Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Quand la torche s’éteint à Paris, le torchon brûle à Pékin

Quand la torche s’éteint à Paris, le torchon brûle à Pékin

Avec la bénédiction du Clergé international olympique, cette année, ceux qui ont orchestré le relais de la flamme olympique, délicieusement baptisé le “Périple de l’harmonie”, ont souhaité organiser une sorte de tournée mondiale très marketing, scénarisée avec soin pour présenter en grande pompe l’émergence sur la scène mondiale de la puissante Chine. Sonnez trompettes, roulez chars, tournez caméra, silence on tourne ! On va nous mitonner un péplum olympique du tonnerre de Dieu. On lancera le “Périple de l’harmonie” tout autour de la Terre et tous les peuples se tiendront par la main dans l’allégresse et la joie, et on portera l’olympisme au pinacle en psalmodiant "Vive le sport !” et on oubliera tout... Amen. Seulement voilà, n’est pas Leni Riefenstahl qui veut ; le scénario grandiose ne s’est déroulé pas comme prévu.

Quand la torche s’éteint à Paris...
Au grand désespoir de nos médias télévisés à l’instar de France 2 qui se soucie des droits de l’homme comme d’une guigne, le relais de la torche, le 7 avril 2008 a tourné en eau de boudin.

Titre : "Quand la torche s’éteint à Paris, le torchon brûle à Pékin."
Dessinateur : Serge-Henri Bouvet
Date :
19 avril 2008 Site : Sergenry.fr.tc

Et pour cause, la chaîne publique, qui ne regarde pas à la dépense, avait déboursé près de 45 millions d’euros pour les droits de retransmission des Jeux. Jolie somme qui renforcera à n’en point douter, une fois de plus l’objectivité et le pluralisme de la presse télévisée sans subodorer baleine sous gravillon. Au regard du synopsis de notre péplum olympique, la flamme aurait dû marquer une pause face à une batterie de caméra devant l’immeuble de la chaîne, à 13 heures, pour le "JT". Mais le charivari de protestations et de calomnies ignobles qui ont troublé le trajet de la flamme ont rendu le “Périple de l’harmonie” rocambolesque et réduit à néant la formidable publicité d’auto-célébration de la chaîne.

Zut. “La fête est gâchée” répétaient à satiété les journalistes de France 2. Alors moi, pauvre téléspectateur, je culpabilisais, vous comprenez, prêt à battre ma coulpe ou me fouetter le dos pour le grand ordonnateur des sports du service public, Daniel Bilalian ! Mais j’étais trop benêt pour saisir la nuance de leur propos, de quelle fête s’agissait-il au juste : celle de l’olympisme ou la leur ?

Le problème, c’est qu’on a piraté le script du péplum olympique. En effet, des scénaristes importuns ont singé, voire gâché le manuscrit de la saga olympique, comprenez des électrons libres, des ânes bâtés peu versés aux subtilités de la Chine, des anarchistes qui ont outragé le logo des jeux Olympiques de Beijing, des racistes anti-chinois et par-dessus le marché des agitateurs pro-tibétains, des casseurs d’ambiance, des ennemis du sport, des saboteurs casse-cou sur la tour Eiffel, des séparatistes - allez soyons fous, des blasphémateurs, des mécréants, des apostats, des infidèles, des impies sans respect pour le Saint Esprit olympique, et la flamme olympique dont ces derniers se torchent sans vergogne.

... le torchon brûle à Pékin
Depuis l’épisode fâcheux de Paris, un prodige s’est opéré sur la toile chinoise et par voie de conséquence dans la rue depuis le 17 avril. Les images des manifestations autour de la flamme olympique, auparavant sévèrement censurées ou tronquées, ont été diffusées en Chine. Par contrecoup, les citoyens chinois peuvent enfin s’exprimer librement sans risque de censure. Alléluia ! C’est un miracle !

Ainsi, sur les forums de discussion, de chat, de blog ou de la plate-forme web comme you.video.sina.com.cn, la liberté de parole et d’expression bat son plein : on tombe sur des écrits , des chansons patriotiques ou de jolies documentaires tendant à clouer au pilori la presse française, mais aussi la presse anglo-saxonne, tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un à une société made in France dont Carrefour est devenu le bouc émissaire idéal - un peu comme chez nous, à une époque, avec Mac Donald et le rebelle José Bové. Une chasse à l’homme a même été lancée, en ligne, contre l’un des agresseurs de la martyre Jin Jing, l’athlète chinoise handicapée, devenue la sainte Blandine du péplum olympique chinois dans les médias chinois (voir la vidéo des premières actualités chinoises du relais de la flamme de Paris "sans censures"). Des artistes en herbes peuvent enfin se lâcher en délivrant des chansons fustigeant la France ou CNN... On flambe des drapeaux français en traitant Jeanne d’Arc de "prostituée" (lire Manifestation anti-française en Chine).
Une chose est sûre, la flamme éteinte à Paris a mis le feu aux poudres en Chine ; béni soit le miracle des jeux Olympiques...

Vau-l’eau pitoyable d’un péplum olympique voué à son naufrage
C’est bien joli tout ça, mais cela ne respecte pas le scénario de base du “Périple de l’harmonie”. Appelons un chat un chat, et le relais de la flamme un vaste et monumental fiasco. Depuis le 27 mars 2008, date de la cérémonie d’allumage de la flamme à Olympie, la pauvre flamme poursuit son chemin chaotique monopolisant plus de milices, de polices, de soldats, d’agents de sécurité, de manifestations plus ou moins violentes que de sportifs ; jeudi 17 avril pas moins de 15 000 policiers avaient été déployés à New Delhi ! Bonjour l’esprit sportif !

Aux jeux Olympiques de 1936 à Berlin, grâce à une idée de l’officier allemand Carl Diem, Joseph Goebbels fit lancer le premier relais de la torche olympique. Fin stratège de la communication, il savait ce que cette flamme avait d’exaltant pour la masse populaire, combien elle pouvait déchaîner de passions au détriment de la raison. Cette passion de masse qui fut canalisée pour glorifier le IIIe Reich (Lire l’article du New York Time à ce propos).

Depuis samedi 19 avril, des manifestations pro-chinoises, voire nationalistes en Chine, se déroulent de concert un peu partout dans le monde : à Londres, Paris, Berlin, Vienne et à Los Angeles, entre autres, pour contrer les appels au boycott des jeux Olympiques de Pékin ou mettre au banc des accusés la presse occidentale qui "désinforme le public" ou pratique la "propagande anti-chinoise".

Et pourtant, au CIO, on garde la tête froide en rassurant le public, en le berçant d’homélie angélique. Wang Hui, porte-parole du Comité olympique de Pékin, nous avait prévenu de la vertu unificatrice du “Périple de l’harmonie” en nous faisant grâce d’un laïus pas piqué des vers : « La flamme olympique appartient aux peuples du monde entier ».

De l’autre côté du Pacifique, même son de cloche de la part de Neville Isdell. Ce PDG à la tête du groupe Coca Cola animé d’une profonde abnégation qui force le respect, tint à peu près ce langage jeudi 17 avril à propos du relais de la torche : "Cela représente l’ouverture. Cela représente l’espoir". Toujours dans la même ferveur, le président du Comité olympique indien (IOA), Suresh Kalmadi le même jour, en Inde à New Delhi, y allait de sa litanie fraternelle : "L’esprit des jeux Olympiques est universel et doit être soutenu par l’ensemble du monde".

Voilà de bien belles phrase qui exhortent au respect absolu taxant implicitement d’hérésie au passage tous ceux qui n’y croiraient point...


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 21 avril 2008 10:00

    Ces jeux olympiques seront ceux de la honte

    Honte pour ces sportifs ,dont une partie suivront le même chemin que d’autres avec des produits dopants et honte à tous ces collaborateurs zélés des médias qui se feront l’avocat de ce régime criminel

    Nous devons ignorez ces jeux qui ne représentent plus rien après tant de scandales de dopages et les sportifs qui se réclament des droits de l’homme n’ont pas à cautionner cette dictature qui assassine les opposants politiques

    Qu’il boycotte CARREFOUR est une bonne chose car ce groupe n’a que ce qu’il mérite

    A vouloir délocaliser dans des régimes qui ne respectent pas les droits fondamentaux,les groupes doivent s’attendre à rencontrer des problèmes et c’est aussi une bonne chose

    Déjà ,de nombreuses sociétés relocalisent des productions dans d’autres régions

     


    • guigui42 21 avril 2008 11:39

      Vous n’avez vraiment rien compris, et ne comprenez rien au sujet...

      Carrefour qui delocalise ? depuis quand ? C’est une chaine de super marchés, en france ET en chine, ca ne s’appelle pas de la délocalisation !

      "A vouloir délocaliser dans des régimes qui ne respectent pas les droits fondamentaux,les groupes doivent s’attendre à rencontrer des problèmes et c’est aussi une bonne chose"

      Donc pour vous, la meilleur solution c’est de les isoler encore plus jusqu’a ce que la chine devienne comme la Corée du Nord ?

      La chine ne changera pas du jour au lendemain, et le seul moyen de faire avancer les choses, c’est d’avancer AVEC eux, pas contre eux. Les JO n’apporteront pas la democracie en Chine, mais au moins ils permetten à la chine de devenir plus ouverte au reste du monde.

      La chine deviendra une "democratie" le jour ou les chinois le voudront, pas quand les francais le voudront !!! Et d’ailleur, je ne connais pas beaucoup de démocraties créees par des acteurs exterieurs (Irak, ancienne afrique coloniale etc...)


    • Vieux Sachem 21 avril 2008 11:46

      @ Lerma

      Je ne parierais pas deux thunes sur votre Q.I.. J’espère pour Sarkozy, qu’il a des experts plus "pointus" que vous !


    • Antoine Diederick 21 avril 2008 20:26

      Lerma est un Lama sans poils qui joue au sage en faisant l’apologie d’un régime défaillant !


    • faxtronic faxtronic 21 avril 2008 11:25

      Les jeux olympiques sont une vaste supercherie. Cette une supercherie, car c’est un gigantesque business, qui prone le business avant la morale, la performance avant le sport. Le president de Delhaize (concurrent de Carrefour en Belgique) est aussi le president du comité olympique belge, et ce connard a affirmé que les jeux doivent rester apolitique pour respecter la charte olympique, et que le badge "pour un monde meilleur" est un scandale car il enfreint toute les limites.

      Ce connard s’appelle Pierre-Olivier Beckers.

      Je chie sur les jeux olympiques. 

      Il faut bruler le drapeau olympique en place public !

      En plus le gouverenement chinois se sert de cettte plateforme pour promouvoir son totalitarisme, et tous ces connards d’occidentaux nantis collaborateurs troquerait bien la democratie contre un regime a la Chinoise, tellement plus en leurs faveurs.

      Mort aux jeux olympiques !


      • Antoine Diederick 21 avril 2008 20:21

        Faxtronics un peu de respect pour les belges....svp.


      • Antoine Diederick 21 avril 2008 20:25

        Fax un peu de respect pour les belges, disais-je ou je te "cule" comme un bateau au vent....


      • LE CHAT LE CHAT 21 avril 2008 12:32

        c’est tellement plus facile de demander le boycott de la cérémonie d’ouverture quand on n’a pas eu les couilles de rappeler les règles de fonctionnement des pays démocratques aux tyrans chinois depuis des lustres ! honte à nos dirigeants !


        • Antoine Diederick 21 avril 2008 20:22

          Je crois que le mieux serait que les sportifs s’abstiennent d’y aller...à quand de vrais jeux olympiques alternatifs ?


        • Max 21 avril 2008 13:04

          Il ne faut pas oublier qu’en Chine, il est interdit de manifester sans l’accord du gouvernement.

          Ce ne sont donc pas des manifestations mais de la propagande.

          Normal, le régime chinois, c’est une dictature, que peut-on attendre d’autre ?


          • superesistant superesistant 21 avril 2008 13:49

            mouai bon voilà, les manifs ne doivent pas être spontanées, elles sont sans doute organisées par le gouvernement en place, donc totalement politisées et prévues pour remonter les pro et les antis régimes chinois.

            Je pense que çà fera son bout de chemin vu les drapeaux français avec croix gamée et insultes envers jeanne d’Arc et napoléon !!! c’est franchement pathétique et totalement anachronique ! qui pourrait s’énnerver qu’on traite napoléon de pervers ... ???? et le comble reste le sloggang sur la corse.. enfin bon moi çà m’a fait halluciner de voir çà, mais sans doute pas plus que les chinois qui s’enfilent cette fois ci les vrais manif anti chine en france alors qu’il y a 15 jour on leur racontait que tout le monde était heureux de voir passer la flamme ...

            un bordel sans nom pour une situation ubuesque... fallait pas leur filer les jeux dès le début, et suffit de pas les regarder à la télé c’est tout ce qu’on peut faire à notre niveau.... le décalage est trop grand entre les 2 visions.. j peux même comprendre les chinois fiers de récolter les jeux, qui leur changeront leur quotidiens pour quelques semaines... avant le retour à des jeux plus classiques dans leur stade, la roulette russe ( pas encore inscrite aux JO d’ailleurs... )


            • T.REX T.REX 21 avril 2008 14:49

              Bon article sur le péplum Olympique censé nous faire oublier tous les malheurs du Monde et surtout leurs responsables.

              Voici le nouveau badge de la délégation Française :

               

               Pour un monde

               pourri

               CHINE

               O O O

                O O

              75% des français sont pour le boycott, alors signons tous la pétition en ligne :

              http://www.contre-feux.com/jeux-olympiques-pekin-2008/boycott


              • Antoine Diederick 21 avril 2008 20:24

                cé klair, manifs chinoises manipulées, manifs parisiennes naturelles et spontanées !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès