Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Pourquoi les Bleus sont-ils surtout Noirs ?

Pourquoi les Bleus sont-ils surtout Noirs ?

La question est délicate, mais elle ne laisse pas d’intriguer. L’Équipe de France de football professionnel qui participe à la Coupe du monde de football présente, en effet, un visage qui étonne à l’étranger. Ni la Grande-Bretagne, ni les Pays-Bas, ni le Portugal n’alignent, en effet, sur le terrain, autant de joueurs de couleur.

Déjà, en 1998, l’équipe de France avait été saluée, surtout après sa victoire, comme le symbole d’un pays harmonieusement métissé où l’alliance « black-blanc-beur » créait les conditions « d’une France qui gagne ». Joli rêve bleu ! Car depuis un certain match France-Algérie au stade de France, où l’hymne national a été copieusement sifflé, sans même qu’un premier ministre présent ne juge bon de broncher, et surtout après les émeutes des banlieues d’octobre/novembre 2005, il a bien fallu déchanter, et se rendre compte que cette communion lyrique sur les Champs-Élysées, le 12 juillet 1998, n’a pas résisté plus d’une nuit à la réalité des faits. Des mercenaires millionnaires - et même plus - donnés en exemple n’empêchent pas la gueule de bois quand on se réveille de son rêve et que la vie quotidienne reprend son cours sous la contrainte des mentalités réciproques.

UNE MAJORITÉ INVERSEMENT PROPORTIONNELLE

En 2006, l’Équipe de France est en majorité « black », avec quelques blancs et une pointe de beur : on peut en effet compter sur le terrain jusqu’à huit joueurs de couleur sur onze. Comment l’expliquer à un étranger qui s’interroge ? Car il voit bien que la proportion, en termes de couleurs, est rigoureusement inverse parmi les 62 millions de personnes que compte la population française. La question est d’autant plus délicate qu’il ne s’agit pas de tomber dans l’ethnisme, mais seulement de comprendre, en se gardant aussi, cependant, de toute frilosité bien pensante par peur justement d’être taxé d’ethniste - le mot « ethnisme » devant être préféré à « racisme » depuis que la génétique a montré que le concept de race n’est pas opérationnel parmi les hommes. Sauf erreur, en tout cas, l’attachement à l’égale dignité des personnes, quelle que soit leur couleur, n’interdit pas pour autant d’observer l’extraordinaire bigarrure d’un pays d’immigration comme la France et de surcroît ancienne métropole coloniale.

DES RÉPONSES CLASSIQUES

On entend déjà les réponses classiques qui peuvent être données.
- Cette « surreprésentation » des joueurs de couleur aurait ainsi la même origine que celle qu’on observe chez les champions éthiopiens, kenyans ou marocains dans les courses de fond en athlétisme : les complexions physiques d’origine africaine, que développe un mode de vie spécifique, seraient particulièrement performantes dans ce genre de sports. Cette explication convient-elle aux athlètes du sprint aux USA, où les coureurs noirs sont dominants ?
- On est alors tenté de trouver à cette « surreprésentation » des joueurs de couleur la même raison socio-économique qui explique, à l’inverse, la sous-représentation des « classes populaires » dans une promotion de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Baignant dans un milieu sous-développé culturellement, les gosses des cités ont une prédilection pour le football qui est leur passe-temps favori. La promotion médiatique incessante de ce sport tend d’ailleurs à leur faire croire qu’à défaut d’être un ascenseur social, il peut faire parfois office de nacelle : les meilleurs rêvent alors d’y monter. Même s’il y a peu d’élus, elle resterait pour eux la seule voie d’accès à la réussite sociale et financière. Et la preuve ? Ne compte-t-on pas parfois jusqu’à 8 joueurs de couleur sur le terrain pour un effectif de 11 joueurs ? Pourtant, parmi les jeunes qui pratiquent le football dans des clubs sur tout le territoire, les joueurs de couleur sont-ils à ce point majoritaires ? Il ne semble pas.

LES MÉCANISMES DE LA REPRODUCTION DES ÉLITES ?

D’où vient alors qu’au concours d’entrée dans l’équipe de France, cette sorte d’École normale supérieure du football, ce sont les joueurs de couleur qui soient reçus en majorité et les blancs, recalés ? L’entrée toute récente de F. Ribéry conduit à s’interroger : voilà un joueur qui est "un bleu" parmi les Bleus, mais qui à en juger par la qualité de son jeu, est loin d’être un débutant.

Pourquoi ne l’a-t-on pas recruté plus tôt ? Et on en vient alors à se demander si les mécanismes à l’œuvre dans la reproduction des élites - que Bourdieu a observés en particulier dans La noblesse d’État - , ne fonctionneraient pas de la même manière au niveau sportif mais de façon inversée.
- On admet volontiers, par exemple, que, pour un concours aux grandes écoles, qui propose 100 places à 1000 candidats et plus, il y en ait bien 150 ou 200 qu’il est difficile de départager, puisqu’on va jusqu’au centième de point pour le faire ! Et pour 11 places en équipe de France, est-il déraisonnable d’imaginer qu’au moins trente joueurs, sinon davantage, peuvent y prétendre, à compétences égales ? Qu’est-ce qui va décider d’un tri aussi serré, d’autant que « les copies » ne sont pas, dans ce cas de figure, anonymes ?
- On sait aussi que des agents recruteurs arpentent l’Afrique à la recherche de gamins virtuoses aux pieds nus dans la poussière de la latérite rouge. Par « immigration choisie », ils sont enlevés de leur plein gré à leur pays d’origine et intégrés à des clubs qui misent sur eux à terme, même s’il existe une marge d’échecs inévitable. Mais cela ne ressemble-t-il pas à ces « classes prépas » dites prestigieuses, comme celles du Lycée Henry IV à Paris, qui draînent sur le territoire français les meilleurs élèves et dont les pourcentages de réussite à l’entrée à « l’École » frisent forcément les 100% ? Ce qui expliquerait qu’on ait plus de chances d’intégrer Normale Sup’ quand on est un bon élève, enfant de cadre supérieur « coaché » par la « prépa d’Henri IV », et d’intégrer l’équipe de France de Football, quand on est un jeune virtuose d’origine africaine, « drivé » par un agent recruteur de l’ « immigration choisie ». Mais peut-être d’autres facteurs plus mystérieux entrent-ils... en jeu. Paul VILLACH


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (255 votes)




Réagissez à l'article

270 réactions à cet article    


  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 9 juin 2006 11:19

    Pour répondre à votre dernier paragraphe, la plupart des joueurs de couleur sont d’origine Antillaises, pas Africaines (seul Vieira est né au Sénégal, mais a passé son enfance en France).

    En fait, il y a déjà une pratique du sport de haut niveau qui est davantage développé aux Antilles, où le sport représente l’un des meilleurs moyens de réussite en métropole. C’est pourquoi il n’est pas étonnant de retrouver dans les sportifs de haut niveau beaucoup de ressortissants des Antilles (pas seulement des footeux : Arron, Flessel...) qui ne représentent pourtant qu’une petite fraction de la population.

    Sinon, des joueurs de couleurs, il y en a aussi aux Pays-Bas (Van Bronkhorst, Seedorf...) et en Grande-Bretagne (Campbell, Cole, Walcott...). Je pense que c’est aussi le symptôme de jeunes de milieux défavorisés, davantage motivé par le football (et pour répondre à votre interrogation, il est vrai que dans les centres de formation, à niveau égal, on préférera celui qui est le plus motivé pour s’en sortir) comme facteur de réussite...


    • Selim (---.---.0.25) 9 juin 2006 16:32

      @Ludovic Charpentier

      « Pour répondre à votre dernier paragraphe, la plupart des joueurs de couleur sont d’origine Antillaises, pas Africaines »

      Ne jouez pas sur les mots ; les noirs antillais sont originaires d’Afrique Noire ; le fait que des joueurs viennent des Antilles n’y change rien.


    • fabien (---.---.89.174) 9 juin 2006 16:49

      effectivement.... et d’ou sont originaires les blancs ?

      fabien


    • Jean (---.---.196.201) 9 juin 2006 17:09

      Je suis le Docteur Jean KIANGEBENE residant en République Démocratique du Congo, je ne comprend pas pourquoi vous en faite un problème pour voir des joueurs noirs qui jouent mieux que vos joueurs blancs dans l’équipe nationale de la France, tous sont égaux sur tout les plans. Donc, si la France accepte aujourd’hui des noirs dans son équipe national parce qu’elle ne confond pas des choses en connaissant que l’homme noir a été crée à l’image de Dieu comme tout les blancs. C’est encougeant pour la France.

      Merci et à la prochaine.

      Docteur Jean KIANGEBENE


    • alberto (---.---.192.171) 10 juin 2006 13:42

      J’ai vu jouer l’équipe del’Equateur hier , bien colorée elle aussi : pourtant, ni Africains, ni Antillais...


    • Cédric (---.---.172.166) 10 juin 2006 14:35

      Cher Jean,

      Très bonne réponse... Permettez moi même de rajouter que, si Dieu a créé l’Homme à son image et que les premiers hommes sont nés sur les terres du Continent Africain (même Copens le dit !), alors c’est peut-être que l’homme blanc correspond tout au plus à un singe des hautes latitudes et grand évidemment (puisque c’est lui qui le dit).

      Et à voir le potentiel footballistique de nos frères asiatiques ainsi que l’endroit où ils vivent, on est en droit de se poser les mêmes questions... Mais bon, la génétique a prouvé que nous sommes génotypiquement pareil, donc il n’y a plus d’inquiétude, n’est-ce pas ?!

      Oui, oui, oui. Et surtout, je croyais le métissage plus vieux que la découverte de l’ADN... Etrange commentaire ou hasardeuse maladresse linguistique de l’auteur ?

      Pour conclure... J’ai beau ne pas croire en Dieu, lui ne croyant assurément pas en moi, mais force est de constater que le tout puissant a bien fait les choses pour rabattre le caquet à beaucoup. Comme le souligne votre commentaire, Jean, les démonstrations les plus douteuses ont toujours des conclusions des plus hasardeuses...

      ... Et surtout qui ont de pouvoir de faire encore plus se méfier de la nature humaine.

      Bien à vous depuis ma petite île irlandaise. Cédric


    • (---.---.247.204) 10 juin 2006 19:48

      ah ! bon ? .... c’est donc en fait leur COULEUR qui vous gène ! .... avouez-le


    • Dejan (---.---.76.19) 25 juin 2006 14:19

      Docteur, Pas très objective votre réaction. Qu’est ce qui vous permet de drie que les joueurs de couleur jouent mieux que les blancs ? C’est nul. Il y a à travers l’hexagone des tas de garçons à la peau claire qui jount aussi bien sinon mieux que ceux qui n’ont été sélectionnés que par pure démagogie. Il faut aller les chercher là ou ils sont sans préjugés. Qu’est ce que l’on cherche à prouver en intégrant une majorité de blacks aussi sympas et efficaces soient’ils à l’équipe de France. On veut calmer les esprits montrer au monde entier qui s’en fout pas mal d’ailleurs que la Gaule n’est pas un pays raciste... et ne pas désespérer le 9-3 et patati et patata.... Cette attitude est tout simplment du racisme à rebours en faisant de la promotion sociale avec un ballon rond.


    • (---.---.114.143) 9 juin 2006 11:30

      Parceque les blancs sont en fait des bleus alors on prend des noirs parcequ’ils sont moins bleus


      • Daniel Milan (---.---.2.144) 9 juin 2006 14:00

        J’ai pas bien compris ce que t’as voulu dire, mais j’adore les jeux de mollets ! Je réfléchirai à ce que tu as dit ce week-end ! Les bleus virent toujours au noir ou alors, ils sont noirs pour que l’on ne voit pas leurs bleus ! On dit aussi que les Touaregs qui sont noirs, que ce sont des hommes bleus... Bon, oui, c’est pas terrible, mais si vous en avez de meilleures ?


      • (---.---.114.143) 9 juin 2006 15:23

        @milan Des « bleus » C.a.d des « nuls » ,« débutants », des« pas bons »etc..


      • Daniel Milan (---.---.2.144) 9 juin 2006 15:32

        Ouais, mais ça manque d’originalité, d’humour et de romantisme ! De toute façon, même dans les plus noirs moments, il ne faut pas voir la vie en noir... C’est valable pour les noirs, comme pour les blancs !


      • Sam (---.---.102.130) 9 juin 2006 19:44

        MDR !!!!!!!!!!!!!!


      • Sam (---.---.102.130) 9 juin 2006 19:47

        On peut seulement ajouter que du moment que blancs et noirs de l’équipe de France n’attrapent pas des bleus, on rougira de plaisir à leurs exploits non contrariés par une poisse noire, nonobstant la blessure du bleu Cissé, dont le forfait risque de nous faire marrons...


      • Ronan (---.---.169.154) 9 juin 2006 22:52

        Vive les Echecs ! Le Gwen ha Du ! Le Ying et le Yang ! Les femmes et les hommes ! et puis c’est le Brésil qui gagnera, na !


      • Valou (---.---.98.98) 17 juin 2006 00:46

        Que de lyrisme, j’adore ! mdr


      • (---.---.66.63) 11 septembre 2006 23:43

        vive le gmen ha du !!!! Pas d’accord...il s’agit d’un drapeau aux origines douteuses... Ceux sui le brandissent sont soit ignorants, soit fashistes, voir les deux !


      • Hakim I. (---.---.29.92) 9 juin 2006 11:33

        AAAhhhhh ! J’attendais ce genre d’article !

        D’ailleurs je me suis fatigué avec certains collègues de boulot pour leux expliquer que cela venait surtout de l’engouement pour le sport professionnel des gamins défavorisés. Je vous dis pas les remarques « mais ils sont plus musclés ! génétiquement ils sont plus robustes parce-que leurs origines viennent des pays chauds blablablabla ! Mais tout le monde le sait » etc...

        Un exemple très parlant qui détruit à mon avis les arguments de la « prédisposition génétique » : le basket et nottament la NBA.

        Tout le monde connait la couleur prédominante dans le 5 majeur... pourtant cette équipe s’est faite rétamer par la Serbie-Monténégro aux jeux olympiques...


        • Jojo2 (---.---.158.64) 9 juin 2006 11:40

          Les noirs ont en moyenne de plus grandes jambes, c’est prouvé. Mais ce qui un avantage pour la course ou le saut ne l’est pas forcément pour le foot.


        • Hakim I. (---.---.29.92) 9 juin 2006 11:50

          @jojo2 Tu pourrais développer s’il te plait ?


        • Jojo2 (---.---.158.64) 9 juin 2006 12:31

          C’est connu depuis la nuit des temps, ce qui fait que les références sont pas faciles à trouver. Mais on en trouve des traces dans des papiers récents, comme celui là

          « However, S demonstrated lower values in muscle abilities related to high-speed contractions, suggesting that S sprinters had a lower percentage of fast twitch fibres. This is likely to be compensated for by the lower level of internal work due to longer and lighter legs. »

          S veut dire sénégalais, comparés à des sprinters Italiens...


        • Adolphos (---.---.59.170) 9 juin 2006 13:59

          « Les noirs ont en moyenne de plus grandes jambes, c’est prouvé. Mais ce qui un avantage pour la course ou le saut ne l’est pas forcément pour le foot. »

          Et puis ils sont plus joueur, donc ils ont l’habitude des baballes et puis, ils ont un beau poil.. smiley


        • Daniel Milan (---.---.2.144) 9 juin 2006 14:53

          Ca c’est une légende, comme pour le reste ! Nous, on a du bol, on est entre les deux... Je plains surtout les Chinois !


        • eresse (---.---.107.65) 9 juin 2006 16:34

          et puis ils sont plus joueur, donc ils ont l’habitude des baballes et puis, ils ont un beau poil..smiley

          Et les dents, tu as oublié la dentition smiley


        • Marc P (---.---.131.164) 9 juin 2006 23:03

          Bonjour Hakim,

          Peut être saviez vous que la Serbie Montenegro et la Croatie (dalmatie) constituent une exception majeure au niveau mondial.. c’est le plus grand peuple du monde, peut être avec un peuple d’afrique du sud (bochiman peut etre je ne me souviens plus).

          Le vivier yougoslave de basketteurs est de ce fait l’un des plus importants dans le monde une taille hors du commun entraînant des résultats exceptionels... Cordialement

          Marc P


        • Thirqual (---.---.15.86) 10 juin 2006 13:09

          Pour les dimensions du corps, je ne vois pas en quoi cela serait étonnant qu’elles soient différentes selon les ethnies. En Europe pour se baisser dans les genoux on décolle la plante des pieds, en Asie on voit très souvent des gens qui plient les genoux à mettre les fesses presque sur les talons et peuvent rester comme ça le temps de griller une cigarette par exemple, tout à fait décontractés. Si vous êtes « caucasien », essayez, c’est extrèmement peu stable pourtant.


        • Yeca (---.---.69.234) 9 juin 2006 11:39

          A quoi ça sert de poser cette question ? Qu’ils soient blancs ou noirs de peau, ils sont bleus de coeur, et c’est bien là l’essentiel. Après, s’il y a plus de noirs, c’est parce que par hasard, les meilleurs cette année sont noirs, pas besoin de philosopher là dessus.


          • Adolphos (---.---.59.170) 9 juin 2006 14:00

            « ils sont bleus de coeur, »

            Et oui, qu’importe qu’ils soient noir, payent leur impôts en Suisse et jouent en Angleterre, tant que le coeur est là !


          • Aldoo (---.---.43.7) 9 juin 2006 18:00

            Mais non, le coeur n’est pas là où on paye ses impôts, il est là où on touche les chèques... ... et les euros ça fait une teinture bleue assez efficace !

            Bon, pour revenir à l’article : c’est bien de s’étonner de ce genre de fait marquant et d’émettre des hypothèses... mais ce serait mieux de conclure avec des faits les corroborant ou les infirmant, sinon l’article ne sert à rien !


          • lolote (---.---.2.118) 9 juin 2006 11:44

            ah question qui fâche !!!!

            - 23 blancs dans une equipe de foot, c’est du racisme mais !
            - 23 noirs dans une équipe de foot, c’est normale ça s’apelle l’intégration !!!


            • c florian (---.---.162.39) 9 juin 2006 12:00

              qui a dit que 23 blancs étaient du racisme ? on a jamais dit que le rugby était raciste alors qu’il n’y a quasiment que des blancs. domenech aurait pu choisir 23 blancs, mais c’est surtout d’incompétent qu’on l’aurait traiter.


            • Habib (---.---.0.25) 9 juin 2006 16:34

              @lolote

              « -23 noirs dans une équipe de foot, c’est normale ça s’apelle l’intégration !!! »

              Ou variation : la « discrimination positive » !


            • mariner valley (---.---.64.122) 9 juin 2006 11:49

              on s’en fou de la couleur de toute fecon on ne passera pas les 1/8 de finale............ + :


              • Valou (---.---.98.98) 17 juin 2006 00:50

                Enfin une réponse sensée ! C’et clair qu’ils passeront pas le premier tour. Noirs ou Blancs, ils sont NULS ! C’est simple, NULS !


              • Gourouni (---.---.38.140) 9 juin 2006 11:51

                Sur le terrain tous les joueurs sont en bleu ? Alors pourquoi cet article ?


                • c florian (---.---.162.39) 9 juin 2006 11:56

                  on peut trouver plusieurs raisons à votre question.

                  les qualités physiques sont logiquement trés importante dans le sport et chaque région du monde a développé ses propres capacités chez ses habitants. l’homme comme tout animal s’est adapté à son milieu et ses aptitudes s’adaptent plus ou moins bien à un sport.

                  le football est le sport populaire par excellence, et les classes populaires sont les principales pourvoyeuses de joueurs depuis longtemps et dans tous les pays (cf le brésil, l’angleterre, kopa, platini, maradona, zidane...). or en france les classes populaires, nos banlieues, ont une majorité de la population noire (merci la ghettoisation).

                  il faut regarder aussi la composition démographique du pays et la classe d’age concernée (20-30ans). car si le pourcentage de noirs n’est pas trés important pour toute la population, pour les moins de 30 ans ce pourcentage devient beaucoup plus conséquent (et oui la jeunesse est beaucoup plus colorée).

                  mais on ne peut pas parler de reproduction des élites dans le football, étant donné que trés peu de joueurs avaient un membre de leur famille dans le sport. et les coachs ne se basent surtout pas sur la couleur ou l’origine pour faire une équipe (mis à part l’athletic bilbao).

                  de toute façon dans le football, ce n’est pas la couleur que l’on regarde. et demander aux étrangers qui s’interrogent si ils seraient d’accord pour prendre gallas- malouda-henry-makelele dans leur équipe, même à la lazio ils ne seraient pas contre.


                  • nina (---.---.148.210) 9 juin 2006 12:00

                    qu est ce que vous entendez par gens de couleur tout d’abord, pourquoi toujours vouloir expliquer des choses toutes simples, si vous estimer que les noir ne mérite pas de jouer en coupe du monde eh bien ne les sélectionner pas , les noirs sont important lorsque vous avez besoin d’eux une fois que c’est fait, on redevient sauvage et homme de la jungle et des cavernes. Qui est homme de couleur lorsque tout le monde sait qu’un blanc peut virer en un temps reccord du blanc au rouge ( ambarras) et du rouge au bleu ou violet (hématomes) ? excusez moi pour les FOTES c’est normal je suis 1 homme de couleur


                    • lolote (---.---.2.118) 9 juin 2006 12:08

                      t’as raison NINA, c’est a cause du politiquement correct (grrrr) y’a des blancs, des noirs, des jaunes... et c’est comme ça ! Dans le genres tout aussi bidon : personne de petite taille, non-voyant... Faut savoir appeler un chat : un chat... et pas félidé à quatre pattes !!!


                    • Arthem (---.---.98.243) 9 juin 2006 12:09

                      Tous les joueurs sont en bleu et sont français.

                      Mais jusqu’à nouvel ordre, le français est perçu (dans le monde) comme un blanc (avec une baguette et un béret mais ce sont des accessoires).

                      Cela prouve bien que la représentation des 23 sélectionnés ne correspond pas à l’échantillon de la France mais que certains facteurs faussent la sélection.


                      • bernard29 candidat 007 9 juin 2006 15:01

                        ben voilà ;

                        Où il met sa baguette et son béret, le blanc pendant le match. ? Il ne peut pas jouer ou alors vachement handicapé.. Domenech l’a bien compris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès