Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Patrick Malandain, coureur de l’extrême à travers le monde

Patrick Malandain, coureur de l’extrême à travers le monde

Plus de 25000 km en courant depuis janvier 2007 (avec quelques pauses bien-sûr) ! Après avoir traversé l’Europe en solitaire, Patrick vient de terminer second de Mil’Kil une course de 1000km.

Cette fois Pat n’a pas couru en solitaire, du moins pas au début. Rapidement les rythmes sont pris et les différents concurrents entre dans leur « bulle », seul moyen de parcourir autant de km sans perdre la tête et les jambes.

La course Mil’Kil est une course de 1000km (comme son nom l’indique) de St-Malo jusqu’à Sète dans un délai maximum de 12 jours. Le petit monde des « ultra » se connaît et se respecte. Le vainqueur cette année est le même que l’année dernière, Alexandre Forestieri. Un rythme soutenu et un sommeil très léger lui permette de garder ses concurrents à distance. Sauf pour Patrick qui rattrapait chaque jour son retard accumulé pendant la nuit. La victoire d’Alexandre s’est faite sur la durée de sommeil, la veille de l’arrivée Pat est repassé devant et pour gagner, Alexandre a choisi de ne pas dormir. Sur les 23 participants, 5 ont abandonné et plusieurs n’ont pas fini dans les temps.

Comme pour toute épreuve d’endurance extrême (traversé de la Manche à la nage, Solitaire à la voile,…), les différences physiques entre hommes et femmes s’effacent. Ces dernières sont physiologiquement meilleures en endurance et connues pour mieux résister à la douleur. La première femme, Laurence Suisse (48 ans), termine 7eme avec seulement 2 jours de retard sur le duo de tête, suivie de Françoise Perchoc (36 ans) qui termine 10eme.

En général les coures d’endurance nécessitent une grande expérience et un age où l’endurance prend le dessus sur les capacités physiques. L’exploit d’Alexandre (30 ans) est donc encore plus impressionnant lorsque tout ses poursuivants ont entre 49 et 51 ans. Seul Patrick a réussit à rester dans les « talons » d’Alexandre. Selon les déclarations d’Alexandre, son record pour cette 3eme participation tient au fait que Pat restait sans cesse en embuscade avec un rythme de course plus rapide.

Après avoir terminé second d la course Los-Angeles / New-York en 2011 Patrick fait partie des quelques « stars » des courses ultra. Bravo Pat !!!

L’homme est capable de se surpasser pour atteindre des objectifs qui semblent impossibles au commun des mortels. Les coureurs « ultra » sont le symbole de cette victoire de l’esprit sur le corps…

source : LGV

Si vous avez aimé cet article, je vous recommande :

  1. Patrick Malandain traverse l’Europe en courant. (17.3)
  2. Run Pat, run ! Et pour courir il court. Suivons son périple en direct à travers l'Europe (9.9)

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Sinbuck Sinbuck 4 juillet 2012 22:25

    Bravo...
    Victoire de l’esprit, certes, mais également de l’entraînement régulier !
    L’esprit (ou plutôt le mental) surpasse le corps lorsqu’il s’en détache...
    Ces exploits physiques exigent le respect.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès