaire que les sites de paris en ligne et les autorités de régulation coopèrent afin d’éviter que le sport professionnel ne soit gangréné par cette corruption organisée et ainsi perde de son intérêt. Les règlementations nationales de l’industrie des paris est un premier pas vers un meilleur contrôle, mais le fait que les paris soient mondialisés réduit l’impact de l’organisme de contrôle d’un pays sur le comportement des parieurs.

D’où la nécessaire création d’une autorité internationale anti-corruption, travaillant en étroite collaboration avec les sites de paris et les sports concernés par la corruption. Un tel organisme devra adopter des mesures de contrôles, d’investigations et de sanctions globales pour favoriser une plus grande transparence. Plusieurs sports ont d’ores et déjà amorcé des démarches dans ce sens, en interdisant par exemple aux sportifs de parier sur leur propre sport.

Cette démarche risque d’être longue et fastidieuse, mais l’explosion du marché des paris et les conséquences qu’elle entraine rend indispensable l’adoption d’une réglementation internationale.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 novembre 2010 12:04

    Bonjour,

    oui, l’idée d’une ONJ, certes, mais avant, il serait judicieux de faire le bilan de toutes les autres ON...

    " Il semble donc nécessaire que les sites de paris en ligne et les autorités de régulation coopèrent afin d’éviter que le sport professionnel ne soit gangréné par cette corruption organisée et ainsi perde de son intérêt. « A part l’intérêt, je ne vois pas quel autre profit que de faire du sport puisqu’au rayon sport de compétition, le santé est très nettement affectée par les dopages.

    J’aime à rappeler cette maxime d’André Prevot : » inégaux en vitesse, le cheval de course et le coureur à pied sont d’une intelligence sensiblement égale "

    Bon, je ne suis pas joueur, mais je parie que y en a qui vont encore s’en mettre plein les fouilles.


    • jakback jakback 15 novembre 2010 16:08

      Cette démarche risque d’être longue et fastidieuse, mais l’explosion du marché des paris et les conséquences qu’elle entraine rend indispensable l’adoption d’une réglementation internationale.

      Si son efficacité est égale a l’instance internationale pour le dopage, la corruption a de beau jour devant elle.

      Le sport populaire et professionnel est aux mains des mafias depuis longtemps deja.

      1

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès