Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Poetry à propos de Usain Bolt

Poetry à propos de Usain Bolt

Hello Lady Solange,

J’ai vécu (que dis-je ! l’Humanité a vécu !) un 100m survolé par un individu stratosphérique,
Dans l’ambiance surréaliste des grands évènements qui marquent l’inconscient collectif,
Dans ce stade où, en 36, le nazisme naissant voulait marquer l’humanité de sa "fuhrer" de vivre.
Alors, comme en "Prélude to a kiss" à la faramineuse antériorité négroïde pharaonique,
Jesse Owens allait définitivement casser ce mythe qui ne sert à rien de la suprématie raciale du blanc-blond-bleu, 
Avant que les génériques Tirailleurs sénégalais (toujours pas remboursés par la Sécu),
Ne délivrent la France du joug nazi. En joue... feu !

Alors un improbable "gamin" hors du commun des mortels, 
Comme sorti d’une "covent yard in TrenchTown-TreichVille",
Pour dire à toutes les ladies of the world No Woman No Cry ! Still Black Proud Beautifull & Gifted.
En français : "Je suis belle ô Mortels ! comme un rêve d’ébène..."
Et que même si les premiers seront les derniers, effets pervers de l’antériorité,
Ces premiers de l’antériorité seront de nouveau premiers,
Nonobstant le triste spectacle que l’Afrique montre à l’Humanité
Dans la course au développement et au mieux-être.

Il s’appelle Usain Bolt comme un colt.
Il court sur la presqu’île presque aussi vite que son ombre-ovni.
Par pour fuir la police en tant que bad boy rude boy. Non.
Mais parce que c’est une discipline olympique à honorer pour redonner ses lettres de noblesse
À la race de l’antériorité négroïde pharaonique faramineuse.

Aimez-vous l’athlétisme ?
Lovely Day
Kiss

Henri Kala-Lobé

www.legrigriinternational.com

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • jakback jakback 21 août 2009 15:52

    Avant que les génériques Tirailleurs sénégalais (toujours pas remboursés par la Sécu),
    Ne délivrent la France du joug nazi. En joue... feu !

    Rien que cela !
    De profession vous êtes comique ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès